Nous avons 1633 invités et 71 inscrits en ligne

Domaine Jean-Michel Gerin

  • Messages : 1712
  • Remerciements reçus 3060
Dégusté à cette occasion.

CR: domaine Jean-Michel Gerin, Vin de Pays des Collines Rhôdaniennes, La Champine 2016

Tuukka (à l’aveugle) :
Un nez rédhibitoire pour moi sur de l'écurie, gibier. Bien que je trouve cette "déviance" peut-être plus sur les Syrah qu'ailleurs, j'attribue cela à des Bretts. Cela prend le dessus et l'aération ne suffira pas à atténuer la perception. La bouche n'est pas trop abrupte, plutôt glissante et on devine un peu de fruits noirs mais le nez est trop envahissant pour moi. M+ (11)

Bibi (à l’aveugle) :
Ce vin se présente avec un nez giboyeux, peut-être même bretté. La bouche est soyeuse, bien équilibrée, avec des petits tanins, mais l’aromatique très animale prend encore le dessus. La bouteille a probablement une déviance. Impossible de pronostiquer quoi que ce soit. C’est juste correct (2/5).

Manifestement on est tombé sur un exemplaire de ce 2016 qui fait partie du même lot que les bouteilles commentées plus haut le 27/02 et 28/03.
Bibi
05 Sep 2020 22:58 #721

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR: Domaine Jean-Michel Gérin, Saint-Joseph, 2015

CR: Domaine Jean-Michel Gérin, Saint-Joseph, 2015



flacon acheté en cave, chez Ludivigne à fécamp voici quelques mois.

nez sur le poivre noir, l'olive de même couleur et ensuite les fruits noirs à noyaux (cerise bigarreau par exemple) puis fruits noirs sans noyaux (mûre et pointe cassissée), petite note de mine de crayon, note de violete aussi mais qu'il faut aller chercher, nez charmant devrais-je dire.

la première gorgée est assez sévère, les tanins se font pas trop aimables, il faut dire que le vin a été servi un chouille frais mais le côté poivré ressort +++ tout en ayant un côté assez juteux, donc à voir au réchauffement

seconde gorgée déjà le nez est plus ample et poivré +++, l'attaque du vin se fait idéale, les tanins ne sont plus coupants du tout, mais très amples, riches et surtout juteux/salivants, comme je les aime, le vin n'en est pas moins sanguin avec un caractère de fou, apporté par son côté poivré (fin de bouche pas sèche je précise) et son côté graphite/métallique qui me rappelle certains terroirs granitiques forréziens, surprenant !

l'ampleur gagne, le juteux se fait de plus en plus précis, le vin remplit la bouche et finit par rester sur la langue pour une finale étirée, à la fois large, mais aussi longue ralentie par cet aspect poivré qui semble être un ralentisseur à l'impression de longueur, comme un coup de frein progressif, qui te suçure à l'oreille "attends moi encore un chouille l'ami", trop tard pour ce flacon

quand on pense que ce vin, de mémoire, ne dépasse pas les 19 euros prix caviste, on se dit que certaines super-cuvées ont du mourron à se faire, qualitativement parlant...

très bien+ pour son petit manque de complexité, en l'état je précise, on verra ça dans 2/3 ans

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Frisette, Kiravi
25 Sep 2020 18:24 #722
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin, Saint-Joseph, 2015

une fois le flacon fini on ressent, en fin de bouteille, ce côté lierre qui me plait tant chez beaucoup de rhône bien choisis
notez bien que je ne perds rien, n'en déplaise aux adeptes, coincés du derch, adeptes de la loi évain que j'aurais tendance à mettre gentiment avec du verre pilé...
vive le bon vin bordel !

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
25 Sep 2020 21:46 #723

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3218
  • Remerciements reçus 1553
CR: Domaine Jean-Michel Gérin,Côte Rôtie champin le seigneur 2016

Définitivement une de mes côtes rôties génériques et je dirais même ma préférée si l'on exclut celles des frères Jamet mais ce n'est pas la même gamme de prix.
On peut déplorer qu'en quelques années ce vin soit passé de moins de 30 à 40-42€ environ mais me concernant je reste fidèle car je m'y retrouve et c'est très à mon goût.
On retrouve toujours ce nez très charmeur et ouvert sur un panier de fruits noirs et rouges ( cassis, framboise et cerise), lard grillé avec un côté boisé / toasté assez simpliste mais agréable et caractéristique du domaine.
Il y a une belle matière toujours enrobée dans un style flatteur mais c'est bien construit et c'est typique de l'appellation avec ce fruité ample et accessible avec cette empreinte délicatement épicée et florale (violette) sans doute liée à l'apport de viognier dans l'assemblage.
La finale est davantage sur les fruits noirs non dénuée d'une petite acidité bienveillante avec une touche réglissée.
Je regrette juste un manque d'amplitude à ce stade et une amertume un peu prononcée qui je l'espère se gommera dans le temps.
Si un jour vous croisez le 2010, achetez le !!! je ne sais pas ce qui s'est passé sur ce millésime mais le plaisir est incroyable. Du niveau d'un grand.
Là le 2016 se contentera d'être très bon aujourd'hui. Je conseille quand même de l'attendre 4-5 ans que tout s'équilibre, se mette en place et se patine .

Alex
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, gege, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Val59, Papé, Frisette, Damien72, Kiravi
13 Nov 2020 19:48 #724

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 24

Réponse de gege sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin,Côte Rôtie 2016

Merci Alex,
mais je ne trouve pas trace de côte-rôtie générique chez Gerin.
Peut-être « champin le seigneur » ?
13 Nov 2020 20:34 #725

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3218
  • Remerciements reçus 1553

Réponse de Alex sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin,Côte Rôtie 2016

Oui je vais éditer.

D’ailleurs le must absolu chez Gerin c’est là landonne c’est extrêmement fin et profond.
Mais aux niveaux de prix actuels je ne peux plus suivre hélas...

Alex
13 Nov 2020 20:39 #726

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905

Réponse de Frisette sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin,Côte Rôtie 2016

Je partage bien ton avis sur Champin le Seigneur ! 2016 est effectivement très beau et j'ai également un grand souvenir de 2010...Une valeur sûre.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex
13 Nov 2020 21:57 #727

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3218
  • Remerciements reçus 1553

Réponse de Alex sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin,Côte Rôtie 2016

J’en ai bcp quelques uns des champin sur 05-06-09-12-15 et 16 et donc le fameux 2010.
Je le mets tellement au dessus des autres.
J’en avais 5 mag je n’en ai plus mais quel souvenir à chaque fois.
J’étais sur le cul.

Alex
13 Nov 2020 22:13 #728

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 373
  • Remerciements reçus 489

Réponse de Val59 sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin

J'ai un 2010 en cave Alex, je pense que tu ne lui as pas encore dit totalement ces adieux ;)

Sinon la gamme de chez Gerin est globalement très bien (du moins sur les 15, 16 et 17 que j'ai bu à Ampuis), et comme tu l'as dit La Landonne est exceptionnelle, tout comme son prix malheureusement.

Amicalement,
Valentin
13 Nov 2020 22:48 #729

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3218
  • Remerciements reçus 1553

Réponse de Alex sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin

Merci Val c'est très sympa :/:
13 Nov 2020 23:17 #730

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 744
  • Remerciements reçus 113

Réponse de alain_vin sur le sujet Domaine Jean-Michel Gérin

Perso je crois que je n'ai jamais été emballé par un Champin le Seigneur, même si ça fait un moment que je n'en ai pas goûté. J'avais échangé mon dernier 09 ou 10 avec un LPVien il y a quelques années, ça avait fait deux heureux ! ;)

Alain
15 Nov 2020 14:46 #731

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5858
  • Remerciements reçus 456
Bonjour

Ouvert ce midi une bouteille du CR: Domaine Jean-Michel Gerin, Les Grandes Place 2007

Oeil: dans les grenats mais le temps a marqué le vin.
Nez: Vraiment très joli nez expressif sur les fruits rouges (framboises, groseilles) relevé d’une pointe florale avec une note légèrement herbacée.
Bouche: la première bouche à l’ouverture, petite note de verdeure! Donc carafage à la bordelaise et attente du repas! Au repas, ce vin se comporte beaucoup mieux. Amples. Les tannins sont fondus avec un léger grain. La framboise est ressentie comme la groseille. Une pointe de verdeure est tout de même légèrement ressenti tout au long de la bouche mais le repas contre balance cela. La finale est extra et longue tout de même sur une belle fraîcheur ! Vraiment belle finale!

Bien cordialement

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, Friends, vivienladuche, Papé
15 Nov 2020 19:35 #732

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3218
  • Remerciements reçus 1553
Salut Alain

Si c’était bien un rdv improbable dans une rue à Paris c’était avec moi !
C’était un 2009 d’ailleurs pas mal de mémoire mais à des lieux du 2010.

Au plaisir ;)
Alex
15 Nov 2020 20:57 #733

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Passage au Domaine Jean Michel Gerin

CR: Passage au Domaine Jean Michel Gerin



Dernière session de visites de domaines durant ce mois de Février, le plus court, mais le plus rempli ! Après une première journée ici puis une seconde , cette dernière sera plus courte (une matinée, 2 domaine, dont le premier ici) et la plus proche de la maison. C’est donc en Côte Rôtie que je me déplace, sur l’invitation d’un ami, afin de récupérer quelques bouteilles nord-rhodaniennes…



Nous arrivons un peu avant 9 heures, c’est Monique Gerin qui nous fera déguster dans l’élégant caveau. Jean Michel passera nous saluer quelques minutes. Nous aurons le privilège de goûter l’intégralité de la gamme. La plupart des bouteilles sont conservées dans une grosse Enomatic, avec dates d’ouverture inscrites.



Nous commencerons par les 3 vins blancs, sur le millésime 2019.
La Champine 2019 : Vin de France, vignes de 15 ans sur le nord de l’Ardèche. 100% Viognier, élevage de 8 mois en cuve inox. Ouverture immédiate. 12€
Nez très variétal et frais sur l’abricot et la poire, avec un fond de mèche de pétard. Bouche avec un joli gras vanillé. Finale courte. Equilibre basé sur une franche amertume, ce qui lui donne une certaine fraîcheur et tension. TB-

Condrieu La Loye 2019 : Assemblage de 2 parcelles sous le coteau de Chéry, au sud de Condrieu. Vignes de de Viognier plantées en 1989, élevage durant 1 an dans des demi-muids de 2 à 5 vins. 3 jours d’ouverture, 35€
Le nez est plus frais que la Champine, on trouve de discrètes notes d’abricot. La bouche est beaucoup plus volumineuse, riche et puissante. Les amers sont également beaucoup plus posés et stabilisés, ce qui lui confère fraîcheur et élégance, assez racé. La finale est sur la violette. Assez typique de ce que l’on est en droit d’attendre d’un Condrieu, mêlant floralité, volume, une certaine richesse, une belle expressivité du cépage, dans un équilibre satisfaisant, ni trop mou, ni trop entêtant, ni trop gras. TB+

Condrieu Les Eguets : Parcellaire de 0,5 ha planté en 2010 sur le lieu-dit Les Eguets, à Chavanay. Elevage de 20% en demi-muids neufs et 80% en demi-muids de 1 à 3 vins. 3 jours d’ouverture. 45€
Nez plus neutre, sur le gravier. La bouche est plus dense et puissante et paraît assez tendue dans ce registre, avec une certaine colonne amère. L’aromatique est sur la réserve, assez neutre pour l’instant, avec un fond violette et sur le bâton de réglisse en final. Plutôt long, mais pas encore prêt (ce qui paraît normal). B-TB



Nous enchaînerons sur les rouges, sur le millésime précédent, sauf pour le premier vin.
La Champine 2019 : Vignes de Syrah de 4 à 15 ans, plantées sur la plaine et le plateau d’Ampuis et du Nord-Ardèche. 1 an d’élevage, 15% en barriques de 1 à 5 vins et 85% en cuve inox. Ouverture immédiate, 10€.
Très légère réduction initiale. L’aération et le réchauffement révèlent des notes d’élevage coco/caramel, puis des baies noires. La bouche est fluide, sanguine, avec des microtanins. L’aromatique retrouve de la violette, avec un fond de fruits à chair jaune (pêche, brugnon) avec un fond présentant une jolie maturité. L’ensemble est assez gourmand même si c’est dénué de réelle structure, la finale est courte. TB+

Saint Joseph 2018 : Vignes de Syrah de 15 ans sur les communes de Chavanay et de Champagne. 15 mois d’élevage dans des fûts de 2 à 3 vins. 1 jour d’ouverture. 22€
On a un nez de baies noires, de violette, avec un fond fumé. La bouche est dense, confortable, limite moëlleuse. Jolie matière aux tanins fins. Finale un peu chaleureuse, de moyenne longueur. TB+



Côte Rôtie Champin le Seigneur 2018 : 11 parcelles exposées Sud/Est, avec des vignes de 30 environ de moyenne d’âge. 95% Syrah, complété par 5% de Viognier. Elevage de 22 mois, 30% fût neuf et 70% en fûts de 1 ou 2 vins. 3 jours d’ouverture, 42€
Nez présentant un mix de baies rouges et de baies noires, complété par des touches exotiques, de type litchi, kiwi et banane. La bouche est veloutée, présentant un joli fond et se montrant enveloppante et gourmande. Structure assez fine, avec des tanins fins mais présents. On retrouve des baies rouges, du raisin, avec un fond réglissé. La finale est correcte, avec un fond terreux. TB-E

Côte Rôtie La Viallière 2018 : Vignes de Syrah de + de 15 ans sur Schistes et Micaschistes sur un lieu-dit parcellaire d’1,75 ha, en plein coteau, exposé Sud/Est. Elevage de 22 mois dont 70% en demi-muids neufs et 30% en demi-muids de 1 ou 2 vins. 4 jours d’ouverture, 55€
Nez réduit, sur le fumé, l’encre, la myrtille, les baies noires. Bouche à la grosse acidité, qui se présente très vineuse. Ensemble chaleureux et puissant, avec une empreinte graphique. Fond de mûre et de myrtille, très mûrs, avec une finale légèrement saline et iodée. E-

Côte Rôtie Côte Bodin 2018 : Parcellaire de 0,7 ha nouvellement acquis en 2018. Le domaine était en location avant, ce parcellaire était inclus auparavant dans Champin le Seigneur. Exposé Sud en plein coteau, vignes de Syrah plantées en 1987. Elevage de 22 mois dans des fûts neufs pour 20% et 80% en fûts de 1 à 3 vins. 4 jours d’ouverture. 100€
Nez un peu sanguin, sur le fumé et le caramel. Bouche très tannique, fraîche, assez fine dans un ensemble de puissance assez mesuré tout en étant paradoxalement très dense. Aromatique assez neutre, très épicée et austère, assez tannique faisant évoquer la rafle. Jolie structure, long mais globalement un peu brut et austère, donnant au final une sensation de dureté. TB



Côte Rôtie Les Grandes Places : Parcellaire d’1,6 ha de Syrah, planté en 3 tiers en 1927, en 1965 et en 1989. Elevage de 22 mois avec 40% de fût neuf et 60% de fûts de 1 ou 2 vins. 3 jours d’ouverture. 100€
Nez boisé, sur le cèdre, la coco et la mûre. La bouche est veloutée, plus docile et élégante que Côte Bodin. La trame tannique est puissante tout en restant assez fine, présentant un ensemble tout en longueur. C’est assez élancé et structuré, avec une longue finale sous tendue par quelques amers mettant en relief une dernière fois cette structure imposante. Très droit et classique, de belle constitution. E-

Côte Rôtie La Landonne 2018 : Parcellaire de 0,4 ha de Syrah, exposé Sud, planté en 1989 et 1991. Elevage de 22 mois dans des fûts neufs pour 40%, le solde dans 60% de fûts de 1 et 2 vins. 4 jours d’ouverture. 170€
On a un nez fumé et d’encre. La bouche présente un superbe équilibre, très vineux, sur le marc de raisin. C’est élégant, avec un équilibre parfait entre acide et amer. Finale d’une longueur phénoménale, avec des notes d’encre et de violette. Ensemble superbement bâti, d’une grande élégance mêlant finesse et puissance avec réussite. E++ oo, oo,



Au total, nous sommes repartis conquis par la qualité et l’homogénéité de la gamme. Les champine sont de vrais beaux petits vins, dans un style variétal et facile. La Loye est le stéréotype du beau Condrieu, variétal mais élégant, jamais riche et lourd. En rouge, une nouvelle fois, la Landonne est hors concours. Un Grand vin assurément. Au-delà de cet extraterrestre, Champin le Seigneur, La Viallière et les Grandes Places sont de très beaux représentants de la Côte Rôtie, Côte Bodin faisant pour moi figure de déception sur cette dégustation, car trop tannique, sensation qui devrait probablement évoluer favorablement avec du temps de garde et présenté à table.
Le millésime 2019 se montre fluide, équilibré, assez dense tout en ayant une fraîcheur supérieure à 2018, sans atteindre peut être la tension et la profondeur de 2017. Concernant 2018 en rouge, on est face à un très beau millésime, mûr, avec un beau fruité, assez puissant et un peu chaleureux. Néanmoins, l’équilibre et la tension sont bien là.
Il est presque 10 heures et donc déjà l’heure de partir car un autre rendez-vous est prévu sur les hauteurs de Chavanay…


Merci à Monique et Jean Michel Gerin pour leur accueil et nous avoir permis de déguster malgré les contraintes sanitaires.


Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Olivier_26, vince2, sideway, chrisdu74, Nathenri, th7513, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, FloLevBen, Papé, Agnès C, leteckel, penmoalic, DaGau, KosTa74, Kiravi, Lionel73, Jules7599
10 Mar 2021 22:37 #734

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1197
  • Remerciements reçus 549
CR: Domaine Jean-Michel Gerin, Vin de France 'La Champine', viognier, 2019.

Bouchon liège sans indication de millésime simplement estampé 'J M Gerin Ampuis France'.

Robe or gris claire et pâle.

Nez fruité, frais et sucré.

La bouche présente une matière en souplesse, là encore très mûre et sucrée mais avec un minimum de fraîcheur salutaire. Acidité et amertume minimales. C'est le profil général des vins blancs pour les deux derniers millésimes France. On est bien sur un sec mais méridional de millésime solaire. Je me retrouve assez dans la description de Frisette lors de sa visite au domaine en mars, un fruité pêche qui flirte avec le sirop, une matière riche. Peut être la chaleur de l'alcool s'équilibrera t-elle mieux avec quelques saisons de garde.

Repas salade, tortilla, ratatouille, pâtes, bugnes, sardines, fromages et fruits.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, mgtusi, MB, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Frisette
05 Mai 2021 18:52 #735

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905
CR: Domaine Jean-Michel Gerin, Vin de France, La Champine 2019

Plusieurs exemplaires bus ces derniers jours.

Robe grenat rubis.
Pas de réduction notable. Nez primaire de baies rouges, de framboise.
Bouche fluide, micro tanins. Aromatique de violette, de fruits rouges, un peu de fruits à chair jaune, mûr mais digeste et assez frais. Pas de grosse structure. Idéal dans le genre canon. Finale courte. Sensations assez similaires à ce que j'ai goûté au domaine début février.
TB+ (16,25/20)
 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Kiravi, Lionel73
16 Mai 2021 10:58 #736

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5591
  • Remerciements reçus 5034
 
CR:
Domaine Jean-Michel Gerin - Côte-Rôtie Les Grandes Places 2005
Bouchon de longueur moyenne mais juste imbibé sur sa base.
La robe est dense et profonde, à peine évoluée sur son disque.
Nez dense et serré sur les notes typées d’une belle Syrah : poivre, lardé, fruits noirs, touche florale.
A l’instar du nez, le vin en bouche est encore concentré avec un tanin mûr et abondant mais sans aucune sécheresse et une acidité millimétrée, formant un grand équilibre.
J'ai l’impression que le vin ne veut pas se livrer actuellement et demande encore quelques années pour se détendre.
L’élevage est parfaitement intégré et le potentiel d’évolution grand.
Superbe Côte-Rôtie à attendre sereinement.
Note : 18/20.
Garde : à attendre encore entre trois et cinq ans.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, AgrippA, ysildur, Garfield, Chaccz
20 Mai 2021 13:26 #737
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 987
  • Remerciements reçus 1301
CR: Domaine Jean-Michel Gerin Champin le seigneur 1999 - Côte-Rôtie
Robe grenat clair.
Nez sur la volatile à l'ouverture qui fait place à des notes sanguines, lardées, florales et de fruits rouges macérés.
La bouche met en avant une finesse de grain avec des tanins intégrés mais avec encore un peu de mâche.
La matière est déliée et la longueur est là mais il me manque un peu de cette profondeur qui fait les grands vins.
Très bon en l'état sans être grand.
 


 

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, dfried, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, ysildur
24 Mai 2021 16:08 #738
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck