Nous avons 2779 invités et 32 inscrits en ligne

Vignobles et évolutions climatiques

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 332

Réponse de Locals sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Je n'y connais pas grand chose donc n'hésitez-pas à flinguer mon a priori, mais pour parler de l'impact du réchauffement climatique et avant d'avoir des vins "dénaturés" on a droit un deux ans sur trois à : débourrement en plein hiver > gel > peu de raisins > pas de vin > +30%. Je suis à côté de la plaque ?

"Nul n'est censé ignorer la Loire"
14 Sep 2023 22:16 #571

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 297

Réponse de Michou sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Hello agitateur,
J'imagine bien que la viticulture et la vinification vont permettre de gommer un peu les conséquences du RC sur le PN bourguignon mais jusqu'à quelle conditions climatiques peut-on produire un PN qui aura le profil aromatique de celui qui a rendu la region si attractive ?
Sur les terrasse du Larzac, plusieurs vignerons m'ont dit qu'ils allaient probablement arrêter la syrah à cause du RC.

 

Il me semble qu'avant de parler de cépages, il y a mille autres choses possibles pour s'adapter au réchauffement/changement climatique et continuer à produire, en Bourgogne, des pinots noirs aériens et floraux. Je donne quelques exemples :
- Réévaluer la qualité des terroirs --> déjà esquissé par Agitateur mais les GC ont en partie été reconnu pour leur propension à atteindre des maturités plus élevés. Et si aujourd'hui, le grand terroir n'était plus le même puisque les conditions climatiques changent ? Quid des expositions nord ? Quid de l'altitude ? Quid des terroirs dits froids comme St Romain par exemple ?
- La date de vendange --> sans basculer dans le pas mûr/vert, il y a probablement un travail à faire sur la date de vendange. Je prends un exemple que je connais bien car j'y vendange depuis 4, les crus du Beaujolais. On entend les mêmes réflexions sur le Beaujolais que sur le Bourgogne, avec des vins qui deviennent plus massifs. Mais enfin, quand j'y vendange chez Obora, nous sommes quasiment les seuls à vendanger à Chenas ou Juliénas. Résultat, les vins produist sont davantage sur la finesse que la puissance.
- Les extractions et l'égrappage --> Henri Jayer a révolutionné le style des vins bourguignons en égrappant à 100%. Ce temps-là n'est-il pas révolu ? Il me semble que certains domaine sont déjà répondu à cette question en n'égrappant de moins en moins.

Je m'arrête là mais on pourrait discuter des heures des solutions possibles.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kumquat, Chaccz
15 Sep 2023 09:00 #572

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4879
  • Remerciements reçus 2392

Réponse de agitateur sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Oui, historiquement ( et là on ne parle pas d'il y a juste 20 ans ) le terroir le plus quali, le grand cru au sens national du terme, c'était relativement à sa région, 99% du temps, un sol chaud, drainant, exposé plus sud / sud est / sud ouest que nord.
Oui, je suis certain que nous assisterons ( et assistons déjà ) à la revanche des terroirs "froids". 
Et des terroirs à capacité de rétention hydrique.

Autrefois, le terroir chaud / sec permettait de plus souvent aligner le temps nécessaire au trio  cépage / porte greffe / conduite de la vigne pour avoir une maturité phénolique suffisante avec la maturité technique ( alcool / acide ).

Si on prends bordeaux par exemple, les difficultés ont été inversées entre 21 et 22. 21 a permis aux meilleurs terroirs historique de ressortir, des graves profondes et filtrantes c'était trés bien. En 22 valait mieux avoir de bonnes argiles pas trop loin.

Pour les vinifs, sans doute pas mal de point, mais l'équilibre de la matière à la base fait que tu pars avec ce que tu as. 
L'extraction a déjà pas mal changé il me semble sur 10 / 15 ans.
Le boisage aussi. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, Chaccz
15 Sep 2023 10:29 #573

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Je m'immisce dans la discussion avec modestie :

De façon globale, j'ai toujours entendu ceci  : les vins fins, équilibrés on les a quand la maturité du raisin se fait lentement, progressivement, quand l'alimentation en eau est régulière si besoin il y a et quand la maturité physiologique et phénolique concordent.

Avec du bon sens, le réchauffement climatique avec ses pics de chaleurs, où que l'on se situe, ne favorise pas la maturité lente et progressive ( l'exposition joue sur le rayonnement donc aussi la chaleur mais la température d'un pic elle se diffuse partout ... il me semble).  L'eau se faisant rare, l'alimentation en haut devient aussi problématique.... Bref, il n'y a à priori rien de rassurant et les solutions seront plus dans l'atténuation que dans la résolution. Il y a un côté 'brutal' avec se réchauffement qui s'oppose avec 'lentement' et 'régulièrement'. De plus les pics de canicule semblent être capable de toucher la France partout.

Bref, pour ma part, je reste pessimiste, voire très pessimiste.

Un témoignage : ça fait deux ans que des vignerons et pas des moindres répètent ceci : le tournant climatique sur la vigne, c'est 2018 et ils sont inquiets, voire fatalistes, en ce qui concerne le profil des vins.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Chaccz
15 Sep 2023 10:52 #574

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20419
  • Remerciements reçus 1911

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Hello agitateur,
J'imagine bien que la viticulture et la vinification vont permettre de gommer un peu les conséquences du RC sur le PN bourguignon mais jusqu'à quelle conditions climatiques peut-on produire un PN qui aura le profil aromatique de celui qui a rendu la region si attractive ?
Sur les terrasse du Larzac, plusieurs vignerons m'ont dit qu'ils allaient probablement arrêter la syrah à cause du RC.


 

Il me semble qu'avant de parler de cépages, il y a mille autres choses possibles pour s'adapter au réchauffement/changement climatique et continuer à produire, en Bourgogne, des pinots noirs aériens et floraux. Je donne quelques exemples :
- Réévaluer la qualité des terroirs --> déjà esquissé par Agitateur mais les GC ont en partie été reconnu pour leur propension à atteindre des maturités plus élevés. Et si aujourd'hui, le grand terroir n'était plus le même puisque les conditions climatiques changent ? Quid des expositions nord ? Quid de l'altitude ? Quid des terroirs dits froids comme St Romain par exemple ?
- La date de vendange --> sans basculer dans le pas mûr/vert, il y a probablement un travail à faire sur la date de vendange. Je prends un exemple que je connais bien car j'y vendange depuis 4, les crus du Beaujolais. On entend les mêmes réflexions sur le Beaujolais que sur le Bourgogne, avec des vins qui deviennent plus massifs. Mais enfin, quand j'y vendange chez Obora, nous sommes quasiment les seuls à vendanger à Chenas ou Juliénas. Résultat, les vins produist sont davantage sur la finesse que la puissance.
- Les extractions et l'égrappage --> Henri Jayer a révolutionné le style des vins bourguignons en égrappant à 100%. Ce temps-là n'est-il pas révolu ? Il me semble que certains domaine sont déjà répondu à cette question en n'égrappant de moins en moins.

Je m'arrête là mais on pourrait discuter des heures des solutions possibles.

je partage cette analyse à ceci près que la bourgogne et le bojo sont peu comparables sur les effets. Autant le profil bourguignon change au détriment de la finesse parce le pinot est un cépage fragile face aux chaleurs et confit vite, alors que les sols du bojo, les expositions multiples et l'acidité naturelle des gamays mûrs (sans remettre en cause l'évolution favorable des process) bénéficient aux vins du bojo dans le cadre du RC.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, Chaccz
15 Sep 2023 11:01 #575

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 297

Réponse de Michou sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Hello agitateur,
J'imagine bien que la viticulture et la vinification vont permettre de gommer un peu les conséquences du RC sur le PN bourguignon mais jusqu'à quelle conditions climatiques peut-on produire un PN qui aura le profil aromatique de celui qui a rendu la region si attractive ?
Sur les terrasse du Larzac, plusieurs vignerons m'ont dit qu'ils allaient probablement arrêter la syrah à cause du RC.



 

Il me semble qu'avant de parler de cépages, il y a mille autres choses possibles pour s'adapter au réchauffement/changement climatique et continuer à produire, en Bourgogne, des pinots noirs aériens et floraux. Je donne quelques exemples :
- Réévaluer la qualité des terroirs --> déjà esquissé par Agitateur mais les GC ont en partie été reconnu pour leur propension à atteindre des maturités plus élevés. Et si aujourd'hui, le grand terroir n'était plus le même puisque les conditions climatiques changent ? Quid des expositions nord ? Quid de l'altitude ? Quid des terroirs dits froids comme St Romain par exemple ?
- La date de vendange --> sans basculer dans le pas mûr/vert, il y a probablement un travail à faire sur la date de vendange. Je prends un exemple que je connais bien car j'y vendange depuis 4, les crus du Beaujolais. On entend les mêmes réflexions sur le Beaujolais que sur le Bourgogne, avec des vins qui deviennent plus massifs. Mais enfin, quand j'y vendange chez Obora, nous sommes quasiment les seuls à vendanger à Chenas ou Juliénas. Résultat, les vins produist sont davantage sur la finesse que la puissance.
- Les extractions et l'égrappage --> Henri Jayer a révolutionné le style des vins bourguignons en égrappant à 100%. Ce temps-là n'est-il pas révolu ? Il me semble que certains domaine sont déjà répondu à cette question en n'égrappant de moins en moins.

Je m'arrête là mais on pourrait discuter des heures des solutions possibles.

je partage cette analyse à ceci près que la bourgogne et le bojo sont peu comparables sur les effets. Autant le profil bourguignon change au détriment de la finesse parce le pinot est un cépage fragile face aux chaleurs et confit vite, alors que les sols du bojo, les expositions multiples et l'acidité naturelle des gamays mûrs (sans remettre en cause l'évolution favorable des process) bénéficient aux vins du bojo dans le cadre du RC.
 

Je nuancerais ton propos sur le Beaujolais. La diversité des sols est très importante dans cette région. Pour discuter simplement du plus connu d'entre eux, le granite (puisque je parlais des crus), il me semble que ce n'est pas un cadeau car il est particulièrement drainant. En revanche, c'est vrai qu'avec les expositions il y a beaucoup à faire.
De plus, je suis dubitatif sur le fait que le Beaujolais profite du RC. Je pense qu'on arrive aussi à une limite. Les gamays massifs à à14-14,5% peuvent fonctionner mais pas partout et pas chez tout le monde. C'est par ailleurs une région ou un certain nombre de personnes poussent pour une créations de 1ers crus. Ca va être très intéressant de voir si la sélection se fait sur des critères historiques ou davantage "prospectivistes" si j'ose utiliser ce mot.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire
15 Sep 2023 13:08 #576

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20419
  • Remerciements reçus 1911

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

En effet, il y a aussi une grande diversité de sols, y compris parmi les crus, granite certes, schiste, argilo calcaire à julienas par exemple mais aussi des sols variés en MAV. Là décomposition du granite n'empeche pas des sols plus profond, argileux sous le granite.
pour autant je pense qu'on en restera aux terroirs historiques pour les classifications mais bien entendu, pour supporter ce RC il faut vinifier en tradi et il ne me semble pas que cela soit pbmatique le gamay bien vinifié à 14, sur les crus, ça reste très digeste.
15 Sep 2023 16:16 #577

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 19670
  • Remerciements reçus 4844

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Je ne sais pas si le forum s'en est déjà fait l'écho, et si c'est le cas, les modérateurs pourront effacer ce message : Le photographe et cinéaste Yann Arthus Bertrand a réalisé un film documentaire d'une trentaine de minutes sur la Champagne et l'évolution climatique : Savoir (Re) faire.
C'est tourné chez Ruinart et un donc un lpvien y apparaît souvent. 
C'est bien entendu promu par LVMH : www.lvmh.fr/actualit...

Jérôme Pérez
27 Sep 2023 21:34 #578

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 19670
  • Remerciements reçus 4844

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

un peu plus d'info ici :
www.larvi.com/savoir...

avec quand même un sentiment ambigu d'osciller entre documentaire engagé et publi-reportage.

Jérôme Pérez
28 Sep 2023 08:19 #579

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

France
"La vendange 2023 s’achève, il faut se préparer aux aléas climatiques de 2024".

www.vitisphere.com/a...
10 Oct 2023 19:49 #580

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1915
  • Remerciements reçus 270

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Changement climatique et vin: une étude jette un pavé dans le marc
information fournie par AFP•12/10/2023

www.boursorama.com/a...
12 Oct 2023 16:15 #581

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 297

Réponse de Michou sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Changement climatique et vin: une étude jette un pavé dans le marc
information fournie par AFP•12/10/2023

www.boursorama.com/a...
 

Des journalistes et chercheurs découvrent l'eau chaude.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
13 Oct 2023 09:52 #582

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3283
  • Remerciements reçus 304

Réponse de winaddict33 sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Changement climatique et vin: une étude jette un pavé dans le marc
information fournie par AFP•12/10/2023

www.boursorama.com/a...



 

La même info un peu plus développée
:Et si le changement climatique nous offrait un meilleur vin ?
www.nationalgeograph...

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
16 Oct 2023 19:14 #583

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3283
  • Remerciements reçus 304

Réponse de winaddict33 sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Agrivoltaisme et vigne (c'est pas tout frais, mais pas encore signalé ici)

objectifaquitaine.la...

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
21 Oct 2023 04:23 #584

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Prospective
Le chaos climatique ne fera pas tomber les plus grandes régions viticoles.

www.lecho.be/dossier...
17 Nov 2023 18:59 #585

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 725
  • Remerciements reçus 337

Réponse de Silène sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Champagne Ruinart
La maison Ruinart crée une cuvée témoin du changement climatique :  Champagne : Ruinart année zéro | Les Echos
06 Déc 2023 11:42 #586

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Sécheresse
La canicule extrême de 2019 n’a pas eu raison de tous les cépages.

www.vitisphere.com/a...
14 Fév 2024 18:43 #587

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Oeno
La rafle pour vinifier et s'adapter au réchauffement climatique.

www.vitisphere.com/a...
20 Fév 2024 15:41 #588

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Viti
Comment maintenir une continuité de style dans le contexte du changement climatique.

worldoffinewine.com/...
20 Fév 2024 18:58 #589

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Languedoc
"Les vignerons du Languedoc doivent oublier le sauvignon !"

www.vitisphere.com/a...
16 Mar 2024 12:59 #590

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Europe
90% des vignobles du sud de l’Europe voués à disparaître d’ici la fin du siècle !

www.vitisphere.com/a...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
26 Mar 2024 20:19 #591

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Entretien
"On pourra toujours vivre de la viticulture en France à la fin du siècle".

www.vitisphere.com/a...
31 Mar 2024 10:28 #592

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Changement climatique
Le climat changeant, la viticulture doit réaliser sa révolution copernicienne en faisant appel à des techniques de rupture avancent Alain Carbonneau et Jean-Louis Escudier dans leur dernier ouvrage.

www.vitisphere.com/a...
05 Avr 2024 19:51 #593

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet Vignobles et évolutions climatiques

Sud Ouest
Réchauffement climatique et vignes:
  1. Les plus exposés : les vignobles de Fronton et du Tarn-et-Garonne.
  2. Les moyennement exposés : les vignobles du Lot, du Tarn et de l’est du Gers.
  3. Les moins exposés : les vignobles de l’Aveyron et de l’ouest du Gers y compris Saint-Mont et Madiran-Pacherenc.
www.tema-agriculture...
 
05 Avr 2024 19:53 #594

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck