Nous avons 1600 invités et 46 inscrits en ligne

Domaine Delaporte, Chavignol

  • Messages : 1375
  • Remerciements reçus 1381
Dégusté hier soir en apéro avec des amis une bouteille du CR: Sancerre Chavignol, Domaine Delaporte, millésime 2020



Le vin se révèle meilleurs que dans mes souvenir - j'étais un peu déçu par ce millésime avec les premières bouteilles bues jusqu'à maintenant (manque de tension, de longueur). La bouteille bue hier soir à donné un vin qui se livrait bien mieux avec plus de longueur, de tension, de complexité. Un très jolie Sancerre sur les agrumes, fruits jaunes, craie, enrobé par de la rondeur et qui persiste longuement en bouche. Ca aurait fait un tabac avec un crottin de chèvre :)

Très Bien,
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA, KosTa74, Kiravi
01 Nov 2021 10:03 #481

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 378
  • Remerciements reçus 1022

Réponse de Chili Palmer sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Cul de Beaujeu 2016

CR: Cul de Beaujeu 2016

Ouvert en face d'un Gevrey Justice 2014 d'Oronce de Beler. Nez de Pinot Noir mais déja on est capable de le situer plus au Sud que Gevrey. C'est tres expressif, tres beaux aromes de cerise, une touche florale et quelques notes de bois bien intégrées. En bouche, on se démarque du Gevrey (tres fluet a vrai dire) avec une belle matiere, mure, et une vraie trame et toujours beaucoup de fruit, c'est délicieux, frais, équilibré, et on prolonge le plaisir jusqu'en finale. Ca peut vieillir mais c'est super bon maintenant.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, gege, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, trainfr, Papé, Blog, LLDA, Gerard58
03 Nov 2021 03:16 #482

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 695
  • Remerciements reçus 1526

Réponse de KosTa74 sur le sujet Matthieu Delaporte Silex rouge 2017

CR: Silex rouge domaine DELAPORTE 2017

Bu en sortie de cave (13/14°) et bien secoué après débouchonnage pour éviter les péripéties relatés avant sur le sujet 2017 et côté perlant ! 

Du coup , ça se présente bien ! nez de châtaignes, et cerise (beau mariage) , des épices avec un fond cannelle  !  

Belle bouche voluptueuse qui permet une belle allonge en bouche !

On peut trouver un léger déséquilibre avec une pointe d'alcool qui prend le dessus en bouche ...

Cela fait néanmoins  une belle quille gourmande comme a son habitude.

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA
08 Nov 2021 11:31 #483

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9383
  • Remerciements reçus 17458

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Delaporte - Cul de Beaujeu - 2017

CR: Domaine Delaporte - Cul de Beaujeu - 2017

 

La robe est bien sombre (lorsque l'étiquette sera découverte, je dirai vraiment bien sombre pour un pinot noir du Centre-Loire  ), entre deux âges ou plutôt entre l'enfance et l'âge adulte.
D'une belle intensité, le nez frappe par sa pureté de fruit (framboise, cerise) et sa distinction. Le lendemain, il se diversifie par des notes de prunes et, pour explorer plus loin que la gamme fruitée, des intonations de fumé et de cuir.
La bouche, en résonnance avec le nez, montre un charnu assez puissant et de l'élégance, l'ensemble se révélant racé. Une belle fraîcheur, des tanins aimables, un toucher soyeux, une bonne persistance et une finale nette et en finesse m'envoient directement à Chambolle-Musigny...
Bon, on est au top des Sancerre rouges...
Très Bien (+) et ce n'est que le début de son apogée...

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Papé, LLDA, Gerard58, KosTa74
11 Nov 2021 21:27 #484
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3779
  • Remerciements reçus 1269

Réponse de francois999 sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre blanc - Silex 2019

CR: Domaine Delaporte - Sancerre blanc - Silex 2019

Je suis un peu du même avis que julienG
Il y a beaucoup d’alcool et un côté peu digeste qui me dérange 
Mais d’un autre côté, c’est complexe, ll y a de la qualité dans cette bouteille 
Perso je prefere les années plus froides plus tranchante 
comme 2017.
 

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA, Gerard58
11 Nov 2021 23:24 #485

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1375
  • Remerciements reçus 1381
Dégusté hier soir une bouteille du CR: Sancerre Cul de Beaujeu, millésime 2018 pour accompagner un repas à consonance italienne (pizza puis fromages et charcuteries italiennes). 

Un vin qui surprend au nez par son côté fumé - puis arrivent des notes plus classiques et fruités sur la groseille, le cassis et la mure

En bouche, les notes fumées sont toujours présentes ce qui déroute un peu - ensuite on a l'impression de boire un bonbon acidulé et c'est très bon :). La matière à une jolie texture avec un côté "dentelle" très agréable. A l'inverse de Kiravi, je pense que ce vin a besoin d'un peu de temps pour s'ouvrir vers plus de complexité et gommer son côté fumé. 

Le rapport qualité / prix est excellent (€ 20 au domaine); 

Bien ++
Nicolas
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA, Gerard58, KosTa74, Kiravi, Manas
14 Nov 2021 20:16 #486

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1624
  • Remerciements reçus 3293
Dégusté à cette occasion
CR:
Domaine Vincent Delaporte Sancerre Les Monts Damnés 2017
Peterka
Bouquet ouvert et complexe, aux accents très crayeux d’emblée, avec des senteurs de fruits blancs (mirabelle, pêche) et d’agrumes (pamplemousse rose, orange). La fleur de sureau s’y associe ainsi que de curieuses notes évanescentes de crème pâtissière. C’est séduisant et bien en place. La bouche est ronde, fruitée, ample et assez concentrée. L’équilibre est impeccable et le tout tonique et juteux avec une belle finale persistante sur des amers subtils de pamplemousse et une pointe de grillé. Un vin charmeur mais aussi sérieux dans sa complexité. Très bien.
Ysildur
Une robe jaune or. Le nez se montre assez mûrs, sur les fruits jaunes (mirabelle), un peu d’encaustique et de champignon. A l’aération viendront les arômes plus classiques du cépage comme le pamplemousse ou l’écorce d’orange. La bouche est ronde, puissante, concentrée, mûre. La finale est marquée par une pointe d’élevage presque oxydatif. C’est très bon, mais en voyant le millésime, je me demande si cette bouteille pourra tenir longtemps en cave. Personnellement, je ne l'attendrais pas plus longtemps.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Nicoco, Papé, Gerard58, KosTa74
15 Nov 2021 14:44 #487

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20784
  • Remerciements reçus 8291
Bu   ICI

CR: Domaine Vincent Delaporte Sancerre Les Monts Damnés 2016

La robe est jaune paille, brillante.

Le nez est expressif, sur le zeste de citron, le bourgeon de cassis et la craie humide.

La bouche est ronde, ample, fraîche, tonique, avec une matière douce et fine étirée par une acidité traçante.

On retrouve cette dernière en finale en plus intense, souligné par de nobles amers (écorce de pomelo) et une touche mentholée / citronnée. 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, GAET, LLDA, KosTa74, supagweg
16 Nov 2021 07:14 #488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 511
  • Remerciements reçus 3758
CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Cul de Beaujeu 2018 



Eh oui, y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes LPViens qui en profitent ! 

Séduit par les derniers CR, je me décide d’ouvrir cette bouteille achetée au domaine il y a un peu plus d'un an. Domaine que j'avais visité au cours d'une escapade sancerroise, séduit par les nombreux témoignages positifs sur LPV et qui ne m'a pas déçu. Un super moment chez Matthieu, qui avait alors son bébé dans les mains et qui nous avait partagé sa vision du terroir et du vin. Un vrai chouette moment.

Epaulée la veille pour le lendemain, non pas parce que ça le nécessitait, mais parce que j’avoue, j’ai succombé, j’avais vraiment envie de retrouver les saveurs d’un beau Sancerre, qui avaient peu a peu disparues de mon répertoire olfactif.

Un bien joli vin, tout en délicatesse qui a parfaitement fait son office avec une belle entrecôte maturée. Délicat donc, mais également très gourmand avec un beau panier de fruits qui ravit les papilles et un côté acidulé tout à fait irrésistible.
En bouche aussi c’est très bon, avec un élevage très discret qui apporte un côté gourmand au vin. Très belle finale également.

Seule ombre au tableau : ce côté un peu perlant ressenti au cours de la dégustation, je me suis remémoré un lointain message sur LPV (www.lapassionduvin.c...) qui en apportait les explications. 

Je n’ai pas retrouvé le côté fumé déploré par Nicoco, et abonde dans le sens de Kiravi : c’est déjà très bon et peut être bu.

Garde : On peut le boire donc selon moi, mais par curiosité tout de même, je garderai ma dernière bt pour 2024.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Nicoco, PinotNero, LLDA, Gerard58, Kiravi
21 Nov 2021 19:45 #489
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9383
  • Remerciements reçus 17458

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Chavignol rouge - 2019

CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Chavignol rouge - 2019

 

La robe est plutôt sombre, présentant de nets reflets violacés sur la frange.
Le nez intense offre des fruits noirs, cerise noire et myrtille, et des touches qui partent dans tous les sens : ferrugineuse, mentholée puis empyreumatique au réchauffement.
La bouche se révèle gouleyante, habillée d'un fruité charnu et avenant, et gainée par une belle vivacité. Les tanins poudreux sont à peine sensibles et la finale effilée et en finesse laisse sur très une bonne impression.
Quel rapport plaisir / prix !
Bien ++ / Très Bien

Le vin fait un bout de chemin (3,5 / 5) avec un papet aux poireaux, en prenant un peu plus de profondeur.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, LLDA, Gerard58, Kiravi
01 Déc 2021 13:56 #490
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1375
  • Remerciements reçus 1381
Dégusté il ya plusieurs jours sans prise de notes une bouteille du CR: Domaine Delaporte : Cul de Beaujeu, millésime 2016. 

Un vin dégusté en parallèle d'un Gevrey Chambertin (Les Craies, du domaine C. Giroud) - deux vins différents avec un profil plus rugueux, masculin sur le Sancerre que sur le Bourgogne. 

J'ai en mémoire un panier de fruits noirs, un peu de fruits rouges, une finale sur le réglisse et légèrement épicée. Des tanins encore présents qui ont besoins de se fondrent. Un vin entre deux, qui je pense à besoin d'un peu plus de cave pour mieux s'exprimer. 

Bien + 
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Papé, LLDA, Gerard58, KosTa74, Manas
11 Déc 2021 19:34 #491

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 695
  • Remerciements reçus 1526

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Les monts damnes 2018

CR: Domaine Delaporte les monts damnes 2018

Ouvert frais 8°

Nez direct sur le cailloux, le citron, une pointe de bergamote et du pamplemousse.

La bouche confirme les agrumes qui se fondent sur le palais. Il y a un léger gras enveloppant qui donne une jolie longueur en finale a l'ouverture. Cela est salivant  et très cristallin.  

Q heures + tard, cela peut paraitre "pataud" et la finale semble tomber rapidement.

A boire frais et assez rapidement a mon avis pour profiter de sa fougue.

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, GAET, leteckel, LLDA, Gerard58, Kiravi
19 Déc 2021 12:24 #492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1781
  • Remerciements reçus 1220
Merci Kosta,
Il conviendra de demander l'expertise de notre représentant Lpv local, quant à sa longévité : Jean-Loup est demandé  au parloir !
Cordialement
Gaëtan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: KosTa74
19 Déc 2021 12:47 #493

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 695
  • Remerciements reçus 1526

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Les monts damnes 2018

Jean Loup ou Kiravi car les 2 sont drogués au delaporte , et je rajouterais même gérard 58 et nicoco ! 

Romain
19 Déc 2021 13:04 #494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 10059
Les autres drogués donneront leur avis s'ils le souhaitent. Pour ma part, je ne vois pas trop l'intérêt de conserver longtemps les 18, rouges ou blancs.
Je ne suis pas certain qu'ils supportent une garde prolongée. Pas surpris qu'une bouteille de blanc 18 "s'alourdisse" après quelques heures d'ouverture. Pas surpris non plus qu'il faille jouer du réfrigérateur pour garder un semblant de tension.
Pareil pour les rouges. Matthieu Delaporte reconnaissait qu'une fois ouverte, il fallait sécher la bouteille sans trop attendre (toujours sur 18).
Mais quand c'est déjà si bon, est-ce vraiment gênant?
 

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, KosTa74
19 Déc 2021 13:53 #495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1651
  • Remerciements reçus 3685

Réponse de Gerard58 sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Les monts damnes 2018

Je partage l'avis de Kiravi sur ce millésime délicat chez de nombreux vignerons de la région, et d'ailleurs aussi.
Avec 2019 les vins de Matthieu retrouvent finesse et équilibre avec un millésime qui devrait se bonifier dans le temps.
Je ne m'étais pas chargé en 2018 sur les grandes cuvées et je ne vais pas attendre bien longtemps les quilles encore en cave.
Mais c'est bon quand même !

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, GAET, KosTa74, Kiravi
21 Déc 2021 19:43 #496

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 511
  • Remerciements reçus 3758
Les aficionados du domaine ont voté et leur sentence est irrévocable : on peut commencer à boire les 2018 du domaine. Qu'à cela ne tienne, il y a pire comme sanction.

Dégoupillé donc, pour accompagner un beau plateau de fromages, principalement de Haute-Savoie, un :

CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Les monts damnés, 2018  

 

Simplement épaulé une petite heure.

Nez plutôt discret dévoilant de timides notes minérales et agrumes. En bouche, le vin propose un bel équilibre entre minéralité et rondeur. Une matière ronde donc, citronnée, et un côté presque amandes torréfiées qui donne au vin un supplément de gourmandise.
Belle fin de bouche qui se termine sur le caillou.

Ce n'est certes pas très complexe, mais ça fait le travail.

Difficile à marier toutefois : s’éteint face au brie truffé, et insensible aux charmes de mon reblochon fermier - qui pourtant n'en était pas dénué. Heureusement, face au Chavignol que j'avais acheté pour l'occasion, l'accord a été (logiquement) plus heureux. 

Garde : je ne vois pas d'intérêt non plus à garder davantage

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, sebus, GAET, leteckel, LLDA, KosTa74, Kiravi
08 Jan 2022 11:17 #497
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9383
  • Remerciements reçus 17458

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Visite au domaine Matthieu Delaporte

CR: Visite au domaine Matthieu Delaporte

Ayant appris que l’ami Didier venait lui rendre visite ce samedi, je me suis bien entendu joint à lui, d’autant que j’avais prévu d’y aller en ce début d’année.
Nous avons d’ailleurs appris que Gérard y était passé seulement quelques jours auparavant : on aurait pu faire un tir groupé !

Nous avons eu aussi une pensée émue pour André Vatan dont l’enterrement avait lieu en même temps.

Matthieu nous a fait faire une dégustation complète avec pas moins de quatre lieux de dégustation différents. Cela a pris deux heures, les dégustations étant ponctuées de nombreuses explications et discussions, mais on ne les a pas vues passer. 

Nous allons déguster dans la salle de dégustation les vins en bouteilles.
Nous apprenons à cette occasion que chaque bouteille possède une petite gravure près du culot qui indique notamment le mois de mise en bouteille (L9 signifie une mise en bouteille en septembre).
Il n’y a plus de Chavignol blanc ni rosé en vente, les 2020 étant épuisés et les 2021 ne devant être mis en bouteilles qu’à partir de février.

Mais d’abord quelques informations sur le millésime 2021 : il n’y aura ni Chavignol rouge ni Cul de Beaujeu (le peu de pinot noir récolté hors terroir Silex passera dans le rosé).
Au total sur le domaine la perte d’exploitation est de 50 %... Bien entendu la première cause est le gel de début avril mais en raison des conditions climatiques difficiles tout au long du cycle, les grappes étaient très hétérogènes et il a fallu faire des tris drastiques. 

Nous commençons par les rouges sur ma suggestion, et Matthieu précise que pour ces trois cuvées le soufre n’excède pas 50 mg/l en total et 18 mg/l en libre.

Chavignol rouge 2020 (mise en bouteille en décembre)
Le nez est friand et bien fruité.
La bouche est soyeuse et charnue mais ce que nous goutterons sur cuve et qui sera utilisé pour la dernière mise nous a semblé posséder un peu plus d’éclat.
Bien ++ en tenant compte du fait que la mise très récente a un peu perturbé le vin.

Silex rouge 2020
Le nez est une véritable bombe de fruit.
La très belle bouche possède du coffre, une aromatique teintée d’épices, une trame serrée et de petits tanins qui lancent une finale persistante.
Très Bien (+)

Le Cul de Beaujeu 2019
Le nez très intense joue plus sur la finesse.
La bouche marie puissance et élégance, plus sur le fruit, la cerise bien sûr, et moins sur les épices, avec encore une très belle allonge.
Très Bien +(+)

Chavignol blanc 2020 (en demi-bouteille)
Le nez très intense associe des notes de fruits blancs bien mûrs à une touche de buis.
La bouche affiche une belle longueur
Bien ++

Silex blanc 2020
D’une belle intensité, le nez ajoute des accents minéraux à la palette aromatique.
La très belle tension est au rendez-vous en bouche, sans se départir d’une matière fruitée très pure. La finale s’allonge en révélant une fine salinité.
Très Bien (+)

Les Monts Damnés 2019
Le nez me paraît moins expressif mais fin.
En revanche la bouche est large, ample, puissante, magnifique, d’autant que vivacité et salinité sont aussi bien présentes.
Très Bien +(+)

Les Monts Damnés 2020 (mise en bouteille en décembre)
Le nez est cette fois-ci très ouvert, sur des fruits exotiques, une touche mentholée et une autre anisée.
La bouche est marquée par la dualité puissance – finesse des grands vins mais sa densité paraît en même temps un peu comprimée. Un très bel avenir s’ouvre pour cette cuvée lorsqu’elle se libérera.
Très Bien (+)


Nous évoquons alors la future (retardée à cause du Covid...) dégustation d’Amphores, mon club berruyer, ayant pour thème la comparaison des Monts Damnés de François Cotat, Gérard Boulay et de notre hôte, sur les millésimes 2014, 2015 et 2016.
Matthieu est très avide d’en connaître l’issue, annonçant un millésime 2014 bien droit, un millésime 2015 bien rond et ample sans mollesse et un millésime 2016 très équilibré et qui commence à truffer…


Et nous passons dans la cave de l’arrière-grand-père, qui ne servait plus depuis très longtemps car le sol étant situé très en dessous du niveau de la route, elle était régulièrement inondée. Après l’avoir entièrement nettoyée, Matthieu et son père ont eu la grande surprise de découvrir, sous 30 cm de terre et de matières décomposées, un magnifique dallage ! Un système hydraulique permettant d’évacuer l’eau en cas d’inondation, un moyen pour surélever les fûts et voilà une magnifique cave destinée aux fûts neufs pour une toute petite partie du Chavignol blanc.
Il n’y en aura que 10 % dans le 2021, afin de donner un peu de patine au vin, mais certainement pas de goût boisé. Puis Matthieu jugera le résultat et fera évoluer cette proportion, mais aussi en jouant sur l’âge des fûts. 

 
La nouveauté de cette année : une magnifique petite cave voutée 

Chavignol blanc 2021 sur fût
Les fûts de quatre origines différentes sont utilisés. C’est d’un fût La Grange des meilleurs chênes de la forêt de Tronçais qu’est tiré ce que nous goûtons.
Le nez rayonne en proposant une aromatique chatoyante au boisé léger.
La bouche présente encore un peu de gaz, l’équilibre est remarquable avec beaucoup de fraîcheur mais pas de vivacité saillante, un boisé au service du vin.


On passe maintenant dans la grande salle voutée en béton autrefois utilisée par son oncle.

Silex blanc 2021 en foudre
Le vin n’a pas encore été soutiré et n’est pas soufré.
Le côté fumé et la grande tension sont exacerbés par les caractéristiques du millésime frais. D’ailleurs il titre 12,8 °. Mais ce serait réducteur de croire qu’il n’y a que cela dans le vin, car il dégage une belle impression de concentration.

Les Monts Damnés 2021 en foudre
Nez et bouches sont extravertis, avec des arômes exotiques et une bouche associant puissance et précision.

Chavignol rosé 2021
Sur ce millésime, le rosé bénéficiera de raisins provenant en petite partie du Cul de Beaujeu !
Ce que nous goûtons est élevé dans un contenant en grès en forme d’œuf (rendu disponible par l’assemblage réalisé de la cuvée La Côte d’Amigny 2020) et sera intégré à l’essentiel du vin élevé en cuves.
Ce rosé étonne par sa vinosité, surtout pour 2021, mais les petits fruits rouges sont bien présents également.

Silex rouge 2021 en foudre
La malo ne sera faite qu’au printemps, ce qui explique la grande droiture que l’on ressent. Une belle matière mûre a aussi été obtenue grâce au tri effectué.


En nous dirigeant vers la grande cave de vinification et d’élevage en cuves, Matthieu nous explique qu’il s’est fixé un nouveau challenge : élever ses vins plus longtemps, y compris ses cuvées Chavignol qu’il souhaite mettre autant en valeur que ses parcellaires car il a la chance de disposer de terroirs de caillottes parmi les tout meilleurs.
Il a d’ailleurs commencé en apportant le même soin à la vigne depuis longtemps et en diversifiant l’élevage depuis le millésime 2021 pour apporter plus de rondeur. Pour les élevages longs, cela pourrait lui prendre dix ans en raison des investissements nécessaires pour stocker en même temps deux millésimes consécutifs.


Le Cul de Beaujeu 2020 sur cuve (après début d’élevage en fûts de plusieurs vins)
Il conjugue avec brio élégance et densité.
Difficile de le comparer au 2019 bu en début de dégustation, mais on a affaire indéniablement à l’équivalent des tous meilleurs villages de Bourgogne et sans doute à pas mal de premiers crus.

Chavignol rouge 2020 sur cuve
L’exercice de passer après Le Cul de Beaujeu est périlleux mais ce Chavignol s’en sort bien avec son côté croquant et son éclat.
Chavignol blanc 2021 sur cuve
C’est donc ce qui constituera 90 % du futur Chavignol blanc 2021, avec les 10 % élevés en fûts neufs.
Ce jus sauvignonne mais sans excès, avec des beaux arômes fruités, notamment d’agrumes, et une belle vivacité.
On retrouve un Sancerre de grand classicisme après trois millésimes extravagants, mais un classique dans le haut du panier.

Et pour finir en apothéose :
La Côte d’Amigny 2020
Ce sera donc bien le nom de cette cuvée, comme annoncé en avril dernier, qui est donc le nom cadastral de cette parcelle, nommée La Grande Côte chez Cotat et Boulay.
L’assemblage final, de quoi faire un millier de bouteilles environ, comprend 50 % de vin élevé en fûts neufs, 25 % en wine globe et 25 % en grès.
Le nez allie des fruits blancs à des fruits secs de style noisette que l’on verrait plus dans un chardonnay.
Mais c’est la bouche qui est extraordinaire par sa puissance, son aromatique luxuriante, exotique et épicée, un boisé classieux et intégré dans la riche matière, tout en possédant une bonne fraîcheur. La persistance est XXL et permet de profiter longtemps de ce nectar.
Quelle baffe prise avec cet OVNI ! 
La puissance d’un grand Meursault, l’élégance d’un grand Puligny et en même temps une aromatique évoquant ni le chardonnay ni le sauvignon…
Le vin devrait ressembler beaucoup à ce qui sera mis en bouteilles dans quelques mois et je peux donc prédire une note Excellent au minimum. 


Un immense merci à Matthieu qui a pris le temps de tout nous faire déguster ou au moins goûter, et qui a cherché à expliquer ses choix. Il les assume d’ailleurs tous, y compris ceux moins heureux, comme de peu soufrer les 2018, en faisant confiance à la nature. Il confirme donc ce que certains LPViens avisés ont annoncé récemment : les blancs 2018 ne vieilliront pas autant que les millésimes précédents (conditions plus classiques) ou les suivants, pour lesquels il a tiré la leçon.
Et pour tous les 2020 et 2021 dégustés, tout est bon et bien dans le respect du millésime !  ​​​​​​​

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, Alex, dt, didierv, jean-luc javaux, Gibus, denaire, chrisdu74, Nathenri, Moriendi, bibi64, trainfr, Vaudésir, Nicoco, TristanBP, Papé, Blog, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, Gerard58, Fred1200, Bahbar, KosTa74, tma, Kiravi, Garfield, JeanRX, Manas
09 Jan 2022 14:02 #498
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2364
  • Remerciements reçus 4230

Réponse de dt sur le sujet Visite au domaine Matthieu Delaporte

 Nous avons eu aussi une pensée émue pour André Vatan dont l’enterrement avait lieu en même temps.

 

Edmond Vatan...
La messe était en effet hier à 15h à Chavignol.

Denis
09 Jan 2022 14:48 #499

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3813
  • Remerciements reçus 1345

Réponse de didierv sur le sujet Visite au domaine Matthieu Delaporte

Quel talent ce Jean Loup
Juste quelques notes prises sur un carnet et il développe un CR complet en moins de 24H
Je noterai mes Impressions plus tard sur cette magnifique dégustation dont nous a fait bénéficier Matthieu hier après midi
Je ne l'avais pas rencontré depuis 3 ans. Le gars est passé à une dimension supérieure dans la vision de son entreprise.J'ai vraiment été impressionné par le bonhomme
Intéressant de comparer les vins de Matthieu  avec ceux de Clément et Florent PINARD chez qui j'étais le matin .Deux rendus totalement différents à millésime égal
Si quelqu’un peut me communiquer en MP ou par mail les cordonnées mail du CLOS LA NEORE, je le remercie. J'ai une dette envers Anne VATAN rencontrée samedi après midi .
C'est pas le tout .Demain le périple annuel chez Benoit DROIN nous attend .

 

Didier
09 Jan 2022 14:57 #500

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 152

Réponse de tma sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Un élément me perturbe:  tu parles d'une mise en bouteille en décembre pour les Chavignol rouge 2020, or j'ai pu en acheter lors de mon passage au domaine début octobre.
Ca voudrait dire qu'il les met en bouteille au fur et à mesure, quand il veut les commercialiser ?

Thibaut
09 Jan 2022 15:12 #501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9383
  • Remerciements reçus 17458

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Pour les Chavignol qui ont un gros volume, il y a plusieurs mises.
J'imagine jusqu'à cinq ou six pour le blanc et donc au moins trois pour le rouge 2020 (une avant octobre, une de décembre et une à venir car encore en cuve).
La plupart des vignerons qui ont beaucoup de volume sur une cuvée font cela, j'imagine pour répartir chaque type de travail et surtout limiter la place du stock de bouteilles.
Ce n'est donc pas "quand il veut les commercialiser" mais "en fonction de la demande".

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: KosTa74, tma
09 Jan 2022 15:29 #502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 695
  • Remerciements reçus 1526

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Salut Jean Loup ,  

une idée de la mise en bouteille de "la côte d'Amigny" et sa commercialisation  ? 

Romain
09 Jan 2022 15:42 #503

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9383
  • Remerciements reçus 17458

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Oui, dans quelques mois, mais pas d'information plus précise à ce stade. 

Jean-Loup 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: KosTa74
09 Jan 2022 16:48 #504

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 10059
Merci Jean-Loup pour ce beau cr.

CR: Domaine Delaporte - Sancerre blanc - Silex et Monts Damnés 2018

Une fois n'est pas coutume, je débouche simultanément une bouteille de chacune de ces deux cuvées. L'occasion d'un petit parallèle qui n'apprendra rien à personne...
Toutes deux sont gorgées de matière avec encore plus d'ampleur et de majesté pour les Monts Damnés. Elles sont pleines de fruits agrumes/fruits jaunes avec un petit plus limite exotique pour Monts Damnés. Il y a davantage de fraîcheur selon moi pour Silex, là où les Monts Damnés réclament une vigilance accrue pour la température de service. Les vins sont d'une gourmandise addictive, dans l'éclat de leur maturité.
Au risque de radoter, je ne vois pas ce qu'une garde prolongée pourrait leur apporter, surtout pour les Monts Damnés.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, sebus, GAET, leteckel, LLDA, KosTa74, Manas
09 Jan 2022 17:03 #505

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3813
  • Remerciements reçus 1345

Réponse de didierv sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Oui, dans quelques mois, mais pas d'information plus précise à ce stade. 

Jean-Loup 
 

Je confirme le caractère extraordinaire de ce vin à la structure et la longueur superlatives.
Impossible d'y trouver la moindre trace de sauvignon à l'aveugle

Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA, KosTa74
09 Jan 2022 17:38 #506

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3813
  • Remerciements reçus 1345

Réponse de didierv sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Pour le Chavignol rouge 2020 .En l'état j'ai préféré la version encore en cuve inox à la version bouteille mise décembre 2021 encore chamboulée

Didier
09 Jan 2022 17:40 #507

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9383
  • Remerciements reçus 17458

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Bon, je vais aborder un autre point  mais je ne souhaitais pas polluer le CR de la dégustation.
En effet, Matthieu nous a annoncé d'entrée de jeu une nette augmentation de ses prix (4 € par bouteille).
Depuis le début de l'année, ce sont les suivants :
- 18 € pour les cuvées Chavignol dans les trois couleurs,
- 22 € pour les cuvées Silex dans les deux couleurs,
- 26 € pour Les Monts Damnés et Le Cul de Beaujeu.

Je vous livre ses arguments :
- Il y a eu depuis quelque temps une forte augmentation des prix des Sancerre, aussi bien pour les domaines peu connus que pour les stars, et lui n'avait pas suivi au même rythme.
- Il a maintenant une grosse partie de ses ventes qui se fait via les cavistes, encore plus depuis la crise sanitaire. Or, après avoir pris leur marge, ceux-ci arrivaient à un prix pour ses vins très largement au-dessus du prix propriété, et exerçaient une forte pression sur lui pour qu'il augmente ses prix à la propriété.
- Il est depuis quelque temps en rupture des cuvées Chavignol en blanc et en rosé, pour une année 2020 de bonne récolte, signe pour lui qu'elles étaient sous-évaluées.
- La récolte de 2021 a vu une perte de 50 % en volume par rapport à une année moyenne.
- Toutes les matières premières (verre, bouchons, cartons, ...) ont augmenté de 20 % très récemment.
- C'est sur les cuvées Chavignol que l'augmentation est la plus importante car c'est sur elles, et notamment le blanc, qu'il veut porter ses efforts pour obtenir encore une meilleure qualité. En témoignent les 10 % de fûts neufs qu'il va utiliser pour le millésime 2021.

Mon point de vue, maintenant, et vous pourrez réagir (je sais que beaucoup le feront et c'est très bien !).
Je regarde les prix en valeur absolue et, à ces prix, cela reste pour moi un des tous meilleurs rapports plaisir / prix, sinon le meilleur, parmi les grands, disons les dix meilleurs, vignerons sancerrois.
Bien entendu le rapport plaisir / prix était encore meilleur il y a un an... 

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, Papé, GAET, leteckel, Gerard58, KosTa74, Manas
10 Jan 2022 19:30 #508

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 10059

Réponse de Kiravi sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Je l'aime bien Matthieu et ses vins beaucoup.
M'enfin, passer en quelques mois de 12€ à 18€ pour l'entrée de gamme, ça nous fait du lourd en pourcentage.
De toute façon c'était écrit. On savait qu'il fallait en profiter tant qu'on pouvait. On ne va pas tarder à reprendre son baluchon pour aller voir s'il y a du bon vin ailleurs.
On connaît la réponse.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, bibi64, Nicoco, GAET, rudy.B, KosTa74
10 Jan 2022 19:37 #509

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 761
  • Remerciements reçus 825

Réponse de rudy.B sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

De mémoire j'ai poussé les portes du domaine pour la première fois en mai ou juin 2016. Le Cul de Beaujeu/Monts Damnés (sur 2014 les deux) se vendaient 17€.

Pour les rouges je vais arrêter les Silex, au prix caviste ça ne vaut pas le coup je trouve, Cul de Beaujeu peut-être une ou deux bouteilles par an. Pour les blancs j'ai trouvé mon bonheur au Pré Semelé depuis quelques temps déjà.
10 Jan 2022 19:58 #510

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck