Nous avons 1137 invités et 12 inscrits en ligne

Domaine Olivier Leflaive, Puligny-Montrachet

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4060
CR: Domaine Olivier Leflaive – Chassagne -Montrachet – 1er Cru Abbaye de Morgeot 2009
Nez assez complexe sur les fruits blancs / jaunes  , les agrumes , les épices , la vanille ,t un très joli boisé vient compléter tout cette ensemble , l attaque est superbe , très élégante avec de la finesse , légère tension sur la première gorgée , puis un très belle équilibre va se présenter à nous ,c est harmonieux , avec  de la fraicheur , une joli tension qui ne fera qu accompagner  ensemble , un joli boisé très classe viendra se mêler à tout ceci , sans écraser l ensemble , l allonge est très profonde comme la persistance et l empreinte finale en phase avec le nez , vraiment un très joli vin avec une grande précision dans l équilibre  Excellent 
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé
24 Nov 2021 19:14 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6440
  • Remerciements reçus 6463
CR: Domaine Olivier Leflaive Puligny-Montrachet Les Champs Gains 1992

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

Robe dorée qui signe un chardonnay évolué, nez de sous-bois, de champignons, pas de truffe non, du fruits plus jaunes bien présents et murs, bouche à la fois mur, grasse , enrobée et tendue, un très bel équilibre et une superbe tenue dans le temps, pas un once d'oxydation, très belle bouteille de notre ami Jo comme d'habitude.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
13 Nov 2022 11:52 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9323
  • Remerciements reçus 17163

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Olivier Leflaive – Corton Charlemagne – 2005

CR: Domaine Olivier Leflaive – Corton Charlemagne – 2005
 
Fichier attaché :


Bue lors d'une  dégustation éclectique

La bouteille a été ouverte pendant deux bonnes heures et carafée pendant une grosse demi-heure.

L’or de la robe est ambré mais peu soutenu.
Bien ouvert, le nez développe des arômes classiques de noisette, de brioche et de mirabelle, avec en plus une touche oxydative.
Un beau gras enveloppe bien la bouche, la matière mûre a parfaitement absorbé l’élevage tout en maintenant ce côté finement oxydatif qui peut plaire … ou pas. La finale plus tendue est rafraichie également pas ses notes de menthe anisée.
Très Bien +(+)

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: forty-one, Jean F
30 Nov 2022 22:19 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 267
CR:  Domaine Olivier Leflaive - Saint-Aubin 1er Cru En Remilly 2011

J'apprécie beaucoup le saint-aubin 1er cru En remilly; cette parcelle située derrière Montrachet peut donner des vins qui peuvent rivaliser avec d'autres, issus de parcelles plus prestigieuses.
Dans cette dégustation effectuée sans carafage préalable, j'ai voulu comparer deux vignerons sur la même appellation et ce fut, dans les deux cas une franche déception.
Tout d'abord le Saint-Aubin d'Olivier Leflaive.
Le bouchon est impeccable, à peine imbibé.
La robe est jaune clair, avec des petits reflets verts.
Le nez est réduit, dominé par le bois et le caoutchouc brûlé. Ces arômes peu agréables cachent complètement les petites notes de fruits jaunes que l'on perçoit imperceptiblement.
La bouche est bien grasse et on ressent une belle minéralité, mais tout cela est camouflé par un élevage beaucoup trop présent.
Peut-être aurais-je dû le carafer?
C'est le conseil que je vous donne au cas où vous en posséderiez ...
note: 12/20 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, starbuck, leteckel, Garfield, Manas, forty-one
03 Fév 2023 13:38 #214
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5565
  • Remerciements reçus 8928
CR: Domaine Olivier Leflaive, Meursault 1er cru Poruzots 2014

Dès le premier nez, je sais que nous sommes dans notre zone de confort.
Des céréales grillées, des agrumes, un trait de bergamote, ça coche bien ce truc !

La bouche est savoureuse avec juste ce qu'il faut comme acidité.
C'est long et vraiment très bon.
Toutes ces qualités m'évoquent un Meursault Sous la Velle 2014 d'Anne Boisson.
On est pas trop loin mais je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà aussi bien goûté un vin d'Olivier Leflaive.

Gérard avait une demi ouvrée de cette parcelle dans un groupement et il était rémunéré en bouteilles.
On peut dire que sur 2014 c'était un investissement judicieux.

Un repas, mes amis ...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Garfield
24 Déc 2023 18:14 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0
Meursault Charmes - OLivier Leflaive - 1992
Bonjour, mes excuses en avance si je me trompe de 'modus operandi' mais il s'agit de mon premier post (question) sur le forum...
Je viens de recevoir 2 bouteilles de Meursault Les Charmes de chez Olivier Leflaive (1992), je me demandais si c'était encore 'à boire' et qu'est ce que cela donnerait ?
Merci d'avance pour vos conseils 
22 Avr 2024 17:15 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21907
  • Remerciements reçus 6144
92 est un beau millésime en bourgogne blanc ; le cru est assez coté, le producteur moins.

Après, la vérité est dans le verre.

Michel
22 Avr 2024 17:51 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95111
  • Remerciements reçus 25145
Vu la qualité du millésime, il y a un vrai potentiel si les bouteilles ont été bien conservées. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ciprocd
22 Avr 2024 18:06 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2638
  • Remerciements reçus 1250

Meursault Charmes - OLivier Leflaive - 1992
Bonjour, mes excuses en avance si je me trompe de 'modus operandi' mais il s'agit de mon premier post (question) sur le forum...
Je viens de recevoir 2 bouteilles de Meursault Les Charmes de chez Olivier Leflaive (1992), je me demandais si c'était encore 'à boire' et qu'est ce que cela donnerait ?
Merci d'avance pour vos conseils 


Bonjour inconnu 

Pour en avoir encore quelques exemplaires en cave (date de naissance de mon fils) et avoir ouvert une bouteille en mai 2022 - ne vous attendez pas à avoir quelque chose de fantastique et d'inoubliable (enfin moi, je m'en rappelle, mais pour des questions d'ordres personnels  ) mais une bouteille qui commence à vieillir sans avoir de défauts particuliers sauf celui de la vieillesse, pas de premox (ou de mox tout court après plus de 30 années) assez ronde en bouche, d'acidité assez basse, mais comme quoi l'acidité ne fait pas tout, tenant encore la route au niveau gustatif, même si l'histoire prend le pas sur le plaisir au fur et à mesure. 
Enfin, cela est dans le cas d'une conservation assez optimum des bouteilles

Voili, voila, 

Eric 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., jean-luc javaux, leteckel, Ilroulegalet
22 Avr 2024 18:34 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux