Nous avons 1797 invités et 58 inscrits en ligne

La Pialade

  • Messages : 6594
  • Remerciements reçus 4444

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: ​​​​​​​La Pialade 2013

CR: La Pialade 2013

Celui là il m'a vraiment fait kiffer hier soir! 
Un nez bien expressif, sur la fraise, le poivre blanc, le chocolat, plein de trucs!
La bouche est fluide, sans trop de matière donc mais ce n'est ni gênant ni frustrant car il y a une sorte de puissance, tirèe de je-sais-pas-quoi (l'alcool sans doute), qui résiste à la grosse fraîcheur qui s'exprime.
Un vin qui a magnifiquement répondu à la sauce servie avec la ventrèche de thon rouge (légèrement marinée au Ras El Nout du Roy, puis grillée) et sa purée de patates aux olives noires; 
la sauce dis-je, d'inspiration provençale, au vin rouge, veau, lard fumé, coulis de tomate, olives noires...
Un dialogue entre le plat et le vin qui n'a pas échappé aux papilles gourmandes de ma belle-soeur!
Un très très bon moment! 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, trainfr, DUROCHER, TristanBP, Papé, sebus, GAET, starbuck, leteckel, Gerard58, Fredimen
07 Nov 2021 19:11 #841

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 790
  • Remerciements reçus 154

Réponse de alain_vin sur le sujet ​​​​​​​La Pialade 2013

Tiens j'en profite, j'ai ouvert un 2013 en début de semaine pour un apéro avec deux amis amateurs, j'ai été assez déçu... Cela m'a rappelé les 2-3 fois où j'ai bu un 2014, le vin me parait maigre et très acide, limite jus de pamplemousse. Il y avait bien une trace de ce que peut donner cette cuvée quand elle est au rendez-vous, mais trop lointaine pour apporter un vrai réconfort.
Une fois de plus, je me dis que les Tours sont bien plus réguliers, vieillissent aussi bien sinon mieux, et sont moins chers... Je ne cours pas après cette cuvée, et ce n'est pas cet exemplaire qui me fera changer d'avis.

Alain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gerard58
19 Nov 2021 22:57 #842

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8420
  • Remerciements reçus 1839

Réponse de FGsuperfred sur le sujet ​​​​​​​La Pialade 2014 côtes du rhône...

CR: La Pialade 2014 côtes du rhône
il est de ses vins qui vous marque pour longtemps, tellement le style et le plaisir aporté est immense... même si ce n'est, objectivement parlant, pas le plus grand vin que j'aie bu, loin de là...
il est de ces vins, dont on se complait à plonger profondément et longtemps le tarin dans le verre, sentir encore et encore les douces, non effluves de fraise écrasées, soutenues d'une volatile évidente, mais rafraichissante, que dis-je... idéale !
alors il est de ses vins dont on remercie chaudement, même si le vin ne l'est pas, la personne qui, avace passion, s'est permise de me la céder, tellement les compte-rendus lus ci et là, me faisaient "baver" d'envie...
alors que dire de l'abruti que je suis, qui n'a pas osé contacter le domaine de peur de gêner, peut de faire une commande "épicerie" qui va plus emmerder que faire gagner de l'argent, perdre du temps surtout, que je regrette, même si c'est probablement trop tard, le pire est que le numéro est dans mes contacts de mon téléphone... timidité extrême quand tu nous tient, le net est, on l'oublie trop souvent, un miroir déformant de notre personnalité...
quand j'ouvre religieusement ce flacon pour dans "36 heures" je n'imaginais pas qu'en en versant quelques centilitres dans le verre, j'allais littéralement tomber "amoureux" (toutes proportions gardées...)
alors quand je plonge effectivement mon nez dedans, les senteurs de fraise, de framboise, mais surtout et encore groseille explosent incroyablement, quelle fraicheur, quellle pureté, ça père... même pas envie de le mettre en bouche, ce vin respire de pureté, d'envie et de pas envie d'y toucher à la fois, la peur de le souiller sans doute, pourtant faudra bien...
prenant mon courage à 2 mains (faut bien ça) j'amère humblement le doux nectar à mes lèvres qui, du coup, se mettent en retrai, mais j'vais quand même pas en fout'par terre ? sans blague donc allons y gaiement et osons...
ce toucher de bouche est épique, cet équilibre construit sur cette si fine et caractéristique acidité...
en milieu de bouche le vin jute littéralement, il envoie ses joyeux amers à l'assaut de mes papilles demandeuses, sans même avoir besoin de leur demander l'autorisation, elles se soumettent avec un plaisir non dissimulé, se rétractent puis apprécient ce douyx breuvage à sa juste valeur, car non seulement ce vin de groseille, de fraise et de grenadine est un plaisir XXXXXL, le rocco sieffreddi du vin, qui jute, prend large et bien sûr long, et même si complexité n'est pas son second prénom, je me complais à lui en trouver un autre, orgasmique ? non c'est exagéré...
en tout cas pile poil le type même de vin qu'on peut me servir, matin, midi, soir et même la nuit, j'm'en relèverais pour une goulée !
alors que dire sur sa longueur réaliste en bouche, elle est très belle, soutenue par ses amers que je trouve splendide, mais que d'autres trouveront "too much" et une acidité qui ne plaira clairement pas à tout le monde...
mais voilà, 2 âmes se sont rencontrées, un esprit qui réfléchit sans doute trop aux dires et pensées de tout un chacun (réfléchir c'est désobéir parait il, fuck off ! ) alors oui...
j'aime ce type de vin décalé, qui a des c oui... mais un rhône avec une fraicheur pareille, ça devrait être interdit par la loi, pour tout me ramener en cave ! je saurais quoi en faire, c'est splendide, ni plus ni moins...
si vous n'aimez pas la volatile (lire acidité volatile, vous savez cet ignoble défaut qui tend à rendre les vins en vinaigre), ni les amers, ni l'acidité, alors prenez vos jambes à votre cou, ce vin (voire ce domaine sur certains millésimes toutefois, n'est pas fait pour vous...
alors quand je vois mon subconscient, mon palais en redemander, alors je me dis que ce vin m'a attaqué direct là ou ça fait mal, en fait du bien...
l'objectivité me manque, m'enivre probablement car malgré le crachoir, celui ci restera aussi sec qu'un réservoir vide, l'égout central ayant vampirisé le doux breuvage, ce vin fait désormais partie de moi, si je puis dire (l'en reste encore mais pas pour longtemps)
en tout cas il m'a caressé l'intellect, preuve que mon cerveau est pas bouffé par la connerie ambiante (enfin pas complètement) et que cet arrêt de travail impromptu m'aura au moins permis de faire la connaissance de ce vin...
je vais arrêter là mes élucubrations et vociférations pour donner mon avis, forcément pas objectif, car je n'ai aucunement l'intention de l'être...
excellent+++
​​​​​​​
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LPV, PtitPhilou, Olivier Mottard, Sylv1, tht, jlcc, didierv, gege, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Oyaji-sama, david84, Gerard58, éricH, Lionel73, JulienG., rafalecjb, Kana
30 Déc 2021 22:40 #843

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3264
  • Remerciements reçus 4729

Réponse de GILT sur le sujet CR: La Pialade 2012 - Côtes du Rhône

CR: La Pialade 2012 - Côtes du Rhône

Le vin est d'un rouge brique , légèrement trouble , avec une transparence marquée.
Le nez est délicat et d'intensité modérée ; il est complexe en mélangeant l'écorce d'orange, la fraise des bois, la rose.
Un carafage ne le transformera pas.
La bouche est à l'unisson du nez  à savoir fine, élégante avec une certaine fraicheur.
Un bon vin mais pas transcendant.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Alex, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Psylo, Oyaji-sama, starbuck, leteckel, Gerard58, JulienG., Garfield
01 Jan 2022 19:15 #844

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 2632

Réponse de David Chapot sur le sujet ​​​​​​​La Pialade 2014 côtes du rhône...

Bu ce soir une CR: Pialade 2014
Fichier attaché :

Robe :
grenadine très claire avec reflets tuilés; on devine qui a produit le vin...
Nez : fraise écrasée, grenadine, rose, laurier, lavande, eau de cologne, superbe de complexité. On note cependant un côté vert/pépins tout juste mûrs qui signe un millésime frais.
Bouche : attaque avec une pointe d'acidité et toujours ce trait de vert. La bouche est ronde, caressante, suave mais reste entourée par des tannins un poil verts.
Conclusion : Bien++/Très bien-- Un vin qui ne laisse guère de doute sur son géniteur, avec une complexité aromatique dont on ne se lasse jamais, mais l'effet millésime se fait sentir ici. Emmanuel Reynaud m'a d'ailleurs dit, quand j'ai recupéré mes bouteilles : il s'agit d'un millésime léger (et je rajoute, après l'avoir dégusté, : avec une maturité de tannins qui ne me semble pas tout à fait optimale). Je pense que le Côtes-du-Rhône de Laurent Charvin présente moins ce côté végétal, mais également moins de rondeur/caresse que cette Pialade. À propos du millésime 2014, que Laurent rapproche de 2018 - et je l'ai constaté maintes fois - (et 2018 de 2021), il semble en être autrement chez Emmanuel Reynaud pour qui 2014 et 2018 ainsi que 2021 et 2018 ne sont pas du tout comparables (effet de la maturité tardive du terroir de Rayas sur le sable et entouré de bois?) Quoi qu'il en soit, et c'est bien là l'essentiel, je suis ravi d'avoir pu partager ce vin rare avec des gens que j'aime sifflant ainsi d'un seul coup la moitié des bouteilles auxquelles j'ai eu droit :)
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER
12 Mar 2022 21:42 #845

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6430
  • Remerciements reçus 12945

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: ​​​​​​​La Pialade, Côtes du Rhône, 2007

 

CR:

La Pialade - Côtes  du Rhône 2007
Ma dernière  dégustation  date de quelques mois.
Bouteille ouverte sans préparation.
Bouchon de taille moyenne mais pas du tout imbibé.
Bien entendu, la robe est claire et évoluée.
Un nez d’abord fruité (fraise et orangé sanguine) qui se laisse ensuite dominer par des arômes épicés (essentiellement le laurier et le girofle).
La bouche présente un équilibre encore peut-être plus abouti que lors de ma dernière dégustation avec une fraîcheur totalement préservée et toujours aussi étonnante au vu du millésime.
Très jolie longueur bien épicée.
A boire et, en ce qui me concerne, j’ai beaucoup aimé.

Olivier


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tht, Nilgiri, Galinsky, Axone35, Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, Val59, Papé, starbuck, leteckel, Gerard58, Kiravi
21 Avr 2022 17:02 #846
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5184
  • Remerciements reçus 6544

Réponse de icna sur le sujet CR: La Pialade – Côtes-du-Rhône – 2012

CR: La Pialade – Côtes-du-Rhône – 2012

La robe est assez foncée pour une pialade.
Le nez est sur la fraise surmûr, les fruits un peu cuits, les épices orientales, c'est un peu décadent. 
La bouche est d'abord un peu muselée mais le vin est servi trop froid vers 13°, il va s'ouvrir au réchauffement avec des épices, du poivre et un peu d'agrumes. C'est assez plein et riche, toujours avec ce côté bien mûr et enveloppant. On n'a pas le coté aérien que l'on trouve parfois. La longueur est bonne.
J'avais préféré ce vin sur sa jeunesse car là il est sur un autre registre, agréable mais plus sudiste. Ca me confirme que je préfère pialade sur la jeunesse ce qui va être compliqué puisqu'il n'y aura pas de 16, 17 et 18.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, tht, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Gerard58, Garfield
10 Mai 2022 05:38 #847

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5184
  • Remerciements reçus 6544

Réponse de icna sur le sujet CR: La Pialade – Côtes-du-Rhône – 2015

CR: La Pialade – Côtes-du-Rhône – 2015

La robe est assez claire mais pas trop pour une pialade. 
Le nez est riche, expressif et sudiste sur la cerise, les épices, le musc et un peu de garrigue. 
La bouche est fruité sur la cerise avec même un coté peau de cerise. Malgré le côté sudiste ça garde une belle fraîcheur (servie assez frais). La finale est assez longue avec de légers amers sur un peu d'agrumes mais surtout les épices et le poivre. J'aime même si je n'aurais jamais dit pialade a l'aveugle. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, Papé
24 Mai 2022 19:11 #848

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3007
  • Remerciements reçus 7931

Réponse de leteckel sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2013

CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2013

3 mots car pas pris de notes. Bu à l'aveugle.

La robe fait bien évoluée, tirant sur le brin / brique.
Le nez semble avoir basculé sur un côté tertiaire, ça champignonne puis viennent ensuite des étonnantes notes de miel.
La bouche est plutôt fluide, avec de l'acidité mais bizarrement je trouve ça plutôt (très) bon  .
Si ce n'était la relative aversion de mon hôte pour le pinot noir, j'aurais pu partir sur ce cépage avec de l'évolution. 
A la vue de l'étiquette, on ressent quelques notes d'oranges sanguines qui auraient pu relier ce vin à son géniteur.
Dans tous les cas, ça me parait à boire.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Vyat, Kiravi, Vesale, alex73
26 Jui 2022 13:57 #849

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9368
  • Remerciements reçus 17385

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: La Pialade – Côtes du Rhône – 2009

CR: La Pialade – Côtes du Rhône – 2009
 
Fichier attaché :


 Bue lors d'une dégustation de LPV78 sur les Châteauneuf-du-Pape rouges sur sable, relatée  ICI

Il s’agit seulement d’une moitié hors thème car cette cuvée est issue pour 50 % des jeunes vignes de Pignan.

Mais comme écart d'appréciation, on n'a pas fait dans la demi-mesure !

Benjamin
Une aromatique très sanguine, qui ne m’a pas orienté sur Reynaud. Ferreux.
Un corps avec une acidité élevée
Bof 

Jean-Loup
La robe assez sombre est brunie sur la frange, cette teinte gagnant même vers le centre du disque.
Très ouvert et foisonnant, le nez propose du cuir, des fruits compotés, du sous-bois quelques notes sanguines.
C’est la magnifique élégance qui frappe en bouche, qui est construite sur un équilibre abouti de vieux Châteauneuf-du-Pape. La grande vivacité participe à la sensation de grande finesse ainsi qu’à la longue finale évanescente.
Très Bien ++ / Excellent

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, Dom, Jean-Bernard, DUROCHER, LLDA
29 Oct 2022 18:45 #850

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3864
  • Remerciements reçus 7657
CR: Château Rayas - Côtes du Rhône La Pialade 2011
Nez de bonne intensité, parfumé, assez précis. C'est très plaisant, peu extrait, avec de l'évolution. C'est dominé par l'orange sanguine, la fraise écrasée, les fleurs séchées, la pousse de ronce. Le vin est bu à l'aveugle et le premier coup de nez me fait penser à un pinot noir en vendange entière un peu évolué. Au second snif, c'est évidemment Reynaud. Le vin change et les épices notamment la cannelle prennent le dessus. Ce seront ensuite des notes qui rappellent le thym, la lavande qui seront sur le devant. Joli.
La bouche est assez puissante, peu extraite, elle tapisse le palais. La matière est soutenue par une belle acidité, accentuée par des notes presque mentholées. Ce n'est pas très tannique, suave avec une belle texture. Bonne intensité aromatique similaire au nez. Ce n'est pas super profond, mais ce n'est pas grave. On prend beaucoup de plaisir. La longueur est assez bonne.
Très bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Alex, Jean-Paul B., tht, matlebat, Axone35, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, LLDA, Garfield
10 Jan 2023 21:13 #851

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3858
  • Remerciements reçus 4141

Réponse de Alex sur le sujet CR: Côtes du Rhône La Pialade 2012

Bu à cette occasion

CR: Côtes du Rhône La Pialade 2012
Robe qui n aura de cesse de prendre de la couleur, pour finir rubis presque foncée (étrangement)…
Nez sur les fruits des bois (fraise, framboise) avec ces notes d'écorce d'orange sanguine et cette typicité épicée orientale. Très beau
En bouche par contre c'est un peu confit et creux notamment en milieu de bouche voire malingre... (pas très laudatif j'en conviens)
Finale classique mais qui sèche un peu. J'ai déjà bien mieux goûté cette Pialade que je qualifierai de juste "correcte" - 14/20

Alex
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Fredimen
17 Jan 2023 09:30 #852

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8733
  • Remerciements reçus 1568

Réponse de hyllos sur le sujet La Pialade – Côtes du Rhône – 2009

CR: La Pialade – Côtes du Rhône – 2009

Jean-Loup
La robe assez sombre est brunie sur la frange, cette teinte gagnant même vers le centre du disque.
Très ouvert et foisonnant, le nez propose du cuir, des fruits compotés, du sous-bois quelques notes sanguines.
C’est la magnifique élégance qui frappe en bouche, qui est construite sur un équilibre abouti de vieux Châteauneuf-du-Pape. La grande vivacité participe à la sensation de grande finesse ainsi qu’à la longue finale évanescente.
Très Bien ++ / Excellent

Jean-Loup

Jean-Loup, je trouve comme d'habitude que tu fais une description très précise du vin, que j'arrive à goûter sans avoir la bouteille. Mais les marqueurs que tu décris et tes impressions, sont celles qui correspondent à un vin trop vieux, voire déjà passé   Donc du coup, je comprends que ça ait pas plu à beaucoup. Et je trouve en fait vos descriptions concordantes. Votre appréciation seulement a différé. ;)

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin
17 Jan 2023 12:29 #853

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9368
  • Remerciements reçus 17385

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet La Pialade – Côtes du Rhône – 2009

Peut-être, Matthieu, sauf que d'après les commentaires de Benjamin, ce ne sont pas les caractéristiques d'un vin trop âgé qui l'ont gêné. 

Jean-Loup 
17 Jan 2023 20:38 #854

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1917
  • Remerciements reçus 4441

Réponse de sebus sur le sujet CR: E. Reynaud, Côtes du Rhône, Pialade 2014

dégusté à cette occasion

CR: E. Reynaud, Côtes du Rhône, Pialade 2014
La robe et le nez hyper agrumes évoquent assez immédiatement l'univers reynaldien
La bouche délivre une trame fine qui se repose sur une acidité bien tonique, l'aromatique reste sur les agrumes. Un vin qui nécessite d'être accompagnée car un peu strict en dégustation pure.
Il propose d'ailleurs un superbe accord avec le canard à l'orange. Je garde un mauvais souvenir de ma précédente (et unique) Pialade 14, celle ci était à mon goût, l'aération a eu tendance à canaliser l'acidité.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, FGsuperfred, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Gerard58
08 Mar 2023 18:17 #855

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1202
  • Remerciements reçus 1898

Réponse de LPV sur le sujet CR: La Pialade 2012

LPV BzH Acte XXXVI


CR: Côtes-du-Rhône - La Pialade 2012



Docadn
J’avais relu les derniers avis sur Pialade 12 avant d’arrêter mon choix.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’enthousiasme soulevé à chaque Pialade 12 n’était pas des plus encourageants pour « introduire » le demandeur dans la « galaxie Reynaud ».
Mais comme dirait je ne sais pas qui « c’est en tire-débouchant qu’on peut le mieux juger un vin ».
Je double-carafe la veille, épaules dégagées » en goûtant pour la science.
Le jour même, la robe reynaldienne de rigueur s’affiche. La palette olfactive classique s’étale.
Les 11 Apôtres, relativement aguerris aux vins du/des domaines, penchent rapidement pour le vigneron mais sèchent jusqu’au bout pour annoncer Pialade.
Le demandeur semble ravi.
Un vin au fruité éclatant, aérien, gracile comme une Pialade bien née, loin d’être épuisée/fatiguée ou je ne sais quel autre qualificatif en "ée".
EXC

Gilt
Une robe très claire et un nez très élégant sur l'orange sanguine.
La bouche est également sur les agrumes avec de belles épices.
C'est long et fin.
Très belle pialade.

Durocher

On a bien la griffe producteur,les marqueurs sont là, je note les beaux agrumes et je sais que je n'aurais pas la même qualité sur une suivante de la même maison.
Très bien, j'ai eu moins bien sur le même millésime.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LLDA, RVincent, Gerard58, Fredimen
11 Mar 2023 13:42 #856

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5184
  • Remerciements reçus 6544

Réponse de icna sur le sujet La Pialade – Côtes-du-Rhône – 2015

CR: La Pialade – Côtes-du-Rhône – 2015

Le nez est classique du domaine, orange sanguine, fraise, pamplemousse, épices. 
En bouche on a super mix entre la fraîcheur, la légèreté habituelle de cette cuvée et un léger côté solaire sûrement dû au millésime, ça donne un peu de volume surtout comparé au 2014. C'est vraiment très bon et la bouteille descend toute seule. La finale est un peu courte.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, starbuck, leteckel, LLDA, RVincent, Gerard58
08 Avr 2023 05:53 #857

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2958
  • Remerciements reçus 1362

Réponse de tonioaja sur le sujet CR: La Pialade - Côtes du Rhône 2014

CR: La Pialade - Côtes du Rhône 2014

Ouverte au débotté
Température de cave. Service nikel dans les 14 degrés.

Nez charmeur, plus éclatant que 2012 mais aussi moins complexe. On survolle le floral et les épices en fond.
D'avantage de fruit primaire.

La bouche nest pas maigre, plutôt dépouillée, en jonglant proche d'une acidité prenante mais qui pourtant ne rend pas le vin  déséquilibré.

Pas de volatile comme Fred mais de beaux et fins amers en finale etend et étire  ce vin que l'on pourrait croire plus simpliste au premier abord.

Ca reste simple et plutôt évident, dans un millésime moins charnu que les précédents mais ne nous mentons pas, c'est très bon et on passe un joli moment.

A boire selon moi.

Antoine. Passionné tout court
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, tht, Axone35, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, starbuck, leteckel, the_ej, Gerard58, Fredimen, rafalecjb, Locals, Ilroulegalet
08 Jui 2023 23:50 #858

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95385
  • Remerciements reçus 25555

Réponse de oliv sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2014

CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2014

 

Bouchon parfait.
Robe sur un tuilé oeil de perdrix qui a l'air d'avoir mille ans !
Nez agréable, qui se mettra en place à l'aération pour livrer un ensemble assez classique de la maison, sanguin ferreux à l'ouverture, sur la peau d'orange, la fraise le lendemain.
La bouche en revanche est un peu creuse, sur une trame acide saillante qui domine de sa sécheresse une matière de quart de corps qui peine à l'enrober par manque de chair. Le vin joue sur ses qualités aromatiques mais rien de plus.
La finale est très courte et peine à supporter la table.

 

Pas grand chose à ajouter pour un vin déficitaire en matière et qui sur cette bouteille frôlait l'acescent.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, DUROCHER, Papé, starbuck
02 Juil 2023 21:12 #859

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1233
  • Remerciements reçus 3087

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Château Rayas - Côtes du Rhône la Pialade 2009

 

CR: Château Rayas - Côtes du Rhône la Pialade 2009

Robe rubis moyenne, évolution orangée sur le bord du disque.
Un nez moyennement expressif avec dans le désordre : des prunes dans l'eau de vie, une touche de grenadine, épicé, poivré, fraise un peu éteinte. C'est assez complexe et on ressent une note chaleureuse au nez.
Une bouche corpulente avec une pointe de chaleur, réglisse, ju-ju et sa légère amertume, des fruits rouges un peu passés, des cerises kirschées, les tanins sont fondus. Il y a une certaine élégance dans ce vin, grande longueur.

Note : 16/20. Garde : à boire et à garder.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, leteckel, Gerard58, rafalecjb
29 Aoû 2023 15:17 #860
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5184
  • Remerciements reçus 6544
CR: Pialade 2009

Le nez est sur les  fruits rouges, la garrigue avec un côté pot pourri.
La bouche est assez chaleureuse sur les fruits rouges. C'est  assez ample avec un peu de noyaux de cerise, un peu beurré et une belle longueur.
A l'aveugle on part sur un joli Rhône sud un peu chaleureux et pas trop évolué mais à la découverte de l'étiquette on est déçu de pas avoir la magie qu'on peut trouver chez Reynaud.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Gerard58
30 Sep 2023 13:16 #861

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3858
  • Remerciements reçus 4141

Réponse de Alex sur le sujet CR: Côtes du Rhône la Pialade 2019

 

CR: Côtes du Rhône la Pialade 2019 

bu au débotté avec un ami belge hier midi.
robe assez claire qui se brunira ou plutôt se ternira un peu à l’aération.

Nez amusant un mix entre le reynaudien (qu’il semble vain de décrire) et un côté nuiton pinot noir avec une touche végétale limite rafle.
Fruité bien présent à l’ouverture puis fermeture assez rapide dans les 2-3 heures qui ont suivi.

L’attaque en bouche c’est l’immense point fort de ce vin. Finesse, délicatesse, velours tout ce qu’on veut mais  assurément d’une fluidibilite et torchabilié totale.

Finale plus étrange mais une grosse acidité et touche ronce végétale finale qui ne fait pas du tout Rhône sud.

Un vin assez déroutant, ouvert, fermé, ouvert puis fermé et mon ami totalement décontenancé a finalement tranché pour un (très) bon bourguignon de la côtes de nuits.

bah non c’est du Reynaud, allez
bienvenue chez Manu 

Alex 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Galinsky, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, tomy63, Ilroulegalet
02 Déc 2023 11:50 #862
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3155
  • Remerciements reçus 4952

Réponse de tomy63 sur le sujet La Pialade

J adore ce Pialade 19 sur le fruit et tout en finesse. En effet ça pinote un peu je trouve aussi. 
02 Déc 2023 11:54 #863

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3858
  • Remerciements reçus 4141

Réponse de Alex sur le sujet La Pialade

Le fruit il est comme Claude François…

il s’en va et il revient 

Pour tout te dire je sais même pas si sur cette bouteille c’était mieux d’ouvrir et boire, ou d’aérer massivement .
En tous cas 2-3h c’était pas l’idéal.

Mon ami belge me dit avoir bu Pignan 2009.
-> nul à son goût, rien dans le verre.
Il l’oublie quelque part en cuisine et il reste 1/5 de fond de b… une semaine plus tard !!! il goûte et il tombe de sa chaise. 

Immense vin.

Conclusion : y’a pas de mode d’emploi, E.R est un génie visionnaire qui dépasse déjà le vin4.0

Alex
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht
02 Déc 2023 11:58 #864

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5184
  • Remerciements reçus 6544

Réponse de icna sur le sujet Côtes du Rhône la Pialade 2019

CR: Côtes du Rhône la Pialade 2019



Bu à l'arraché et fini le lendemain. 
La robe fait assez jeune, translucide. 
Le nez est sur les fruits rouges, la cerise, la garrigue, un peu floral. 
La bouche est soyeuse avec un fruité assez pétant et un côté sudiste tout en gardant une belle fraîcheur le ramenant plus au nord. J'adore cet équilibre mûr mais frais avec des épices en pagaille. Je lui trouve un air de pradel (pour une fois que ce n'est pas l'inverse), avec ce côté sudiste plus assumé que parfois sur cette cuvée. Ce n'est toujours pas très long mais c'est très bon sur la jeunesse.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, GILT, starbuck, Garfield
03 Déc 2023 13:28 #865
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3858
  • Remerciements reçus 4141

Réponse de Alex sur le sujet Côtes du Rhône la Pialade 2019

Il s’est amusé Manu 
il a fait plein de mises de Pialade 19 

jai l’impression qu’on a bu deux vins aux antipodes 
03 Déc 2023 16:22 #866

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5184
  • Remerciements reçus 6544

Réponse de icna sur le sujet Côtes du Rhône la Pialade 2019

Ma question serait même, y a t il toujours que du 2019 dans ses 2019?

Quentin
03 Déc 2023 19:02 #867

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 1008

Réponse de Chili Palmer sur le sujet CR: La Pialade 2019

CR: La Pialade 2019

Fruits noirs (cerise, mure), réglisse, fleurs séchées, garrigue, menthol, poivre, bouche démonstrative, sur le fruit, gouleyante, les tannins sont encore bien présents, jolie acidité qui amène un peu de fraicheur. Longue finale s'achevant sur des notes des poivre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Fredimen
04 Déc 2023 11:25 #868

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8733
  • Remerciements reçus 1568

Réponse de hyllos sur le sujet Côtes du Rhône la Pialade 2019

Ma question serait même, y a t il toujours que du 2019 dans ses 2019?

Si il fait des mises différentes, elles proviennent de lots non homogènes donc la différence est notable entre les bouteilles. Ce n'est pas le seul à avoir cette pratique un peu fâcheuse pour l'amateur, qui ne sait pas si c'est le même vin à chaque fois. Le système allemand a du bon parfois :)

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
04 Déc 2023 12:09 #869

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1651
  • Remerciements reçus 3681

Réponse de Gerard58 sur le sujet CR: Côtes du Rhône - la Pialade 2019

CR: Côtes du Rhône - la Pialade 2019

Rapportée du domaine le matin, ouverte le soir sans tenir compte des conseils reynaudiens... - l'envie est trop forte -  pour accompagner un superbe jambon "patta negra" et quelques beaux fromages d'Auvergne. Aucune préparation autre qu'une trentaine de minutes dans le verre.

Robe qui n'indique pas la provenance, assez bourguignonne.

Nez intense malgré le peu d'aération, sur un riche panier de fruits noirs et rouges bien mûrs, des épices (poivre) et un trait végétal rafraichissant. Riche mais pas lourd ! je trouve que ça pinote !

La bouche est pleine et délicate à la fois. Du fruit, encore du fruit, de la largeur avec des tanins bien présents sans agressivité, de la longueur avec une belle acidité et une finale remarquable de sapidité et de gourmandise, fruitée, épicée avec une légère amertume très salivante, au goût prononcé de "reviens-y".

Excellent vin à l'instant, qui sans nul doute s'enrichira au vieillissement, pour ceux qui ont la chance d'avoir plusieurs bouteilles.
Un vin hors des sentiers battus du domaine et de cette cuvée, difficile à situer à l'aveugle, à mon avis.
Déroutant mais fichtrement bon !

Gérard
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Axone35, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, Fredimen, Garfield, Vesale, Ilroulegalet
08 Déc 2023 16:52 #870

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck