Nous avons 2162 invités et 56 inscrits en ligne

L'autre Brasserie Flo

  • Messages : 6588
  • Remerciements reçus 4416

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

J'adore! Bravo Mathieu! (tu) (tu) (tu)

JB
29 Aoû 2012 19:48 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2980
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de Benji sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Du grand art. (:P)
Chapeau, Queneau n'aurait pas fait mieux !
Benji

PS : on attend les photos !
29 Aoû 2012 19:52 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95054
  • Remerciements reçus 25086

Réponse de oliv sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Très très fort, Mathieu !! (tu)(tu)
29 Aoû 2012 20:11 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95054
  • Remerciements reçus 25086

Réponse de oliv sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Bulles fines et acte manqué


Euh, alors oui, bon, comment vous dire !
Me demandez surtout pas pourquoi mon cerveau rachitique a trouvé de la bulle sur un vin tranquille...

Petite précision quand même : les trois marlous qui ricanent en balançant les dossiers secrets du GC affichent le teint hâlé, serein et frais des kakous de plage qui ont fait leur Maccione en moule quéquette pendant les trois dernières semaines !
Et pendant ce temps, non content de tenir le bouclard esseulé dans un Paris déserté, l'Chef Gunthard tire un air de bidet dépressif en manque de panorama estival.
Et pour aggraver mon cas, v'là qu'il me prend la saine idée de jouer au livreur de pinards en plein Paris alors que les gnous sont visiblement tous rentrés à l'abreuvoir ce week end !

Bilan : la batterie de mon Hummer est dans le même état que mon cerveau, c'est à dire à plat et une fois les caisses retransvasées dans la calèche de secours, voilà que ça klaxonne, ça déboite, ça bouchonne !
J'arrive avec 3 plombes de retard pour constater que les zigomars ont déjà attaqué les affaires d'hommes !

Comment voulez-vous après ça que les derniers neurones encore actifs de l'Oliv passent pas en mode tapenade et cherchent à buller le plus tôt possible ?

Et dire que le Président Galinsky rentrait de Cuba dimanche...
Ouf, l'honneur est sauf ! :D


Je sens que j'ai pas fini de l'entendre, celle-là ! :)o





Domaine Labet, Côtes du Jura, Fleur de Savagnin, 2010
CR à venir, une fois la bouteille du mois mise en ligne.


Richard Leroy, Les Noëls de Montbenault, Vin de France, 2009

La robe est sur un léger doré.
Le nez est douteux, sur des senteurs de pommes blettes et des notes oxydatives qui ne feront que se renforcer au réchauffement dans le verre.
La bouche présente pourtant une très belle matière première, sur une belle ampleur et une acidité nette.
Mais le vin est clairement en voie d'oxydation et n'apporte que bien peu de plaisir.
Damned, encore un Richard Leroy de plus dans ma hotte à misère...
ED ?


Stéphane Bernaudeau, Vin de France, Les Nourrissons, 2008
La robe est sur un jaune qui tire sur le doré.
Le nez est finement réduit, sur un léger grillé qui s'évacue pour laisser place à de belles notes de citron confit, d'agrumes.
La bouche est fantastique de concentration et de puissance, le vin impacte littéralement le palais !
L'ensemble est génial de présence en bouche, énorme, impressionnant tout en restant frais et traçant.
Le réchauffement fait passer le vin de goûts d'agrumes à des notes plus miellées.
La finale est longue, persistante, peut être plus en côté tactile qu'aromatique où il doit pouvoir gagner en complexité.
Superbe découverte, et grand vin d'avenir ! (tu)


Terre Inconnue, Sylvie, VDT, 2005

La robe est très sombre, quasi noire.
Le nez est terriblement marqué par des notes de vernis qui brûlent le nez et masquent un ensemble fruits noirs et épices.
La bouche est à la limite de l'acescence, par une acidité terrible, quasi vinaigrée et un côté massif peu avenant.
Les tannins terriblement asséchants rendent la finale douloureuse.
Mon PDF pantouflard adepte des chemins bien balisés crisse et pousse des cris d'orfraie...
ED ?


Alain Gallety, Côtes du Vivarais, La Syrare, 2007

La robe est jeune, violacée tirant vers le noir.
Le nez est beau, encore marqué par un boisé épicé caramel qui enrobe de très jolies senteurs de coulis de fruits noirs.
La bouche est ample, très concentrée et encore assez massive en l'état.
Le vin est suave, un peu lourd pour moi à ce stade, notamment par son élevage encore insistant.
Les gouts sont nets, sur la violette et les épices.
Je pense que tout est là pour faire une très belle bouteille mais que les fragiles comme moi doivent attendre que l'ensemble se pâtine un peu.
Une belle bouteille !

Rentrant en voiture et ce malgré une sacrée envie de profiter des talents de sélectionneur de Flo, aussi doué pour le spirituel que pour les spiritueux, j'ai préfère sauter l'étape des Rhums et Whiskies !
Ça risquerait de mettre mon cerveau en ébullition... B)




[size=large]Un grand merci à mon trio de partenaires pour leur tolérance taquine à mes défaillances légendaires et plus particulièrement à notre batelier à voile au regard d'azur pour son accueil aussi généreux que sa cuisine !

Vivement les vacances............... Et le retour ! (:D

Bises à tous,
Oliv [/size]
29 Aoû 2012 21:46 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2279

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Bonsoir
je découvre ce soir le texte irresistible de Mathieu, bon sang mais c'est bien sûr, ça me fait penser à quelque chose mais impossible de mettre un nom, damned:D
encore bravo

R

PS hier soir pour nous un Noels 2007 pas bien net, dommage, une matière superbe mais insuffisamment protégée
29 Aoû 2012 21:46 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21903
  • Remerciements reçus 6136

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Tout ça c'est bien mais ça manque de risotto...

Michel
29 Aoû 2012 21:53 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3892

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

... et de vacheries ::o

Mathieu, (tu):)

Bravo à vous, les Gunthards bronzés. Dommage pour le roi des PDF... qui ne perd rien pour attendre avec Leroy !

Bises
Phil
29 Aoû 2012 22:39 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3358
  • Remerciements reçus 496

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

J'avais lu le texte de Matthieu en diagonale et j'en avais pas saisie la substantielle moelle...excellent !! :D

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
30 Aoû 2012 07:58 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1049
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Fred B. sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Ah, une bien belle soirée dans l'humilité et le respect...! ;)
Quel était le cépage des Nourrissons?
30 Aoû 2012 09:01 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2834
  • Remerciements reçus 4070

Réponse de denaire sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Du ch'nin!

Mathieu
30 Aoû 2012 09:10 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1049
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Fred B. sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Merci!
30 Aoû 2012 09:29 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2507
  • Remerciements reçus 2378

Réponse de chrisdu74 sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Belle soirée et CR(s) à la façon de...
Je vous ai raté de peu comme qui dirait

Merci de ne pas dévoiler vos impressions sur la bouteille du mois (tu)
Mais j'ai les noms de ceux qui ne m'ont pas encore envoyé leur bafouille !

Bon je file relire mes MPs, surtout le passage sur la bulle ;)
30 Aoû 2012 19:14 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6775
  • Remerciements reçus 3750

Réponse de Marc C sur le sujet CR: L'autre Brasserie Flo - 2013

CR: Après plusieurs occasions manquées, nous nous retrouvons enfin pour un dîner à 4 programmé de longue date (1 an :S )!
Un grand merci à Eléonore et Flo pour ce superbe dîner (tu)

Acras et tartare de cabillaud
Domaine Moreau-Naudet - Chablis 1er Cru Forest - 2010
Joli nez de chablis, bouche légèrement en dedans.
Zou le chef empoigne la carafe, transvase le vin, va pour la mettre au frais dehors et... bing c'est l'accident bête:
Carafage fatal au vin et à la carafe :(

A revoir donc mais ça partait bien cette affaire
[size=x-small]les bretons faut pas les contrarier :D [/size]

Domaine William Fèvre - Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre - 2005
Nez très jeune, citronné puis anisé, quelques notes marines à la tombée de l'étiquette
La bouche est puissante volumineuse avec un joli gras mais ne manque pas de tension
Toujours cette aromatique très épurée
Longue finale, fraîche

Très très joli et étonnamment jeune pour un 2005 (tu)

Domaine Albert Boxler - Riesling Grand Cru Brand - 2008
Nez riche, sur les fruits mûrs
Bouche plus puissante et dense que le Chablis
Cette matière impressionnante est parfaitement tenue par une belle acidité bien intégrée qui donne beaucoup d'énergie au vin
Jolie finale sans sensation de richesse excessive

Superbe également, par contre j'ai parcouru une bonne partie de la France et de millésimes. C'est solaire le Brand non :D

Tajine d'agneau
Maison Tardieu-Laurent - Cornas VV - 2004
Nez sur les fruits rouges acidulés, le poivre et des notes végétales qui font assez vendages entières
Matière assez légère, longiligne avec toujours ce côté acidulé, les tanins sont soyeux
Belle persistance

Pas une trace de bois sur ce vin pour moi et un Cornas tout en fraîcheur encore très jeune

Domaine du Prieuré de St Jean Bébian - Coteaux du Languedoc (rouge) - 2001
Au nez on est dans le sud : viande fraîche, herbes, fruits noirs, léger vernis qui s'est estompé à l'aération, la cacao faisant quand à lui son apparition
La bouche est plus dense/puissante que celle du Cornas. C'est velouté avec de la fraîcheur en réserve
Belle persistance également

Tudieu, je me suis fait refiler un Languedoc ::o Joli vin même si j'ai été un peu perturbé par la "viande fraîche". Très bel accord sur le tajine

Marc
09 Nov 2013 17:55 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1338

Réponse de didierv sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo - 2013

Même avis sur le Fêvre bu il y a 18 mois.Un vin très fermé qui valait surtout par son potentiel estimé (je suis prudent hein) :S
Je m'étais dit qu'il faudrait bien attendre au moins 5 ans pour en entrevoir les qualités.

Didier
09 Nov 2013 19:53 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6775
  • Remerciements reçus 3750

Réponse de Marc C sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo - 2013

Salut Didier,

C'est vrai que ce n'est pas hyper expressif mais j'ai adoré la bouche. En général, ça ne trompe pas :)o

Amitiés

marc
09 Nov 2013 20:49 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2834
  • Remerciements reçus 4070

Réponse de denaire sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Merci pour le CR.

J'avais adoré le Brand 2008 de Boxler goûté jeune, je vois qu'il est toujours en forme!

Marc C écrit: C'est solaire le Brand non :D


Je ne sais pas d'où vient le nom, mais vu sa signification dans la langue de Goethe et de Franck Ribéry, pas impossible qu'il y a fasse particulièrement chaud...

Mathieu
10 Nov 2013 21:12 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Je partage pleinement les conclusions du Dr C.
Merci aussi à lui de nous avoir si bien fait voyager dans l'espace et dans le temps en cherchant ce qu'il avait dans le verre :D

Fort dommage pour le Moreau-Naudet,mais nul doute que tu auras à nouveau l'occasion d'en boire chez moi ;)

La Montée de Tonnerre Domaine Fèvre était effectivement très jolie, et promet de belles choses au vieillissement (merci Anthony by the way)

Pour le Brand, j'ai été également surpris par la richesse du vin. Je restais sur un Riesling Sommerberg D qui était plutôt dans le style "sabre laser".
Gros vin néanmoins, à accorder en conséquence et à surveiller côté température de service.

Chez les rouges, j'avoue ma préférence pour Bébian , qui lui non plus ne fait pas son âge, et ce - comme l'a justement souligné Marc - malgré une touche de vernis.

A noter que 2 jours après ouverture, le Cornas avait basculé du côté obscur (notes végétales bien marquées).

Florian
11 Nov 2013 16:03 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6775
  • Remerciements reçus 3750

Réponse de Marc C sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Flo écrit: Merci aussi à lui de nous avoir si bien fait voyager dans l'espace et dans le temps en cherchant ce qu'il avait dans le verre


Finalement grâce à l'aveugle j'ai adoré des Riesling et des Chablis tout en pensant que ce n'était pas ça mais comme au final c'est bien ça cela prouve que je suis cohérent dans mes goûts B)-

En relisant les CR un peu anciens, le Brand 08 de Zind nous était apparu très solaire aussi. Ouf, ça fait une bonne excuse...

Marc

PS: je note que tu n'aimes que le végétal noble de cabernet franc!
11 Nov 2013 16:14 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Tu comprends rien à la fraîcheur :D

Florian
11 Nov 2013 18:47 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95054
  • Remerciements reçus 25086

Réponse de oliv sur le sujet Gunthard, fais-moi peur !

Gunthard, fais-moi peur !


Dans le comté de la dégustation au Hazzard sévit une bande de ravagés du tire bouchons toujours prête à semer la maréchaussée de l'esprit de sérieux, à marcher sur les plates bandes des hiérarchies établies et à se fendre la poire à grands coups de quilles de contrebandes !

Ce soir, le Bo de la fratrie, plus connu dans nos rigolardes contrées comme Flo le Chefdelaville, a convoqué la famille Gunthard à une petite sauterie dans la grange du village .
Le Boss Hogginsky a sorti son costard blanc à rondeurs, son cigare des grandes heures et sa Cadillac à cornes.
Le Beau Raoul a poli les chromes de Général Lee et changé les courroies de ses zygomatiques.
Le shérif Roscoliv, comme toujours quand il part à la chasse des bons moments et des grands canons, est... content ! (:P)

Un bisou aux démissionnaires du jour, notre aïeul Jesse C parti se mettre au verre, le petit Enos Legui qui repassera le module Pinot du stage de formation de l'école Philippe le H. pour justifier son absence, notre Cletus Philou et le Scooter Denaire bien trop occupés par leur descendance à câliner ou à venir pour se laisser aller à de si canailles invitations.

Vroum, vrouuum, vrouuuuuuuuuuuuuuum ! :)-D



Hiiiiiiiiiii haaaaaaaaaaa !




Champagne Suenen, Blanc de blancs Grand Cru.
Vendanges 08-09-2010, Dégorgement 3-06-2013, Dosage 2gr/l


Robe discrète, sur un jaune grisé à la bulle assez présente.
Nez ultra fruité, sur la pomme reinette bien mûre, presque la pêche blanche.
Attaque franche, sur une acidité ferme et droite qui apporte une grande structure à la bulle un peu carrée.
Le milieu de bouche est plus austère, notamment par la présence d'une amertume un peu rustique qui a tendance à brider la finale.
Vin en l'état un peu sévère à mon goût.

Le Président Galinsky cloue le bec de l'assemblée turbulente en retrouvant le vin à l'aveugle.::o
A tous les putschistes qui envisageraient de récupérer le poste, au boulot car le Boss a de la marge !


Domaine William Fèvre, Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre, 2005


Robe sur un doré léger.
Nez bizarre, sur des notes d'écorce de mandarine, avec un végétal qui ne cessera de gagner en puissance, pour finir presque sur le géranium.
Bouche brouillonne, sur une attaque grasse mais vite déséquilibrée par une acidité sèche assez dissociée.
Des notes beurrées s'expriment là encore de manière assez mal intégrées.
La finale est salivante mais un peu âcre et marquée par des amers peu élégants.
Un vin assez illisible !

Nélin, Priorat, 2007


Robe peu rassurante, bronze tirant presque sur le rosé.
Nez fatigué, chaleureux, sur des notes de cognac et de caramel.
Bouche puissante, notamment par une grande acidité et une matière imposante mais dont les goûts de fruits secs laissent à penser qu'elle a évolué trop rapidement.
La finale est d'une amertume totalement rébarbative.
Très peu de plaisir.


Et c'est parti pour la course poursuite !


Domaine Guiberteau, Saumur, Clos des Carmes, 2007


Robe jaune paille.
Nez complexe, compromis de notes herbacées (verveine, tilleul) et fruitées (abricot) avec un enrobage d'élevage insistant (fumée, petit réduction grillée) mais qui donne une belle stature au vin. Ensemble puissant et classe.
Bouche impactante, construite sur un équilibre tout en volume et en acidité haute, à la fois large et traçant.
Finale très longue, sur des goûts de thé et de fruits frais très agréables.
Très beau vin ! (tu)
Le fond de bouteille terminé le lendemain était moins cohérent, marqué par un côté plus Eau de Cologne (alcool + parfums froufroutants) un peu excessif.


Domaine Jean Marc Boillot, Puligny Montrachet, 1995


Robe vieil or.
Nez cuit, sur le caramel et la noix.
Bouche plate.
Paix à son âme, oxydé...:(


Domaine Michel Niellon, Chassagne Montrachet, Clos de la Maltroie 1er Cru, 1993


Robe assez claire, sur un jaune paille peu évolué.
Beau nez élégant, sur l'orange, le sésame grillé, de jolies notes fumées. L'ensemble gagne en précision avec l'aération.
La bouche est brillante d'équilibre, offrant une splendide attaque nerveuse qui s'étire sans perdre une seconde en fraicheur sur une matière d'une densité impressionnante. Le vin déroule en profondeur un corps concentré mais d'une géniale buvabilité.
La finale concentrée est d'une impressionnante longueur et la bouteille se vide comme si elle était percée par le dessous.
Un magnifique vin ! (tu)(tu)


On s'est pas que rincé l’œil ! (:D


Domaine La Terrasse d’Élise, IGP Hérault, Pradel, 2012


Robe pourpre très jeune.
Nez exubérant, un peu excessif et entêtant, sur la liqueur de fruits noirs, le guignolet, la rose ancienne et le jasmin.
La bouche propose une matière simple, sur un équilibre facile entre une matière fluide et une jolie acidité agréable.
L'ensemble est plein de fruit, un peu trop, avec un côté bonbon à la violette qui vire vite à l’écœurement.
Finale inexistante, glissante, sans tanins.
Un vin un peu simplet, manquant de corps et trop primaire en l'état.

Domaine Voge, Cornas, Les Vieilles Fontaines, 1999


Robe profonde.
Nez mat, sur des notes légèrement animales, la viande crue, le foie. L'aération libère un peu de fruits rouges mais rien de bien évident.
La bouche est très serrée, sur une attaque puissante que la matière de demi-corps peine à équilibrer.
L'aromatique épicée semble assez fermée et même si les tanins sont de qualité, le vin refuse de se livrer totalement.
La finale tendue manque de chair et reste virile et stricte.
Un vin à attendre, trop austère en l'état.


Domaine Geantet Pansiot, Gevrey Chambertin, Vieilles Vignes, 2002


Robe avec un début d'évolution.
Nez assez solaire, plein de fruit, sur le coulis de fruits noirs, la mûre, des notes de confiture de fraise.
La bouche est tendre, sur une matière croquante et juteuse, une chair savoureuse et pulpeuse très agréable.
Le vin déroule un joli volume simple, sans réserve de puissance mais facile et gourmand, très primaire.
La finale fluide et sans tanin manque toutefois un peu de présence et de consistance.
Un vin surprenant (j'ai dit "Galaxie Reynaud" !), plein de fruit, gourmand, presque trop.
Joli !


Quelle quiche, ce Roscoliv ! (:P)


Domaine Voge, Cornas, Les Vieilles Fontaines, 2005


Robe sombre.
Nez fermé, marqué de notes épicées et boisées et d'une pointe vernis.
Bouche assez stricte, sur une haute acidité et qui mettra du temps dans le verre à se détendre un peu et à offrir quelques saveurs de fruits noirs.
Les tanins sont de qualité mais le vin n'apporte que peu de plaisir en l'état, trop serré et austère dans son expression.
A attendre.


Domaine Vincent Dancer, Pommard, Les Perrières, 2002


Robe grenat clair.
Nez un peu réduit, des notes fromagères masquant un peu un bel ensemble très fruits rouges avec une jolie pointe végétale.
La bouche est agréable, sur une attaque au fruit croquant, dont la tendreté apparente s'étire grâce à une acidité qui lui donne beaucoup de tonus.
L'aromatique est très agréable, sur la groseille et la framboise.
La finale est toutefois marquée d'une légère sécheresse qui appelle la table pour se rééquilibrer.
Joli vin.


Le fromage arrive ? Chsss, chsss, il est content ! (:D


Pierre Overnoy, Arbois Pupillin, Vin Jaune, 1989


Robe marron très trouble.
Le nez est affreux, sur le vieux bouillon de pot au feu, le céleri, la colle à bois.
La bouche propose en revanche une structure géniale de puissance maitrisée construite autour d'une acidité magnifique qui lance un corps remarquable.
L'équilibre produit est brillantissime de tonus et d'amplitude !
Malheureusement, les goûts sont désagréables, toujours sur les notes d'oxydation perçues au nez et empêchent cette bouteille de mériter de plus amples superlatifs.
Grand vin de trame à l'aromatique peu avenante.
A voir si le fond de bouteille et l'aération l'aura transformé.


Château Tirecul La Gravière, Monbazillac, Cuvée Madame, 1999


Robe très foncée, presque bronze.
Nez complexe, dense, sur la confiture d'orange amère, le chocolat au lait et d'évidentes notes de safran.
L'attaque en bouche est très liquoreuse, sur un jus franc bien équilibré par une belle acidité.
L'aromatique est puissamment marquée par le safran et des goûts de confiture d'abricot.
La finale est agréable quoiqu'assez roborative.
Un beau liquoreux, assez puissant.


Rhum JM, 2001


Robe bronze.
Beau nez ample, épicé et doux, sur des notes fruitées de banane confite, de cannelle avec une pointe végétale d'herbe coupée.
Bouche remarquable d'équilibre sans morsure alcoolique, d'un impact aussi net que sa douceur est agréable.
Finale confortable et dense, d'une longueur remarquable.
Superbe. (tu)


Sont trop forts, ces Gunthards !



Les copains ont encore frappé très fort avec une nouvelle soirée de grande poilade et de belles bouteilles.

Avec un remerciement spécial à notre bon Flo pour sa cuisine estivale absolument délicieuse !
J'espère que les Gunthard n'ont pas trop abîmé le gentil beau frère et qu'il a survécu à une nuit qui s'annonçait longue... B)

A très vite à tous,
Oliv
09 Jui 2014 14:35 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3045
  • Remerciements reçus 31

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet Re: Gunthard, fais-moi peur !

Salut Oliv, très beau CR comme d'hab. un petit souci sur la photo de la bt de rhum... ;)
A+
JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
09 Jui 2014 14:46 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1861
  • Remerciements reçus 2

Réponse de stephvocel sur le sujet Re: Gunthard, fais-moi peur !

Une bouteille de vieilles fontaines 2005 s'est révélée exceptionnelle ....Une semaine après ouverture!!!

Stéphane
09 Jui 2014 14:51 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1284
  • Remerciements reçus 31

Réponse de thibsana1985 sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Très joli CR, comme d'habitude! (tu)
J'avais trouvé le Madame 1999 particulièrement complexe, aérien et avec une finale très longue (mais pas roborative pour ma part). Je suis étonné de ne pas en lire plus d'éloges ici.

Bien cordialement,

Thibault

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
09 Jui 2014 15:43 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2834
  • Remerciements reçus 4070

Réponse de denaire sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Eh ben, heureusement que c'est pour la bonne cause, sinon je m'en voudrais d'avoir raté ça.(tu)

Merci pour le CR, délectable comme il se doit. Encore un "vieux" pinot qui sent le grenache avec ce Geantet Pansiot, hum? Ça me rappelle quelque chose - c'est rassurant de voir qu'il y a des choses qui ne changent pas!:D

Dommage pour l'aromatique de l'Overnoy, sur le papier c'est une bouteille qui fait assez rêver...

A bientôt,

Mathieu
09 Jui 2014 16:20 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95054
  • Remerciements reçus 25086

Réponse de oliv sur le sujet Re: Gunthard, fais-moi peur !

J'ai mis le champagne en chenin, le pinot en grenache et... même l'étiquette du rhum en monbazillac.

Rien de nouveau sous le soleil, la grande classe, quoi, comme d'hab' ! :?:P
09 Jui 2014 17:48 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6065
  • Remerciements reçus 699

Réponse de sly14 sur le sujet Re: Gunthard, fais-moi peur !

Avec un bouchon qui brouillonne.
:)

Sylvain
09 Jui 2014 17:54 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20419
  • Remerciements reçus 1911

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Gunthard, fais-moi peur !

le petit Enos Legui qui repassera le module Pinot du stage de formation de l'école Philippe le H. pour justifier son absence

moi j'dis qu'il a le nez fin ce gui :P
09 Jui 2014 18:41 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 758

Réponse de legui sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Flatteur, va...

Guillaume
09 Jui 2014 19:16 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2361
  • Remerciements reçus 4212

Réponse de dt sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Les 93 sont très réussis chez Niellon.
Accessoirement, ils constituent pour moi, année après année, les plus grands blancs de Bourgogne. Des vins concentrés, expressifs, parfaitement élevés et encore étonnement accessibles en comparaison de certains producteurs vedettes.

Denis

Denis
09 Jui 2014 20:43 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2637
  • Remerciements reçus 1250

Réponse de Galinsky sur le sujet Re: L'autre Brasserie Flo

Cette nouvelle soirée, fut une nouvelle fois placée sous le double signe de l'amitié et la rigolade avec un Raoul en grande forme et que l'on croise que trop rarement ! :)o

L'ensemble des vins furent éclectiques, avec trop peu de véritable feu d'artifice. Mais comme toujours, le fait de nous retrouver ensemble fut le principal succès d'une telle soirée ! :)-D

Pour ma part, le résumé est le suivant :

Champagne Suenen – Grand Cru « Blanc de Blancs »
Robe jaune pale – Arômes floraux et herbes fraîches – Bulles assez peu présentes – La bouche est droite, franche, avec une amertume un peu trop appuyé en finale – Longueur moyenne.

Chablis 1er Cru « Montée de Tonnerre » Domaine William Fèvre 2005
Robe Jaune avec des reflets verts
Le premier nez est sur la réduction avec une présence légèrement soufrée – La bouche est sur la tension, avec des notes végétales – l’Ensemble ressort brouillon, pas de grand plaisir.

Espagne, Priorat – Nelin 2007
Robe jaune orangée – Nez peu avenant sur un coté oxydé – En bouche la première impression est la peau de Kumquat, mais avec de la densité. Pas de plaisir en l’état.

Saumur « Clos des Carmes » Domaine Guiberteau 2007
Robe jaune soutenue – Nez avec une « belle » réduction sur un coté grillé – Bouche riche, complexe sur des notes d’abricots avec une acidité rafraichissante en finale. Bravo !

Puligny Montrachet - Domaine Jean Marc Boillot 1995
Robe orangée – Nez caramel, noix… Enfin tout ce qui amène au verdict sans appel…. Oxydation net et sans appel ! :X

Chassagne Montrachet 1er Cru « Clos de la Maltroie » - Domaine Michel Niellon 1993
Robe jaune brillante – Nez sur les fruits jaunes, pêches et des notes finement grillées. (Je pense que le souffre, assez important à l’origine, à permis de conserver cette couleur…assez vive)
Bouche sur la fraîcheur et l’élégance. L’ensemble de la bouche déroule sur la longueur et la largeur, très belle densité et une finale acidulé. Superbe bouteille. TRES BIEN

IGP Hérault – « Pradel » Domaine La Terrasse d’Élise 2012
Robe rubis brillant – Nez sur le sirop de Groseille et de fruits rouges divers – En bouche c’est un peu caricatural dans sa construction.

Cornas – « Les Vieilles Fontaines » Domaine Voge 1999
Robe dense, opaque.
Nez sur un coté sanguin, qui m’évoque directement le foie de veau cru – Le vin nécessite absolument une aération pour faire apparaître de discrets fruits rouges.
En bouche, la puissance du vin marque les esprits avec une sécheresse apparaissant sur la finale.
Un vin qui a encore besoin de temps pour se fondre, mais qui restera pour les amateurs de vins sur la puissance.

Gevrey Chambertin « Vieilles Vignes » Domaine Geantet Pansiot 2002
Aromatique sur un coté fumé, pates de fruits rouges – En bouche, c’est un panier net de fruits avec une très pureté, le vin s’étire toute en longueur avec une finale qui tombe un peu vite avec un coté un peu simpliste. Grand plaisir pour un vin gourmand, que je place aussi sur le grenache. BIEN+

Cornas « Les Vieilles Fontaine » - Domaine Voge 2005
Robe opaque - Nez puissant sur les épices avec un coté encore boisé et les fruits rouges – Bouche puissante, mais encore trop stricte en l’état. A attendre de nombreuses années si la comparaison doit se faire avec le 1999.

Pommard « Les Perrières » Domaine Vincent Dancer 2002
Robe assez claire – Nez sur la fraise discrète et sur un coté ronce – Bouche tendue avec une acidité un poil mordante, la fraîcheur sera la caractéristique principale de cette bouteille, avec une pointe sèche en finale.

Arbois Pupillin – Vin Jaune Domaine Pierre Overnoy 1989
La robe est brunissante et manquant de netteté – Le nez est peu avenant – Par contre la bouche est superbe d’équilibre entre structure et acidulé – longueur impressionnante – Un vin à boire en se fermant le nez pour apprécier. Je serais curieux de voir, si une aération prolongée (mais vraiment prolongée !) pourrait faire son œuvre, après avoir passé ces longues années en milieu réducteur.

Montbazillac « Cuvée madame » Domaine Tirecul La Gravière 1999
La robe est couleur ambre – Le nez est sur les agrumes confits et les épices douces – Bouche dense, enrobant gras et acidité. Superbe longueur.

Merci à tous, et spécialement pour son accueil et la Souris d'Agneau à se damner !(tu)

Eric
09 Jui 2014 23:49 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck