Nous avons 2702 invités et 57 inscrits en ligne

Maison Michel Chapoutier

  • Messages : 720
  • Remerciements reçus 449
CR: Maison Michel Chapoutier - Saint Peray - Haut Chamblard 2019

Joli nez élégant sur les fruits jaunes, le miel, le foin, l’encaustique, un soupçon d’élevage.
Bouche assez grasse, concentrée et juteuse, sur des arômes de fleurs, de pomelos et un élevage très bien intégré et visible aussi bien par la touche boisée que par la texture crémeuse.
Malheureusement avec l’aération il devient trop prépondérant à mon goût et fait perdre du charme potentiel du jus.
Le vin est puissant, à la fois dans l’aromatique et la structure massive.
La finale reste agréable grâce à des amers élégants, une fine acidité et quelques notes mentholées qui tempèrent la matière.
J’aime beaucoup tous les Saint Peray de la gamme, celui-là est un peu plus fatiguant que celui fait en partenariat avec Anne-Sophie Pic que j’avais trouvé plus gourmand et équilibré.
C’est un vin tout terrain qui peut accompagner des poissons, des volailles et des plats asiatiques.

Edit 24h plus tard : le boisé s'est estompé pour laisser la place à des arômes plus exotiques. Très bon accord sur des pâtes aux girolles crémées.

Sylv1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LLDA, loicblanc
09 Oct 2021 22:59 #1861

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3371
  • Remerciements reçus 6626

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Maison Michel Chapoutier, Condrieu Invitare 2010

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


Vin 3 : Un nez plus classique, pêche, abricot, puis des notes évoluées, épicées, typé safran, pointe champignon noble cette fois, car c'est presque truffe, fond typé cire d'abeille. La bouche est ronde, mais plus de fraicheur, cela tient l'ensemble jusque dans la finale qui reste ronde mais tonique, avec une jolie persistance, pêche, abricot, note safran, pomme chaude, pointe champignon, girolle, c'est plus élégant. TB 90 (16) que ce CR: Condrieu Chapoutier Invitare 2010

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LLDA, loicblanc
29 Oct 2021 16:31 #1862

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9164
  • Remerciements reçus 16344

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Maison Michel Chapoutier – Hermitage – L’Ermite – 2009

CR: Maison Michel Chapoutier – Hermitage – L’Ermite – 2009

Fichier attaché :


Bue lors d'une dégustation éclectique relatée  ICI

Le vin a été épaulé pendant un peu plus de vingt-quatre heures puis carafé pendant une bonne heure.
La robe est sombre et encore jeune, ourlée de violine.
Bien intense, le nez développe une somptueuse complexité avec du cassis et de la mûre, du cacao, des épices nobles, des fleurs, mais pas seulement de la violette.
La bouche est à peine un ton en dessous car puissante, dense et racée mais un peu compacte. Elle est animée par une grande fraîcheur (bravo, car en 2009 ce n’était pas gagné…). Le toucher de bouche est de velours et la superbe allonge permet de bien apprécier un profil plus fin et délié.
Excellent mais devrait être encore plus grand et nettement plus abouti dans cinq ans et plus sûrement dans dix ans…

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, jean-luc javaux, LLDA, Fredimen, Manas
04 Nov 2021 13:35 #1863

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 6897
CR: Maison Michel Chapoutier - Crozes-Ermitage Les Varonniers 1999
Nez de bonne intensité, assez net, dominé par le tertiaire avec du cuir, fourrure, olive noire, fumé, fruits secs, fruits noirs, champignon. Des épices et de fines notes balsamiques sont aussi présentes. C'est ouvert et expressif et à pleine maturité, voire sur la fin de vie.
Bouche moyennement puissante, fraîche et dynamique avec une belle présence en bouche. C'est énergique et volumineux. Il y a une sensation mentholée très agréable qui prend place en seconde partie et reste en arrière-plan. Tanins fins, fine fermeté. Longueur excellente fraîche et précise.
Excellent +.
Le vin décline une heure après ouverture. À boire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, LLDA, Fredimen, Delphinette
08 Nov 2021 08:52 #1864

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 6897
CR: Maison Michel Chapoutier - Crozes-Ermitage Les Varonniers 2010
Nez intense et précis. C'est ample et profond. J'aime beaucoup ce nez plein de fruit et de détails sur les fruits noirs mûrs, mais frais. Il y a de la cerise aussi, des notes de framboise, violette, balsamiques. L'évolution est là sur de la fourrure, touche de sous-bois. Il y a du poivre, tapenade, côté sanguin, encre. Bref, niveau complexité, nous sommes bien servis. Je trouve que le vin s'ouvre au fur et à mesure de la dégustation.
Bouche assez dense, moyennement puissante avec une grosse matière. Cela reste en finesse et ce n'est pas trop extrait. Il y a juste un gros jus. Plein d'énergie avec une grosse intensité aromatique, de la concentration. Léger boisé très discret. Assez ferme avec un grain de tanin superbe. Fin de bouche saline avec une très grosse longueur.
Grand vin.
Mon meilleur Varonniers à ce jour. Il pourra tenir sans soucis de nombreuses années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Fredimen, Delphinette
08 Nov 2021 09:20 #1865

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 459

Réponse de clinamen01 sur le sujet Maison Michel Chapoutier - Ermitage Le Pavillon 1990

CR: Ermitage Le Pavillon 1990 - Maison Chapoutier
Niveau haute épaule. Bouchon qui se retire sans problème. Robe pas très foncée, légèrement orangée sur les côtés.
Le nez, sans être très intense, est un ravissement. Fruits rouges, épices, cuir, les senteurs semblent différentes à chaque humée.
La bouche laisse apparaître une douceur sensationnelle, une fluidité rare, sans aucun tanin apparent.
Par curiosité, j'ai terminé la bouteille (préalablement vidée presque entièrement de son oxygène) quelques jours après : le vin n'avait pas baissé de niveau, avec simplement un côté épicé un peu plus marqué.
Excellente bouteille.
Cordialement,
Benoit

jbl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GILT, Vaudésir, Delphinette
12 Nov 2021 20:37 #1866

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 462
  • Remerciements reçus 3367
CR: Maison Michel Chapoutier - Côte-Rôtie - Les Bécasses, 2010

Ouverture 2 heures, avec une heure de carafage

Robe peu évoluée, et encore bien jeune, sans trace d’évolution. 

Nez typique côte-rôtie, d'assez bonne intensité, poivre blanc, avec un fort accent violette et léger bacon.

A la dégustation, ce n’est clairement pas mauvais - surtout pour l'amateur de cote-rôtie que je suis - mais tout de même déçu par la matière proposée, surtout au vu du millésime. Ca manque de folie, de finesse. 

Pour ne rien arranger, je ne peux m'empêcher de comparer à la flamboyante Brune et Blonde de Guigal du même millésime  chroniquée ici , qui m'avait vraiment laissé un super souvenir.

Un vin à l’image du stand présent au salon Bettanne et Dessauve la fin de semaine dernière : terne.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Lionel73
08 Déc 2021 17:12 #1867

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bocanegra sur le sujet Maison Michel Chapoutier

Bonjour, 

J’ai prévu d’ouvrir un Ermite 2004 en rouge demain pour le réveillon du 31. Ne voulant pas passer à côté de cette bouteille, quand me conseillez vous de l’ouvrir ?

Cordialement.
30 Déc 2021 17:00 #1868

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet Maison Michel Chapoutier

Bonjour, 

J’ai prévu d’ouvrir un Ermite 2004 en rouge demain pour le réveillon du 31. Ne voulant pas passer à côté de cette bouteille, quand me conseillez vous de l’ouvrir ?

Cordialement.

Tu ouvres le matin et tu goutes. Si c'est très bon, tu remets le bouchon.
Si tu penses que ca a besoin de respirer, tu épaules (càd tu retires 1/2 verre) et tu laisses respirer sans le bouchon. 2 heures avant le repas tu regoutes, si c'est fermé, tu carafes.

Ce vin était déjà très fin en jeunesse, je ne pense pas qu'il soit devenu dur ou austère.

Un petit CR une fois la dégustation faite sera le bienvenu  .

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: thiouss
30 Déc 2021 18:15 #1869

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 28
Bien que suivant le forum depuis longtemps, je m'essaye à un premier post !

CR: Condrieu Schiste d'Agrumes 2012 ouvert fin décembre à l'apéritif

 

Pour tout dire, j'avais un peu peur au moment de l'ouverture, sachant que les Condrieu sont à boire sur la jeunesse
Celui la n'avait pas bougé et restait au nez très agréable ! 1er nez brioché, 2eme nez sur la fleur. En bouche, cela explose, des fleurs, de la rondeur (miel), voire sapin / acacia ? Bref beaucoup de plaisir à l'apéritif !

 

LB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, lbb.contact, LLDA, Lionel73
04 Jan 2022 16:34 #1870
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 109
  • Remerciements reçus 39

Réponse de stakhanov sur le sujet Maison Michel Chapoutier

Bonjour,
je ne lis que très peu de choses sur la gamme "la combe pilate" de chapoutier.
j'ai quelques bouteilles de la combe pilate blanc en 2018 que j'ai trouvé d'un rapport q/p tout à fait honnête (autour de 10,5€ à l'occasion de diverses remises). Si bien que j'ai renouvelé l'expérience sur 2019 (pas encore goûté)
J'aurai souhaité en savoir plus au delà de la littérature disponible sur le site officiel de chapoutier. Est-ce possible en vous sollicitant ?
belle journée
05 Jan 2022 13:42 #1871

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet Maison Michel Chapoutier

Bonjour,
je ne sais pas si tu auras beaucoup de réponses, mais en revanche nous sommes preneurs de ton retour sur le blanc 2018 que tu as goûté.

Et si tu n'obtiens pas de réponse, un seul conseil: le tire-bouchon! A ce prix là, tu peux goûter...

Bibi
05 Jan 2022 14:34 #1872

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 402
CR: Maison Michel Chapoutier, Côtes du Rhône rouge, Les Pentues 2019

Nez expressif dès l'ouverture sur un évident parfum de violette puis de fruits noirs frais (plus cassis que mûre) et finale légèrement épicé.
La bouche est moins libéré mais franche sur les fruits noirs, puis viennent très vite les tanins incisifs et secs et l’alcool (alors que la bouteille sortait de la cave à température hivernale de 13°C) qui perturbent la dégustation. Malgré tout la finale est plutôt longue avec le fruit qui a le dernier mot.

Demi heure plus tard, un équilibre semble s'établir. La bouche n'arrive pas à se délivrer totalement, les tanins sont encore marqués mais plus à leurs places et l'alcool un peu plus en retrait. Il y a un plus de matière mais avec une finale qui reste énergique.

C'est un vin qui est moins évident et consensuel que le CDR générique de Guigual, mais son style moins compotée me plait.
A revoir d'ici 1 à 2 ans pour que les tanins se fondent et la bouche soit à la hauteur du nez.

David

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LLDA
22 Jan 2022 09:26 #1873

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1397
  • Remerciements reçus 989

Réponse de DaGau sur le sujet CR: M. Chapoutier, Hermitage "La Sizeranne" 2003.

CR: M. Chapoutier, Hermitage "La Sizeranne" 2003.

Bouchon liège parfait teinté sur quelques millimètres seulement, millésimé et estampage à moitié effacé "appellation hermitage controlée". Dépôt grain très fin.

Robe pourpre opaque avec bord disque et reflets jaunes bruns.

Le nez en fruit en force, sucre et poivre. A l'aération, l'élevage chêne pointe vanillée, bien fondu se déploie.

En bouche c'est tout ce qu'il y a de complet. Fruits rouges et noirs. Ce qui ressort c'est la fraîcheur avec ce qu'il faut de force attendue. Initialement sur un premier verre tout juste ouvert épaulé après vingt minutes d'aération seulement, fraîcheur éclatante, finale mentholée, menthe poivrée. Après deux heures et demi d'aération dernier trait sur un profil bien classique tout en rondeur, humus sous bois à point. Dans l'intervalle toujours en suavité, gourmand, fruité. Du corps, de l'équilibre. Ça chatouille bien le nez, en bouche finesse et séduction classiques.

Repas raviolis à la truffe, souris d'agneau thym pommes de terre et mogettes, salade rougette, gavottes et chocolat.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, leteckel, ysildur, Ilroulegalet
30 Jan 2022 15:24 #1874

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 734
  • Remerciements reçus 956
Bonjour,

CR: Domaine  M. Chapoutier – Côtes du Rhône  - Blanc – 2020

 

Visuel : La robe est d’un jaune très pâle voir même limite vert tilleul.

Nez : Bien expressif, on est sur des notes florales (violette, fleurs blanches), de fruits blancs et jaunes ( poire, pomme, abricot), de zestes d’agrumes et de fines notes pâtissières.

Bouche : La matière est belle, une attaque sur la rondeur et un joli gras ainsi qu’une certaine trame acide présente à partir du milieu de bouche. Les notes du nez sont bien présentes que ce soit les notes de fruits blancs et jaunes, les notes florales, les agrumes et la fine touche pâtissière. La finale, de longueur honorable, se termine sur les notes d’agrumes et de fruits blancs ainsi que de violettes. Vin plaisant mais à boire frais car les notes florales (surtout la violette) et les notes pâtissières ont tendances à dominer l’ensemble et donne un côté lassant/lourd au vin dès qu’il se réchauffe. Une sensation d’être sur un assemblage viognier dominant avec de la marsanne.

 Bon week-end,

 Seb.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64
05 Fév 2022 11:38 #1875
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3814
  • Remerciements reçus 3959
CR: Domaine  M. Chapoutier – Ermitage - Les Greffieux  - Rouge – 2006

Bu il y a 2/3 semaines, histoire de comparer avec le seigneur des seigneurs... J.L Chave.
 

Le vin dans le verre est le pomerol, la couleur de ce vin était plutôt foncée, évoluée avec des reflets pourpres et assez trouble.
Le nez est très expressif, fumé, sur les fruits très noirs (cassis, mure, myrtille) très concentrés, flaveurs épicées typiques du Rhône septentrional et cette marque  d'élevage noble (assez appuyé je suppose) mais au vu de l'âge respectable du vin qui ne nous gênera pas.
Bouche sphérique, d'une amplitude remarquable avec un vin sapide et goûteux porté par un fruité un peu usé par l'épreuve du temps.
Finale très longue et rémanente sur les fruits noirs, l'encre, la réglisse et le poivre noir.

Vin à la limite du bodybuildé (peut-être pour plaire à Parker en son temps) c'est bon voire très bon honnêtement si on accroche avec le style mais c'est pour moi à la limite de la caricature.

Vin probablement intouchable en jeunesse. Inutile de préciser que Chave joue dans une autre galaxie (à mon goût personnel naturellement).

17/20

Alex
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, leteckel, Garfield, Manas
12 Mar 2022 14:27 #1876
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2950
  • Remerciements reçus 7541

Réponse de leteckel sur le sujet CR: Maison Chapoutier - Côte-Rôtie - Les Micas 2012

Bu ici  LPV Franche-Comté...sans thème. - La Passion du Vin

CR: Maison Chapoutier - Côte-Rôtie - Les Micas 2012 :

Bouteille dégottée au pied levé par Tophe pour remplacer le Combier défectueux.
Nez un peu fermé, quelques fruits noirs. Pas de tertiaire en tout cas.
Bouche fruitée, matière plus fine...on sent qu'il y a moins de vin.
Mon Eric dit "un bon vin de copain quoi". On peut effectivement le définir ainsi car ça manque de fond mais ça reste bon.
A priori une cuvée réservée à la GMS.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
20 Mar 2022 10:27 #1877

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 6897

Réponse de bertou sur le sujet CR: 2 Ermitage de la Maison Michel Chapoutier

Bu lors de  cette soirée.

CR: M. Chapoutier - Ermitage Le Pavillon 2007
Joli nez, précis avec de l'évolution, un fruit noir et mûr et des notes plus fraîches aussi. Il y a du cuir, fruits secs, mûre, cerise, olive noire, épices, âtre, boisé fin. Un vin qui possède une jolie profondeur et qui est dans une très bonne phase.
Bouche plutôt puissante avec une matière assez dense, solaire mais soutenue par une excellente acidité. Le vin possède de l'énergie et de la finesse en fait. Jolie allonge avec un tanin fin, parfaitement intégré. Boisé fin. Touche saline. Longueur excellente.
Excellent. Un vin cueillit sur son plateau de maturité.

CR: M. Chapoutier - Ermitage L'Ermite 2007
Superbe nez fin ouvert et profond avec de nombreuses nuances, changeant aussi. Le fruit est noir, mais propose aussi des notes de coulis de framboise, floral, notes balsamiques, herbes sèches, épices, poivre, cuir, boisé fin. Sacré nez !
Bouche moyennement puissante, fraîche et dynamique. Beaucoup d'amplitude avec de la finesse, de la fraîcheur. Équilibre superbe entre puissance et finesse. Grosse présence en seconde partie, tanins très fins, harmonieux. Sensation minérale évidente, salivant. Boisé fin. Longueur impressionnante et nette.
Grand vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Monard
27 Mar 2022 14:14 #1878

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 163
CR: Chapoutier Châteauneuf-du-Pape collection Bio 2016

CDP qui a la certification biodynamie du label Demeter, vinifié et élevé en cuves en béton, et terminé quelques mois en barrique. Répartition grenache/syrah non communiquée, avec une prédominance du premier toutefois.

Ouvert 1h avant seulement, car je n'avais pas prévu de boire ça. J'ai vu la bouteille à la cave et la curiosité m'a poussé à l'ouvrir. Pas de carafage. Première de 3 bouteilles achetées. 

Au nez, ça sent les fruits rouges confits et....l'alcool! 
En bouche, c'est gras ou ample et capiteux, voire un peu brûlant à mon goût (le vin tire à 14.5° officiellement, à mon avis on peut rajouter la marge d'erreur de 0.8°) et on sent clairement l’alcool, écrasant les fruits. Le vin goutte aussi des épices que j'ai du mal à décrire tant je trouve que l'alcool prend le dessus ; un peu la réglisse peut-être. Par contre, et sûrement lié à la biodynamie, un goût végétal proche du lierre et du poivron. Je ne sais pas s'il est ouvert trop tôt, ou bien pas assez aéré, mais j'ai trouvé cela peu cohérent et je n'ai pris aucun plaisir, ça n'est pas savoureux. Bouteille bue au tiers avec ma femme qui n'en n'a pas redemandé.

Bouteille remise sur la table le lendemain midi et là, c'est bien plus ouvert et digeste, la biodynamie apportant une aspect minéral et une pureté assez surprenante pour un rouge de ce type. Il y a peu de tanins et une certaine subtilité à la texture, comme dans les Syrah de certains Rhône nord. Cependant, il n'y a toujours pas de plaisir à le boire, le goût ne me séduisant pas, ce qui est embêtant pour un vin qui est vendu au prix grand public à 33€ par le domaine... je l'ai eu à -30%, mais à plus de 20€, je reste très déçu.

Vin moyen qui ne me semble pas bénéficier d'un bon rapport qualité prix. A noter que la biodynamie apporte clairement quelque chose, mais le goût n'y est pas.

>>> Je suis preneur d'un contre avis sur ce vin (et idéalement ce millésime) !!!

PER
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Nicoco, Garfield
24 Avr 2022 21:24 #1879

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1046
  • Remerciements reçus 1525
CR: M. Chapoutier - Bituit et Maximus marsanne - IGP collines rhodaniennes 2020
A l'aveugle, ouverture minute.
Robe doré clair.
1er nez vanille-coco (pourtant le vin ne voit que de l'inox) qui ensuite s'atténue pour laisser place à de discrètes notes florales (chèvrefeuille).
La bouche est ronde, voire grasse, sans pour autant être dénuée de fraîcheur, ce qui donne un bon équilibre. Arômes discrets et difficiles à discerner (sur des tonalités "blanches").
Recommandé par un caviste à ma femme pour accompagner pad thaï et tom yum, c'était effectivement pas mal avec le pad thaï malgré la discrétion aromatique, mais le tom yum très parfumé et relevé l'a carrément éteint, heureusement que sa structure lui a permis de faire face.

Edit : sur la fin de bouteille et grâce à la suggestion de quelques CRs lus ces derniers jours, il me semble identifier des arômes de pop-corn...

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé
20 Mai 2022 17:57 #1880

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 6897
CR: Maison Michel Chapoutier - Crozes-Ermitage Les Varonniers 2006
Nez intense et précis. Superbe et évident avec de l'évolution sur le lard, tapenade, baie de genièvre, côté sanguin. Il y a des fruits secs, mais ce que j'aime le plus c'est ce cœur de framboise, cerise, mûre. Il y a un côté mûr et acidulé dans ce fruit. Touche boisé très bien intégrée. Un vin qui joue sur plusieurs tableaux.
Bouche moyennement puissante, fraîche et dynamique. Il y a un équilibre superbe entre la gourmandise dans l'attaque et une fine fermeté en seconde partie grâce aux tanins, très fins, et l'acidité mûre. Superbe intensité aromatique assez similaire au nez avec plus de fruits noirs. Superbe longueur, salivante et fraîche.
Excellent.

Je l'ai trouvé à point !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, leteckel, Garfield, Monard, Jean F
28 Mai 2022 11:57 #1881

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3371
  • Remerciements reçus 6626

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Maison Michel Chapoutier Ermitage Le Pavillon 2001

Bonjour à tous,

CR:  Ermitage, Chapoutier Pavillon 2001 : Ah là on revient sur le classique cassis, belle note d'épice, de tabac, fond de cuir qui donne beaucoup de profondeur. Bouche droite, structurée, profonde, beaux tanins soyeux, fins, précis. finale fraiche acidulé, cassis, épice, bacon grillé, fond tabac fumé classe. Excellent-Exceptionnel 95 (18)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Monard, Jean F
26 Jui 2022 17:26 #1882

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22
  • Remerciements reçus 101
CR: Maison Michel Chapoutier - Saint Peray - Haut Chamblard - 2019

Robe d'une belle intensité sur un jaune légèrement doré.

Au nez, on sent beaucoup de puissance dans ce vin, on devine rapidement quel style cela va être.
On retrouve légèrement de l'agrume, du fruit à noyau, pêche, banane, mais aussi des notes de beurre, bois, miel.
Ce qui au premier abord aurait pu apporter une belle complexité à ce vin, se fait rapidement submerger par la lourdeur du "gras" qui prendre place et présence sur le palais. Cela devient un poil trop lourd en bouche. L'alcool un peu trop présent à mon goût.

J'ai pu le déguster à nouveau le lendemain et il pu un peu plus s'équilibrer avec un alcool moins présent, un gras plus dilué, plus aéré. Mais reste tout de même bien corpulent et lourd. Cela manque tout bonnement de finesse.

Surement ouvert trop tôt, à voir avec bien 5/7 ans de garde en plus s'il arrive à mieux s'équilibrer.

RomCar
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64
06 Juil 2022 10:39 #1883
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5131
  • Remerciements reçus 6131
www.lapassionduvin.c...

CR: Maison Michel Chapoutier – Hermitage – L’Ermite – 2001


Fichier attaché :


Le nez est lardé, sur les fruits noirs avec un d'encre.
En bouche c'est juteux, sur les fruits noirs. C'est tendu et élancé, avec un coté sanguin et des tanins un peu serrés il y a encore une belle jeunesse même si l'aromatique commence à évoluer. C'est très bon mais j'en attendais plus

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Galinsky, Jean-Loup Guerrin, bibi64
27 Juil 2022 21:36 #1884

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 1658

Réponse de LLDA sur le sujet Maison Michel Chapoutier - Condrieu 2012

CR: Maison Michel Chapoutier - Condrieu 2012

Aromatique complexe sur l’amande, les fleurs blanches.
La fin de bouche est élégante sur le floral mais ça manque de volume et de peps.
Moyen
garde: À boire, il est sur le déclin 

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Papé, Manas
22 Aoû 2022 08:19 #1885

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9164
  • Remerciements reçus 16344
CR: Maison Michel Chapoutier - Crozes-Hermitage - Petite Ruche - 2020

 

Il s'agit d'une bouteille bue dans un avion d'Air France sur une ligne intérieure, donc en 18,75 cl et en plastique...
Le verre est un gobelet, lui aussi en plastique.
J'espère que vous êtes conscient à quel point je suis prêt à me dévouer pour la communauté LPVienne ! 

L'or de la robe est bien marqué.
Le nez peu expressif, comme attendu car le gobelet n'aide pas, est plutôt sur des fruits jaunes, une note d'amande et une touche d'herbes aromatiques.
La température de service n'est pas assez fraîche, ce qui a pu aider un peu pour le nez, mais c'est le contraire pour la bouche. Le boisé est sensible mais pas trop, car il se fond dans une matière joufflue et confortable. Elle manque indéniablement d'acidité et de peps, la relance en finale n'étant assurée que grâce à une amertume sur le clou de girofle.
Assez Bien + mais c'est mieux que ce qui est servi habituellement en avion hors classe affaires.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, bibi64, Papé, leteckel, ysildur, Manas
30 Aoû 2022 16:08 #1886
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 462
  • Remerciements reçus 3367
CR: Maison Michel Chapoutier - Côte-Rôtie - Les Bécasses - 2010

 

Nouvelle dégustation sur cette cuvée et ce millésime, après une expérience désastreuse il y a quelques mois .

Bouteille sirotée tout au long du week end, épaulée la veille pour le lendemain midi.

Nez d'assez bonne intensité, qui, à l’ouverture, m’aurait, je pense, fait partir sur un pinot à l’aveugle. Le nez se fait alors délicat, avec de petites notes de poivre blanc, de cerise, parfois un peu ferreuse, sur un fond légèrement fumé. Le nez s’ouvre progressivement et se montre plutôt évolutif au fil de la dégustation.

Bouche agréable, un peu minéral, qui gagne en confort au fil de la dégustation. Un vin qu’on aura du mal à déguster pour lui même cependant, et qui propose une fin de bouche un peu faiblarde. 
C’est pas mauvais, indiscutablement, et meilleur que la dernière fois, mais l’ensemble reste simple voire simpliste, surtout pour une côte-rôtie de 12 ans d'âge.

J’aimerais bien déguster à nouveau cette Bécasse sur un millésime récent, voir si elle s’est améliorée. Mais cette cuvée est désormais à 58 euros sur leur site internet et très honnêtement, le compte n’y est pas en terme de retour sur investissement. 
Reste les salons, comme celui d’Ampuis, mais la maison semble plus douée en marketing que pour faire plaisir/découvrir aux amateurs, en leur servant, en rouge, les sempiternels Crozes et Hermitage Sizeranne. Présenter les plus petits rouges d’une gamme si large - et pas même une côte-rôtie dans un marché qui lui est dédié ! - aux passionnés en dit long…

A l’heure où je rédige ce CR, je constate que le guide 2023 de la RVF qui agite le forum ces derniers jours, a dégradé d’un étoile la sélection parcellaire et la maison . En ce qui concerne la maison dans laquelle sont donc regroupés les génériques, ce n'est pas immérité à mes yeux, compte tenu de mes différentes expériences de dégustation.

Manas, pourtant ancien admirateur de la maison 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, starbuck
06 Sep 2022 19:05 #1887
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 289
  • Remerciements reçus 208

Réponse de 4fingers sur le sujet CR : Maison Michel Chapoutier Rivesaltes rouge 1982

CR: Rivesaltes  rouge 1982 de la maison Chapoutier: tiré de cette série : www.lapassionduvin.c...
Même s'il s'agit d'un vin muté il est surprenant de voir que la robe de ce vin fait beaucoup moins évoluée que le CDT. Elle est encore assez noire avec des reflets rouges-orangés.
Le nez est intense sur les fruits rouges et noirs frais et confiturés (pruneau assez présent) mais avec également des arômes de torréfaction et de tabac.
La bouche est très belle, avec une attaque en douceur puis toute en tension avec une jolie acidité et une belle longueur.
J'ai déjà bu plusieurs fois cette cuvée mais c'est mon meilleur souvenir. Accord parfait avec le fromage et le dessert.
 

Humble amateur, vrai passionné
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Monard
22 Sep 2022 21:12 #1888

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3774
LPV Beaune #37 : on aère la Grange

CR: M. Chapoutier St. Joseph Blanc Les Granits 2012

VVIGNE
Robe jaune intense.
Nez discret mais fin et complexe, évolutif, sur les fruits jaunes, puis les épices, la violette.
Matière ample et glycérinée, légère sucrosité, beaux amers séveux.
La finale est elle aussi de grande qualité, suffisamment fraîche et de belle persistance.
Au final, un très beau St Joseph, à parfaite maturité, racé, jouant dans la cour des beaux Hermitage.
Excellent
Plutôt à boire

KRABB
Robe jaune intense, reflets orangés.
Nez avec une pointe de terpènes, orange, je pense immédiatement à un riesling.
La bouche immédiatement corrige cela, la matière ample et glycérinée, la pointe de chaleur, d'alcool et les amers laissent penser à un vin sudiste.
Le nez gagnera en complexité sur des notes exotiques.
La finale est belle, fraîche et persistante.
Un vin remarquable que j'ai adoré ! Merci Nico.
 

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Jean F
16 Nov 2022 16:00 #1889

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21756
  • Remerciements reçus 5952
CR: M. Chapoutier Combe Pilate IGP Collines Rhodaniennes 2020 100% viognier

Bouteille ouverte hier soir à l'apéritif.

Vin qui tire parfaitement partie du cépage, aromatique marquée sans verser dans l'exubérance.
Beaucoup de puissance, une bonne tension.

Certainement un des meilleurs IGP viognier que j'ai pu goûter.

Acheté 9€90 ! Super rapport qualité prix.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Delphinette
19 Nov 2022 12:16 #1890

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck