Nous avons 2150 invités et 60 inscrits en ligne

Château Pradeaux, Bandol

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pradeaux

Le 25 septembre 2002, j'écrivais, dans la première intervention de cette rubrique:
Cet été,j'ai bu, avec grand plaisir, quelques Pradeaux 96. ce vin était explosif au nez, équilibré à l'attaque, plein en bouche, rond et finissait sur une finale longue..
C'était sur la Côte d'Azur, dans un climat favorable au Bandol ;) 1996 n'est pas, je pense, un des plus grands millésimes de cette A.O.C..
Je me demande si, tout simplement, cette bouteille n'est pas en déclin au début 2010.

Cordialement,
Thierry
03 Jan 2010 14:46 #151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1339

Réponse de didierv sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1996

CR: Château Pradeaux, Bandol, 1996

2 bouteilles bues à quelques mois d'intervalle.
La première anéantie par un civet de marcassin a montré un vin d'aspect encore jeune,mais maigre et redoutablement acide aux aromes incertains tirant sur le vieux cuir et pas très nets.Un peu d'amélioration à l'aération,mais pas transcendant.Bref décevant
Je craignais pour la seconde,qui s'est avérée bonne compagne d'une daube de boeuf aux carottes.Sans atteindre la qualité et la constitution des 93,98 ou même 92,c'était quand même bon.Plus dans l'esprit PRADEAUX.De l'acidité,de la puissance,de beaux aromes de cuir,de goudron mais pas de tanins rêches comme la précédente.
PRADEAUX 96 en déclin,peut être mais encore de beaux restes.
Ma dernière bouteille de 92 sera certainement la prochaine victime

Didier
05 Jan 2010 18:40 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 307
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Eric C sur le sujet Re: Pradeaux

Thierry,
:
Le 96 que j'avais ouvert s'est progressivement amélioré jusqu'à hier (sans atteindre des sommets), et ce n'est qu'aujourd'hui, après cinq jours de carafe, qu'il a perdu son intérêt. Pas forcément le signe d'un vin sur le déclin donc, mais amha surtout d'une bouteille défectueuse.

Eric
05 Jan 2010 22:39 #153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Réponse de PARINAUD sur le sujet Re: Pradeaux

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur ce forum, et je vois que, comme moi vous êtes amateurs de ce divin nectar.
je viens d'en ouvrir une de 1975,c'était divin. Il m'en reste 3 bouteilles et je cherche maintenant des 1978.
Quelqu'un parmis vous serait-il vendeur ?
Cordialement
Patrick
06 Jan 2010 15:23 #154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1339

Réponse de didierv sur le sujet Re: Pradeaux

Bonjour Patrick et bienvenue sur LPV
Ce qui serait intéressant,c'est de nous décrire le 75 et les autres millésimes que tu as bu.
Pour tes recherches concernant des bouteilles de 1978 il y a le forum échanges et ventes

Didier
08 Jan 2010 08:35 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20426
  • Remerciements reçus 1935

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Pradeaux 1993

CR:
Bandol Château Pradeaux 1993
Le nez est plutôt animal, avec des notes de cuir, d’épices douces, de tabac. C’est fin et assez ouvert.
La bouche est ronde à l’attaque mais toujours avec pas mal de ressort car les tannins sont sensibles lorsqu’on aère le vin ce qui prouve qu’il n’est pas au bout. L’équilibre est sans défaut et la finale de bonne longueur sur des notes giboyeuses. Plaisant. Bien ++.
15 Jan 2010 21:31 #156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89

Réponse de oenoJB sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

CR: Château Pradeaux 2001 :

Une robe sombre, un peu évoluée avec des reflets orangées,
Au nez, on sent la présence de l'alcool et un coté un peu amande,
En bouche, le vin est bien concentré, autour de cerise à l'eau de vie, une belle puissance et toujours de l'alcool, une texture assez soyeuse mais un petit coté amer en finale qui est dommage.
C'est bon et ca se boit bien, même si ca ne m'a pas époustouflé.
19 Fév 2010 10:34 #157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89

Réponse de oenoJB sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

Très rapidement 2eme tentative sur ce 2001 et franchement c'est quand même super bon,
Ce coté pruneaux/cerise à l'eau de vie me plait bien.

J'aime et puis c'est tout :)o
09 Mar 2010 21:48 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet Re: Pradeaux

Trés trés surpris de l'évolution du 2003 dégusté au SVI de Lyon. A l'aveugle je lui aurai donné entre 5 & 10 ans de plus ... Un pibarnon 1989 bu récemment, était à peine plus évolué.

Nicolas
15 Mar 2010 15:46 #159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Re: Pradeaux

2003 manque d'acidité partout????

Je me méfie de de millésime et commnce, toutes appellations confondues à sortir les bouteilles
Je gouterai dés que possible un Bandol, mais Gaussen gros noré et la tour du bon goutés l'automne dernier ne me semblaient pas sur le déclin.
Problème de bouteille?? ou de millésime ?? à regouter :)

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
16 Mar 2010 18:52 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20426
  • Remerciements reçus 1935

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Pradeaux

"Un pibarnon 1989 bu récemment, était à peine plus évolué."

oui mais Pibarnon 89 c'est très grand. hein Karim?;)
17 Mar 2010 08:31 #161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 337
  • Remerciements reçus 87

Réponse de bis sur le sujet Re: Pradeaux

Oui je confirme Laurent.
J'ai un super souvenir de ce Pibarnon !
(Ah les Bandols ... si un jour on fait une dégustation dans ce thème je vois bien Manu, Arnaud et Boris pleurer ;) )

Karim

Karim
"In Vino Veritas"
18 Mar 2010 21:48 #162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 271
  • Remerciements reçus 26

Réponse de kcopper sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1997

CR: Château Pradeaux, Bandol, 1997

Bouteille ouverte 2h avant dégust.

Une robe qui ne l'est pas énormément. La robe est plus rubis que le Pourpre traditionnel d'un bandol mais pas de reflet tuilé.
Nez un peu réduit, pas très expressif et qui trahit son age. Des arômes de noyau d'olive écrasé (côté tapenade).

En bouche, c'est assez dilué malheureusement, cela manque de corps et de "mâche" comme dirait mon ami Laurent. C'est dommage car on sentait malgré tout une trame intéressante et concentré sur de beaux fruits noirs confiturés.

En bref, pour moi le vin est passé malheureusement.

A bientôt

Kevin
02 Mai 2010 12:44 #163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9200
  • Remerciements reçus 1071

Réponse de RaymondM sur le sujet Re: Pradeaux 1997

J'ai bu plusieurs fois Pradeaux 1997, sur près de 10 ans , parce que j'en avais acheté un carton .
Je ne crois pas qu'il soit passé : il n'a jamais été bon !:(
02 Mai 2010 16:47 #164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1948
  • Remerciements reçus 1308

Réponse de rkrk sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1985

CR: Pradeaux 1985

Achat "courageux" aux enchères car je n'étais pas sûr ce que donnerait ce domaine qui a eu ses hauts et ses bas, après 25 ans. Mais la curiosité l'a emporté sur la peur et quelques commentaires sur LPV m'ont encouragé.

Et, parbleu, cela commence mal : la première bouteille est bouchonnée - ce n'est pas flagrant car il y a pas mal de fruit mais après quelques minutes dans le verre l'odeur et la finale dure indiquent clairement un défaut.

La deuxième bouteille ne se présente pas mieux: bouchon un peu moisi sur le dessus, complètement imbibé mais plus marron que le premier (qui tirait sur le vert). Et bingo: le vin est impeccable - le nez est magnifique : très délicat sur les fruits rouges, un peu cacaoté, avec quelques notes de feuilles de thé qui se développent à l'aération. La bouche est fruitée, douce, avec une belle vivacité et des tanins présent mais fins. Excellent. Il se gardera certainement encore quelques années.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
06 Mai 2010 22:17 #165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89

Réponse de oenoJB sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

Dernière bouteille de CR: Pradeaux 2001 avec regret :
Très bon moment passé en la compagnie de ce vin concentré, puissant aux aromes d'amande, pruneau et de cerise à l'eau de vie.
Un vin qui confirme l'adage : plus on en boit, meilleur il est...
13 Mai 2010 08:31 #166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2001
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Gael sur le sujet Re: Pradeaux

Je suis content de voir que Pradeaux donne souvent tort à ses détracteurs. Je pense que c'est un grand vin, sans concession.

Je n'ai personnellement jamais eu de mauvaise surprise avec, des vins fermés en jeunesse certes, mais plus vieux...

Gaël
20 Mai 2010 05:05 #167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1997

CR: Château Pradeaux, Bandol, 1997

Dégusté hier soir , un peu, beaucoup trop chaud
La robe est noire avec quelques reflets rouge foncés
Le nez est sur la garrigue, la figue, mais pour un vin servi à cette température ce devrait être plus expressif
L'attaque manque clairement de consistance de même que le milieu de bouche. Le vin est sur les fruits noirs, mais une acidité et un manque de tanins le rendent fluet et maigre, limite agressif ce qui est sruprenant pour un vin de cet age. La fin de bouche est toujours sur l'acidité et étriquée

Un vin décevant et je rejoint ce qui a été dit plus haut sur 97......ou alors un problème de bouteille??? je n'y crois pas trop

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
01 Juil 2010 14:56 #168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1948
  • Remerciements reçus 1308

Réponse de rkrk sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1998

CR: Château Pradeaux, Bandol, 1998

Une jolie bouteille avec son nez complèxe où se mêlent les notes fruitées (pruneau) et les notes d'évolution (herbes, cuir).

En bouche, on est sur le même registre, avec une attaque assez douce et grasse. L'alcool est perceptible mais bien compensé par l'acidité. Beaucoup de gras. Mais les tannins durs de la finale gâchent un peu le plaisir. Est-ce qu'ils s'adouciront ?

Bien/Très bien aujourd'hui, peut-être mieux dans quelques années - mais j'ai plutôt peur que les tannins l'emportent.

Je le verrais bien sur un lapin au pruneaux ou un canard à l'orange.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
13 Aoû 2010 19:04 #169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1028
  • Remerciements reçus 123

Réponse de satristim sur le sujet Re: CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

Ouvert ce soir, presque par hasard, un CR: Château Pradeaux 2001. Au nez, notes de fourrure, de prune, d'eau de vie, de feuilles mouillées, peut-être des fleurs fanées. En bouche, on découvre un vin qui a une structure imposante, volumineuse, qui emplit d'emblée la bouche, et s'étire sur une finale longue et poivrée. C'est un vin structuré, dans lequel on retrouve ces fameuses notes de prune, de cerise, d'eau de vie, d'épices douces. Pour ceux qui aiment les Bandol, c'est un très bel exemple de vin équilibré, puissant, qui accompagnerait très bien des gibiers ou de la chasse. Mais avec une identité propre, qui ne peut pas laisser indifférent.
Cordialement
Frédéric
30 Aoû 2010 22:09 #170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 52

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Pradeaux 2001

Merci pour ce CR, Frédéric, qui me redonne un peu le moral, tant les dernières années de Pradeaux sont décevantes.
J'ai en effet 6 bouteilles de ce 2001 qui dorment sagement en cave...

Philippe

Philippe
31 Aoû 2010 08:25 #171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3921

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Pradeaux 2001

Je prévois d'en ouvrir une en fin d'année, car ce 2001 m'avait véritablement séduit à sa sortie, après la déconvenue des 97, 99 et 2000. Le 98, quant à lui, est un très joli Bandol, toutefois entâché d'une sécheresse des tannins, particulièrement marquée en finale, qui me laissent dubitatif sur son évolution future.
Ton compte-rendu, Frédéric, est rassurant, mais je surveillerai l'évolution de mes bouteilles de près.

Cordialement,
Phil:)
31 Aoû 2010 13:49 #172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1028
  • Remerciements reçus 123

Réponse de satristim sur le sujet Re: Pradeaux 2001

Bonjour Philippe et Phil!
C'est vrai que les Bandol, pour moi, ne sont pas toujours facile à appréhender. Je me souviens d'une dégustation LPV Paris (Bandol et Pomerol) où les avis étaient partagés, passionnés. Mais en tous cas, pour Pradeaux 2001, il n'y a aucun souci à avoir, tout est bien intégré. Ce que je me suis dit... J'avais ouvert cette bouteille sur un canard, et je trouve que c'est un vin qui demande d'être bu en mangeant, et si possible avec un plat avec des saveurs "faisandées". Style, chasse. Je ne suis pas un spécialiste en accord mets/vins, mais il me semble en tous cas qu'il faut bien réfléchir à ce que l'on mange avec un tel Bandol, pour lui donner une vraie raison d'être.
Cordialement
Frédéric
01 Sep 2010 14:49 #173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 393
  • Remerciements reçus 10

Réponse de Laurent2 sur le sujet Re: Pradeaux 2001

Très souvent déçu aussi ces dernières années par Pradeaux, je dois confirmer que Pradeaux 2001 est une bouteille tout à fait remarquable. Bues 3 durant ces dernières années et à chaque fois autant de plaisir. Je recommande une décantation d'au moins une heure pour que le vin puisse s'exprimer au mieux.

Laurent
07 Sep 2010 12:03 #174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 7

Réponse de grenache sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1998

CR: Château Pradeaux, Bandol, 1998

Après avoir lu les différents commentaires peu élogieux sur ce millésime, j'ai ouvert une bouteille, pour voir...
J'ai trouvé ce vin beaucoup plus léger que ce à quoi je m'attendais. On retrouve des arômes de laurier, des notes de fumer, avec en fin de bouche un côté cigare marqué. Les tannins sont effectivement plutôt secs, même si cette sécheresse a tendance à disparaître lorsque le vin est associé au repas.
Clairement, ce vin manque de fruit, ce qui lui donne une austérité importante. Néanmoins j'ai trouvé intéressant de découvrir ces arômes inhabituels pour moi dans un Bandol.
Il est clair que dans le même millésime j'ai nettement préféré Lafran Veyrolles qui est beaucoup plus fruité et sensuel que ce château Pradeaux.

cordialement

Eric
17 Nov 2010 10:03 #175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1339

Réponse de didierv sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 1998

CR: Château Pradeaux, Bandol, 1998

Ouvert hier midi sur un navarin provençal.
Globalement les mêmes commentaires que Grenache.
Un vin effectivement assez austère et sec.J'attendais un volume plus important et aussi plus de fruit par référence aux 92/93/96 bus à la même période de vieillissement.
Je lui ai trouvé une légère déviance aromatique animale/pas net qui n'a pas disparu à l'aération.Pb de bouteille ou du vin tout simplement?
C'est bon mais pas plus.
Je suis assez perplexe sur le potentiel de garde de ce Pradeaux 98 qui risque de perdre son fruit et sécher.
Testé en fin de repas sur plusieurs fromages :sainte maure,comté,fourme d'ambert,c'est sur un maroilles qu'il s'est le mieux comporté.
Rien ne vaut les accords régionaux:S

Didier
06 Déc 2010 08:48 #176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1339

Réponse de didierv sur le sujet Re: Pradeaux 1998

J'ai été un peu sévère avec Pradeaux 98.
Conservé au frais avec 24h d'aération en plus,le vin a regagné du volume,du fruit et perdu une bonne partie de ses tannins secs.Il est devenu plaisant à boire.
Si je notais les vins,il aurait pris 2 à 3 points en plus.
Ca fait plusieurs bouteilles ou j'observe le même phénomène d'amélioration du vin sur au moins 24/36h.
Le week end prochain,j'ouvrirai les bouteilles samedi soir pour dimanche midi

Didier
07 Déc 2010 17:59 #177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 3

Réponse de drizzdodurden sur le sujet Château Pradeaux

Notes du derniers salon des vignerons indépendants de Paris:

Château Pradeaux – Bandol

Le Rosé 2009 est un très beau rosé de gastronomie, droit et vineux, il est parfaitement équilibré. Le rouge 2006 possède un superbe nez, ample et concentré, on peut encore l’attendre au moins 3 ans avant d’en profiter pleinement. Le rouge 2002 est lui à boire, ses tannins sont intégrés, il est frais et équilibré et doté d’une belle longueur…

Aurélien.
14 Déc 2010 23:22 #178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Lilicol sur le sujet Re: Château Pradeaux 1998 VS 1999

CR: Bandol, Château Pradeaux 1998

Robe pourpre opaque peu évoluée
Nez profond mais encore fermé sur les fruits noirs cassis et mûre, de vieux bois et une pointe animale.
La bouche est austère, astringente et le vin se montre dur et corseté.
Le vin n’a pas été carafé.

Il déçoit aujourd’hui surtout si on le compare au 1999 moins riche en tannins mais tellement plus élégant, épanoui, équilibré et frais.
12 Jan 2011 02:43 #179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1030
  • Remerciements reçus 45

Réponse de apoitou sur le sujet Re: Pradeaux

Pourquoi ne pas avoir posté sur le 99 alors ?
Alex
12 Jan 2011 08:08 #180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck