Nous avons 1465 invités et 56 inscrits en ligne

Domaine Richard Leroy

  • Messages : 8418
  • Remerciements reçus 1832

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

trop de CO2 écrit:

si tu trouves trop de CO2 dans ce vin je te déconseille d'acheter le blanc de patrick bouju (la bohème)
un fort et long secouage est alors nécessaire et je ne parle pas de quelques coups de poignet dont beaucoup se contentent...
un carafage 24 heures avant et ensuite secouage est un minimum sur ce genre de vin sinon il ne faut pas les acheter sous peine de déception ;)
17 Jan 2016 18:46 #601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 11

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Richard Leroy Anjou les Noël de Montbenault 2009

CR:Richard Leroy Anjou les Noël de Montbenault 2009
Une robe très légèrement dorée, de belles notes de coing, de mirabelle, de pomme, de miel, d'aubépine, de bruyère et de pain d'épices.
En bouche, c'est très ample, gras, épicé, un peu baroque, sapide avec une finale peut être un poil courte. Très bien

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
01 Mar 2016 13:01 #602

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2654
  • Remerciements reçus 8037

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Les Noëls de Montbenault 2002

CR: Anjou Sec - Les Noëls de Montbenault 2002

Je profite du passage en Béarn d'un ami LPVien parisien pour ouvrir ma dernière bouteille de Noëls 2002.
Après les dégustations très variables des 2 premières bouteilles ( bouteille 1 et bouteille 2 ), je me demande quelle version nous allons avoir cette fois-ci.

La robe est dorée intense et bien brillante.
Le nez est joli, insolite, sur la craie et l'amande torréfiée.
En bouche, on a affaire à un joli jus bien équilibré avec une belle tension. La matière occupe toute la bouche, c'est salivant à souhait. La puissance aromatique se développe au fur et à mesure pour donner un ensemble très complexe qui reste très longtemps en bouche.
Après une demi heure, les arômes ont évolué: on est sur la pierre à fusil, avec un petit côté fumé qui est apparu; en finale on a même un coté beurré et lacté, associé à une certaine rondeur (toute relative cependant).
J'ai trouvé cela excellent, et cet avis a été partagé par les autres convives.
C'était donc la plus belle de mes 3 bouteilles; je pense que ça peut encore tenir des années en cave.

Bibi
24 Avr 2016 13:48 #603

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670
CR:Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2013

Un malheureux accident de cave fêla le goulot de cette bouteille qui était prévue pour une dégustation plus tardive.
Le vin fut carafé ,secoué(CO2) et transvasé.
La robe est jaune très clair.
Le nez est très intense et très marqué par des notes de réduction( fumée,pneu brûlé,..).Des notes sur la pomme verte se cachent derrière.
La bouche est également marquée par la réduction et elle est très vive et citronnée.

Un futur grand vin : dommage de l'avoir ouvert si tôt.

Cordialement.

Gilles
29 Avr 2016 20:37 #604

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 23

Réponse de laurent78 sur le sujet CR: Visite chez Richard Leroy

Bonsoir à tous,

De retour d'une visite chez Richard Leroy.

Rdv pris à 11 h ce matin.

Et c'est parti pour un moment de partage et de générosité de plus de... 3 heures...

1/ De l'influence de la barrique

Nous goûtons sur fûts 3 rouliers 2015, issus de trois barriques distinctes. Pour un jus identique...les différences sont notables.
Aucune trace de réduction / pétard.

Puis nous goûtons un fût de Savennière qu'il a pris récemment en fermage (il y a 2 barriques et demie, il ne le commercialise pas).

Richard vient de reprendre les vignes en main, elles étaient en mauvais état. Le vin est en demi corps, un peu fluet.

Puis nous goutons sur fûts 4 noëls de Montbenault 2015, issus de 4 barriques distinctes. Celui qui me marquera le plus est celui issu d'un fût dont le cerclage s'est fait sous chauffe. Les traces du bois sont présentes, mais je trouve le jus délicieux.

2/ Essai de filtration

Richard nous fait alors gouter les mises de début de semaine.

Le Rouliers 2014 a la particularité d'avoir cette année été filtré. Richard essaie. Cette année, il a mis un peu de souffre sur Rouliers. le flacon a été ouvert la veille. Nez très lacté et caramélisé. Peux être une pointe d'oxydation.

Puis on goute un Rouliers 2014 qu'il débouche devant nos yeux. Sans trace d'oxydation donc.

Puis on attaque les Noëls de Montbenault 2014. Superbe. les amateurs de grands chenins seront servis.

3/ et une verticale

Puis Montbenault 2013. La réduction est là, l'autolyse des levure a fait son œuvre. Certains n'apprécieront pas ce côté pétard / allumette / grillé. C'est ma came...et l'énergie de ce vin est incroyable. Un jus absolument remarquable

Puis Montbenault 2012. Quasiment pas de réduction, plus classique. De jolis amers.

Puis Rouliers 2011. Le vin tant décrié. Il pétarade toujours autant. Mais c'est droit, net, tendu, sapide, peut être une finale un poil austère / asséchante. Richard nous explique qu'il n'a pas mis un mg de souffre. Mais lors de la mise, il a pas mal attaqué la lie en fonds de barrique. Et les lies ensuite ont fait œuvre de réduction...

Puis Montbenault 2007. Un nez surprenant, très oxydatif. Richard parle d'un millésime où les raisins étaient particulièrement jaunes. Je suis moins fan. J'ai l'impression de boire une coulée de serrant quand le flacon est bof bof...

Puis Montbenault 2006. Remarquable. Un nez de figue. En pleine forme.

NB : Contrairement à ce qu'on peut parfois lire, 2015 est un millésime difficile : la chaleur ( et donc le stress hydrique associé) ont provoqué des blocages de maturations. Tous les raisins n'étaient pas murs.

Un moment de convivialité, de formation, d'information, d'échange, de simplicité. Un moment qui fait qu'on aime le vin, et les hommes.

Très bon we à tous.

Laurent

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
07 Mai 2016 22:02 #605

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 337
  • Remerciements reçus 24

Réponse de gibier sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bonjour et merci pour ce post très informatif. Ca me laisse rêveur!
Une question: est-ce qu'il n'a protégé que les Rouliers sur 2014 ou en a-t-il fait de même avec les Noëls?
Et a-t-il expliqué pourquoi il a jugé préférable de protéger cette fois-ci?

Merci!

jb
08 Mai 2016 22:44 #606

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 23

Réponse de laurent78 sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bonsoir Jb,

Pas de souffre pour les noëls de montbenault 2014, ni pour Rouliers sur 2014. Protection naturelle en utilisant plus ou moins les lies. Mais, selon Richard, très difficile de prévoir si on va avoir un phénomène d'autolyse des levures en bouteille (et le "pétard" qui s'en suit). La seule différence sur Roulier 2014 est cet essai de filtration. Qu'il a préféré tester sur Roulier (1 hectare) que sur Montbenault (terroir plus quali et de deux hectares).

Bonne fin de we.

Laurent

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
08 Mai 2016 23:48 #607

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 337
  • Remerciements reçus 24

Réponse de gibier sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Merci Laurent.
Tu écris pourtant "cette année, il a mis un peu de soufre sur Rouliers". C'est sur 2015 alors?
Cet essai de filtration a pour objectif de limiter l'effet autolyse?

jb
09 Mai 2016 12:36 #608

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 1667

Réponse de iceteayer sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Ça craint pour le 2007 oxydé non?
Le vigneron en a pensé quoi hormis que les raisins étaient jaunes ? Il a quand même servi un vin daubé?

Julien
09 Mai 2016 12:45 #609

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6968
  • Remerciements reçus 6141

Réponse de Frisette sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Il faudrait une session du TGJP. Notre cher PAB devrait être en mesure de nous en apprendre et de nous en démontrer la grandeur...[size=x-small](ok, je suis déjà sorti!!!B)-)[/size]

Flo (Florian) LPV Forez
09 Mai 2016 15:38 #610

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 23

Réponse de laurent78 sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Pour JB ;

Désolé, je t 'ai répondu trop vite. Effectivement, le 2014 sur Rouliers a un peu de souffre. Richard Leroy ne m'a pas dit pourquoi, mais ton hypothèse est probablement la bonne. je pense qu'il craint que la filtration ne limite la protection naturelle.

Pour Icetaker :

Je ne sais pas trop quoi répondre. Pour moi, le vin était effectivement oxydé. Maintenant, je n'ai certainement pas la prétention d'en savoir plus que le vigneron sur son propre vin... Et je l'ai senti un zest moqueur (mais sans dédain) quant aux gens qui pensent que c'est un jus oxydé... Je ne me suis pas permis de le challenger, c'est peut être un tort. Mais de la même façon que sur 2011, certains disent que ca empeste le souffre, alors qu'il n'en a pas mis un milligramme, je me suis dit que je ne maitrisais pas suffisamment le sujet pour le titiller. Même ses fûts ne sont pas méchés ;-)

Une chose est sure, d'un millésime à un autre, ses vins sont assez différents. Et l'homme est très intéressant, et généreux.

Très bonne fin de soirée à tous.

Laurent

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
09 Mai 2016 23:46 #611

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Si c'est oxydé .... Bah c'est oxydé
Laurent si tu l'a gouté ainsi tu aurai du tenir tes positions

Et si c'était le cas je ne comprend pas comment un vigneron peut servir un vin oxydé ??

Samuel
10 Mai 2016 12:59 #612

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20420
  • Remerciements reçus 1915

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

En même temps on ne va pas chez un vigneron qui vous reçoit pour lui dire qu'il a tord et qu'il raconte des conneries! on peut garder son propre avis sans tomber dans une confrontation finalement peu utile, donc je comprends assez l'attitude de Laurent qui ne se sentant sûr de son palais devant le vigneron, a préféré garder pour lui ses perceptions (ça tombe bien il en parle sur LPV de façon non péremtoire et on peut ne discuter sans condamnation définitive comme celles lues sur le fil dauvissat par exemple).
La limite entre le vin oxydé et le vin borderline dépends forcément des vins qu'on aime et de la culture "maison". J'ai eu aussi des Noel à l'aveugle que je considérais comme oxydés et que d'autres appréciaient car les bouches étaient vivantes (perso je les trouvais peu à mon goût).
10 Mai 2016 14:06 #613

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2280

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Laurent

concernant ces 2007 il m'en reste et j'en avais goûté quelques unes voici deux, trois ans et elles avaient une aromatique plutôt oxydative et je m'en étais ouvert au vigneron qui l'admettait mais disait nettement que son vin n'était pas oxydé mais avait le profil des vins peu protégés!! J'en ai débouchée une voici quelques semaines le vin était bien tonique et se goûtait mieux. En tout cas rien à voir avec les expériences bourguignonnes de vins oxydés. Les 12 par exemple qui ne "bénéficient" d'aucune protection soufrée ont des profils encore plus tendus et un volume en bouche assez impressionnant il me semble

R
10 Mai 2016 14:14 #614

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20420
  • Remerciements reçus 1915

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

oui Rachid, voilà pourquoi je parle de "vin qu'on aime" car je n'aime pas ces profils de vins non protégés, je trouve qu'ils se ressemblent tous.
10 Mai 2016 14:21 #615

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Laurent (Enzo) je pense que lorsqu'on a des doutes ont peut en parler avec vigneron et en discuter assez facilement avec lui et celui ci (comme le dit Rachid) saura expliquer le profil de son vin.

Apres ce n'est peut être pas de l'oxydation pour le coup.
Et loin de moi l'idée de vouloir juger un vigneron ... Surtout un que je ne connais absolument pas.

Samuel
10 Mai 2016 16:26 #616

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20420
  • Remerciements reçus 1915

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

je ne l'avais pas compris comme ça Samuel t'inquiète, c'est juste que je comprends l'attitude de Laurent qui lui en a d'ailleurs parlé des problèmes d'oxydation mais n'a pas voulu revenir à la charge sur ce point en goutant. perso je comprends.
10 Mai 2016 17:04 #617

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3852
  • Remerciements reçus 7586

Réponse de bertou sur le sujet CR: Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2010

CR: Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2010
Superbe nez sur un joli mélange de citron, abricot frais, végétal noble, fougère, pierre à fusil. De fines notes miellées et aussi comme du zeste de lime. On retrouve aussi de la pomme verte. Sentiment d'énergie et une joli profondeur. Côté "nature" sur la pomme jaune.
Bouche puissante qui se ressent en attaque mais l'acidité tranche dans tout ceci et elle domine la bouche sans jamais d'agressivité. Un vin concentré avec une matière énergique. Le vin est un peu fou fou. Vers la fin de bouche l'acidité est haute et le fruit qui se partage entre citron, abricot, fleur de sureau et ces notes de fougères bien présentes. La finale certes très fraîche s'ouvre et se déploie avec de superbes amers et un côté salin évident. Les papilles travaillent. Longueur excellente.
Excellent.
10 Mai 2016 20:45 #618

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2998
  • Remerciements reçus 7840

Réponse de leteckel sur le sujet CR:Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2013

CR:Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault 2013

Première expérience avec le domaine.

En 2 mots : liège et bulles :X

Dommage, car derrière ça avait l'air d'envoyer du lourd...

Arnould.

ArnoulD avec un D comme Dusse
14 Mai 2016 10:58 #619

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Tu es sûr du liège?Je l'ai goûté récemment et certains y trouvaient du bois.Il y avait en fait une réduction énorme.
Les bulles c'est habituel.
La matière est effectivement superbe mais c'est beaucoup mais beaucoup trop jeune.

Cordialement.

Gilles
14 Mai 2016 13:48 #620

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2998
  • Remerciements reçus 7840

Réponse de leteckel sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Oui Gilles, aucun doute et pas qu'un peu. Et on était 4 autour de la table.

Le bouchon "embaumait" et même côté capsule, à tel point que j'ai eu un doute même avant d'ouvrir le vin (ça ne m'était encore pas arrivé ça...).

Pénible, car pas donné et pas simple à trouver ce vin.

Et comme je m'attendais à gouter l'un des meilleurs vins de France...B)

Arnould.

ArnoulD avec un D comme Dusse
14 Mai 2016 14:28 #621

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

C'est effectivement difficile à trouver.
Il ne faut pas rester sur cette mauvaise expérience et boire une bouteille plus âgée ( ce qui ne changerait rien pour le liège).

Cordialement.

Gilles
14 Mai 2016 14:34 #622

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 1
Excellent Noëls 2009 ce soir.

Robe assez claire, brillante. Nez complexe entre fruits Jaunes, encaustique, très légère note oxydée apportant de la complexité à l'ensemble.
A l'ensemble belle matière mûre portée par une chouette acidité.
Superbe bouteille à apogée.
Ma note : 17/20

Amicalement,
Jean-Pierre.
28 Mai 2016 22:36 #623

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Le Demi-muid sur le sujet CR:Domaine Richard Leroy - Noëls de Montbenault 2010

Montbenault 2010

Immédiatement carafé (1h) après ouverture et goûté entre 12 et 14 degrés.

Une joli robe jaune dorée soutenue au reflets or.

Le vin s'exprime dès le débouchage et livre tout de suite des arômes très singuliers de poire fraîche et de cailloux (pas du grillé façon batonnage bourrin, ni réduction poudre à canon).
La poire fraiche évolue sur la poire william légèrement kirshé... On sent le vin peu protégé mais bien maîtrisé sans aller sur la pomme blette / pomme à cidre.

La bouche est sauvage et unique, une attaque souple qui évolue sur une fraîcheur vive et une salinité débordante, impressionnante.. un équilibre volume/densité qui canalise tant bien que mal cette sapidité hors norme.

Une finale aromatique longue à très longue portée par la salinité et de beaux amers!
Un grand chenin de Loire minéral et profond, unique en son genre et qui sort des arômes typiques du chenin (citron miel coing).

Mon acolyte de dégustation, qui m'a offert cette dégustation, met ses 2011 à l'évier. oxydation/réduction... ils sont à oublier un bon moment si on veut en profiter.

Pour les amis du chenin

Le Demi-muid
31 Mai 2016 17:28 #624

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Colito sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bonsoir,

Les 2011 à l'évier parce qu'ils sont réduits ??? Mais cette réduction est tout à fait normale puisque Richard a utilisé l'autolyse des lies pour protéger le vin et ne pas utiliser de soufre...quel gâchis !
La réduction s'estompe d'ailleurs petit à petit depuis la mise et le vin sera effectivement en forme d'ici quelques années.
Chacun fait ce qu'il veut avec ses bouteilles ceci dit ;) ne goûtez pas 2013 en ce moment en tous cas, car si vous aimez la réduction vous allez être servi:))
Bonne soirée

David
31 Mai 2016 18:23 #625

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Les 2011 à l'évier???
Diantre!

Gilles
31 Mai 2016 20:37 #626

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585

Réponse de H. Seldon sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Oh, c'est déjà arrivé ... voir ICI

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
31 Mai 2016 21:47 #627

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Effectivement l'œuf pourri ce n'est pas engageant...
31 Mai 2016 22:15 #628

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 337
  • Remerciements reçus 24

Réponse de gibier sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Que ceux qui jettent leurs 2011 à l'évier n'hésitent pas à me contacter, je les reprends volontiers!

jb
31 Mai 2016 23:44 #629

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 112

Réponse de leicadr sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Pour les 2013, c'est en effet totalement serré, cadenassé. J'aime énormément le travail de Richard Leroy, mais c'est en l'état imbuvable et il faut attendre calmement.
Pour les 2011, c'est pareil.

D'ailleurs, il fait goûter les 2012, les 2010, voire les 2007 et / ou 2008, mais plus que rarement les 2011.

La matière est belle, mais protégée par l'autolyse.

Instagram : @leicabd
01 Jui 2016 23:29 #630

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck