Nous avons 824 invités et 7 inscrits en ligne

Champagne Follet-Ramillon

  • Messages : 1164
  • Remerciements reçus 6117
Effectivement, mon référentiel en plus chez André Robert est "Jardins du Mesnil Grand Cru brut (qui est dosé à 5g je crois aussi)", acquis pour 25 euros sur vente a la propriété sur deux ventes différentes, mais les prix domaine ont monté depuis... Après, un joli grand cru de la cote des blancs a moins de 30 euros ça reste je pense une bonne affaire. 

En termes de rapport qualité prix je reconnais que les Follet Ramillon sont très bien placés, impossible de trouver mieux à ce prix (de ma faible expérience), l'idée était plutôt de dire que pour quelques euros de plus je me faisais plus plaisir sur Les Jardins du Mesnil qui effectivement a cette tension et cette allonge crayeuse que j'apprécie beaucoup, un style moins oxydatif qui du coup est plus passe partout. Je comprends dans tes explications que les choix oenologiques chez Follet Ramillon sont plus marqués et donc moins consensuels forcément. 

bref, on pinaille (mais on adore ça), ce sont de très bons domaines tous les 2, et ta "découverte" de Follet Ramillon a fait le bonheur de nombreux LPViens, donc merci une fois encore de l'avoir partagé avec nous.

Charles

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vinozzy, leteckel, alex73
26 Juil 2021 14:07 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 162
Je partage l'avis de Charles. Je suis passé au domaine André Robert en novembre 2019 et j'y avais fait le "plein"... Il y a 8 mois j'ai acquis par curiosité suite aux éloges de LPV, un carton panaché de chez Follet-Ramillon. J'avoue que j'ai moyennement accroché, un peu trop vineux, voire oxydatif pour mon goût. En début d'année j'ai repassé commande chez A. Robert et j'ai goûté leur nouvelle cuvée "les Parcelles du Terroir" dosée à 4 g/l: c'est exactement le style que j'aime: frais, tendu, fruité. Même si je ne dénie pas le rapport Q/P de Follet Ramillon, je préfère sans conteste pour quelques euros de plus les cuvées d'A. Robert. 
Après, si on cherche vraiment un bon rapport Q/P, je conseille les yeux fermés la cuvée Exlusiv'T extra brut (100% pinot meunier) de Eric Taillet (20,50€ prix départ tarif privilège), voire la cuvée Bansionensi (38€) mais c'est un peu plus cher. Je n'ai jamais été déçu.

Alexis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vinozzy, leteckel, Garfield
26 Juil 2021 14:55 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289
Descendant de Belgique aujourd'hui, je suis passé en fin de matinée chez Follet-Ramillon.  J'ai eu droit à une une visite très approfondie pat Joël Follet. Reprenant mes vieilles habitudes "professionnelles", j'ai tout enregistré. Vous aurez donc droit à pas mal de détails lorsque j'aurais pris le temps de retranscrire ses propos. 

Mais d'ores et déjà j'ai été frappé par la dégustation de ses vins clairs, qu'ils soient issus de ses vins de réserve ou de sa solera en cours. Ils sont très clairs, d'une grande pureté aromatique (fruits blancs, léger agrume), dotés d'une bonne fraîcheur et d'une tension dynamique sans que l'acidité ne ressorte. La plupart des vins n'ont pas fait leur malo, et pourtant rien de "malique" dans leurs vins. Il faut dire que les raisins sont vendangés tardivement par rapport à nombre de confrères (vers 11.5 % de potentiel). 

En tout cas, zéro note "oxydative". Ce qui veut dire que le profil des vins n'est pas du tout lié à ce qui se passe avant la prise de mousse, mais uniquement à l'élevage sur lattes. On est donc sur des notes d'évolution en situation réductrice, et non sur de l'oxydatif. Ca peut y ressembler, mais c'e n'est pas pareil. D'autant que le domaine ne se sert pas d'une liqueur de dosage maison qui pourrait apporter une patine "artificielle" aux vins, mais d'un MCR (Moût Concentré Rectifié) bio le plus plus neutre possible. 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Nilgiri, didierv, vinozzy, bertou, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, LLDA, Garfield, Cyril_HK
27 Juil 2021 20:22 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1164
  • Remerciements reçus 6117

Réponse de Garfield sur le sujet Champagne Follet-Ramillon, Vintage 2011

CR: Domaine Follet Ramillon - Champagne Vintage 2011

Bu ici

Garfield : Robe plus jaune, bulles abondante au versement mais disparaissant rapidement dans les Italesse Sparkle Etoile, nez vineux, légère patine oxydative, qui prendra de la complexité à l’aération, en bouche belle largeur avec quelques amers finaux. Bien aussi dans un autre genre, mais j’ai préféré Harmonie par exemple. 

Vyat : Au départ, une odeur de levure désagréable.
En bouche c'est pareil. Je laisse le verre de côté 10-15 minutes et me concentre sur le Sélèque. Lorsque ce dernier commence a décliné, le Follet Ramillon a perdu cette odeur de levure. C'est un champagne plus vineux, je ressens plus de matière, et l'amertume finale donne un peu de dimension à ce Champagne.
C'est sympa, mais les bulles ce n'est pas trop mon truc.
B.

Vésale : Nez clairement dans un registre différent, notes plus oxydatives, fermentaires, puis pommes au four, agrumes, 
Dans le verre, la bulle disparait assez vite dans le verre mais reste bien présente en bouche, moins fine que le Seleque, 
Longueur correcte
Un champagne plus adapté à la table qu'à l'apéritif
Bien

Lone WD : Servi en parallèle, il y a là un profil complètement différent dès le nez ; oxydatif léger, brioché. Nous sommes sur un vin plus évolué qui me plait beaucoup. La bulle fait plus grossière dans un premier temps et masque la matière mais au fur et à mesure le vin se détend, se fait plus large, et gagne en longueur. Un champagne de gastronomie. Très bien. 


Leteckel : j'ai beaucoup apprécié (comme Rémy) et d'un RQP exemplaire pour qui recherche un côté oxydatif et vineux. Un champagne qui n'a pas peur de faire face à un plat !

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, vinozzy, LLDA, Cyril_HK
28 Juil 2021 15:53 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 4503

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Champagne Follet-Ramillon, Le Chardonnay 2014

CR: Champagne Follet-Ramillon, Le Chardonnay 2014

Dosage 5g/L
Dégorgé le 04/12/2019

Ouvert une petite demi heure en avance,
Bulle présente et fine,
Nez sur les agrumes, la craie, le beurre frais ,la noisette, 
En bouche, la vin est traçant mais sans manquer de confort à mon sens, l'aromatique tire sur les agrumes et la craie, cela donne une sensation très désaltérante, assez pure, avec quelques amers assez délicats en finale,
Jolie longueur

Très bien

(et pour rebondir sur les messages précédents, m'a rappelé André Robert dans le style!)
 

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, LLDA, Brody, Garfield
31 Juil 2021 12:42 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Une visite chez Follet-Ramillon


Après avoir goûté trois de leurs cuvées il y a 7-8 mois, puis créé un repas autour de leurs différents vins, il ne me restait plus qu'une chose à faire : visiter le domaine Follet-Ramillon pour en savoir plus sur leurs méthodes de production. Le chai est bâti en brique monomur (brique alvéolée qui assure une bonne isolation). Au rez de chaussée, il y a le pressoir et les cuves de stabulation. Juste à côté, une pièce pour le dégorgement et l'habillage des bouteilles. Tout le reste est en sous-sol à 4.50 mètres de profondeur. Il n'y a pas eu besoin de creuser : ils ont profité d'un dénivelé naturel. 
Le pressoir de 4 tonnes de contenance est pneumatique, comme cela se fait de plus en plus. La façon dont on s'en sert est plus importante que le type de pressoir lui-même. Ici, on aime prendre son temps. Ils font un première 'serre' de 40 mn, puis ils montent par palier très très doucement. Sur les trois premières presses, ils vont obtenir 20.5 hl de cuvée (maximum réglementaire).  Sur les deux dernières, ils vont avoir les tailles (taille 1 et taille 2). Souvent, les tailles 2 sont éliminées. Et même la taille 1 l'année dernière, les quotas ayant été atteints avec les cuvées. 
.

Les belons permettent de mesurer précisément le volume de jus des cuvées et tailles. 

Le jus est sulfité légèrement en sortie de pressoir. La quantité utilisée dépend du test de tenue à l'air. Puis les jus sont envoyés vers les cuves situées juste à côté pour un débourbage (statique à froid) de 18-24 h. Puis il est soutiré et dirigé vers les cuves en sous-sol. Les cépages et les différents terroirs ne sont pas mélangés dans le pressoir. Cela permet d'avoir des parcellaires de cépages, avec chacun sa personnalité. Il ya des volumes de cuve très différents, tous thermorégulés avec un drapeau (15-16 °C).  

En début de vendange, le domaine achète un paquet de levure champenoise sélectionnée (homologuée en Bio) qui va servir à faire un "pied de cuve" pour démarrer  la première fermentation. Au fil des jours, les nouvelles cuves seront ensemencées  avec le moût de la précédente, etc. Ils ont fait déjà fait plusieurs essais en ne servant que des levures indigènes, mais le résultat est moins régulier. Étant donné qu'ils sulfitent très peu, les jus sont sensibles à l'air au départ. Il est donc important que la fermentation démarre très vite (dans les 24 h). Dès qu'il y a dégagement de gaz carbonique, le moût est protégé. Ils aèrent énormément durant la fermentation.  Plus ils le font, moins les vins sont sensibles à l'oxygène. Cela leur permet de ne pas sulfiter les vins de réserve (ce qui fait hurler le laboratoire  d'analyse !).

Plus le sulfitage est faible, plus les levures produisent elles-mêmes les sulfites dont elles ont besoin. Ils ont fait des essais : un sulfitage léger permet d'avoir un taux de SO2 total plus faible que s'ils ne sulfitent pas du tout. Une fois la fermentation achevée, les cuves sont abaissées à 12 °C , empêchant les malos de se déclencher (sans avoir besoin d'ajouter de SO2). Ils n'ont jamais eu de départ de malo en cuve. Par contre, en fût,  elle peut se déclencher car les températures ne sont pas aussi bien maîtrisées (au total, 90 % des vins ne font pas leur malo). S'ils utilisent des bactéries lactiques, elles apportent en fin de FML une aromatique lactique. Alors que si la malo se fait naturellement, cela ne se sent pas. On sent juste que c'est un peu plus rond à la dégustation. 

"Sur le secteur de Ville-Dommange  qui est sableux, il y a un décalage de maturité par rapport à la vallée de la Marne.  Pendant longtemps, nous vendangions ces parcelles une semaine avant les autres. Le problème, c'est qu'il faut trouver les vendangeurs pour ramasser 4000-6000 kg,  puis faire une coupure d'une semaine avant de rédémarrer.  Il y a quelques années, nous avons décidé d'attendre une semaine de plus pour vendanger ce secteur en même temps que les autres – tous les voisins avaient terminé de vendanger  depuis 5-6 jours.  Nous avons obtenu des moûts à 11.5 % potentiel. Nous avons baissé les températures et mis un peu de sulfite pour être sûr de ne pas faire les malos. Et nous avons été très satisfaits du résultat : les vins étaient complexes, matures. Nous les avons assemblés avec des vins qui avaient fait leur malo. Nous n'avons jamais rencontré de problèmes Désormais, c'est devenu la norme avec le réchauffement climatique : nous vendangeons tard et mûr, et nous  évitons la malo. Elle alourdit les vins, particulièrement ceux issus du meunier. Depuis que nous avons arrêté, les gens sont surpris de leur finesse lorsqu'ils les dégustent. " Les barriques sont posées sur un système oxoline. Ils permettent de remettre les lies fines en suspension sans oxyder les vins, mais aussi de nettoyer et soutirer sans avoir besoin de les compliquer. Les lies grossières restent au fond des barriques quand on les tourne. Les fûts restent toujours remplis : au moment des vendanges, ils le sont avec les moûts de l'année. Et quand les vinifs/élevages sont finis, ils sont remplacés par les vins de réserve (qui sont en cuve le reste du temps). Cela évite les problèmes d'étanchéité  et le développement de mauvais micro-organismes. Sur les cuvées de meunier qui ont un peu trop de couleur, ce qui peut être gênant pour certains, ils ajoutent un peu de  lies de chardonnay dans le lot teinté, et ça redevient doré au lieu de rosé. Les années où les quotas sont plus faibles, le domaine ramasse tout de même tous leur raisins : cela leur permet de faire des essais de vinification et d'élevage.  Quand c'est raté, ça part en distillerie, et puis voilà.  Ces expériences les font avancer dans leur démarche. Jusqu'à l'année dernière, ils faisaient des rosés d'assemblage (chardonnay  +  vin rouge maison) qui sont sur la finesse et l'élégance. En 2020, ils ont fait un rosé de saignée (100 % noirs) plus rond, plus complexe, plus vineux. Plus un rosé de repas que d'apéritif.
 
La première solera est en bouteille depuis l'année dernière (et commencera à être dégorgée en 2024). L'assemblage est proche de celui de la cuvée Terroirs (meunier majoritaire). Elle comprend environ  60  % du vin précédent, et on  lui ajoute % du nouveau millésime.  Le vin est  jaune pâle,   tout en rondeur, frais, avec une ère impression pureté et une finale saline. La composition des vins de réserve est assez variable selon les années. Cela correspond souvent à l'assemblage de l'année. Mais ils peuvent être parfois monocépage si les circonstances s'y prêtent. .Celui que l'on goûte : 50 % de l'année dernière + 2-3 années avant (environ 20 mg/l de SO 2 total). Le domaine s'attache à garder fraîcheur et finesse. Quand ils sulfitaient plus, ils avaient toujours de la réduction qui nécessitait de les aérer. Depuis qu'ils sulfitent moins, il n'y a plus de réduction,Nous passons à deux vins de réserve en barriques. 

Le premier ressemble un peu à la solera, mais avec un peu plus de fraîcheur et de peps (je ne m'attendais pas à ce qu'un vin de réserve soit aussi frais). 

Le deuxième est plus ancien :  il présente plus de corps et de tension, sans acidité apparente (alors que la malo n'a pas été faite) avec une finale beaucoup plus longue et persistante. 

Sur les dernières années, il sont surpris d'avoir maintenant des vins sans la moindre dureté au bout d'un ou deux ans de bouteilles.  Les vins manquent encore de complexité et d'évolution  mais ils sont très abordables. Ils font aussi des essais de vins sans liqueur de dosage ni sulfites ajoutés, mais ce ne sera pas tout de suite sur le marché. Ils attendent pour avoir plus de recul sur leur évolution. Pour tout ce qu'ils entreprennent, ils s'accordent de prendre du temps. 

Le principal problème de la prise de mousse, c'est un taux trop élevé de sulfites. Mais ce n'est pas notre cas. Les autres facteurs sont la température à laquelle elle se fait, et la population de levures (nous utilisons la même souche que pour les vinifications). Nous essayons d'avoir une population pas trop élevée, car il n'y a qu'une quantité limitée de sucres à transformer. Si vous mettez des convives autour d'une table avec une  certaine quantité de choses à manger, plus ils seront nombreux, moins ils auront à manger. Il faut donc qu'il y ait peu de levures pour qu'elles se multiplient correctement et se renforcent (la nouvelle génération est adaptée au milieu) Nous avons un microscope pour observer leur évolution. On regarde la taille et la forme des levures. Quand il y a une population peu élevée au départ, les levures sont plus rondes et roses. Pas de collage, pas de filtration à part un filtre à cartouche pour éliminer des "voltigeurs. Il y eut une époque où les vins collés / filtrés à la robe éclatante étaient à la mode. Mais on se rend compte qu'avec le temps, ils sont moins complexes que les vins non filtrés. Les filtres magiques qui enlèvent les particules sans les arômes, ils n'existent pas. Nous nous contentons de faire des soutirages successifs en laissant le vin se reposer. C'est pour ça que nous ne faisons jamais de mise en bouteille avant fin avril, début mai. Pour l'embouteillage, ils font appel à un prestataire (qui est un ami d'enfance).  Pour l'élevage sur lattes (sans lattes), ils ont 4 caveaux de vieillissement. Tout est rangé en palette. Le remuage se fait avec un gyropalette. Il faut alors transférer les bouteilles dans des palettes spécifiques qui ont une moins grande contenance. 

"Pour choisir le dosage, nous faisons des dégustations : nature, 1 gramme, 1 gramme et demi, 2,  3. C'est souvent ma femme qui trouve le bon dosage. Elle dit qu'elle n'est pas bonne en dégustation, mais ce n'est pas vrai. Elle n'a pas forcément les termes pour mettre en face, mais elle fait de la cuisine depuis très longtemps et a un palais développé. 

Certains domaines ne sont pas assez attentifs par rapport aux liqueurs de dégorgement. Comme ils  mettent très peu de liqueur dans chaque bouteille, ils  ne se rendent pas compte que  l'impact est énorme. Il y a un domaine qui faisait sa liqueur une fois dans l'année, la conservait dans un fût sans la protéger (ni sulfites, ni ouillage). La liqueur s'est oxydée. Il commercialisait des vins assez jeunes , ce qui donnait un vin mordant avec des notes oxydatives, ce qui donnait un champagne totalement dissocié.  Nous utilisons un MCR bio le plus neutre possible qui apportera de la rondeur et souplesse. " On a acheté une  nouvelle étiqueteuse qui permet de coller un "tour de cou" qui maintient la collerette en place lorsque vous ouvrez la bouteille. Et c'est moins joli. Les grandes maisons ont des machines qui mettent un point de colle pour la maintenir. Pour le dégorgement, nous mettons les bouteilles dans le bac à glace (tête en bas). On les récupère à la sortie. Elle passe par un rince-col puis une dégorgeuse automatique.  C'est un bras qui vient décapsuler la bouteille. Le vin éjecté est aspiré par un compresseur. La dose de liqueur est ajoutée. Puis bouchage et muselage automatique. Suit un passage à la laveuse avec un balai qui frotte. À la sortie, il faut remuer la bouteille afin de bien répartir la liqueur dans la bouteille, car elle n'a pas la même densité que le vin. Puis les bouteilles sont rangées en palette.  Elles reposent au moins six mois avant d'être commercialisées.  Pour les bouchons, le domaine est passé en "technologique". Joël les avait testés il y a quelques années, mais à l'époque, il trouvait qu'ils "fermaient" les vins. Mais ils ont eu pas mal de problème d'étanchéité avec les bouchons en liège.  Donc, les technos sont plus satisfaisants, d'autant qu'aujourd'hui, les bouchonniers savent mieux gérer l'apport d'oxygène. Néanmoins, toutes les personnes qui ont goûté les vins du domaine savent qu'une ouverture à l'avance leur fait du bien !

Joël m'a proposé de déguster les différentes cuvées, mais j'ai poliment refusé. Je connais plutôt bien les vins du domaine, et j'ai encore pas mal de route à faire !

La visite s'est avérée passionnante : on sent que les choses ont beaucoup évolué ces dernières années. Cela aura forcément un impact sur le style des vins. J'ai hâte de découvrir  les 2019 et 2020 aux alentours aux alentours de 2030  ;-)

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, Nilgiri, Super-Pingouin, Jean-Bernard, icna, vinozzy, Gibus, peterka, bertou, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, Papé, Agnès C, wongmaster, starbuck, LLDA, Brody, Fredimen, Garfield, François78
01 Aoû 2021 19:05 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vinozzy
  • Portrait de vinozzy Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet Une visite chez Follet-Ramillon

Merci à Eric (et au vigneron bien sûr). Il est rare de voir le côté technique de la production ainsi présenté posément, surtout que  pour les vins effervescents, cela est parfois complexe, ou du moins peu intuitif.
Je ne suis pas certain de ne pas confondre encore et toujours réduction et oxydation dans mes comptes rendus ou impressions, mais le principal est de lire que les géniteurs des vins que j'apprécie comme les professionnels s'accordent sur l'utilisation de ces termes .
 

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
01 Aoû 2021 22:12 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95383
  • Remerciements reçus 25553
CR: Champagne Follet-Ramillon, Extra Brut, Harmonie, 2009

   

Robe jaune paille.
Joli nez ouvert et paisible, franc, sur le massepain, le pain d’épices, des notes de fleurs et de fruits blancs. C’est pur et attirant. 
Belle bouche nerveuse et pleine, avec une belle mâche titillée par une jolie bulle fine. 
Les goûts sont francs et d’une grande lisibilité.
Finale désaltérante et dotée d’une vraie présence. 
J’ai beaucoup aimé. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, leteckel, Garfield
22 Aoû 2021 23:59 #188
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2090
2019... 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
23 Aoû 2021 06:53 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21964
  • Remerciements reçus 6208

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Champagne Follet-Ramillon, Terroirs

CR: Champagne Follet-Ramillon, Terroirs bu en magnum

Les magnums de ce beau champagne ont été servis pour démarrer cette belle journée de dimanche.

J'ai beaucoup apprécié ce beau champagne vineux, aux bulles fines et distinguées et à la grande expressivité.

Une formidable entrée de gamme

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, vinozzy, DUROCHER, Papé, leteckel, Fredimen, Garfield
20 Sep 2021 18:29 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 193

Réponse de François78 sur le sujet Champagne Follet-Ramillon, Terroirs

Bonjour,

A chaque achat, je me réjouis d'avoir grâce à vous découvert ce domaine! Je n'avais pas essayé la cuvée Harmonie 2009 la fois précédente et ai pu le faire lors du dernier achat : belle bouteille, mariant la finesse et une belle présence (pas de compte rendu de dégustation pour le coup, juste un souvenir très agréable!).

Je suis surpris par les notes oxydatives trouvées par certains car, sur ce que j'ai goûté, y compris Harmonie 2009, je n'ai rien senti de tel. On est plutôt, à mon sens, sur la fraicheur (souvent un peu "crayeuse"), une belle tension, parfois une structure acide un peu vive (mais agréable). Cette fraicheur forme un mariage très plaisant avec la maturité aromatique et, sur certaines cuvées, une belle ampleur. Cela dit, je n'ai pas goûté Harmonie 2007 et Harmonie demi-sec (pas mon truc a priori).

Grand merci, Eric, pour ton mini-reportage! J'ai hâte de goûter le rosé de saignée...

J'ajoute que, côté rapport QP, le millésime 2013, gardé sur latte 6 ans, est tout simplement extraordinaire.

Cordialement,
François
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, vinozzy, Gibus, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, POP
24 Sep 2021 13:46 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2987
  • Remerciements reçus 10006

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

CR: Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition (magnum)
Bu ici:
www.lapassionduvin.c...

C'est bon, dynamique et savoureux, un peu brioché, crayeux et fruité. Je trouve la bulle envahissante mais l'ensemble me plait bien.

Marc, assez vieux débutant
02 Oct 2021 19:16 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vinozzy
  • Portrait de vinozzy Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Bonjour Kiravi ,
Cette dénomination 'tradition" n'existant plus depuis au moins 3/4 ans, ce magnum est-il d'un achat assez âgé ?

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
02 Oct 2021 19:57 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2987
  • Remerciements reçus 10006

Réponse de Kiravi sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Bonjour Kiravi ,
Cette dénomination 'tradition" n'existant plus depuis au moins3/4 ans, ce magnum est-il d'un achat assez âgé ?

 

Bonne question.
Si ce retraité de Michel passe par là, j'espère bien qu'il donnera la réponse puisque c'est lui qui a acheté le vin.
Encore faut-il qu'il s'en rappelle.
C'est pas gagné.

Marc, assez vieux débutant
02 Oct 2021 20:05 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21964
  • Remerciements reçus 6208

Réponse de mgtusi sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Il s'agissait de la cuvée Terroir, Marc a du confondre.

Comme on dit en Afghanistan, que celui qui ne s'est jamais trompé lui jette la douze millième pierre !

Michel
02 Oct 2021 21:04 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2987
  • Remerciements reçus 10006

Réponse de Kiravi sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Je ne conteste certes pas mon aptitude légendaire à la gourance. Toutefois, cher hidalgo, comment expliques-tu cette photographie de la bouteille qui nous fut servie, prise par le Colombien, homme d'honneur que l'on ne saurait suspecter de la moindre malhonnêteté?
 www.lapassionduvin.c...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus
02 Oct 2021 22:55 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 487

Réponse de Bug sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Bonjour Kiravi ,
Cette dénomination 'tradition" n'existant plus depuis au moins 3/4 ans, ce magnum est-il d'un achat assez âgé ?
 

Lors de mes derniers achats, les tarifs de mars (2021) indiquaient à nouveau 'brut tradition' pour les magnums (et demis), alors qu'en octobre c'était la mention 'terroirs brut" qui prévalait.

Laurent
03 Oct 2021 09:30 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21964
  • Remerciements reçus 6208

Réponse de mgtusi sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Je ne conteste certes pas mon aptitude légendaire à la gourance. Toutefois, cher hidalgo, comment expliques-tu cette photographie de la bouteille qui nous fut servie, prise par le Colombien, homme d'honneur que l'on ne saurait suspecter de la moindre malhonnêteté?
 www.lapassionduvin.c...

Il s'agit donc de la cuvée Terroirs étiquetée Tradition cette année.
Nicolas Follet m'a dit que l'étiquetage allait bientôt changer.

J'ai acheté 6 bouteilles  en même temps que les magnums que vous engloutîtes et elles sont étiquetées Terroirs...

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, Kiravi
03 Oct 2021 10:03 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vinozzy
  • Portrait de vinozzy Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Brut Tradition

Alors ce point crucial ( ) est tranché : les bouteilles sont "terroirs" et les autres contenants  encore "tradition", le temps d 'utiliser sans doute la fin de l'habillage historique.

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
03 Oct 2021 15:57 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vinozzy
  • Portrait de vinozzy Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Follet-Ramillon - Champagne Vintage 2011

Bonjour,après avoir ouvert 2 énormes Egly Ouriet  (c'est ça le luxe, si, si), ben alors mes amis que boire pour ne pas déplaire à mes hôtes aux papilles encore embrumées de Pinots puissants...nous optons vers "la maturité", avec "du fruit encore présent", et un dosage très intégré...hop, expédition vers les tréfonds de la cave..je remonte avec ce vin servi à l'aveugle, comme toujours :

CR: Follet Ramillon Vintage 2011 : nez vineux sur une pointe oxydative (recherchée donc ce soir...), la présence en bouche est remarquable d'équilibre, avec beaucoup moins de densité et de massivité que les Egly Ouriet, mais qui chercherait à les rapprocher, hum ?  C'est le millésime qui m'a le moins convaincu entre le 2010, le 2011 et le 2013. Vu le plaisir procuré aujourd’hui, j'ai hâte de re-gouter au 2013 . Une cuvée que vous pouvez accorder à table très facilement, je vous conseille une entrée chaude à base de fromage ou une volaille rôtie, accord toujours gagnant avec un Champagne puissant. En apéritif, mettez absolument des petits cubes de cantal entre-deux, de comté 12/15 mois, d'une terrine peu grasse. C'est malin, j'ai faim !

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, starbuck
28 Nov 2021 12:46 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5598
  • Remerciements reçus 9010

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Follet-Ramillon - Champagne Vintage 2011

CR: Follet-Ramillon - Champagne Vintage 2011

Je suis en retard dans mes CR mais du coup tu vas me faciliter la tâche puisque je ne vais faire que rebondir sur le tien.
J'ai ouvert ce Champagne il y a 2 WE en arrière aux cotés d'un Coquillette 2014
Ce Vintage 11 l'a largement dominé avec une trame minérale plus marquée et de la tension qui donnait de l'alonge.
Un beau-frère l'a adoré, si bien que j'ai dû passer une commande au domaine.
J'en gardais un souvenir mitigé car la bouteille précédente était verrouillée au niveau aromatique.
Une année de garde supplémentaire lui a fait le plus grand bien.
Par contre je n'avais pas de notes oxydatives.

Je suis désormais acquis au fait de ne pas ouvrir de Champagne rapidement après le dégorgement.
Encore faut-il que l'information soit accessible ! 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Math38
28 Nov 2021 13:41 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1623
  • Remerciements reçus 3271

Réponse de peterka sur le sujet CR: Champagne Follet Ramillon - Harmonie 2007

Dégusté à cette occasion
CR:

Champagne Follet Ramillon Harmonie 2007
Bouquet discret mais plutôt complexe, brioché avec une touche de grain dur grillé puis proposant plutôt des senteurs d’agrumes et de cire d’abeille avec par intermittence des notes de fleurs et d’épices. Le côté légèrement oxydatif du vin ne trouble en rien son élégance. La bouche attaque d’abord en finesse malgré une bulle un peu agressive malgré tout. La matière tapisse ensuite la palais de ses amers subtils avec une trace rémanente d’élevage. L’ensemble est rond et frais. Avec le temps et le réchauffement dans le verre, les amers deviennent plus prégnants et donnent du caractère au détriment de la finesse initiale. Très belle longueur sur l’abricot confit et le ziste.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, Jean-Loup Guerrin, Papé
30 Nov 2021 00:16 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2090

Réponse de Papé sur le sujet CR: Champagne Follet Ramillon - Harmonie 2007

CR: Champagne Follet Ramillon - Harmonie 2007
Extra brut - Dosage 5g/l - Dégorgé le 19/06/2020 - Lot n° H3820
Nez sur les fruits secs noix, noisette, pain grillé... 
Je suis en phase avec le ressenti de Pierre (ci-dessus) ; Vin légèrement oxydatif et ça lui va très bien.
Bouche ample, longue, épicé (cannelle?), miel, abricot.

J'ai beaucoup aimé et c'était mon unique bouteille !!! 
Du coup, une commande fraichement arrivée vient de prendre place dans la cave. J'espère que Harmonie 2012 sera dans le même esprit.

Pascal
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, starbuck, leteckel, Garfield
02 Déc 2021 08:26 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vinozzy
  • Portrait de vinozzy Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Follet Ramillon - Harmonie 2012

CR: Champagne Follet Ramillon - Harmonie 2012

Nous l'attendions ce nouveau millésime de la cuvée Harmonie ! Assemblage pinot/meunier/chardonnay désormais bien connu ici.
Passer au millésime 2012 change vraiment la donne. Nous découvrons ce soir un vin avec un fruit intense et encore prégnant. Le boisé est très intégré, peu perceptible sauf au réchauffement, mais élargit la dégustation. Car pour ce qui est de la longueur, c'est toujours frais (pas de malo faite)..Hou que c'est un vin à encaver malgré son évidente "gourmandise".

Il est surtout conforme à l'image d'Epinal de cette campagne culturale  2012 où la nature n'avait donnée que peu de récolte, mais avec ce  fruité gourmand concentré qui en a fait un millésime de référence pour moi. Rares sont les années qui se goûte rapidement ET sont de belle garde. Le meilleur compromis depuis 2002. Mettez ce vin côte à côte avec une Jacquesson 743 ou 744 et on en recause 

Dosage imperceptible, un vin actuellement apéritif au sens noble, qui mérite d'être attendu 2 ans après dégorgement pour laisser plus de complexité le gagner.  Le prix a peu varié (inférieur à 26€ départ domaine...voire franco), le tour de force est encore là !

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, icna, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, Blog, starbuck, RVincent, Jeanveux
08 Déc 2021 15:00 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2364
  • Remerciements reçus 4228
CR: Champagne 1er cru "les Pinots" 2015 - domaine Follet Ramillon

Dégorgement sept 2020 - dosage 5g - Assemblage Pinot meunier + pinot noir - terroir de Villedommange (Montagne de Reims)

Très belle surprise avec ce Champagne bu hier et qui s'est montré parfumé, plein, parfaitement équilibré.
Un vrai champagne de table, vineux comme il faut mais très élégant. La bulle fine et la touche acidulée apportent beaucoup de classe à ce vin procure déjà beaucoup de plaisir.
La bouteille n'a pas fait un pli.
Très bien ++

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, icna, peterka, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, starbuck, RVincent, JulienG., Garfield
13 Déc 2021 18:07 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 2193

Réponse de JulienG. sur le sujet CR: Champagne Follet Ramillon Harmonie 2009

CR: Champagne Follet Ramillon Harmonie 2009

​​​​​​La robe se part d'un or jaune très brillant et laisse entrevoir une bulle fine et légère. Très belle complexité aromatique sur de subtils arômes de fruits jaunes, de massepain et de pâtisseries sorties du four avec une touche grillé. Le plus beau nez de toute la gamme pour moi. A la dégustation en revanche et comme sur l'ensemble des cuvées le champagne fait preuve de verdeur et d'acidité exacerbée qui certe finit toujours par s'estomper avec l'aération au détriment de la perte de bulle pour laisser paraître une sensation crayeuse agréable. N'a plus à aucun convives non initiés tout comme le reste de la gamme a l'exception de Terroirs. Personnellement je trouve que cela se boit très bien lorsqu'on l'ouvre bien avant et qu'il bénéficie d'une aération conséquente. 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, icna, vinozzy, sideway, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Garfield
14 Déc 2021 10:58 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21964
  • Remerciements reçus 6208

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Champagne Follet-Ramillon Harmonie 2009

CR: Champagne Follet-Ramillon Harmonie 2009

Bouteille débouchée hier lors du Noël famillial pour accompagner un saumon fumé mais pas trop et également un langres sur des conseils avisés de LPViens.
Autant dire que j'ai beaucoup aimé ce champagne vineux (*), puissant et plein ; les bulles sont très fines, il y a de légères notes oxydatives. C'est clairement un vin de gastronomie et moi qui ne suis pas fan de bulles, j'ai beaucoup aimé ce vin.

19,76+ / 20

(*) et même beaucoup de vinozzyté

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, leteckel, JulienG.
20 Déc 2021 19:30 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1164
  • Remerciements reçus 6117

Réponse de Garfield sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Vintage 2011

CR: Follet-Ramillon - Champagne Vintage 2011

Bue en apéritif, je reste dubitatif sur cette cuvée (déjà goutée cet été avec LPV BFC) le nez est vineux et oxydatif comme l'a bien décrit Vinozzy ci dessus, la bouche est un peu trop amère et végétale, la bulle trop présente, je n'y ai pas trouvé grand intérêt. Bien -

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Papé, starbuck, leteckel, JulienG.
27 Déc 2021 09:24 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vinozzy
  • Portrait de vinozzy Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet Follet-Ramillon - Champagne Vintage 2011

Bonjour Garfield, tu as raison : ce 2011 est un vin a assez forte expression malgré le millésime qui est le plus "léger" du triptyque 2010/2011/2013, et assez clivant en effet. Une amertume est bien présente et c'est un des marqueurs assumés de cette cuvée.
Ce n'est donc pas un hasard si je la mets avec taquinerie au milieu de beaux pinots noirs Ambonnagéens, hélas si onéreux.
Et surtout à mon humble avis ne jamais servir sans nourriture (classique fromage à pâte pressée molle, un peu comme ma belle mère, pour d'autres raisons), car ce vin est fait et pensé pour la table, à minima un grignotage gouteux.
Je n'irai pas plus loin car  Starbuck dans le post N°201 de ce fil , a mieux que moi résumé mon ressenti.

Bonne fin d'année !!

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63, POP, Garfield
29 Déc 2021 10:40 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 2193

Réponse de JulienG. sur le sujet CR: Champagne Follet-Ramillon, Terroirs 2015

CR: Champagne Follet-Ramillon, Terroirs 2015

Nouvelle commande chez la famille Follet et donc nouveaux millésimes. Je commence par le Terroirs issus maintenant d'une base 2015 avec des vins de réserve de 2013 et 2014, dosé à 5g/L et degorgé en juillet 2021.

Jolie couleur de robe toujours sur le jaune doré avec une bulle très présente en nombre mais qui reste fine. Le bouquet est assez en retrait et peine à s'exprimer en dépit des verres Jamesse qui fonctionnent à merveille sur les champagnes.

A la degustation c'est pas folichon, on a un vin assez brouillon marqué par une acidité et une verdeur peu engageante. Ça sera un peu mieux avec l'aération mais clairement pas en place sur cette bouteille. A revoir après un peu de repos salvateur je l'espère. 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, rafalecjb, Garfield
29 Déc 2021 22:36 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck