Nous avons 1914 invités et 51 inscrits en ligne

Ça crise à Bordeaux !

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Michel VMS sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Question à Claude:
Pensez-vous que les acheteurs qui achètent aujourd'hui ces Bordeaux médiocres à 1€35 seraient disposés à acheter ce même vin à 3€ ou 4€, prix pour lesquels, ils doivent à mon avis trouver beaucoup mieux?
Ils me semble que malheureusement, pour beaucoup de ces vignerons qui produisent en vrac des vins médiocres, l'affaire est sans issue.

Michel
20 Avr 2011 15:10 #271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

Réponse de tibouren sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Claude "chibani"
Je goute régulièrement des vins vendus à moins de 5€ vendu en GMS. Je n'ose imaginer ce qui est payé aux vignerons

Claude


Et pas un seul commentaire ?
20 Avr 2011 22:02 #272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vincentlevieux sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Entre 3 et 5€ prix consommateur, il y a de quoi rémunérer correctement un vigneron (bien entendu c'est mieux autour de 5€...), en tout cas bien au-dessus des 800€ le tonneau que l'on paye aujourd'hui en prix de base à Bordeaux.

3.00€ TTC / 1.60 (+/- le coef de marge du distributeur + la TVA) = 1.875
1.875 * 0.80 (marge 20% négoce, ce qui est rare aujourd'hui...) = 1.50
1.50 - 0.55€ (frais de mise pour des vins d'entrée de gamme) = 0.95€
0.95 / 0.75l * 900l = 1 140€ le tonneau

Vincent
"une bonne bouteille est une bouteille vide !"
21 Avr 2011 10:05 #273

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Michel VMS sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Très intéressant. Question: " Qui prend les frais de transport en charge?"

Merci

Michel
21 Avr 2011 12:57 #274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vincentlevieux sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Cela dépend...

Chez moi c'est presque toujours le client, qu'il soit négociant, importateur ou grand distributeur. Cela a un intérêt / responsabilité juridique, notamment lorsque le vin part en camion bâché par grand froid ou grande chaleur (trop fréquent malheureusement)

Si le client souhaite être livré, dans la majorité des cas on refacture au réel mais il arrive que la livraison soit "gratuite" dans le cadre de certaines négociations commerciales. Dans ce cas, le fait d'offrir le port entre en compte dans notre TMP (taux moyen promotionnel), et nous baissons nos ristournes pour ne pas perdre d'argent.

Lorsqu'il s'agit d'un enlèvement en vrac, c'est toujours le client qui paye.

Vincent
"une bonne bouteille est une bouteille vide !"
21 Avr 2011 13:56 #275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
Réunion de concertation pour les 2 millions d’euros de subventions attribués aux vignerons !

www.vitisphere.com/b...
20 Mai 2011 16:51 #276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
2 millions pour soutenir le développement et les mutations du monde viticole.

www.sudouest.fr/2011...
21 Mai 2011 17:50 #277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
Le Conseil Général de la Gironde présente son plan d'aide aux viticulteurs !

www.aqui.fr/tempsfor...
27 Mai 2011 09:32 #278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Réponse de maogirl sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

tibouren écrivait:
> Claude "chibani"
> Je goute régulièrement des vins vendus à moins de
> 5€ vendu en GMS. Je n'ose imaginer ce qui est payé
> aux vignerons
>
> Claude
>
> Et pas un seul commentaire ?

Gustativement parlant je pense pas qu'il y ai grand chose a dire. Peut être lors d'une comparaison entre diverses marque de distributeur et des vins de marque; un interet pourrait en sortir mais sinon je vois pas du tout. Mieux vaut aller voir son caviste pour des vins à ce prix la non ?
27 Mai 2011 21:04 #279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
« Un vin de qualité ne rapporte rien de plus »
Corinne Pernette, Château de Bayle à Targon (33), jongle avec les fins de mois et ne se dégage presque aucun salaire.

www.sudouest.fr/2011...
30 Mai 2011 20:23 #280

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
Aucun clignotant ne passe au vert sur le front de la crise bordelaise. Le marché du vrac, primordial, reste enlisé. À Camiran (33), les époux Mercier (Château Boutet Mercier) veulent encore se battre.

www.sudouest.fr/2011...



2 articles à lire pour comprendre combien l'arbre des 1ers GCC vendus à prix fous cachent la forêt d'exploitations en crise !

Oliv
30 Mai 2011 20:32 #281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4275
  • Remerciements reçus 72

Réponse de o_g sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

2 articles à lire pour comprendre combien l'arbre des 1ers GCC vendus à prix fous cachent la forêt d'exploitations en crise !

En effet Oliv, merci de nous le rappeler.

Olivier
30 Mai 2011 20:38 #282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
A dix jours de Vinexpo, le gigantesque salon des vins et spiritueux où se croiseront à Bordeaux les grands viticulteurs et négociants du monde entier, nombre de châteaux des appellations les moins prestigieuses du Bordelais se débattent pour échapper à une « mort annoncée ».

www.viti-net.com/act...
09 Jui 2011 19:04 #283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
Le CIVB envisage de réguler la production, contre l'avis des vignerons.

www.sudouest.fr/2011...
17 Jui 2011 19:52 #284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 678

Réponse de hannibal sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

…le célèbre critique de vin Robert Parker préconise que les petits châteaux mettent leur vin « tôt en bouteilles » et le vendent bon marché…

Le problème, quand quelque chose devient non plus une affaire de goût mais une histoire d’argent, c’est que les petits tombent inexorablement dans le girons des gros ou disparaissent purement et simplement (ce qui revient à peu près au même). Ils peuvent faire du bon vin et le vendre à un prix dérisoire, ou même carrément le donner, ça ne changera rien à l’affaire. Bordeaux n’est plus du vin mais une marque, et si ils veulent avoir une chance de s’en sortir, c’est Bordeaux qu’il faut retirer de l’étiquette, car l’appellation n’est plus contrôlée depuis longtemps, en tout cas pas par ceux qui devraient le faire.
Quant à l'idée de faire du vin en fonction des estimations de ventes, elle ressort de la même dynamique d'absurdité suicidaire de soumission au marché.
18 Jui 2011 09:49 #285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 64

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Je suis quand même étonné que l'on ne parle jamais :

- de la qualité (peut-être faudrait il commencer par là...) et de la régularité

- des modes de culture (vignes, pratiques, terroirs, où il y a encore des trucs hallucinants quand on est dans le vignoble)

- du négoce (si on lui laisse faire le boulot commercial, pas étonnant qu'il prenne la marge)

- des exploitations (incroyable le sous-investissement en matériel de la majorité des chais de bordeaux génériques)

- des coopé, qui jouent un grand rôle dans la passivité

- de l'inactivité commerciale des vignerons concernés : à l'export, je rencontre des vignerons de toutes les AOC françaises, je crois que je n'ai jamais vu un propriétaire de bordeaux générique au turbin, à part les Despagne

- de l'absence de prise en main personnelle de son avenir : qui va à la rencontre des clients ? Combien de bordeaux simples dans les salons ? pourquoi pas une série de salons dédiés ? Combien de sites marchands spécialisés sur internet ? Combien seulement ont des sites internet ?

Cette situation me rappelle étrangement celle du vin doux naturel dans les années 80, ça marchait tellement bien qu'on faisait rien et qu'on a regardé se fermer les marchés sans réagir...

Le "mythe" du "petit bordeaux" de qualité est, avec celui du "champagne de vigneron" sans doute le plus enraciné dans l'inconscient collectif français. Encore faut il le cultiver. Je ne dis pas que c'est facile, mais si personne se bouge, ça va pas s'arranger...

P.S. : il suffit de prendre au mot Robert Parker et de l'inviter à vraiment faire un road show au milieu des petits bordeaux et un n° spécial Wine Advocate. Si c'est bien fait, je vois pas comment il peut dire non...
18 Jui 2011 10:16 #286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8421
  • Remerciements reçus 1839

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

- des exploitations (incroyable le sous-investissement en matériel de la majorité des chais de bordeaux génériques) écrit:

- de l'absence de prise en main personnelle de son avenir : qui va à la rencontre des clients ? Combien de bordeaux simples dans les salons ? pourquoi pas une série de salons dédiés ? Combien de sites marchands spécialisés sur internet ? Combien seulement ont des sites internet ? écrit:

il faut de l'argent pour tout ça hervé...

P.S. : il suffit de prendre au mot Robert Parker et de l'inviter à vraiment faire un road show au milieu des petits bordeaux et un n° spécial Wine Advocate. Si c'est bien fait, je vois pas comment il peut dire non... écrit:

il n'a rien à y gagner, et il y a de fortes chances que ce ne soit pas lu
suffit juste de regarder le nombre de lectures des vignerons rien que sur ce forum pour s'en persuader

- du négoce (si on lui laisse faire le boulot commercial, pas étonnant qu'il prenne la marge) écrit: t'es vraiment certain que le négoce a envie de s'enquiquininer avec des petits vins dont les marges seraient moindres alors qu'avec les gros c'est beaucoup plus "confortable, du moins quand ça se vend...

- de la qualité (peut-être faudrait il commencer par là...) et de la régularité écrit: ce serait suicidaire : si tu fais de la qualité et diminue forcément les rendements, le cout de reviens augmente, or s'ils augmentent leurs prix, ils ont 90% de chances de se planter...

- des coopé, qui jouent un grand rôle dans la passivité écrit: ça c'est certain, ils se contentent de vendre, point barre

là ou hervé oublie quelque chose d'important, ce sont les maisons des vins : un exemple celle de beychac et cailleau : elle est monstrueuse avec un choix hallucinant (bon y'a à boire et à manger) et j'y vais à chaque fois et repart le coffre plein MAIS qui va s'arrêter pour ne voir que des bordeaux et bordeaux sup' ? l'image de marque est très importante, trop, je rejoins hannibal sur ce point

18 Jui 2011 12:23 #287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 824
  • Remerciements reçus 99

Réponse de Ephemerophyte sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

maogirl, tu serais surprise, j'avais il y a quelque temps monté un blog sur les vins de GMS dans cette gamme de prix et il y a de jolis vins.
De par la structure de marge d'un caviste et d'une GMS, le prix payé au producteur est généralement supérieur en GMS pour cette gamme de prix.

Gautier
06 Juil 2011 20:46 #288

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Bordeaux
Les grands crus sont en fête, les petits en danger de mort !

www.24heures.ch/gran...
07 Juil 2011 18:23 #289

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

"Ces Bordeaux qui crèvent font peur aux grands châteaux"

Bientôt la révolution?
Ces "rois" dans leurs châteaux commenceraient donc à trembler...
Peut-être les petits n'en sortiront-ils que par la force des baïonnettes!
Ou alors,il ne leur restera plus que leurs yeux pour pleurer.
Aux larmes citoyens!

jlj
07 Juil 2011 19:45 #290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 12

Réponse de Post-It sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Oui enfin on ne peut pas sauver tout le monde, c'est de l'auto régulation! Si des vignerons sont en faillite ce n'est pas QUE à cause des GCC...s'il y a surproduction en Bordeaux (ou du fait de l'émergence d'autres régions du monde sur le même créneau concurrentiel), on y peut rien!
Faut pas non plus faire pleurer là où il n'y a pas de quoi. C'est pareil dans tous les domaines...

Et quand on achète un Bordeaux au hasard, c'est quand même souvent pas bon, ça rappelle les rosés de Provence d'il y a 20 ans...Et ne me dites pas que si il y a des des domaines dans le lot, évidemment...mais ceux là s'en sortiront.

Désolé c'est virulent mais bon.

A+!

Alex.
07 Juil 2011 20:13 #291

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ef33 sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Mr BIZEUL à raison, mais il ne faut pas s'arrêter uniquement à la qualité du produit. La qualité c'est un ensemble de choses : le produit, l'accueil, la commercialisation. Comme le disait une viticultrice : "la qualité ne paie plus", je suppose qu'elle entend par là la qualité du produit. Les viticulteurs sont des chefs d'entreprises, certains d'entre eux l'oublient. Ils doivent bien produire et bien sûr, excusez moi je vais écrire un gros mot ( du moins pour certains), ils doivent bien vendre. Mais vendre, c'est un métier. Quand je cherchais du travail dans le commerce et la communication du vin, j'étais effaré de constater que 90 % des annonces auxquelles je souhaitait répondre étaient en fait des stages ( commercialisation, communication, marketing), c'est dire l'intérêt et le sérieux que beaucoup portent à ces activités .... pourtant essentielles de nos jours. La viticulture bordelaise à laisser sa commercialisation aux mains du négoce avec les conséquences que l'on connait aujourd'hui. Le négoce à cependant du bon, mais confier la totalité de sa production au négoce, à la GD, c'est à terme courir à sa perte. Je ne crois pas que la solution soit collégiale, mais individuelle. Chacun doit se prendre en main, se remettre en question, refondre sa politique commerciale, sa politique d'investissement, sa politique produit. J'ai bien souvent entendu : "mon grand père faisait comme ça, mon père aussi, alors moi je dois continuer de la même façon". Le monde change, les mentalités peu. S'adapter cela ne veut pas dire perdre son âme.
08 Juil 2011 10:21 #292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

" Oui enfin on ne peut pas sauver tout le monde, c'est de l'auto régulation! "

Vu d'Afrique, voilà bien un mot qui me laisse songeur, à défaut de sourire (jaune)

Claude

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
08 Juil 2011 10:40 #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 12

Réponse de Post-It sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Claude, je ne sais pas comment le prendre, mais :

-C'est pourtant pas faux, sauf si on veut faire genre "politiquement correcte"...la réalité est autre celle de la loi du plus fort...
-C'est la nature depuis toujours dans tous les domaines naturels: écologie, éthologie, éthnologie, histoire...

Sinon côté vin et communication eff33, je viens de regarder toutes les vidéos en ligne sur millesima (via youtube). Regardez les à la suite, c'est affligeant. a la fin on ne sait pas ce qui distingue les vins entre eux dans le verre: ils ont tous élégants, ont des tanins et se veulent être équilibré. La communication se déconstruit d'elle-même. C'est affligeant l'enrobage qu'il y a autour d'un vocabulaire convenu. Pourtant c'est la com... Chacun le sait ici, les critères sont à trouver ailleurs, mais pour le client lambda, moins attentif que les lpviens...où est le vrai, où est la poudre aux yeux...il faut du temps, en goûter beaucoup, or ne se lasse-t-on pas vite à force de déceptions?

A+!

Alex.
08 Juil 2011 11:47 #294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

ef33,

quand ta viticultrice dit "la qualité ne paie plus",,
elle parle,je suppose de son cas,de sa "qualité" (ou en tout cas de celle de ses vins :) )
Je l'imagine déçue de la situation actuelle et rejeter la faute sur des ignares de consommateurs qui ne comprennent même plus de "tels vins"...

Mais je crois qu'elle n'a pas tout à fait raison;je pense que la qualité est une des priorités pour les vignerons qui voudront survivre et que le consommateur justement,le passionné de vins en particulier, fera vite la différence entre les bons et les mauvais et que la qualité paiera toujours (et ce dans bien d'autres domaines aussi!)

jlj
08 Juil 2011 12:03 #295

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ef33 sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Post-it : Je suis bien d'accord avec vous, ils se ressemblent tous, ont tous le même discours, et effectivement, à la fin on ne sait plus qui est différent.Malheureusement, cela ne concerne pas que la vidéo. J'ai eu entre les mains une belle collection de plaquettes de présentation de propriétés viticoles, destinées aux touristes ou autres, là aussi tous pareil. La fameuse référence à l'histoire, à la lignée familiale, et surtout la magnifique formule : "la modernité dans la respect des traditions" ! Pour moi, c'est une phrase ... culte !

Jean-Luc Javaux : Bien sur que la qualité paiera toujours et heureusement. Mais je me pose quand même la question suivante : Vaut-il la peine d'investir dans des outils, des processus d'élaboration, du matériel, toujours assez couteux, et ce dans le but d'améliorer la qualité du produit, qui elle même - l'augmentation de la qualité - ne sera pas perceptible par une écrasante majorité de consommateurs ? Investir doit apporter un plus et/ou un mieux, à condition que celui-ci soit perçu par sa clientèle. Bien souvent, le négoce, la GD, soumet un cahier des charges à ses viticulteurs "partenaires" ( rien que le mot m'amuse ), qui engendre des investissements en personnels, en temps, en moyens, mais qui à l'arrivée ne donne pas aux viticulteurs la possibilité de vendre plus cher leur produit. Cet effort de qualité ne paie plus, du moins dans ce cas de figure.
Quand vous parlez d'ignare de consommateurs, je crois que vous avez raison, mais cela n'est pas une tare. Je crois que 95 % des consommateurs ne sont pas capable de faire la différence sur tel ou tel vin, sur telle AOC par rapport à une autre, j'ai moi même beaucoup d'humilité lorsque je déguste un vin sans en connaitre sa provenance, son type d'élevage, etc .... Sur un forum comme LPV, vous êtes entre spécialistes trés avertis, votre demande d'exigence est largement au dessus de celle demandé par un consommateur lambda. Mais ce consommateur lambda, c'est le gros du marché. Ce n'est pas pour cela qu'il faille faire n'importe quoi.
08 Juil 2011 12:27 #296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 12

Réponse de Post-It sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Faut consommer plus de bœuf bourguignon et de coq au vin, chez soi ou en industrie alimentaire, ça écoulera le vin en sauce...
08 Juil 2011 12:48 #297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

" Oui enfin on ne peut pas sauver tout le monde, c'est de l'auto régulation! "
Vu d'Afrique, voilà bien un mot qui me laisse songeur, à défaut de sourire (jaune)

[size=small]Claude, je ne sais pas comment le prendre, mais :

-C'est pourtant pas faux, sauf si on veut faire genre "politiquement correcte"...la réalité est autre celle de la loi du plus fort...
-C'est la nature depuis toujours dans tous les domaines naturels: écologie, éthologie, éthnologie, histoire...
[/size]

Alex
C'est bien ce que j'exprime. Dans la partie du continent où je me trouve, l'auto-régulation, c'est à marche forcée [ou en marchant sur les autres] .
Lorsque j'écris que celà me laisse songeur, là ou je suis, c'est que les méthodes en cours autour de moi, sont plutot expéditives !!
Je ne suis pas un politiquement correct loin de là ;)

Claude

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
08 Juil 2011 19:02 #298

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Michel VMS sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Il me semble que la plupart des articles qui traitent du désespoir des petits Bordeaux concernent des vignerons qui vendent la très grande majorité de leur vin en vrac!
Peut-être que cette forme de commercialisation n'intéresse plus les consommateurs, en dehors de ceux qui achètent n'importe quoi à condition que cela ne dépasse pas 2€?
L'agonie du vrac à Bordeaux refléterait-elle une aspiration du consommateur lambda vers davantage de qualité et vers un produit plus "authentique"?

Michel
09 Juil 2011 07:29 #299

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet Re: Ca crise à Bordeaux ?

Effectivement, ce qui se vend moins, ce sont les vins dit de base.
Le consommateur a réduit sa consommation de vin.
Par ailleurs, il semble que la consommation de bières augmentent régulièrement

Claude

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
09 Juil 2011 12:14 #300

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck