Nous avons 3065 invités et 10 inscrits en ligne

Le Clos du Caillou, Châteauneuf du Pape

  • Messages : 6065
  • Remerciements reçus 699
100% d’accord.
bu une sur le même millésime il y a environ 1 mois.

bien cordialement 

sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Kiravi
01 Aoû 2021 19:32 #421

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6380
  • Remerciements reçus 12656

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine du Caillou - Châteauneuf-du-Pape Les Quartz 2007

 

CR:

Domaine du Caillou - Châteauneuf-du-Pape Les Quartz 2007
Bouchon long, imbibé sur un ou deux millimètres.
La robe est encore assez concentrée avec un disque légèrement orangé.
Très joli nez qui s’ouvre sur le cuir, la réglisse et une note mentholée.
L'aération apporte des notes de fruits noirs comme la prune.
En bouche, le vin est équilibré avec son tanin mûr et une acidité « étonnante » pour un millésime réputé « chaud ».
Le corps est certes riche mais reste parfaitement frais sans aucune sensation alcooleuse.
On retrouve en bouche les notes de réglisse mentholée et de prune qui accompagnent le vin jusqu’à une finale longue et gourmande.
Un vin qui s’est harmonisé et qui atteint son plateau de maturité dans un profil assez engageant.
J’ai beaucoup aimé.
Note : 16/20.
Garde : même si il n’y a aucune urgence, on peut commencer à le boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gege, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, sly14, Vaudésir, Agnès C, flupke14, GAET, ysildur, Fredimen, Kiravi
14 Oct 2021 06:24 #422
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1261
  • Remerciements reçus 3633

C'est un millésime frais (beaucoup de pluie en Septembre). Les 2014, quand ils ont été réussis, se boivent bien pour le moment..et clairement un millésime pour les amateurs de vins plus fins (plusieurs diront minces) et digestes et qui n'a pas la structure habituelle de l'appellation. Perso, j'adore.


Même feeling sur Chaupin du domaine de la Janasse 2014 dégusté en Janvier, tout en finesse.
14 Oct 2021 09:52 #423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1130
  • Remerciements reçus 5870
Lors d'une soirée  "Les Clos"
 
CR: Domaine le Clos du Caillou – Le Bouquet des Garrigues 2018 

Vésale : Nez sur les fruits noirs, la garrigues (pas du tout suggérées par le nom de la cuvée !!), les épices, ça sent le sud et c’est plutôt gourmand. Bouche très facile, glouglou, avec de la rondeur mais sans lourdeur, pas très long mais efficace. Bien + 

Garfield : Je n’attendais pas grand-chose de ce vin au vu de l’étiquette, mais j’ai eu tort, il porte parfaitement son nom, le nez est explosif sur le fruit rouge acidulé et les herbes aromatiques, la bouche est gourmande, juteuse, pas un vin complexe mais des petites saucisses grillées ou une côte de porc aux herbes et ce serait parfait. Bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, flupke14
29 Nov 2021 20:53 #424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1638
  • Remerciements reçus 3593
CR:  Domaine Le Clos du Caillou - Côtes du Rhône rouge "Les Quartz" 2014

Presque deux ans que je n'avais pas re-goûté ce millésime et à chaque fois je me félicite d'en avoir pris en nombre suffisant pour le goûter longtemps.

Pour cette fois le vin aura la mission d'accompagner une tourte de porc et champignons, ce qu'il fera avec bonheur et un équilibre pas évident au départ.

La bouteille est ouverte à l'épaule pendant une heure sans autre préparation.

Le vin présente une robe trouble, rouge foncé aux reflets orangés et marrons. L'évolution commence à marquer le territoire.

Le nez est immédiatement avenant sur un fruité mûr très gourmand dominé par la compote de fraise et le pruneau mûr. Quelques notes florales de pivoine ou rose fanée ajoutent un charme indéniable. On distingue également quelques épices douces, des effluves de sous-bois et de vieux cuir.

La bouche est d'un beau volume sur les fruits mûrs, dominée par la fraise mais où apparait la cerise à l'eau de vie. Les tanins sont policés. Aucune lourdeur, aucun creux, aucune sensation d'alcool et une finale assez longue et tendue, savoureuse et équilibrée sur de jolis amers de cacao et de café.

Ce vin a bien évolué sur les deux années écoulées et me semble être sur son plateau de maturité, où il pourrait bien rester longtemps, car il ne présente aucun signe de déclin.

Gérard






 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Kiravi, rafalecjb, Manas
01 Déc 2021 18:48 #425

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1638
  • Remerciements reçus 3593
CR: Le Clos du Caillou - Côtes-du-Rhône "Esprit Nature" 2020

Bouteille ouverte à l'épaule seulement deux heures avant d'accompagner une échine de porc pommes de terre et champignons. Accord correct mais pas idyllique, trop déséquilibré !

La robe est d'un rouge sombre soutenue, aux reflets violacés.

Le nez immédiatement présent sur les fruits noirs, mûre, cassis, et le pruneau. On perçoit les herbes de Provence et le cacao. Bref, un nez sudiste !

La bouche surprend par une attaque sur un perlant marqué, le vin " travaille", ce qui, sans nuire à la qualité, peut se révéler un poil gênant.
Le milieu est plein, ample, large sur un fruité riche et des amers de cacao. Une légère perception herbacée rafraichit l'ensemble et rend l'alcool moins agressif. Longue finale aux amers de cacao et de réglisse, plutôt savoureuse quoique un peu fouillis. Rétro sur la réglisse et le pruneau.

Quelques années de cave feront du bien à ce vin au caractère solaire et sudiste affirmé et le rendront plus sage.
Peut être apprécié aujourd'hui, sur une viande rouge (agneau) ou un gibier, plus adaptés que la délicate échine qui l'a accompagné.
Bon rapport qualité/prix.

Gérard




 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Kiravi
07 Mar 2022 20:00 #426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1638
  • Remerciements reçus 3593
CR: Clos du Caillou - Châteauneuf du Pape - Les Safres 2007


Bouteille destinée à accompagner un navarin d'agneau aux légumes printaniers. Heureux et savoureux mariage !

Le vin a été mis à l'épaule pendant cinq heures.

La robe est rouge assez foncée, légèrement trouble, avec un début d'évolution.

Le nez est très expressif sur des fruits noirs mûrs, un trait végétal provençal, floral sur la violette et la rose, puis sur des arômes tertiaires de sous-bois, champignons, vieux cuir. Notes de torréfaction. C'est complexe mais harmonieux.

En bouche la matière est généreuse, encadrée de tanins souples, rafraichie par une acidité qui équilibre le vin et le propulse vers une finale très longue où se retrouvent fruits mûrs, pruneau, épices et saveurs plus tertiaires. Aucune sensation de chaleur excessive et finale terreuse presque salivante aux légers amers réglissés.
 
La tablée unanime a adoré cet excellent vin qui me parait à maturité, et donc à boire... sans précipitation !

Gérard
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Fredimen, Kiravi
20 Avr 2022 00:58 #427

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3497
  • Remerciements reçus 6769
CR: Domaine le Clos du Caillou, Côtes du Rhône Le Bouquet des Garrigues 2021 blanc

Robe paille brillante. 
Nez expressif et ample, abricot, pêche, fleurs, menthe. 
La bouche est fraiche, ronde et souple, avec beaucoup de gras. Toujours ce côté très expressif, presque explosif, sans devenir entêtant. La fraicheur est saisissante, avec un toucher presque astringent, finement sablé sur le retour.
Finale longue, digeste, qui reprend la panoplie du nez  et y ajoute une petite note anisée. 
Délicieux seul, et encore mieux sur des petits poulpes à la plancha. Très très bon RQP si on commence à chercher la comparaison avec des C9P blancs.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, gege, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Kiravi
23 Avr 2022 18:37 #428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4057
Elle me faisait de l œil depuis un moment dans la cave mais ce soir je me suis décidé et j ai bien fait

CR: Clos du Caillou Cote du Rhone  rouge « Bouquet des Garigues « 2015
ASSEMBLAGE : 85% Grenache 10% Syrah, 5% Carignan et Mourvèdre
Nez : Charmeur , épicé , fruité
Arômes : compotée de fruits rouges /noirs , , cerise noire , prune, pruneau , épices, poivre ,
L attaque : Fruité, sur l élégance et la finesse , sur une densité maitrisée
L équilibre : Harmonieux, belle fraicheur épicée bien mure, acidité présente qui accompagne l ensemble, tanins souples et élégants
L allonge : Très longue et profonde
Persistance et empreinte finale : Sur la fraicheur, le vin reste très longtemps en bouche , c est en phase avec le nez
Mon avis : très bon Cote du Rhône, très élégant, les marqueurs de l appellation sont bien la , il est à son apogée , c est le top , Très bien 

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Kiravi
11 Nov 2022 20:22 #429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 521
  • Remerciements reçus 738
CR: Clos du Caillou, Châteauneuf du Pape rouge Les Quartz 2005

Profil de chateauneuf à maturité assez classique : vin présentant encore une belle matière, les tanins sont fondus, l'aromatique sur le gibier et le pruneau, complexité et longueur du vin sont remarquables.
Très beau représentant de l'appellation !

Excellent (17,5/20)

Mathias

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, Monard
21 Jan 2023 23:43 #430

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 521
  • Remerciements reçus 738
CR: Clos du Caillou, Côtes du Rhône rouge Le Bouquet des Garrigues 2018

Très joli cotes du rhône avec un fruit mûr mais pas compoté, de la rondeur, une pointe d'épice, le tout est à la fois très gourmand et très digeste.
Un régal !

Bien + (15/20)

Mathias

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Kiravi
21 Jan 2023 23:44 #431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 521
  • Remerciements reçus 738
Bu lors de cette soirée LPV Coteaux de Paris

CR: Vin 8 : Clos du Caillou, Châteauneuf-du-pape rouge Les Quartz 2005

legui
ça c'est encore pire. Encore du cassis, mais bodybuildé... bref de la syrah surextraite. Je passe

MathiasB
Un de mes apports. Ouvert 24 h plus tôt.
Nez évolué, sur des notes de gibier.
La bouche est bien plus riche, elle offre des notes de gibier et de fruit cuit.
La finale fait ressortir un fruit rouge que je trouve assez sympa, avec une petite note sucrée. Le style est clairement plus porté sur le démonstratif et la gourmandise que sur la finesse, c'est évident. Contrairement à la majorité de la table qui trouve que le vin est massif et sans finesse, je trouve que ça apporte une certaine gourmandise au vin, mais je manque probablement un peu d'objectivité puisque c'est mon apport.
Cette bouteille me semble en réalité bien moins en place que sa jumelle que j'avais bu à Noël dernier.
Très Bien -

mconstant
Bon là, le nez me dérange et n'est clairement pas engageant sur le pneus, du cassis ultra dominant et clairement quelque chose qui me dérange.
La bouche est elle aussi compliquée avec certes du cassis présent mais des tannins qui arrivent directement et ne laissent qu'une astreingence. Longueur moyenne voire faible.
Vite au suivant car difficilement buvable pour moi. J'ose espérer un problème de bouteille.

zekioflo
Là c'est pire, c'est bodybuildé mais aromatiquement plat.
En espérant que ça puisse s'ouvrir d'ici 10 ans.
Je reste assez surpris car j'entend beaucoup de bien sur les vins du domaine, peut être que la vinification a évolué depuis.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
22 Mai 2023 21:12 #432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1130
  • Remerciements reçus 5870
CR: Clos du Caillou - Châteauneuf du Pape - Les Safres 2021

A l'aveugle. Nez clairement sudiste, notes poivrées et fruits confits, je pense à mourvèdre et grenache, mais plus au sud que C9P. En bouche ca fait assez jeune, mais déjà abordable malgré tout, pas une grosse matière pour un chateauneuf. On sent les limites du millésime. Bien - 

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, leteckel
27 Mai 2023 08:34 #433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 4595
CR: Clos du Caillou - Le caillou rosé 2022 - Côtes du Rhône

En rédigeant ce compte-rendu,  je me rends compte que j'ai un sacré problème : je suis en train de me spécialiser sur les rosés.
Cela me fait un choc moi l'amateur de rouges virils ; pour tout vous expliquer, mon épouse n'apprécie pas trop le  vin hormis les rosés et les liquoreux cqfd.
Pour varier les plaisirs, j'essaie d'acheter des rosés hors var .
Celui-çi , je l'avoue , m' a un  peu déstabilisé.
J'ai déjà beaucoup aimé sa couleur rose saumon tendant vers le rouge qui change des vins trop pâles.
Le nez me plait tout autant par sa franchise : cela sent vraiment la grenadine.
C'est la bouche qui m' a perturbé : elle est en fait en début de dégustation très sèche et peu aromatique.
L'aération me permettra de découvrir sa véritable nature.
Effectivement la douceur est mesurée mais elle est quand même présente.
Le toucher est onctueux  et l'aromatique riche et précise sur les agrumes et les fraises.
Le tout est fait avec mesure, discrétion.
C'est un rosé qui ne se donne pas comme cela et qui trouvera sa place sur table : un beau rosé gastronomique.
Finalement j'aime vraiment beaucoup ce vin discret et élégant.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, flupke14, the_ej, Gerard58, Jojobiscotto, Manas
02 Jui 2023 21:36 #434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1638
  • Remerciements reçus 3593
CR: Clos du Caillou - Le Caillou rosé 2022 - Côtes du Rhône

Que dire de plus que Gilles sur cet excellent rosé ?
Goûté au domaine il y a quelques semaines ce rosé assemblage de grenache majoritaire et de cinsault,  je n'ai guère attendu avant de confirmer mes impressions, à deux reprises déjà. Il faut dire que le temps s'y prête !

La robe est d'une limpidité entre rosé et saumoné, déjà salivante.

Le nez est très délicat sur les bonbons acidulés, floral sur la rose fraiche.

La bouche est d'un beau volume, plus délicate que démonstrative, sur les fruits acidulés et les agrumes, sans dérive alcooleuse même quand le vin se réchauffe.
Un compromis idéal entre rosé d'apéro et de gastronomie.  Ce vin est aussi à l'aise sur des verrines de légumes au saumon que sur des crevettes thai !

Je regrette déjà de ne pas en avoir pris plus !

Gérard
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, GILT, DUROCHER, flupke14, leteckel, Fredimen, Kiravi
04 Jui 2023 20:11 #435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 98
Cest tout a fait ça.
bien meilleur que beaucoup de rosés de Provence pasteurisés.
ils n en font pas des grosses quantités.Aussi,vaut mieux reservé  bien a l avance.
05 Jui 2023 10:05 #436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 4595
CR: Clos du Caillou - Le Caillou  rosé 2022 - Côtes du Rhône

J'ai découvert ce rosé en Juillet et , je l'avoue , il m'avait beaucoup plu avec sa belle personnalité .
J'ai donc décidé de regoûter ce vin .
La robe est toujours attirante avec sa teinte assez foncée sur du saumoné.
Le nez est agréable sur la rose , la pivoine puis sur la grenadine.
La bouche est comme la dernière fois un peu perturbante par un début assez sec et très discret.
Puis le vin prend de l'ampleur et évoque sans équivoque la grenadine.
Cela devient d'un bel équilibre entre douceur et sécheresse.
C'est confirmé : ce vin est une réussite.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Gerard58, Kiravi
14 Oct 2023 21:34 #437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1638
  • Remerciements reçus 3593
CR: Clos du Caillou - Côtes du Rhône - Les Quartz 2017

Bouteille ouverte pendant une heure, sans autre préparation. Le vin accompagnera un pâté au piment d'Espelette et  une araignée de boeuf frites. Trio parfait !

Couleur rouge carmin sombre avec quelques légers signes d'évolution.

Nez très exubérant et complexe à dominante de fruits très mûrs, mûre, framboise, pruneau cuit, épicé et traversé d'effluves de thym séché et d'herbes provençales. En fin de dégustation apparaissent des notes de tabac et de sous-bois.

La bouche aussi est complexe, révélant une palette des mêmes fruits que le nez, épicée, avec quelques traits végétaux qui apportent une fraicheur étonnante quand on sait que le vin affiche 14,5 ° ! L'acidité est maitrisé, les tanins délicats, la longueur parfaite et la finale sur de légers amers réglissés n'enlève rien à la gourmandise. A aucun moment on ne sent les degrés ou une dérive alcooleuse.

Ce Côtes du Rhône est excellent et me semble atteindre sa maturité, sans qu'il soit urgent de le boire pour autant.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Kiravi, LEON213, choubi38
29 Oct 2023 18:32 #438

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2958
  • Remerciements reçus 9746
Il faut bien un peu aider Michel qui doit maintenant déguster une bonne cinquantaine de Côtes-du-Rhône et rédiger autant de comptes rendus (sans nous faire poireauter des années, hein ? )
Celui-ci figure dans la longue liste qui lui a été soumise.

CR: Le Clos du Caillou - Côtes du Rhône - Le Caillou 2022

Robe translucide, grenat aux reflets violacés. Il y a des pinots plus sombres.
Nez très fruité, plutôt rouge, entre la cerise et le cassis, une évocation de fraîcheur, un peu d'épice.
La bouche est  gourmande, très fraîche, dévoilant un fruité pimpant, acidulé, lové dans une matière totalement digeste. La seconde moitié du parcours révèle une petite impression de sucrosité qui n'alourdit pas la gorgée, lui apportant au contraire un supplément de séduction. Les tanins sont souples et accueillants, épaississant à peine la fin de bouche, lui donnant aussi de la profondeur.
La finale est dans le droit fil de ce qui la précède, joliment élancée, fruitée, fraîche, claquante.
C'est très bon, immédiatement accessible, même si on peut envisager une garde de quelques années.
A cet égard, le 2005 (peut-être plus extrait) était en grande forme à l'orée des années 20.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Agnès C, LEON213, Ilroulegalet
24 Fév 2024 23:08 #439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2958
  • Remerciements reçus 9746
CR: Le Clos du Caillou - Côtes du Rhône - Les Quartz 2019

Robe relativement claire, grenat, translucide, brillante.
A  l'ouverture, le vin est nerveux et très acidulé. Un chiot fou. Au fil de la journée (ouvert en fin de matinée, bu sur deux repas), il se pose et gagne en profondeur.
Le nez reste très fruité, entre la cerise noire et la mûre, fleuri, sur fond de graphite avec une touche lardée. Pas mal de complexité pour une telle jeunesse.
La bouche est tout aussi séduisante, d'une parfaite buvabilité. Jamais les 15% annoncés ne se sentent. Le fond acidulé est à l'oeuvre, empêchant tout débordement, rendant le vin alerte sans qu'il ne se départisse d'une profondeur amplifiée par la structure que lui apportent ses très beaux tanins millimétrés, mûrs et onctueux, et sa touche insistante de graphite. La finale est allongée, fraîche, fruitée, toujours acidulée.
Un vin déjà excellent et très certainement taillé pour une bonne garde.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Benoit Hardy, GILT, Papé, Agnès C, GAET, Gerard58, LEON213, Ilroulegalet, Allobroge
10 Mar 2024 22:22 #440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 197
  • Remerciements reçus 1263
CR: Le Clos du Caillou - Le Bouquet des Garrigues - Côtes du Rhône 2019

Acheté 13.50€ aux printemps de Châteauneuf en 2022.

 

Rouge moyen carmin
Beau nez typé de fruits noirs et rouges à l'eau-de-vie avec de la réglisse et de la garrigue. A l'agitation, belle expression de fraise, framboise, poivre et thym.
Servi un peu frais, il est à point, assez puissant mais charnu sur les beaux arômes du nez. La finale est un peu corsée avec de légers tanins, une impression poivrée mais un bon équilibre malgré ses 14.5° par son fruit et ses parfums de garrigue.
Un vin qui porte bien son nom, assez puissant sur ce millésime mais une texture agréable, sans épaisseur et sans lourdeur.
Il a peu évolué depuis la première bouteille en 2022. Il y a  un très léger CO2 qui a aidé à la conservation.
La température de service doit être ajustée en fonction des goûts car, moins frais, il est plus rond et réglissé mais l'alcool est plus présent. Ce millésime en Rhône sud a donné des vins riches.

Patrice
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, Kiravi, LEON213, Ilroulegalet
04 Avr 2024 21:29 #441
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5847
  • Remerciements reçus 6184

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Chateauneuf du Pape Le Clos du Caillou Réserve 2001

Bu ici

CR: Chateauneuf du Pape Le Clos du Caillou Réserve 2001

Très beau nez d’orange sanguine, d’épices douces, tabac et santal. Il y un coté pratiquement floral que je n’avais jamais vu avant sur un Chateauneuf.

Bouche tout en finesse, mais en même temps glycérinée. Le toucher est splendide, il y a ce coté à la fois vaporeux, poudré, mais texturé à la fois qui recouvre tout ce qu’il touche. L’acidité parfaitement intégrée, comme les 14,5° d’alcool, élance avec raffinement ce jus complexe sur les fruits noirs, le tabac, le bois de santal et l’espresso. C’est crémeux mais avec un coté salin. Grande finale, épicée sur une longueur légèrement herbacée.

Grand Chateauneuf. J’en retiens le coté crémeux, fin et salin à la fois.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Galinsky, Axone35, Jean-Loup Guerrin, GILT, DUROCHER, Gerard58, Ilroulegalet, Jean F, Lame11
21 Avr 2024 10:42 #442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck