Nous avons 748 invités et 16 inscrits en ligne

Domaine Pierre Gonon

  • Messages : 5695
  • Remerciements reçus 2683

Frisette a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Complètement d'accord avec Xavier. J'ai trouvé l'accord satisfaisant avec le Ris de Veau, mais un peu ton sur ton. Par contre, je ne l'imagine pas une seconde avec un poisson, en l'état actuel.

Flo (Florian) LPV Forez
#691

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5674
  • Remerciements reçus 265

sly14 a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Comme quoi!
Quand je dis poisson c’est relevé d’une pointe d’huile d’olive et de thym. Pas de crème et si BBQ en papillote avec des herbes dedans.

Bien à vous!

Sylvain
#692

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1820

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

starbuck écrit: Comment reconnaître un pharmacien sur LPV ?
Il rédige des CR à dose homéopathique :)


N'accordant pas grande valeur, autre que placebo, à l'homéopathie, il en ira donc de même de cette allégation... zX

jlj
#693
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 737
  • Remerciements reçus 504

David Chapot a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon - Saint-Joseph Les Oliviers 2014

CR: Domaine Pierre et Jean Gonon - Saint-Joseph Les Oliviers 2014

Ce soir, je rebois ce vin que j'ai souhaité re-goûter après les derniers CRs :

Robe : or soutenu, brillante, intense; les larmes mettent du temps pour couler.

Nez : fleurs blanches lourdes/entêtantes (narcisse), pomme, peau de poire, quelques effluves plus capiteuses; nez assez peu expressif en l'état

Bouche : attaque puissante, miellée, glycérinée, du coup presque sucrée tant elle est riche; les amers apparaissent en milieu de bouche, ainsi qu'un trait de fraîcheur, donnant de la tension au vin, avant une finale plus capiteuse mais qui ne chauffe pas selon moi (je le sors du frigo et le déguste 30 min après).

Conclusion : Très bien++.
Vin indiscutablement riche, à boire lentement et en petites quantités, pas trop souvent pour ne pas saturer, dont il faut attendre qu'il se dépouille de cette richesse et que le nez s'ouvre et se complexifie. J'en avais pris 6 bouteilles car l'équilibre de ce millésime frais me semblait intéressant, je ne regrette pas, et il faudra ouvrir les 3 restantes dans 5, 10 et 15 ans.

David Chapot.

PS : je regoûte le vin 1h plus tard à la sortie du réfrigérateur, il est parfaitement cohérent sur son côté glycériné/fermé, avec de beaux amers en bouche (et des odeurs végétales au nez), long par son gras mais nullement lourd/oxydé. Très belle construction, dans un genre particulier et qui ne plait pas à tout le monde et pour un vin qui n'est pas donné certes, mais très belle construction quand-même.
#694
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Frisette, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 819

HERBEY 99 a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon - Saint-Joseph Les Oliviers 2007

CR: Domaine Pierre Gonon - Saint Joseph blanc Les Oliviers 2007

Bonjour,

Pour faire suite à la discussion sur le blanc des frères Gonon je décide de "sacrifier" un exemplaire de cette cuvée sur le millésime 2007 qui commence à bien se goûter selon ses géniteurs.
Je décide un plat à orientation méditerranéenne avec un bar accompagné d'une petite ratatouille un peu simplifiée! Pierre Gonon conseille de servir le vin frais afin sans doute d'en atténuer l'ardeur!!

La robe est d'un joli doré brillant. Le nez est sur la l' amande et la poire bien mûre, la bouche est riche bien glycérinée mais sait rester fraîche et de beaux amers la prolongent. Elle est voluptueuse mais ne fatigue pas. Cette amertume bien présente gêne madame qui a une tolérance sans doute plus faible que moi pour cette saveur. Un vin certes riche et qui a encore un gros potentiel d'évolution pour se débarrasser davantage de son caractère gras et même encore un peu huileux. Clairement pas un équilibre septentrional mais un vin qui s'appuie sur la saveur amère pour rester digeste et même frais. Je vais encore attendre les autres bien évidemment!!
#695
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 351

trainfr a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon - Saint-Joseph Les Oliviers 2013

CR: Domaine Pierre Gonon - Saint-Joseph Les Oliviers 2013

a la lecture des précédents (2007 - 2014), je suis un peu amusé
je pourrai reprendre quasiment les mêmes termes mais ma conclusion n'est pas du tout la même

Robe dorée, tirant peut être un peu sur l'ambre
le nez part sur les fruits blancs mais aussi la pomme
et en bouche... c'est large, gras, riche, tout ça effectivement on l'a... Mais indubitablement cet aspect oxydation de la Marsanne Roussane ressort complétement et ne magnifie pas , à mon gout ce vin :unsure:
c'est bon, mais 4 personnes autour de la table et 4 déçus, à plus ou moins grande échelle

Ce n’était pas mon apport, mais perso, je ne suis pas prêt à acheter ce vin (surtout qu'à priori, il faut se battre pour en avoir) :(
mais je crois que effectivement Rousanne, Marsanne, ce n'est pas fait pour moi

Christophe - LPV Lyon
#696
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Vaudésir, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2927
  • Remerciements reçus 1179

tonioaja a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon - Vin de Pays Rouge - Les Îles Feray 2016

CR: Domaine Pierre Gonon - Vin de Pays Rouge - Les Îles Feray 2016

Nouvelle bouteille pour faire découvrir à un collègue qui ne connaît pas encore le domaine.
A l'ouverture, j'ai un peu peur, assez dissocié, aromatique limite TCA, pas hyper net ...

On carafe deux heures et hop, les frangins Gonon sont bien là.
Un nez superbe, très délicat et raffiné, floral a souhait avec ces petites touches épicées, olive fraîche.
En bouche, tout le monde s'accorde à dire que c'est super digeste mais que l'on ne s'y trompe pas, la matière est bien là, déguisée dans une fraîcheur salivante jouissive.

Un très beau VDP !

Antoine. Passionné tout court
#697
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2785
  • Remerciements reçus 730

Alex a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon - Vin de Pays Rouge - Les Îles Feray 2016

Tout à fait en accord avec toi Antoine, sauf que la mienne bu il y a quelques semaines s'est bien présentée de suite.
Ceci dit les vins de Gonon demandent toujours à s'oxygéner notamment dans leur prime jeunesse.
Un vin suave mais intense avec une jolie finale sur l'olive noire.
Toujours une très belle expression de la syrah, plus fraîche et accessible que son grand frère de Saint Jo.
A l'aveugle d'ailleurs, battrait sans doute pas mal de Saint Joseph issue d'une moins belle matière première et/ou d'une vinification moins soignée.

Alex
#698

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1223

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon, Ardèche Les Îles Feray 2016



12. Gonon, Ardèche Les Iles Feray 2016
Ca pue bon le nature, ça renarde. Le fruit est en retrait, il y a des notes de vernis, de tapenade, et un rien d’orange sanguine.
La bouche est fruitée, élégante, les tanins pointus et crayeux, l’acidité un peu mordante. L’aromatique ne se révèle pas facilement. Un peu plus cérébral que le Jamet.
La finale est acide, au tanin chaleureux et poudré.
Probablement à attendre, mais ce sera pour moi la meilleure des syrah ce soir-là.

CR: Tiré de : Lutèce, les petits des grands

JD | Lutèce
#699

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 95

Mousse et pampre a répondu au sujet : CR: Une visite au domaine Pierre Gonon

Alléluia !

Je suis enfin client (pro) du domaine.
Enfin je crois.

Cela faisait des années que je taquinait le domaine Gonon pour pouvoir mettre leurs bouteilles sur ma carte à majorité vallée du Rhône : il me fallait une quille de référence, quelques chose que l'amateur éclairé puisse tout de suite reconnaitre. Une wine credibility irréfutable...
J'avais essayé chez Chave, mais ce n'est même pas la peine. Tous mes mails étaient resté sans réponse. Chez Gonon, au moins la politesse de répondre que, non, ils n'avaient rien à vendre...
J'insiste pendant quelques années, tous les ans un petit mail bien troussé (le téléphone ce n'est même pas la peine, ils ne répondent jamais), et un refus poli.
Jusqu'au début de cette année 2019 : Non, nous n'avons rien à vendre mais passez donc goûter au domaine quand vous aurez fini votre saison
J'ai bien lu ? Une invitation à passer au domaine ? Je me le note en rouge dans mon agenda, et, fin septembre, un échange de mail me confirme que ce n'était pas une blague.
Je ne saurais jamais pourquoi ce coup là, on m'avait entrouvert la porte. Récompense de mon instance (polie) ? Alignement des planètes ? Défection d'un autre client ?

Ainsi, je me présente la semaine dernière à Mauves ou m'attend Jean Gonon pour une dégustation privée d'une heure.
Le pied... (surtout après s'être tapé une journée d'animation en FAV dans une grande surface du coin : c'est presque un moment de purification.)

CR:
Accueil simple et chaleureux, et dégustation des millésimes en cours avec ce fameux téléphone qui sonne tous les quart d'heure. Franchement, il faudrait mieux le débrancher !

Je n'ai pas pris de notes, je voulais vivre le moment à 100%. Donc tout est basé sur mon ressenti et une mémoire à la fiabilité incertaine.

Tous les vins sont tirés de la cuve inox où ils viennent d'être mis en masse avant la mise en bouteille.

Saint Joseph blanc 2018 : Nez très expressif et fin de fruit à chair blanche, végétal anisé, la bouche est pleine, suave, longue, redoutablement équilibrée, finit sur des notes légèrement salines. Excellent équilibre général, sans lourdeur aucune. Surement un grand blanc en devenir.

IGP les iles Feray 2018 : Un nez qui explose tout de suite de fruit et d'épices, la bouche est pleine, tanins fins, belle longueur, l'aromatique est complexe et plaisante en l'état. Un pur canon, accessible, gourmand et avec du fond.

Saint-Joseph rouge 2018 : La robe est plus sombre, le nez plus renfermé, mais plein de promesses : épices, fruit, fleurs, tabac toute la gamme de la syrah bien élevée y passe. La bouche est dense, les tanins présents mais fins, on y retrouve une sensation minérale, presque de la cendre froide, cela finit très long dans un parfait équilibre. Clairement un autre type de vin, plus sérieux, plus profond. Plein et droit à la fois. Superbe bouteille en perspective.

Puis gouté en bouteille : le blanc en 2017, ouvert et accessible dans le même profil, les îles Feray en 2017 idem, le St Jo 2017 rouge au profil plus "cornassien" que St Jo (effet du millésime) mais excellent au demeurant, et le St Jo rouge 2016 actuellement dans une phase de fermeture qui le rend ingrat à déguster.

Avant de franchir la porte, j'aborde enfin le sujet de ma venue : Est-ce que je pourrais avoir quelques bouteilles pour mon commerce ?

Oui, revenez au printemps prochain, pour de petites quantités cela devrait pouvoir être possible.

En sortant, sans une quille en poche, je me rends compte que je n'ai même pas parlé des tarifs.
Mais je crois que je prendrai ce qu'il voudra bien me vendre au tarif qui lui plaira...

Sont forts quand même ces Ardéchois !
#700
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, DUROCHER, asoulier99, leteckel, Gerard58, Pinardo, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1172
  • Remerciements reçus 759

Gerard58 a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon - Saint-Joseph blanc les Oliviers 2012

CR: Domaine Pierre Gonon Saint-Joseph Les Oliviers 2012

Bouteille ouverte et épaulée 3 heures.
La robe est d'un beau jaune doré dense et brillant.
L'olfactive est complexe, d'abord sur les fruits blancs mûrs, l'abricot, puis les fruits confits, la frangipane, avec une pointe de végétal qui allège l'ensemble.
L'attaque en bouche est puissante, massive, sans être brutale, avec beaucoup de gras et un côté miellé qui tapisse le palais un peu trop à mon goût. Heureusement le versant épicé et quelques amers viennent atténuer la texture grasse vers une finale longue, et apportent de la finesse à l'ensemble.
Un très bon vin, à l'évidence sudiste, sans évolution oxydative en l'état, gourmand, mais qui peut saturer assez vite.
A boire en mangeant, impérativement.

Gérard
#701
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1172
  • Remerciements reçus 759

Gerard58 a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon Saint Joseph 2012

CR: Domaine Pierre Gonon - Saint-Joseph rouge 2012

Bouteille ouverte épaulée 4 heures avant dégustation.

Belle robe rouge grenat, intense, reflets violacés.

Le nez est à la fois puissant et d'une grande finesse, d'emblée fumé, épicé, puis sur les fruits noirs, la tapenade, les herbes de Provence. C'est complexe et élégant.

En bouche, c'est une impression de richesse et d'opulence qui domine, mais sans lourdeur et avec une acidité présente et des tannins fins. Un fruité croquant avec une pointe végétale, épicée, qui étire le vin vers une finale légèrement réglissée et salivante d'un vin qui a encore de la réserve.

Très bon maintenant, avenir radieux, ce vin n'a rien à envier à un Chave du même millésime bu il y a quelques mois, dans mon souvenir.

Gérard
#702
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1223

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Domaine Gonon, Saint Joseph 2009

Bu avec LPV .

CR: Vin n°11
Robe grenat sombre
Nez sur la cerise, le caramel, la vanille, le pruneau, avec un élevage luxueux que j'ai envie de qualifier de bordelais et un fruit tout de même un peu cuit.
La bouche est sur l'agrume et le fruit rouge. La matière est un peu creuse, courte en regard de l'aromatique perçue au nez, mais reste agréable dans son style sudiste évolué et facile d'accès.
A la levée de la chaussette je suis très surpris, je n'avais jamais goûté les vins du domaine et je m'en faisais une toute autre idée. Du coup je lui décerne un Bof.
C'est un Domaine Gonon, Saint-Joseph 2009

JD | Lutèce
#703

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 148
  • Remerciements reçus 33

monta a répondu au sujet : CR: Domaine Gonon, Saint Joseph 2017

CR: Domaine Gonon, Saint Joseph 2017

Dégusté en parallèle d’un Domaine des Pierres Sèches 2017.
Le nez révèle une matière sérieuse, plus solide et prometteuse avec, jeunesse aidant, un élevage preignant.
En revanche, les promesses entrevues ne se réaliseront ni en bouche ni le lendemain d’ailleurs.
Mutique, un côté « glycériné » entêtant, bref, sur cette bouteille et vu le pédigrée annoncé c’est une réelle déception.
A revoir.
Franck.
#704
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jullux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 91

Tétio a répondu au sujet : Domaine Gonon, Saint Joseph 2017

Bonjour Franck,

J'ai bu le même millésime récemment. A l'ouverture et même après une heure d'aération j'ai fait le même constat.

J'ai pris ma carafe et l'ai aéré généreusement pendant une bonne heure. Il est devenu plus expressif, plus agréable à boire même si l'on sent qu'il est encore "engoncer" dans son élevage.

Modeste conclusion : le temps fera l'affaire mais s'il est ouvert jeune, le carafe semble obligatoire.

Cdt.
#705

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5815
  • Remerciements reçus 308

Martinez a répondu au sujet : Domaine Gonon, Saint Joseph 2017

Quand je lis ce genre de compte rendu, j'ai toujours une petite gène qui me fait dire que certaines déceptions n'engagent qui ceux qui les provoquent.
Le CR est bien entendu très intéressant et en l'état le vin est comme ça mais peut-on ressentir de la déception sur un tel vin de 2 ans à peine. Et justement, la corrélation entre pédigrée, hyper jeunesse et déception peut davantage relever d'une certaine logique que d'une surprise.

Jmm
#706
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, oberlin, David Chapot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 376
  • Remerciements reçus 131

Jullux a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Merci quand même d'essuyer les plâtres :). Je m'en suis procuré pour la 1er fois 2 bouteilles cette année et ton CR freinera mes ardeurs et ma curiosité.
#707

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 401
  • Remerciements reçus 372

oberlin a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Le 2011 se boit bien en ce moment. 2017, on verra ds 7/8ans minimum, c'est un millésime très dense. Par contre je suis surpris par ses sensations boisées : quand on voit l'âge des fûts chez Gonon, j'ai du mal à imaginer que ca marque le vin.
#708

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 117
  • Remerciements reçus 21

ramon a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Bonjour,

j'ai goûté 2017 en juillet dernier, et j'imagine que le vin a dû bouger car de mon côté, pas du tout de bois, et pourtant j'y suis sensible. Evidemment, le vin ne livre qu'une toute petite partie de son potentiel, qui se révèlera avec le temps, mais c'était vraiment très bon, sur le fruit. Comme j'en ai plusieurs, j'ai voulu goûter :oops:
Peut-être s'est-elle déjà refermée ? (ce qui n'a rien à voir avec le boisé je suis d'accord ;)

++
Ramon
#709

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 91

Tétio a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Peut être dois-je repréciser mon ressenti.

""engoncé" dans son élevage" faisait plutôt référence à un vin qui ne se livre pas encore et j'ai, arbitrairement, attribué cela à son élevage.

Je n'ai pas particulièrement noté de sensation de bois pourtant j'y suis "assez" sensible.

On ne peut en revanche être déçu lorsqu'on connaît bien la nature du vin et que l'on sait, approximativement, à quel moment ils sont abordables à la dégustation. Notamment ceux-ci.

C'est plus un débouchage de contexte social qu'une recherche de justification d'un pédigrée.

Les stocks permettant de relativiser l'infanticide :oops:
#710
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 79
  • Remerciements reçus 17

Tonio a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Bonjour,

Grand amateur des vins du Rhône Nord, en particulier ceux de Thierry Allemand, JP Jamet, Pierre Bénetière... je dois bien dire que pour rien au monde je ne délaisserais Gonon.

Plusieurs remarques, si je puis me permettre, à la suite des commentaires mitigés de ces derniers temps. 1/ J’ai personnellement ressenti une vraie élévation de la qualité post 2010 (hasard de mes dégustations?). 2/ Je ne trouve « pas beaucoup » d’intérêt dans les Gonon très jeunes; la magie intervient après quelques années de garde.

Ainsi 2012 a-t-il à deux reprises été magique cette année. Ce nez de tapenade et d’olive est à se damner...

Gonon est pour moi le rapport qualité prix le plus exceptionnel du Rhône Nord (pas au prix IDW évidemment, mais cela se trouve encore aux alentours de 40€).

Après les goûts et les couleurs...
#711
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Psylo, jd-krasaki, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4
  • Remerciements reçus 2

laupro a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

ramon écrit: Bonjour,

j'ai goûté 2017 en juillet dernier, et j'imagine que le vin a dû bouger car de mon côté, pas du tout de bois, et pourtant j'y suis sensible. Evidemment, le vin ne livre qu'une toute petite partie de son potentiel, qui se révèlera avec le temps, mais c'était vraiment très bon, sur le fruit. Comme j'en ai plusieurs, j'ai voulu goûter :oops:
Peut-être s'est-elle déjà refermée ? (ce qui n'a rien à voir avec le boisé je suis d'accord ;)

++
Ramon


Bonjour à tous... je vous lis depuis longtemps mais je viens juste de m'inscrire pour discuter avec vous tous.
Concernant le 2017 de chez Gonon, lors de mon passage au domaine en mars dernier Monsieur Gonon m'avait dit que ce vin présente un très bon potentiel et qu'à vouloir le boire sur sa jeunesse il fallait au moins attendre décembre pour commencer à ouvrir.
Nous en avons bu un il y a 15 jours et ce fut très bon. Pas ouvert évidemment et un peu un infanticide mais très équilibré.

LAUPRO
#712
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1820

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Pierre Gonon

Bonjour Laupro...

La petite présentation d'usage s'il te plaît?
Merci.

jlj
#713

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6938
  • Remerciements reçus 4731

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon – Saint-Joseph – 2009

CR: Domaine Pierre Gonon – Saint-Joseph – 2009



Bue lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Bouteille épaulée pendant deux heures et demie puis carafée pendant une heure et demie de plus avant service.

La robe sombre a perdu ses marques de jeunesse sans gagner celles d’évolution.
Le nez bien intense se montre très lardé, teinté de notes animales, sur une base de beaux fruits noirs.
La bouche est concentrée, à la chair généreuse et bien mûre, sans manquer de délicatesse. Une grande vivacité et des tanins fins assurent une excellente relance.
Très Bien ++ pour cette valeur (très) sûre.

Jean-Loup
#714
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, sly14, LucB, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2927
  • Remerciements reçus 1179

tonioaja a répondu au sujet : CR: Domaine Pierre Gonon – Vin de Pays d'Ardèche - Les Iles Feray Rouge 2016

CR: Domaine Pierre Gonon – Vin de Pays d'Ardèche - Les Iles Feray Rouge 2016

Bouteille débouchée le matin pour le soir. Ca valait le coup car le vin présente selon moi une petite phase fermeture.

Nez très très beau
Fraicheur du fruit, fruits noirs juteux, violette, olive noire, pointe prune fraiche, épices douces et une belle minéralité saline. C'est superbe.
En bouche, le vin affiche une certains matière, des tannins polis et encore une certaine fougue mais tout reste bien net et bien encadré dans une texture bien dessinée et un très bel équilibre.
La longueur est très belle.

Avec un parmentier de canard, l'accord fut très joli.
Le vin en a encore pas mal sous la pédale. Mais on est plus proche du Saint Jo que du "simple" in de pays chez Gonon.
Les autres attendront un peu.

Antoine. Passionné tout court
#715
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 1197

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: Le millésime 2019 au domaine Pierre et Jean Gonon

CR: Le millésime 2019 au domaine Pierre et Jean Gonon


Dernière dégustation de notre première journée et pas des moindres: celle chez Pierre et Jean Gonon. Ce n'est pas la fatigue des centaines et centaines de kilomètres parcourus qui va nous arrêter mais plutôt l'agréable idée de découvrir le tout récent millésime qui va hâter notre arrivée à Mauves.
Cette année, c'est Jean Gonon qui nous reçoit en cette heure tardive.
 
- Bonsoir Monsieur Gonon,
- Bonsoir Messieurs,
- Le temps ici est plus clément qu'en région parisienne. Cela doit vous permettre d'entreprendre quelques travaux.
- Effectivement, nous pouvons enfin nous occuper des remplaçants, du compost et des murs, même si nous n'en faisons pas un but absolu. Avant il a beaucoup plu. Il a même neigé. On a eu des dégâts sur les arbres, pas dans les vignes.
 
 
Les intempéries en 2019


Nous posons notre habituelle question:
- Comment s'est passé 2019? Il avait fait chaud en 2018, en 2019 également.
- 2019 a été un peu chaud. Nous avons eu un peu de pluie en Juillet et Août. Ca a été bénéfique.
- A quels volumes aboutissez-vous?
- 39hl en blanc et 36 en rouge.
- Cela reste plutôt correct.
- Il ne faut pas oublier les intempéries fin Juin. Il a grêlé très fort deux fois sur Crozes, vers Châssis. Nous avons eu la fin de l'orage ici. Il y a eu beaucoup de casse. Les petits grains ont séchés. Puis en Juillet, les grains étaient déjà plus gros. Ils ont éclaté en partie. Les chaleurs leur ont permis de cicatriser.
- Cela vous a-t-il obligé à trier davantage?
- Nous avons trié mais il n'y avait pas grand chose au final.
 
Chasselas
Net, très frais. Il possède même un relief tactile qui lui donne de la persistance. AB
- Vous nous aviez indiqué votre décision de continuer avec le Chasselas. Comment cela se traduit-il?
- Nous y sommes en ce moment. Nous procédons aux remplaçants.
 
Les Oliviers
Du perlant mais un petit pep's acidulé. Du citron confit, de la coco fraîche. Les amers marquent la finale.B pour le début. Mon palais bourguignon n'est toujours pas habitué à l'amertume que l'on croise souvent dans les blancs de la région. Il est à noter la remarquable prouesse qu'elle semble ici repoussée plus lointainement dans le temps de la gorgée.
 
- A quelle date vendangez-vous?
- Du 11 au 26 Septembre.
- C'est plus tardif que 2018.
- Il a fait frais en Mai avec le vent du Nord. Le retard n'a jamais été rattrapé. Il a quand même fait chaud mais la pluie du 20 Septembre a permis de diminuer la température.
- Vous a-t-il manqué de l'eau?
- Nous étions sur la limite. Nous avons vu le coup de sec pendant les vendanges. Avant la pluie, les feuilles s'affaissaient, plouf! Il n'a pas fait sec comme 2017 non plus.
 
Les Oliviers avec un peu de SR
"Les sucres sont moins avancés."
C'est plus conforme à mon souvenir gustatif des vins issus de Marsanne et de Roussanne. Des fruits jaunes très mûrs avec une conclusion un peu âcre. Le vin reste remarquablement réalisé néanmoins. La différence est tout de même flagrante entre les 2 versions.
 
 
 
Gérer la chaleur
 

- Vous n'avez pas souffert de pertes relatives à la chaleur? Il y a eu de la grillure dans d'autres régions.
- Nous n'en avons pas eu. Les gens se plaignent de la chaleur mais ils ne changent rien dans leur effeuillage. Ils continuent à traiter en chimique alors que l'on sait que certains produits favorisent les brûlures. Nous avons arrêté de tenter de les convaincre de modifier leur façon de faire. Les feuilles sont essentielles dans la photosynthèse. Il ne faut pas les enlever à tout prix. La chaleur, on la ressent en fait plutôt avec l'équipe. Lorsque l'on change les horaires de travail, ça fatigue.
 
Vin de Pays des Îles Feray
"Nous en avons plus à partir de 2018 et 2019 car nous avons planté il y a 4-5 ans. Dans le VDP, nous avons des vignes qui ont jusqu'à 10 ans." NDLR: Excellente nouvelle que celle-ci :)
Il y du perlant. Contrairement à ce que l'on aurait pu attendre, la bouche n'est aucunement confite. Elle est même fraîche dans son approche. Le volume est considérable. La finale verse sur l'ardoise et le graphite. L'aération dans le fond de verre confirme ce registre noir. AB+
 
- Nos malos sont en cours.
- Ce n'est pas un peu tôt?
- Elles se sont enclenchées plus tôt. Après, elles se terminent souvent fin Décembre. Ce sera peut-être plus tôt en 2019.
 
Les Oliviers
Un nez pas encore stabilisé, malo en cours. La violette et le poivre n'en sont pas moins présents. L'accueil est confortable. Les fruits sont enrobés. L'allonge n'est pas grande mais le tout est très gourmand. B+/TB-
 
- Vous nous avez déjà évoqué des surfaces non encore plantées. Où en êtes-vous?
- Nous avons planté 1 000 m2 en 2018. Rien en 2019. Planter c'est bien mais il nous faudrait aussi embaucher 10 maçons :). Nous n'avons toujours pas trouvé d'entreprise compétente pour faire nos murs.

Tournon Sud
"Notre parcelle va du haut de la colline jusqu'à son pied. On y a du granit. C'est orienté Sud-Est et la pente est forte."
On retrouve cette fameuse texture poudrée et cacaotée. Comparativement aux Oliviers, c'est un peu plus noir. Des touches de garrigues et du salin. La violette et le cassis se manifestent dans le tempo suivant autour d'une sacré matière. Je n'ai pas souvenir d'avoir trouvé une telle consistance. Et lorsque celle-ci se détend, des vagues emplissent les papilles. TB
 
- Avec les températures caniculaires des derniers millésimes, n'êtes-vous pas tenté de vendanger plus tôt pour conserver de la fraîcheur?
- Les gens en deviennent fou. L'acidité se lit certes en malique et tartrique mais il faut y joindre la lecture du PH. Un niveau bas sur les 2 acidités n'exclut pas un vin digeste.
 
Saint-Jean de Muzol
- Les vieilles vignes sont à part.
- Ont-elles un traitement de faveur?
- Nous avons les quantités suffisantes pour aller dans la petite cuve. Elles sont toujours séparées au départ.
 
Du CO2 aussi ici. Un léger torréfié. La tenue se fait en milieu de bouche. Y sont déposées des baies de cassis. La chair est moins dense que sur Tournon. La finale est ferreuse et sur l'ardoise. Un vin très équilibré. TB+
 
- L'épaisseur me semble un peu moindre ici mais l'équilibre mieux situé.
- Les sols sont plus pauvres, sur le gneiss.
 
Saint-Jean de Muzol VV
"La malo est terminée."
Il y a une minuscule pointe de volatile pour alléger un ensemble de saveurs plus sombres. Les tanins sont lissés de chez lissés. Quelle fluidité ! Le vin débute sur une rondeur pour mieux se concentrer en son milieu. TB+/Exc
 
- Quelle proportion de vendanges entières avez-vous sur 2019?
- 95%.
- Pourquoi pas 100%?
- On ne le sent pas. Visuellement, certaines rafles étaient encore vertes. Après cela dépend des millésimes. Ces mêmes rafles vertes auraient été les plus mûres en 2008 :D
 
 
 
Du bon usage du S02 au bon moment


- 2018 a été assemblé en cuve la première semaine d'Octobre. La mise se fera fin Février / début Mars. Il fait plus froid en haut. Ca resserre les vins avant la mise.
- Quelques rares de vos confrères bourguignons retardent ou diminuent leur usage du soufre. A quel niveau êtes-vous?
- Nous en mettons au soutirage. Nous sommes à 18 de libre. En principe nous n'en mettons pas à la mise. Nous aboutissons alors à 15 à la mise. Penser à réduire, c'est bien mais il faut aussi penser à le mettre au bon moment. Vinifier sans SO2 ce n'est rien. Sur Feray, c'est 0 sur les années chaudes. Les problèmes viennent avec l'oxygène du soutirage et de la mise. Je pense qu'il vaut mieux soufrer à la cuve. Sinon, la première fois où nous en mettons c'est au soutirage, à la fin de l'hiver, en Mars. Le deuxième soutirage a lieu à l'assemblage, en Octobre. Nous allons passer à 2018.
 
Vin de Pays des Îles Feray 2018
Des notes salines, de l'olive de Lucques, de la tapenade. C'est frais, avec un beau volume et de la gourmandise. Les tanins tiennent la première moitié de bouche. B+/TB-
 
Saint-Joseph 2018
La couleur gustative se fait carmine avec la groseille, le bourgeon de cassis, le cassis et la framboise. Les tanins sont ici parfaitement poudrés et très fins. L'armature situe le vin en milieu de bouche. Quelques notes de rose sont probablement relative à la rafle. Exc. En relisant mes notes de l'an passé, je constate que l'assemblage est supérieur aux terroirs isolés.
 
Jean Gonon nous commentera: "Je trouve que St Jean marque le vin ici alors qu'il n'entre que pour un tiers dans l'assemblage."
 
 
 
Un style intemporel ?


- Un ami professionnel nous disait le succès de vos vins aux Etats-Unis, à New York notamment. De nouveaux importateurs sont-ils venus frapper à votre porte?
- Une telle reconnaissance fait toujours plaisir mais on se rappelle comment c'était avant, nous répond avec modestie Jean. Avant, nous étions en dehors des clous. Tout le monde égrappait et avait des fûts neufs. Il suffit que sur les réseaux sociaux quelqu'un vous encense pour avoir du succès. Ca va vite. Ca veut aussi dire que cela pourra vite changer à nouveau.
 
Saint-Joseph 2017
Une entame iodée, un grip de tanins poudrés plus prononcé. De la mûre, de la mine de crayon et du réglisse. La dynamique avant serre un peu plus les joues. TB+
"2017 était une petite récolte. Les graines étaient petites et les peaux épaisses."
 
Saint-Joseph 2016
Une légère réduction laisse vite place à des fruits sanguins, du bonbon parfumé à la violette. Un registre plus rouge se décline avec de la groseille, de la gariguette et du cassis. Le mouvement est emmené horizontalement dans les secondes avec un très juste équilibre entre les tanins et l'acidité. Une touche de poivre de sichuan vient assaisonner le tout. Waouh. Exc+
 
Saint-Joseph à deviner n°1
De la ronce, une fraîcheur mentholée sur laquelle est posée une pointe animale. La patine est remarquable. De la crème de cassis et du sirop de violette. Le tissu de tanins est largement suffisant pour procurer une longueur au dessus de la moyenne. Dans un style complètement différent de 2016 mais c'est également un délice. Exc
- Alors?
- Humm... il y a de la matière, ça ne semble pas trop vieux non plus mais il existe une certaine évolution. En tout cas, plus vieux que 2016. 2012?
- Non 2010 :)
 
Saint-Joseph à deviner n°2
De la ronce ici aussi. Une belle gourmandise et une grande fraîcheur font penser à un vin plus jeune. Il existe une petite évolution sanguine, ferreuse. Les tanins sont très souples et glissant. Ils terminent sur l'avant. Le fond est plus complexe et nuancé que le 2010. En se concentrant plus encore sur les tanins, ils sont salivants et bien plus fins. Grande quille potentielle. Exc+
 
- C'est déroutant. 2009? Certaines notes indiquent que ce n'est pas plus vieux que 2010. L'ensemble paraît plus jeune. Après, je ne vois pas quelle année entre 2010 et 2015 possède un tel fond. 2015 serait trop jeune encore.
- Pas plus vieux... il y a un piège...
- 2012 alors?
- Pas plus jeune non plus. Il s'agit des vieilles vignes de 2010 :).
 
Quelle série nous venons de déguster ! Son souvenir gustatif perdure encore jusqu'à aujourd'hui :)
 
"Nous allons passer aux blancs."
 
Saint-Joseph 2018
Une légère sensation de SR. De la prune, de la Reine-Claude et de la poire mûre. Les amers finaux sont moins marqués. Mieux que 2017 en comparaison. B Mais dîtes-donc, je ne serai pas en train de me convertir aux blancs du Sud? Mes camarades ont beaucoup apprécié.
 
Saint-Joseph 2017
2017 justement. Comment se comporte-t-il avec une année supplémentaire? Le nez est plus floral. Il y a du fenouil. Une pointe miellée amène de la rondeur et adoucit la finale. C'est plus onctueux. L'amande amère arrive avec la 2nde gorgée. B-

S'il fallait décerner un prix de la gentillesse et de la modestie, Pierre et Jean-Gonon figureraient parmi les favoris tant leur amabilité est immense. Et aucune année n'y a fait exception jusqu'à présent. Notre hôte en a grandement fait preuve à nouveau en nous partageant maintes explications et de manière ludique les différentes composantes d'un même vin. Si 2019 penche dans un registre de saveurs noires, 2018 était dans une appréciation semblable l'an passé et son assemblage nous a démontré une belle expression de ses qualités. Aussi sommes-nous pleinement confiants sur le devenir du millésime puisque les bases posées sont déjà hautes. Un excellent millésime de plus. Les frères nous en produisent désormais très régulièrement. Et des vignerons de cette caste, ils sont finalement rares.
 
Ce n'est pas tout mais il faut aller se sustenter et se reposer. Nous commençons par Cornas demain.

HD
#716
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Alex, patrice, chrisdu74, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Nol, Thibaultmmm, asoulier99, Val59, Frisette, GAET, starbuck, jd-krasaki, Gerard58, Damien72, Pinardo, Kiravi, Steph.G, Lucas PGL, Mout, Docluisitus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82940
  • Remerciements reçus 8503

oliv a répondu au sujet : Le millésime 2019 au domaine Pierre et Jean Gonon

Merci pour ce superbe reportage ! Toujours un énorme plaisir à lire ces moments en mode à vos côtés ! oo,

Une telle reconnaissance fait toujours plaisir mais on se rappelle comment c'était avant, nous répond avec modestie Jean. Avant, nous étions en dehors des clous. Tout le monde égrappait et avait des fûts neufs. Il suffit que sur les réseaux sociaux quelqu'un vous encense pour avoir du succès. Ca va vite. Ca veut aussi dire que cela pourra vite changer à nouveau.


Illustration parfaite de la hauteur de vue des vignerons avec un peu de bouteilles qui savent que les modes, ça passe, que les excès, ça s'épuise souvent rapidement et que les balanciers, par essence, ça va et ça vient !
#717
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3376
  • Remerciements reçus 2547

starbuck a répondu au sujet : Le millésime 2019 au domaine Pierre et Jean Gonon

"Ces mêmes rafles vertes auraient été les plus mûres en 2008"

Arrêtez de tirer sur le corbillard :) :DD

Sylvain
#718

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 737
  • Remerciements reçus 504

David Chapot a répondu au sujet : CR: Saint-Joseph Les Oliviers 2009 Pierre et Jean Gonon

Ouvert ce soir le CR: Saint-Joseph Les Oliviers 2009 Pierre et Jean Gonon
Robe : dorée, brillante, des larmes épaisses coulent sur les parois du verre.
Nez : amande, fleurs blanches, peau de poire, de Chartreuse, une pointe d'alcool aussi; nez très jeune, propre, pas de trace d'oxydation ni de vieillissement non plus (pas d'arômes d'ananas/brioche).
Bouche : attaque ronde, sur les amers, presque piquants; bouche grasse, des arômes encore assez primaires, l'alcool nettement moins perceptible qu'au nez ne se ressent qu'en rétroolfaction. L'équilibre amertume/glycérol est très réussi.
Conclusion : Bien pour l'instant, mais très jeune et donc pas assez dépouillé à mon goût; ce vin sera certainement davantage mis en valeur avec un compagnon à table (poisson cuit avec des légumes du sud, de l'huile d'olive...).

Regoûté 48h plus tard :

Nez : plus crémeux que précédemment, l'amande est davantage présente, l'alcool moins.
Bouche : en bouche, le vin est beaucoup plus posé, dépouillé, comme je l'espérais : les amers sont moins piquants, le vin plus caressant...
Conclusion : Très bien. Je suis surpris que ce vin de 10 ans pourtant ouvert à l'avance ait eu besoin de 72h pour se poser et se dépouiller ainsi.
David Chapot.
#719
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4
  • Remerciements reçus 2

laupro a répondu au sujet : Saint-Joseph Les Oliviers 2009 Pierre et Jean Gonon

David Chapot écrit: Ouvert ce soir le CR: Saint-Joseph Les Oliviers 2009 Pierre et Jean Gonon
[

Regoûté 48h plus tard :

Nez : plus crémeux que précédemment, l'amande est davantage présente, l'alcool moins.
Bouche : en bouche, le vin est beaucoup plus posé, dépouillé, comme je l'espérais : les amers sont moins piquants, le vin plus caressant...
Conclusion : Très bien. Je suis surpris que ce vin de 10 ans pourtant ouvert à l'avance ait eu besoin de 72h pour se poser et se dépouiller ainsi.
David Chapot.


J'ai ouvert ce vin en décembre 2018 et je me retrouve mot pour mot tant sur vos commentaires de dégustation que sur l'ouverture du vin le lendemain ce qui était effectivement très étonnant.
Ca veut sans doute dire que ce vin doit encore être attendu, mais combien de temps ? Mystère pour moi....

LAUPRO
#720

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck