Nous avons 4402 invités et 48 inscrits en ligne

Domaine de la Taille aux Loups

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis sur Loire, Moelleux 2019

Sans surprise, on est toujours bien à la Taille aux Loups .

Ayant lu ce CR avant celui complet sur la soirée, j'avais interprété ce commentaire dans un autre sens. 
Et c'est bien vrai aussi ! 
N'est-ce pas, Vivien (et d'autres) ? 

Jean-Loup
04 Déc 2021 11:51 #1081

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1919
  • Remerciements reçus 4476
Hello Jean-Loup!

En effet, sortie de son contexte, on peut faire de cette phrase une autre lecture.
Les participants du club oeno, lors de la visite annuelle d'un domaine, ont rendu visite à J. Blot un ou deux ans avant mon adhésion, et des retours qu'ils m'en ont fait, cette phrase s'applique parfaitement 
J'aurais aimé en être aussi!

Sébastien
04 Déc 2021 12:39 #1082

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 618
CR: Domaine de la Taille aux Loups_ Montlouis sur Loire Clos Mosny 2015

Que cela fait plaisir de déboucher une quille avec un si long bouchon... Synonyme de joli vin issu de Montlouis !
Robe d'un léger or brillant.
Au nez on peut sentir toute l'élégance du vin. C'est minérale avec une pointe d'agrumes.
En bouche l'équilibre est comme d'habitude parfait. Outre la minéralisé du vin, on identifie le citron confit en finale. C'est vraiment très beau.
Très très joli vin sous le signe de l'élégance pour moi.
 A la maison, on est jamais déçu avec les vins de ce domaine...JAMAIS :)

Il me reste un Mosny et deux Husseau du même millésime, je vais attendre au moins l'année prochaine pour en ouvrir une autre pour voire l'évolution.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Bernard, matlebat, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Nicoco, Papé, leteckel, jd-krasaki, LLDA, Garfield
26 Déc 2021 18:06 #1083

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3167
  • Remerciements reçus 4558
CR: Domaine de la Taille aux Loups Montlouis sur Loire Rémus 2014

A l'ouverture, l'acidité du vin domaine toute la matière.
À J+1, l'ensemble s'affine et se met en place. C'est toujours vif et tendu mais le vin offre enfin du volume. On retrouve les agrumes (citron) et le fruits blancs avec cette tension claquante.


À aérer ou à attendre


Joyeuses fêtes

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, bibi64, Papé, jd-krasaki, LLDA, Kiravi, Soufflot
30 Déc 2021 18:01 #1084

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3020
  • Remerciements reçus 7987
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Triple Zéro, Montlouis sur Loire

Bu en apéritif.
Nez de "vin" (pas taper), sur les agrumes, le coing ? et la pomme au réchauffement.
La bulle est quasi invisible dans mon verre mais bien présente en bouche, même si elle est très fine. Je trouve que c'est levuré et surtout que l'amertume est vraiment sensible. 
C'est sec comme un coup de trique et ça manque de confort à mon goût. J'aurais aimé un peu plus de douceur et de rondeur pour terminer l'année...mais c'est sans doute l'effet 0 dosage.
Mais bon, pour l'apéro, ça joue quand même sauf peut-être concernant le tarif.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Bernard, denaire, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LLDA, Gerard58, Kiravi, Garfield, Vesale
01 Jan 2022 20:19 #1085
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 1667
CR: Domaine de la Taille aux Loups - Montlouis sur Loire "Les Hauts de Husseau" 2018

Robe assez dorée.
Le nez est ouvert et expressif sur les fruits jaunes mûrs, le citron confit, des notes exotiques, mais aussi et encore un boisé présent.
En bouche la matière est là, présente, équilibrée malgré une certaine richesse, mais sans aucune lourdeur car il y a une très jolie acidité qui étire le vin.
Malgré tout, le boisé est toujours là et il ressert le jus avec une légère amertume.
Du plaisir, clairement, mais le bois mériterait d'être plus discret.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Oyaji-sama, Papé, LLDA, KosTa74, Fredimen, Garfield
23 Jan 2022 20:59 #1086

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 815
  • Remerciements reçus 2597

Réponse de bassaler sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Quelques bulles pour débuter
Triple Zéro (millésime 2019 non revendiqué) : très belle aromatique au nez, sur un équilibre sec. On y décèle des notes des caramel, de réglisse et de fruits bien mûrs. C’est déjà salivant. En bouche le chenin offre une belle tension, le terroir une assise minérale et le vigneron un esprit gourmand. Finale serrée, avec des notes typiques (le fameux vin qui « brèze ») et une rémanence intense sur les papilles. Excellent
Triple Zéro Rosé (millésime 2017 non revendiqué) : ce vin de gamay présente un nez cristallin, pur, net, droit. Une fine acidité sur l’aromatique complète l’ensemble. Bouche sur des notes de fruits rouges, « acidulée », festive. Légère amertume perceptible sur la finale. Bien +
Brut Tradition : d’abord plus discret au nez … puis s’ouvre sur une aromatique de fête. C’est gras, très vineux. Notes d’amandes amères, avec une belle acidité citronnée. Peut-être un peu court sur la finale. Très Bien

Les blancs de la Taille aux Loups
Montlouis, Remus 2019 : nez floral, tendu, avec du gras. Bouche sur le même registre, intense, sphérique sans molesse, immédiate. Un vin de copains avec une pointe réglissée sur la finale. Bien +
Montlouis, Clos Michet 2019 : un peu fermé pour commencer. Assez vineux au nez, sur une aromatique montrant une opulence mesurée. Joli gras en bouche, pointe « Brézé ». Finale fumée, sur une amertume salivante. Très Bien +
Montlouis, Clos de Mosny 2019 : malgré une pointe semi-perlante, le vin est apparu sous une belle impression. Du peps au nez, une minéralité aromatique bien définie. Bouche superbe, puissante, vineuse, avec une pointe d’élevage noble et bien mesuré. Gras et tendu, sur une grande fraîcheur. Longueur et empreinte en finale. Excellent +
Montlouis, les Hauts de Husseau 2019 : un nez ouvert, vivant, convivial. Un gras réglissé au nez. Une bouche tonique, dont l’acidité est intégrée et complexifiée par le gras, des notes fumées sur la finale, une amertume tapissante. C’est certes jeune, mais déjà très beau. Excellent +
Vouvray, Clos de la Bretonnière 2019 : la synthèse (parfaite ?) entre immédiateté et opulence, entre fougue d’un « village » et retenue du grand cru. C’est élégant, puissant, construit sur une assise minérale calcaire, une acidité ciselée au millimètre, une empreinte imposante, une finale serrée pleine de promesse. GRAND VIN. Exceptionnel
Montlouis, Clos Michet 2014 : finesse au nez sur une petite évolution. Gras et onctueux en bouche, avec toujours de la tension. Aromatique sur la réglissé. Du volume et de la longueur. Excellent
Montlouis, les Hauts de Husseau 2015 : très grande élégance, mentholée, pointe grasse, soupçon poudré au nez. Bouche très jeune, tendue, sans molesse ou lourdeur. Minéralité au contraire cise+lée. Finale très généreuse. Il sera difficile de l’attendre. Excellent +
Vouvray, Clos de Venise 2010 : je pleure de joie … et de plaisir ! Aromatique terpénique douce, complexité au nez, notes fumées fines et fraiches. Bouche à l’avenant. C’est enveloppé, c’est soyeux, c’est tendu. Un grand vin qui reste en bouche une éternité. GRAND VIN A POINT (et pour encore quelques années). Exceptionnel

Des blancs servis à l’aveugle
Montlouis, Remus 2009 : à l’aveugle, sans y connaître ni la parcelle ni le millésime. C’est fin au nez, c’est aromatique et c’est élégant. Synthèse de rondeur et de tension. Du peps qui me rappelle les bonbons « menthos ». Très Bien +
Montlouis, Remus + (Hauts de Husseau maintenant) 2008 : millésime froid mais très beau vin. Nez floral, miellé, avec une amertume « sèche ». Bouche grasse, avec un grain / un toucher velouté, toujours sur une trame minérale. Belle allonge. Excellent +
Vouvray, Clos de la Bretonnière 2008 : un nez qui pétrole, avec des touches de truffe blanche bien présentes. Bouche avec du tonus, complexe, sur une base acide ciselé et précise. Un équilibre sur le fil. Quel plaisir. Exceptionnel
Montlouis, Remus + (Hauts de Husseau) 2002 : servi en demi-bouteille ! un vin qui truffe, un gras en bouche pénétrant, une longueur qui persiste, une puissance bien établie. Finale étonnante, sur le poivre vert et une amertume qui titille encore plus les papilles. On tutoie la perfection. Excellent ++

Quelques rouges pour la route …
Bourgueil, Pied de la Butte 2020 : gourmandise de fruits murs, sur la cerise. Immédiat, tannins évanescents. Pointe d’amertume. Le vin de BBQ, sans autre ambition. Bien ++
Bourgueil, Haut de la Butte 2020 : changement de registre pour ce vin, avec un nez sérieux et vineux, sur un équilibre fruité toutefois. On est sur les fruits noirs d’une juste maturité. En bouche, joli grain tannique, jeune, avec une amertume à fondre. Beau potentiel. Très Bien +
Bourgueil, Perrières 2019 : du velours au nez, toujours sur les fruits noirs, et une maturité maîtrisée. C’est puissant en bouche, avec un toucher encore plus soyeux, plus complexe et plus défini. Amers nobles superbes. Longueur et empreinte sur la finale qui s’étire. Excellent ++
Bourgueil, Mi-Pente 2018 : le vin semble doux, filant en bouche, soyeux. L’amertume finale est un peu marquée, mais l’élégance domine ce vin. Sans doute à mon goût un cran au-dessous du précédent, mais on pinaille ! Excellent +


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, docadn, Super-Pingouin, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, LucB, Papé, Agnès C, Frisette, oberlin, LLDA, the_ej, FrenchGana, Bahbar, KosTa74, Fredimen, Garfield, JeanRX, LEON213, Gaija, Kalimotxo
30 Jan 2022 18:03 #1087

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 705
  • Remerciements reçus 1569

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Tarifs ?

Bonjour a tous, 

je compte bien passer cet été chez Jacky Blot pour prendre quelques blancs. Auriez vous les tarifs svp ? 

Romain
30 Jan 2022 19:21 #1088

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1184
  • Remerciements reçus 6285

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups Bretonnière 2018

CR: Domaine de la Taille aux Loups Bretonnière 2018


Qu'est ce que je suis content d'avoir bien compulsé LPV à la sortie des 18 et d'avoir écumé les cavistes en ligne pour en dégotter 5 bouteilles à l'époque! Bon la il s'agit de ma 4ème , une a déjà été fusillée pour l'exemple il y a quelques mois.

Le vin n'a pas beaucoup évolué dans l'intervalle, c'est encore bien jeune (minime perlant), les arômes au nez sont sur les fruits (pomme, coing) bien mûrs, léger élevage, ça fait assez rond. En bouche effectivement il y a un côté confortable avec une largeur et des arômes de fruits mûrs à nouveau, mais également cette longueur XXL avec de la finesse, de l'élégance qui m'avaient déjà marqué à la première bouteille. Un vin complet, avec une longueur impressionnante, on devait le boire pendant le repas mais la bouteille s'est vidé à l'apéritif (bon on était 4 quand même)...

Très bien + et curieux de voir ce que donneront les suivantes.

D'ailleurs, question aux nombreux aficionados du domaine, vous estimez que la fenêtre de maturité sur de telle bouteilles est de combien d'années de garde ?

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel
30 Jan 2022 19:26 #1089

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3813
  • Remerciements reçus 1345
BASSALER
J'ai eu le même retour sur le caractère exceptionnel de certains vins suite au passage chez Jacky de quelques Turons vendredi soir
Doc tu en étais je crois

Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn
30 Jan 2022 19:29 #1090

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788

Réponse de docadn sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Quasiment le même programme que Bassaler, vendredi dernier, en mode incrust' avec 4 autres dégustateurs de passage, dont un certain Dmitry Khlopin ( Domaine Thet ), tout nouvel arrivant dans le vignoble montlouisien.
NB : merci Bassaler pour le copié-collé qui m'a fait gagner pas mal de temps à la rédaction.

Triple Zéro (base 18, dégorgé en novembre 2021) : un nez fermentaire, bulle sauvage, au caractère fermentaire affirmé en bouche.
Acidité en pointe (pH 3-3,10), finale crayeuse et salivante. B+
Un exemplaire, ouvert de la veille, se montre plus tendu, à l'acidité plus marquée, aux amers plus prégnants. B+
Triple Zéro Rosé : Nez acidulé, aux amers saillants, qui s'avère "serré-fermé" pour mon bec. L'amertume est aussi plus marquée. B-
Brut Tradition : des notes d'élevage signent le nez. Bulle fine, superbement calibrée, crémeuse. Amertume fugace, mais ensemble gourmand. B++

Les blancs de la Taille aux Loups
Montlouis, Rémus 2019 : nez de raisins très mûrs, quand la matière s'avère équilibrée, crayeuse, archétypée du cépage. B+
Montlouis, Clos Michet 2019 : Nez plus ouvert que Rémus, plus fin aussi. Bouche tendue, dynamique, au boisé délicat, qui me fait penser aux chenins goûtés le matin même chez Arnaud Lambert. TB-
Montlouis, Clos de Mosny 2019 : Un vin plus "cinglant" encore, à l'équilibre d'école, au crayeux ravageur, j'aime beaucoup (puisque j'en prends) TB+
Montlouis, les Hauts de Husseau 2019 : Des notes de champignons égaient un jus à la puissance contrôlée, à l'appétence dangereuse, à la longueur kilométrique. TB+/Exc
Vouvray, Clos de la Bretonnière 2019 : Un boisé raffiné, une élégance superlative au nez. Un déroulé cristallin, aux amers vibrants, longs... le grand chenin est là. Exc/Grand Vin
Montlouis, Clos Michet 2014 : Un boisé-grillé inhabituel au nez, chez Blot. Un jus à la fluidité étonnante et des notes finales de caramel tout aussi inhabituelles. Pas compris ou saisi le vin. AB
Montlouis, les Hauts de Husseau 2015 : je poursuis dans les olfactifs atypiques, avec des notes de métal, d'hémoglobine jamais croisées dans les vins du domaine. L'ensemble est vif, à l'expression affirmée d'agrumes, large, aux amers un poil serrés. TB-
Vouvray, Clos de Venise 2010 : Une réduction marquée ouvre le bal olfactif, un boisé marque aussi le nez. Un jus plein, aux amers superbes, là encore vibrants, au crayeux généreux, qui appelle une bonne "resucée" Exc.

puis vinrent :
Montlouis, Rémus 2008 : un nez très "lacté", jus vif, qui déroule sans tortiller du train, à la finale très salivante. TB++
Vouvray, Clos de la Bretonnière 2008 : une "belle autolyse" au pif, un boisé élégant, quelques notes de champignons. Le jus danse avec une très grande classe derrière les badigoinces. Equilibre d'école d'un vin qui en a encore sous la godasse. Exc
Montlouis, Remus + (Hauts de Husseau) 2002 : nez de pétrole, miel, très frais. C'est large, puissant, puis ça vire sur un lacté-caramel tout aussi inattendu (ça fait 2 fois dans la même dégust'), pour finir de façon éthérée, sur une finesse superlative. TB++/Exc

Bourgueil, Pied de la Butte 2020 : nez de fourrure, pour un vin superbement juteux, avec de la chair et une finale épicée longue. TB-
Bourgueil, Haut de la Butte 2020 : un vin plus austère, crayeux, à l'astringence marquée, peu pour moi en l'état. B-
Bourgueil, Perrières 2019 : c'est encore l'hémoglobine et le métal qui signent le nez de ce vin, s'exprimant sur une craie marquée, avant de laisser les fruits bien mûrs remplir leur rôle. Un joli "trait vert" redonne de l'élan à l'ensemble. Amers encore saillants. B+
Bourgueil, Mi-Pente 2018 : Une volatile assez tenace flotte au-dessus du verre. Un cab' franc juteux, mûr, à la finale corsée. B++

un peu de suc' avant de se dire au-revoir :
Montlouis - Demi-sec 2020 (15g) : un raisin bien mûr, des sr graciles, pour un expression finale joliment poivrée. B++
Montlouis - Moelleux 2019 (50g) : un déroulé fluide, aérien, digeste, salivant au possible en finale. TB-
Montlouis - Cuvée des Loups 2018 (100g) : un nez sur des flaveurs de litchi. Un ressenti sucré qui te fait diviser par 2 le taux effectif. Acidité de dingue (ne dites plus que 2018 est mou partout) qui donne un équilibre du genre pour cette cuvée. Exc
Montlouis - Romulus 2018 (170g) : Superbe nez d'abricot et de safran. Un acidulé, louchant sur la rhubarbe, anime ce nectar ne souffrant d'aucune faiblesse. Exc.

03h00 de dégustation, un Jacky Blot toujours passionné/passionnant. Des vins d'une précision toujours folle, vibrants, à l'image des terroirs fabuleux de ces rives ligériennes.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Super-Pingouin, denaire, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, sebus, Frisette, oberlin, GAET, leteckel, the_ej, DaGau, Bahbar, KosTa74, Garfield, JeanRX, Gaija, Kana
30 Jan 2022 19:45 #1091

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 705
  • Remerciements reçus 1569

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Et sinon vous pourriez nous dire les tarifs svp ?????

Romain
30 Jan 2022 20:17 #1092

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 911
  • Remerciements reçus 3301

Réponse de oberlin sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

 Triple zero : 18 euros
brut : 14

Remus  : 16
Michet : 18
Haut de Husseau : 22
Bretonniere  : 26
Venise : 28
cdt
Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, DUROCHER, TristanBP, KosTa74, Vyat, Garfield
30 Jan 2022 20:31 #1093

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788

Réponse de docadn sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Et sinon vous pourriez nous dire les tarifs svp ?????

 

Bonsoir Kosta,
Désolé, je n'ai pas la mémoire des tarifs (une bonne vingtaine d'euros pour les cuvées en blanc)... et je n'ai pas gardé la plaquette des tarifs !
Pour les blancs 2019, nous sommes sur la fin des dispos (et il ne reste pas/plus grand-chose... si tu souhaites en choper l'été prochain sur ce millésime)... mais les 2020 arrivent prochainement !!
J'espère qu'un Lpvien sera plus précis que moi sur le sujet tarifaire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: KosTa74
30 Jan 2022 20:32 #1094

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 705
  • Remerciements reçus 1569

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Merci a vous .

Pas de hausse du coup. ça reste du beau RQP.

Hâte de découvrir Mr BLOT cet été ! 


Romain
30 Jan 2022 20:53 #1095

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 815
  • Remerciements reçus 2597

Réponse de bassaler sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Quasiment le même programme que Bassaler, vendredi dernier, en mode incrust' avec 4 autres dégustateurs de passage, dont un certain Dmitry Khlopin ( Domaine Thet ), tout nouvel arrivant dans le vignoble montlouisien.
NB : merci Bassaler pour le copié-collé qui m'a fait gagner pas mal de temps à la rédaction.

Pas mal de points communs dans nos dégustations finalement !
 

31 Jan 2022 22:18 #1096

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788

Réponse de docadn sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Dégustation

Quasiment le même programme que Bassaler, vendredi dernier, en mode incrust' avec 4 autres dégustateurs de passage, dont un certain Dmitry Khlopin ( Domaine Thet ), tout nouvel arrivant dans le vignoble montlouisien.
NB : merci Bassaler pour le copié-collé qui m'a fait gagner pas mal de temps à la rédaction.

Pas mal de points communs dans nos dégustations finalement !

 

Absolument !
Jacky Blot sait plutôt bien ordonner ses vins et connait leurs phases et évolutions sur plusieurs jours...
01 Fév 2022 20:21 #1097

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups Bretonnière 2018

CR: Domaine de la Taille aux Loups Bretonnière 2018


Qu'est ce que je suis content d'avoir bien compulsé LPV à la sortie des 18 et d'avoir écumé les cavistes en ligne pour en dégotter 5 bouteilles à l'époque! Bon la il s'agit de ma 4ème , une a déjà été fusillée pour l'exemple il y a quelques mois.

Le vin n'a pas beaucoup évolué dans l'intervalle, c'est encore bien jeune (minime perlant), les arômes au nez sont sur les fruits (pomme, coing) bien mûrs, léger élevage, ça fait assez rond. En bouche effectivement il y a un côté confortable avec une largeur et des arômes de fruits mûrs à nouveau, mais également cette longueur XXL avec de la finesse, de l'élégance qui m'avaient déjà marqué à la première bouteille. Un vin complet, avec une longueur impressionnante, on devait le boire pendant le repas mais la bouteille s'est vidé à l'apéritif (bon on était 4 quand même)...

Très bien + et curieux de voir ce que donneront les suivantes.

D'ailleurs, question aux nombreux aficionados du domaine, vous estimez que la fenêtre de maturité sur de telle bouteilles est de combien d'années de garde ?
 

Bonsoir Charles,

je bois les vins de Jacky Blot depuis 1999 environ, avec de magnifiques 1996 dont Rémus qui était encore délicieux 20 ans après sa sortie (dernière bouteille) : c'était sa cuvée phare à l'époque. Pour la Bretonnière 2018, je pense que 20 ans ne lui fera pas peur non plus, au regard du terroir magnifique qui confère une grande force au vin. Peut-être que le vin connaîtra une phase de fermeture relative dans quelques mois, mais je doute que ce soit très marqué (je me trompe peut-être). Le vin sera au top dans dix ans très certainement et devrait tenir encore bien des années dans une bonne cave.
Le Clos de Venise 2018 goûté l'année passée est aussi un superbe Vouvray, encore plus fin et minéral. Le 1998, lui, a tenu 10 ans mais fallait pas lui demander beaucoup plus, il me semble. Mais avec le vin et en particulier avec le génie de Jacky Blot et de son équipe, on peut s'attendre à tout et surtout au meilleur.
Alors, malgré le fait que je n'ai pratiquement plus mis en cave ce domaine pendant presque dix ans, s'il est bien un domaine où les vins se goûtent pratiquement toujours bien, jeunes,ou après quelques années voire plus en cave, c'est à la Taille aux Loups.. J'avoue n'avoir jamais eu de soucis de conservation, et même sur les premiers vins, à savoir les moelleux 1989 et 1990, dont j'ai encore une ou deux bouteilles en cave et qui étaient encore issus d'une pratique dans la vigne et au chai pas encore optimales (litote).

J'ai l'impression qu'une garde bien au-delà de vingt ans est possible sur les beaux millésimes, comme 2018 mais d'autant plus sur les 2008, 2010, 2016, 2019... les 2018 me semblent pouvoir tenir le coup de nombreuses années.
Idem pour les moelleux et liquoreux. Le Clos de Venise 2005 est magnifique actuellement, mais encore jeune à mon goût !
Donc, pas d'inquiétude, Charles.
Bien à vous,
Phil
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., denaire, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, KosTa74, rafalecjb, Garfield, JeanRX
01 Fév 2022 22:46 #1098

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1184
  • Remerciements reçus 6285

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups Bretonnière 2018

Merci+++ pour cette réponse détaillée !

Charles
02 Fév 2022 09:18 #1099

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2683
  • Remerciements reçus 8251
Bu   ici.

CR: Montlouis Remus 2011 domaine de la Taille aux loups
A l’aveugle.
Vin frais et tendu aux arômes évolués, avec un peu de sucres résiduels. Retro sur les fruits jaunes, avec un fond de noix, curry et pomme.
C’est très bon. 

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, oberlin, LLDA, KosTa74
04 Fév 2022 13:28 #1100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 606
CR: Domaine de la Taille aux Loups, triple zéro rosé

Nez sur la fraise et puis c'est tout.

En bouche Mme me suggère qu'elle a l'impression de boire une Badoit aromatisée à la fraise.
Je n'arriverai pas à me défaire de cette sensation tant elle est juste.
Bulle plutôt agréable et discrète comme l'ensemble.
On douterait qu'il y a de l'alcool la dedans tellement c'est léger. 
Longueur faiblarde.

Un petit peu mieux a J+1 dans un registre minéral et une très légère oxydation qui vient apporter un peu de complexité.

Moyen pour ce vin qui manquait d'un peu de tout.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Garfield
09 Fév 2022 20:40 #1101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 761
  • Remerciements reçus 825
CR: Montlouis/Loire Clos Michet 2017 - Domaine de la Taille aux Loups:

3ème et dernière bouteille sur cette cuvée.

La robe commence à se colorer et à tendre vers le jaune bien doré. Le nez m'évoque plusieurs choses. Tout d'abord un petit mix entre citron vert et mandarine qui va se confirmer en bouche. Également une touche boisée qui commence à s'intégrer. La bouche est tendue, c'est sec et racé. Le vin joue sa partition sur un côté encore un peu dur, un peu austère comme j'aime.

Jolie bouteille qui devrait, j'imagine, se détendre un peu et gagner en harmonie/fondu avec un peu de garde supplémentaire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LucB, Papé, IH1456, LLDA, KosTa74, Garfield
21 Fév 2022 07:16 #1102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2384
  • Remerciements reçus 3289
CR: Domaine de La Taille aux Loups - Montlouis-sur-Loire 2020 " Clos de Mosny " :

Robe or pâle à reflets argentés avec du gras.
Nez profond axé sur le citron vert, les fruits blancs (pêche blanche), de légers fruits à coque (noisette fraîche, poudre d’amande). On note un aspect très très légèrement vanillé.
La bouche est déjà en place et offre un vin complet avec à la fois une grosse matière et une belle tension, que ce soit en attaque ou en milieu de bouche. Le vin est ample et possède une forte persistance. Au niveau aromatique, on retrouve le citron (chair de citron jaune qui donne de la gnaque).
La fin de bouche est posée, douce, langoureuse, sur une longueur d’école.

Excellent et qui potentiellement enverra du lourd.

Frèdè
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, LucB, Papé, GAET, leteckel, LLDA, KosTa74, rafalecjb, Garfield, Kalimotxo
26 Mar 2022 19:33 #1103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652
CR: Domaine de la Taille aux Loups – Montlouis sur Loire – Les Hauts de Husseau – 2019

Fichier attaché :


Bue au  restaurant Momento à Bué

La robe assez brillante hésite entre paille et or.
Le nez demande un peu d’aération dans le verre, en plus du carafage, pour s’intensifier et offrir une aromatique d’un grand classicisme : infusion, tilleul, fruits blancs, une note pierreuse, une touche vanillée…
Dense et large, la bouche dénote encore un léger boisé qui ne demandera qu’à se fondre encore plus dans la grande aromatique. Une belle acidité guide l’ensemble vers une finale nette et précise, de grande persistance.
Très Bien +(+) même si c’est très jeune, et donc à attendre sereinement.

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, peterka, bibi64, LucB, sebus, LLDA, rafalecjb, Garfield
30 Mar 2022 10:45 #1104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 116
  • Remerciements reçus 332
CR: Domaine de la Taille aux Loups – Montlouis sur Loire – Les Hauts de Husseau – 2018

Les CR precedents m'ont donné envie d'ouvrir cette cuvée, qui m'avait fait forte impression lors de la dégustation de la gamme au domaine. Elle a accompagné avec succès un risotto de blé aux bolets.

La robe est jaune dorée brillante.
Le nez d'abord réduit s'ouvre progressivement sur le citron, le citron glacé, le coing, la verveine et de légères notes fermentaires. C'est intense, riche, frais et mûr à la fois. Des notes vanillées parachèvent le tableau gourmand. Voilà un nez qui fait saliver !

L'attaque est franche et même citrique. Puis la matière pleine et mûre s'installe mais elle est encadrée et portée par une grande acidité. Que c'est looooooong....
Le fond de verre exhale le noyau de fruit jaune. Je trouve cela vraiment très bon ! 
Et à mon avis une très grosse bouteille en devenir pour qui aura la patience d'attendre que l'élevage se fonde.

​​​​​​Entre cette bouteille et le Vouvray d'Alexandre Gicquel goûté il y a peu, ce n'est pas demain la veille que je vais me détourner du ch'nin ligérien !

Etienne

"Nul n'est censé ignorer la Loire"
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Bernard, rkrk, Jean-Loup Guerrin, bibi64, vivienladuche, Papé, sebus, GAET, LLDA, rafalecjb, Garfield
03 Avr 2022 01:14 #1105
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 309
  • Remerciements reçus 2222
CR: Domaine de la Taille aux Loups – Montlouis sur Loire – Bretonnière – 2018

Je n’avais encore jamais bu de Chenin (faute avouée à moitié pardonnée !), voilà donc une magnifique première.

Bu dans des Jamesse Synergie.

La robe se pare d’un or rose prononcé, les larmes restants sur les parois du verre.

Le nez est très expressif et déjà causant, sur une aromatique de pomme fraiche, de coing et pêche jaune, mêlée à des effluves calcaires qui m’évoquent irrémédiablement les territoires crayeux de champagne.

En bouche, l’attaque est franche, le vin possède un gros volume mais est déjà à mon goût très équilibré entre une acidité ciselée, de fins amers, et cette sensation minérale très calcique qui prolonge le tout pendant un long moment.

En voilà une belle découverte, que cela se boit déjà très bien des aujourd’hui et sans préparation particulière.
 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, didierv, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel, LLDA, the_ej, rafalecjb, Garfield
06 Avr 2022 22:21 #1106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652
CR: Domaine de la Taille aux Loups – Montlouis sur Loire – Rémus – 2016
 
Fichier attaché :


Bue lors d'une dégustation du  Jura Tour sur la Loire

Jean-Loup
Le nez encore plus intense, presque puissant, part sur la gamme exotique, assortie d’une touche de truffe (déjà ?).
Le volume est également au rendez-vous dans la bouche, qui est cependant dotée de plus de tension que le Brézé, ce qui lui confère un grand dynamisme.
La finale longue et très savoureuse procure une sensation de légers sucres résiduels (5 ou 6 g / l ?). Edit : un grand connaisseur du domaine me dit qu'il y en a moins d'un gramme...
Très Bien ++ / Excellent et il ne s’agit que de la cuvée Rémus !

Christophe
Le Rémus 2016  était très beau, dense, puissant sans être lourd, au boisé quasi intégré.


Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, denaire, bibi64, LLDA, Fredimen, rafalecjb
11 Avr 2022 10:02 #1107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1351
  • Remerciements reçus 1823
Ce samedi 2 avril, il fait froid en Touraine…
-1°C à 8 heures à Saint-Avertin en périphérie de Tours, fine pellicule de gel dans le jardin… Dans quel état vont être les vignes ?
Et dire que 5 jours plus tôt, il faisait 22°C ???


Les louveteaux s’en reviennent à la tanière : les 2020 aux Domaines de la Butte et de la Taille aux Loups   



Les louveteaux (comprenez Jolhan & moi) ont rendez-vous chez le maître des Loups à 9h30.
Bon, le Jo, il est au taquet à la porte du domaine à 9h25… 
Moi, la soirée précédente s’étant achevée vers 3 heures, j’ai mes 20 minutes de tolérance syndicale.
J’ai appris la veille que le Maître Père était souffrant, mais que le Maître Fils sera présent.

C’est Joëlle qui nous accueille chaleureusement et Jean-Philippe nous rejoindra au Clos de Mosny pour un début de visite très frisquet dans les vignes.

A Mosny, un nouveau bâtiment a poussé, il sera dédié aux bulles principalement. Quelques mètres de terre et de roche ont été décaissés.
En haut du Clos Michet, une tour antigel est présente, mais le vent du nord souffle terriblement, il n’a pas été possible de les déployer dans la nuit.
 


Dans Mosny, le panorama est toujours aussi formidable.
 


Jean-Philippe nous explique le principe de la double taille en raison du changement climatique et du départ précoce de la vigne conjugué au risque majeur de gelées précoces.
Si mes souvenirs sont exacts (Jo, tu me corriges sinon), une quinzaine d’hectares sur les 52 que compte le domaine en blanc ont été taillés ainsi. Je ne vous raconte pas l’impact en termes de temps consacré. Par contre, il y a un potentiel certain de préserver une plus grande partie de la récolte en cas de gel. Jean-Philippe nous explique que cette double taille est particulièrement importante dans les terroirs les plus gélifs. Par ailleurs, il y aurait un intérêt certain également à ce que la vigne soit plus haute afin d'être moins au contact des zones humides du sol. Cette évolution se fera sur des décennies par contre.

Le temps est magnifique, mais nom de Diou, ça pèle avec ce maudit vent du nord assez violent.
 


On revient aux voitures et on file au chai à parcellaires blancs à l’entrée de Husseau. Pour rappel, la Taille aux Loups, c’est un parc d’environ 1 000 barriques bourguignonnes, avec un renouvellement moyen de 8% par an sur les derniers millésimes. Le bois neuf est donc très minoritaire dans les vins du domaine.
 


Retour à la salle de dégustation et nous avons le grand plaisir de voir apparaître le patriarche en personne. Bâti à chaux et à sable, il n’est pas dit que le Grand Maître des Loups se laissera abattre par un petit virus !!!
Jo et moi nous faufilons en tapinois jusqu’à l’embrasure de fenêtre où Jacky peut épouser l’assemblée présente pour déguster.

Ceci dit, attaquons le vif du sujet en effet, il est presque midi et ces escapades nous ont asséché le gosier pardi !!!
Pour les Vouvray qui sont en vin de France, je reprends la dénomination de Clos, bien que celle-ci ne soit pas présente sur les étiquettes.   



Domaine de la Taille aux Loups   


Les bulles  

Triple Zéro 2019 :
Belle robe or clair brillante. Le nez est un panier de fruits très intense, on y retrouve la poire, le brugnon, on ressent de la minéralité, des épices. Il y a un léger gras sur l’attaque, on a de la tension sur l’allonge et la finale marque clairement le trait crayeux. Un vin de bel équilibre, de belle largeur, acidulé, salin, plein de fraîcheur, de la mâche et une bulle fine et salivante. C’est la première fois que je goûte un TZ si jeune avec autant de fond et de matière. Le meilleur goûté à ce stade (numéro de lot non demandé). Très bien ++ 

Brut Tradition 2018 :
Beaucoup de matière. On a du jus, de la fraîcheur, plus de fruits jaunes. C’est un peu plus tendre que les 17D goûtés 3 semaines auparavant. Toujours un grand coefficient de buvabilité sur ce vin. Bien ++ 

Triple Zéro Rosé 2019 :
La robe est saumon clair. Les petits fruits rouges sont très présents au nez, avec des épices douces. La bouche est superbe, très pure, acidulée, de grande gourmandise, on croque dans le fruit, bel équilibre antre l’acidité et les amers, c’est salin et de belle largeur. Très belle réussite et supérieur à l’assemblage 16/17 goûté un mois plus tôt et déjà très réussi. Très bien +  


Les vins blancs tranquilles 

Clos Michet 2020 :
La robe est or clair. Le nez est sur les fruits jaunes, les fleurs, le jasmin. La bouche est mûre, très ronde, juteuse, gourmande, sur la pêche avec une bonne intensité épicée, on retrouve des fruits blancs à noyau et l’acidité arrive sur la finale. C’est bon, mais moins à mon goût que des millésimes comme 19, 17 ou 16 par exemple. Bien ++ 

Clos de Mosny 2020 :
La robe est or pâle. Le nez est extrêmement aromatique, un doux parfum, sur une exubérance de poire fraîche, il est très prégnant. Grande bouche, grosse imprégnation, magnifique matière sèche, portée par un fin citron mûr, des fruits jaunes, des épices, sur un trait légèrement safrané curcuma. Superbe équilibre sur ce vin qui goûte délicieusement dans cette grande enfance. Un vin racé, tout en finesse. Superbe 

Les Hauts de Husseau 2020 :
La robe présente des reflets or blanc argenté verdâtre. Là encore un grand nez, plus massif, structuré, exprimant une race que je qualifierais de plus musclée, même si l’on y retrouve toujours cette belle poire et une franche minéralité. La bouche est construite autour d’une matière assez colossale, là encore avec beaucoup d’extrait sec, toujours cette sensation unique de tannicité propre à cette cuvée qui revient d’un millésime à l’autre. L’acidité basale sur le citron vivifiant donne de l’énergie à ce vin viril dans un écrin de soie, les épices et en particulier le poivre blanc relevant agréablement l’ensemble. Grosse allonge. Il faudra du temps à ce beau bébé, mais c’est déjà très très beau. Très bien ++ en l’état 

Clos de la Bretonnière 2020 :
La robe est or pâle. Le nez est presque terpénique, sur les agrumes, le citron vert, la bergamote. La bouche est passionnante à mon goût, vibrante, construite autour d’une aromatique de citron vert, de cédrat, de calcaire mouillé, iodé, en effet, le vin est intensément salin, avec même une infime touche de menthol. Malgré cette vibration, le vin est très gourmand et long avec une sensation de plénitude. Quel équilibre. C’est chouette et encore une fois ce sera mon préféré à l’instant T. Très proche du très grand 2019. Magnifique 

Clos de Venise 2020 :
La robe est or clair, brillante, à reflets verts. Le nez évoque des notes fumées, associée à des notes que je qualifierais d’orientalisantes (fleurs (jasmin), épices) et de très belles notes fruitées gourmandes (pêche, brugnon). La bouche est de grand volume, avec une colonne vertébrale traçante (acidité basale). Voilà un vin à la grande matière, construite différemment des Hauts de Husseau, moins rigide, musculeuse, toute en dentelle, en évanescence, en volume et en profondeur. L’aromatique marque beaucoup le citron jaune et les épices à ce stade, avec une forte imprégnation minérale et saline. Immense longueur. Grand potentiel sur ce vin pour qui voudra bien être patient. Très bien ++ en l’état 

Remontons maintenant dans le temps… On ne sait pas à l’avance le nom du vin dégusté. 

Clos Michet 2017 :
La robe est or clair. Un nez sur la poire, la verveine, le tilleul, le citron jaune (du coup verveine citron…). La bouche est fine fraîche, juteuse, sur les fruits blancs, le citron, avec une belle minéralité, des fleurs, du poivre. C’est un très joli jus qui goûte parfaitement aujourd’hui. C’est très bon. Très bien + 

Les Hauts de Husseau 2014 :
La robe est or clair. Le nez est sur des notes de cédrat, de bergamote, avec un trait fumé très pierreux, revenant sur le citron vert. La bouche est très puissante, toute en tannicité (indice chez vous !!!), gros extrait sec tapissant la langue, rehaussé par le citron vert et le poivre qui titillent les papilles. Un vin de grande densité, de belle ampleur, d’énorme volume et de grosse allonge, avec une superbe rémanence intensément épicée. Grande longueur. Un magnifique vin qui goûte déjà très bien mais qui pourrait encore gagner à arrondir quelques angles pour amadouer toute cette puissance. Très bien ++ 

Rémus 2010 :
La robe est or. Le nez oscille entre la poire et les fruits jaunes avant d’exhaler un doux parfum de fleurs (+++) et d’eau de vie de poire. La bouche est très belle, sur une aromatique de citron jaune mûr, presque glacé crémeux. Bel équilibre entre les épices et la salinité. Jolie longueur sur les fruits jaunes. Parfait à boire aujourd’hui. Très bien + 

Clos de Venise 2009 :
La robe est peu évoluée, encore très claire, mais le vin est intensément huileux sur les parois du verre. Le nez est d’emblée orientalisant (un indice chez vous !!!), puis se développant sur la pêche de vigne, le brugnon frais, le jasmin avec une touche épicée du plus bel effet. Bouche d’énorme ampleur, présentant une grosse acidité, une grande tension, un volume important. Très grande allonge acidulée énergique, sur le citron vert. Très belle symbiose entre le gras et l’acidité. La persistance est phénoménale et la rémanence longuement épicée. Vin magistral et encore très jeune. C’est Venise qui nous vient tout de suite à l’esprit avec Jo (d’autant plus avec le côté orientalisant qui est un marqueur spécifique du terroir pour moi, comme la tannicité pour les Hauts de Husseau), j’aurais penché pour 10 étant donné la fraîcheur. Grande réussite sur ce 2009 qui n’est qu’à l’aube de sa vie.   



Domaine de la Butte : les rouges de Bourgueil   


Le Pied de la Butte 2020 :
La robe est rubis. Le nez évoque un peu de menthol, de mûre de poivron. C’est légèrement herbacé, amylique. La bouche est un peu stricte, sur un joli fruit néanmoins. Un vin gourmand, légèrement herbacé qui doit être un redoutable canon lors d'un pique-nique et de charcutailles. J’ai préféré les millésimes antérieurs. Bien + 

Le Haut de la Butte 2020 :
La robe est grenat. Le nez évoque la mûre, la framboise, avec un petit côté ronce, terrien. La bouche est juteuse, plus déliée, plus dense, sur le cassis, la mûre, la cerise. Un vin à la fois salin et crayeux dont les tanins méritent quelques années de garde pour se patiner et se fondre. Un vin à la jolie matière acidulée. C’est bon. Très bien (+) 

Perrières 2019 :
La robe est sombre. Le nez est terrien, sur des notes de framboise, de fruits des bois, de cerise. La bouche est un peu stricte en l’état, mais elle est de belle densité, avec un fruit bien mûr : la cerise, le cassis, la mûre. C’est crayeux, dense, poivré, salin, de belle longueur. Très clairement à attendre. Très bien en l’état

Mi-Pente 2019 :
La robe est dense, sur un rubis très sombre. Le nez est intensément construit autour d’une superbe déclinaison de cerise, avec également de la réglisse et de la cannelle, de la mûre. La bouche présente à ce stade une mâche savoureuse, une magnifique finesse de grain. La matière et le jus sont de grande pureté aromatique, avec un fruit rouge subtil, frais, avec une grande longueur et une fraîcheur parfaitement bienvenue sur la délicieuse finale ultra gourmande et croquante. Les tanins méritent de se fondre mais ce grand vin est déjà dangereusement très très buvable sur une pièce de viande à sa hauteur. Quelle mâche ! Magnifique en l’état et très gros potentiel. Il semble très proche du 2018.   



Domaine de la Taille aux Loups : retour aux susucres   


Demi-sec 2020 :
Autour de 16 grammes de SR. La robe est or pâle. Le nez est clairement axé sur la pomme granny smith (+++), on ressent déjà l’énergie du vin. La bouche est au pendant du nez, c’est assez primaire, mais beaucoup de vibration, ça claque, c’est salin, évoluant sur une poire fraîche très gourmande et un équilibre que je qualifierais de sec tendre. Très joli vin. Très bien + 

Moelleux 2020 :
Autour de 50 grammes de SR. La robe est or. Le nez est légèrement confit, un peu de sucre d’orge et une fine note de coing bien mûr. La bouche est généreuse, fraîche, juteuse, de belle tension, avec des notes de pâte de fruits et de fruits frais. Finale très fraîche et énergique. Très bien (+) 

Cuvée des Loups 2018 :
Environ 100 grammes de SR. La robe est or soutenu. Nez sur l’écorce d’orange fraîche et confite, la pâte de fruits, on y ressent toujours cette fraîcheur (comme un côté vivifiant). La bouche est juteuse, séveuse, profonde, pleine de fraîcheur, alliant miel et pâte de coing. Très belle acidité sur la finale qui atténue le sucre et relance l’ensemble. Beaucoup de peps. Personnellement, je pourrai en boire un peu trop dangereusement… Très bien ++/excellent 

Romulus 2017 :
Environ 160 grammes de SR. La robe est or. Le nez est confit, porté sur l’exotisme, les fleurs, la pomme au four, le safran, la poire bourdelot. La bouche est dense, juteuse, de magnifique équilibre sucre/acidité. On retrouve toujours en plus profond cette aromatique d’écorce d’orange, de pâte de fruits, d’épices. Un vin de grande longueur sachant préserver une redoutable fraîcheur. Grande sapidité. C’est absolument délicieux. Excellent   



Alors Jo et Clem avaient rendez-vous au resto au plus tard à 13h30 à Rochecorbon. Cela s’est transformé en +/- 13h50… Au bord de l’exclusion !!!
Moi je suis parti à 13h45, après le tarif à peu près habituel des 4 heures de présence syndicale pour faire un tour exhaustif de l’ensemble des nouvelles du domaine et des maîtres des lieux….  Encore toutes mes excuses pour la pause déjeuner allégée une fois de plus !!!  

Un immense merci à Jean-Philippe, Joëlle et Jacky de l’immense temps consacré aux visiteurs de passage ainsi qu’aux éternels disciples de la Confrérie des Loups. C’était une fois de plus un chouette moment passé en votre compagnie, dans un climat d’inquiétude liée au potentiel impact des gelées durant ce week-end difficile.
Une revanche pour une dégustation des Furieux Joyeux Turons aux Belles Caves est bien inscrite dans ma petite tête de linotte mon cher Jacky…    



A la Confrérie des Loups. Vivat !!! Vivat !!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., Super-Pingouin, matlebat, didierv, denaire, sideway, bonaye, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, TristanBP, condorcet, Papé, Agnès C, sebus, Frisette, oberlin, Med, leteckel, LLDA, the_ej, Bahbar, KosTa74, Fredimen, Kiravi, rafalecjb, Garfield, Bobo1, JeanRX, Bug, zekioflo, Kalimotxo, Kana
12 Avr 2022 17:13 #1108
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 290
  • Remerciements reçus 504
Merci pour ce superbe CR :)
Juste une question, ils ne font pas goûter le Perrières 2020 ?

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb
12 Avr 2022 18:20 #1109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1351
  • Remerciements reçus 1823
Cher Laurent,
Perrières 20 n'est pas encore à la vente au domaine. Il y a d'ailleurs un changement stratégique en cours dans la commercialisation des 2 cuvées majeures de rouge. Celles-ci vont être au fur et à mesure décalées dans le temps. Aujourd'hui, c'est 6 mois de plus qu'auparavant. Bientôt ce sera une année de cave supplémentaire.
Il en est de même pour Triple Zéro. Avec le nouveau chai à bulles, l'objectif sera d'atteindre trois années sur lattes minimum à terme. On est à 24 mois aujourd'hui.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Bug
12 Avr 2022 18:27 #1110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck