Nous avons 1446 invités et 8 inscrits en ligne

La Pialade

  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 39

Réponse de Tony77777 sur le sujet La Pialade

Merci pour la forte confirmation :) Je préfère cette version, même si ça laisse penser que dans les prochaines années ça va être mission impossible pour en choper tant que 2019 ne sera pas en vente..
11 Fév 2021 17:01 #811

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1211
  • Remerciements reçus 2949

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Château Rayas - Côtes du Rhône La Pialade 2014

CR: Château Rayas - Côtes du Rhône La Pialade 2014

Le vin est totalement fermé à l'ouverture le midi. Le soir, c'est n'est pas beaucoup mieux. Il faudra attendre le lendemain pour qu'il s'exprime…
Robe cerise pâle, très orangée sur le bord du disque.
Un nez à la Reynaud, fraises, cerise du nord, orange sanguine, bien épicé, c'est assez frais.
La bouche est pleine, structurée avec des tanins encore présents mais mûrs, fraise, orange sanguine, cerise du nord, petite note réglissée, une certaine fraîcheur et pas de sensation chaleureuse.
Ce n'est pas la plus belle des Pialade que j'ai dégusté mais certainement un des plus fraîches.

Note: 15,5/20. Garde: à revoir dans 2 à 3 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Cédric42120, starbuck, Gerard58, Fredimen
10 Mar 2021 17:22 #812

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3835
  • Remerciements reçus 4064
Cette Pialade est la plus déroutante de toutes, une première fois bu et j'étais très déçu (plate, austère, presque aqueuse), une fois aux anges elle était vraiment très belle (Reynaudienne comme 2012), je crois que Fredimen et pins l'ont bien goûté mais d'autres sur LPV non ou pas plus que çà (Mon pote val59 de mémoire -> bof).

En plus avec toutes les techniques d'ouverture et d'aération possibles et imaginables...

Une énigme.

Alex
10 Mar 2021 18:15 #813

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 1664

Réponse de LEON213 sur le sujet La Pialade

Bonsoir,
premier contact pour moi avec cette cuvée, Pialade 2014 et...comment dire ? Assez austère, aqueux...comme dit plus haut. Carrément fermée avant hier soir. On a reversé nos verres dans la bouteille en espérant un mieux le lendemain. Hier c'était à peine plus avenant...Ce soir, le vin reste faiblard, avec une acidité ( pas énorme ) qui prend le pas sur le fruit ( pas énorme non plus ). Ma première déception avec un vin de la galaxie Reynaud.
Bon, apparemment je ne suis pas le seul sur cette bouteille. J'en ai une autre, je retenterai ma chance.

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
10 Mar 2021 19:38 #814

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1939
  • Remerciements reçus 1288

Réponse de rkrk sur le sujet Côtes du Rhône - La Pialade 2010

Alain Hinant écrit: CR: Côtes du Rhône - La Pialade 2010
Robe rubis moyen, légèrement orangée sur le bord du disque. Le nez n'est pas sur le fruit comme d'habitude sur cette cuvée mais plutôt avec des notes épicées, une touche de réglisse et de chocolat noir, de la cerise et de la prune. Superbe bouche un peu chaleureuse, suave, charnue, le fruit est également en retrait même si on retrouve la cerise et la prune, réglisse, chocolat noir amer. Note: 16,5/20. Garde: à revoir d'ici 2 à 3 ans.


A l'ouverture, assez frais, on est dans l'univers Reynaud : fraise des bois et fraîcheur sucrée. Des notes de rafle qui font penser à certains Bourgogne en vendange entière (Chandon de Briailles). Avec l'aération, on évolue vers un Côtes-du-Rhône plus classique, entre prune et prunelle (en fonction de la température). Bonne texture suave avec une jolie fraîcheur et quelques tannins fins. Bonne longueur. TB

Mon vin semble moins riche et chocolaté que celui d'Alain.

Le vin est fragile (à boire rapidement, sans doute) et évolue beaucoup en fonction de l'aération et de la température.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jean-Bernard, bertou, Jean-Loup Guerrin, Gerard58
04 Avr 2021 15:11 #815

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5159
  • Remerciements reçus 6352

Réponse de icna sur le sujet CR: cotes du rhone La Pialade 2014

CR: La pialade 2014

Ouvert à l'arrache c'est au top. La robe est très claire, c'est fruité, évanescent, a fond sur les agrumes, voir la peau d'orange.  C'est gourmand, frais et équilibré. La semaine dernière j'avais déjà beaucoup apprécié un domaine des tours 2014 dans une bonne phase mais là c'est encore au-dessus dans l'archétype de Reynaud. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, MB, bertou, Papé, starbuck, leteckel, Fredimen
18 Avr 2021 02:48 #816

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94749
  • Remerciements reçus 24420

Réponse de oliv sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2014

CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2014

 

Bouchon parfait.
Robe sur un tuilé oeil de perdrix qui a l'air d'avoir mille ans !
Nez agréable, qui se mettra en place à l'aération pour livrer un ensemble assez classique de la maison, sanguin ferreux à l'ouverture, sur la peau d'orange, la fraise le lendemain.
La bouche en revanche est un peu creuse, sur une trame acide saillante qui domine de sa sécheresse une matière de quart de corps qui peine à l'enrober par manque de chair. Le vin joue sur ses qualités aromatiques mais rien de plus.
La finale est très courte et peine à supporter la table.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, dfried, Alain Hinant, Alex, tht, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, starbuck, leteckel, Gerard58, Fredimen, Kiravi, Garfield
19 Avr 2021 21:14 #817
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5159
  • Remerciements reçus 6352

Réponse de icna sur le sujet La Pialade - Côtes du Rhône 2014

En ayant ouvert déjà quelques Pialade 2014 j'ai l'impression qu'il y a de l'hétérogénéité sur cette cuvée car j'en ai déjà eu qui goûtaient comme la tienne et ma dernière était bien plus harmonieuse et longue, faite pour la table. Je me rappelle avoir eu une petite appréhension au moment de l'ouverture car c'est vrai que sur ce millésime ça peut aussi trop léger/acide. C'est un vrai mystère cette cuvée. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tht
20 Avr 2021 02:15 #818

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1633
  • Remerciements reçus 3565

Réponse de Gerard58 sur le sujet La Pialade - Côtes du Rhône 2014

La Pialade, Côtes du Rhône, 2014

 

Bouchon parfait.
Robe sur un tuilé oeil de perdrix qui a l'air d'avoir mille ans !
Nez agréable, qui se mettra en place à l'aération pour livrer un ensemble assez classique de la maison, sanguin ferreux à l'ouverture, sur la peau d'orange, la fraise le lendemain.
La bouche en revanche est un peu creuse, sur une trame acide saillante qui domine de sa sécheresse une matière de quart de corps qui peine à l'enrober par manque de chair. Le vin joue sur ses qualités aromatiques mais rien de plus.
La finale est très courte et peine à supporter la table.


Oliv,

Ressenti très proche du mien (cf CR 26/01/21).
Comme remarqué ci-dessus par Quentin, cette cuvée génère sur 2014 des ressentis très hétérogènes.

Gérard
20 Avr 2021 23:13 #819

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3494
  • Remerciements reçus 6746

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: La Pialade - Côtes du Rhône 2014

CR:
Vin 9 : La Pialade, Côtes du Rhone, 2014

Matthias :
Le nez est typique de Reynaud avec de l'orange sanguine, des arômes de fleurs séchées, c'est très beau. En revanche, la bouche présente un profil dissocié sur une amertume trop forte pour mon goût et même des arômes de pamplemousse. Longueur moyenne mais qu'on aimerait plus faible.
Un problème de bouteille ?

Matthieu/Teumoche:
Reynaud ou pas Reynaud ? le doute quant à robe ne survit pas au nez. Classique, efficace, fraise écrasée, fleur séchée.
Aie la bouche ne suit pas, beaucoup d'amertume, ce n'est pas du tout équilibré. Après 3 tentatives c'est juste pas bon.
Dommage, … certains ne sont pas étonnés car ils avaient déjà eu des déception sur Pialade 14
Moi si, mes deux premières Pialade 14 avaient été somptueuses.

JD:
Ouvert et épaulé 24h avant.
Robe pelure d'oignon. C'est mon apport : à la vue de la robe les collègues me suspectent de tenter d'écouler à nouveau ma propre production.
Nez poivré, fraise séchée, laurier, cranberries. Finalement c'est du Reynaud, l'unanimité se fait à nouveau rapidement là dessus.
L'attaque est plaisante quoique fluide, et puis le constant s'impose rapidement : la jolie fraicheur se transforme en une amertume qui monte avec une matière insuffisante pour le confort des papilles, une fine structure tannique en fil de fer prend le relais.
La bouche finit emportée par l'amertume.
Bof. Le nez est joli tout de même.
Je me demande ce que ça donnerait une fois distillé.

#BuAvecLutèce


JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Fredimen
06 Mai 2021 22:11 #820

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 22

Réponse de julien79 sur le sujet CR: La Pialade 2007

CR: La Pialade 2007

 

Dans le verre, la robe est très claire et contraste avec les arômes qui en émanent. 
Notes de fraise qui prédominent sur celles d'agrumes et d'épices, le poivre notamment.
C'est frais, ça se boit très bien, mais la finale est un peu faiblarde et courte si je compare avec les autres quilles que j'avais bues il y a quelques années.
Un bon vin réalisé par un grand vigneron, mais je pense que la maturité est passée sur ce 2007, alors que je pensais qu'il en avait encore un peu à montrer. A tort? L'avenir le dira, une dernière de ce millésime attend sagement l'ouverture dans ma cave... mais elle n'y restera pas longtemps...
 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Gerard58
05 Jui 2021 18:06 #821
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94749
  • Remerciements reçus 24420

Réponse de oliv sur le sujet La Pialade

Une conviction personnelle construite autour d'une caisse de 2005 qui n'a cessé de perdre les fabuleux atours de sa jeunesse : Pialade ne gagne pas à être attendue.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, HERBEY 99, bibi13, julien79
05 Jui 2021 18:15 #822

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 958
  • Remerciements reçus 1344

Réponse de trainfr sur le sujet La Pialade

Une conviction personnelle construite autour d'une caisse de 2005 qui n'a cessé de perdre les fabuleux atours de sa jeunesse : Pialade ne gagne pas à être attendue.
 

entièrement d'accord avec toi ....

Christophe - LPV Lyon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: julien79
05 Jui 2021 18:18 #823

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2279

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet La Pialade

Olivier,  de l'aveu même de Emmanuel Reynaud,  Pialade n'offre pas la capacité d'une grande garde. Moins que le Château des Tours , ce que j'ai pu constater à plusieurs reprises !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: julien79
05 Jui 2021 18:20 #824

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 60

Réponse de bibi13 sur le sujet CR: La Pialade 2010

CR: La Pialade Côtes du Rhône 2010

Bouteille épaulée 24h avant.

Une robe grenat pâle.
Un nez intense d épices douces, de fraise, de réglisse, de rose.....un pot pourri envoûtant. On y resterait des heures sans goûter.
La bouche est un ruban de soie qui se déroule avec grâce sur ces notes délicates d épices orientales, de fraise, de laurier.
La fleur séchée vient se mêler à cet ensemble d une immense gourmandise. Le corps est léger et les tanins fondus, c est vraiment très beau, un vin de méditation qui en fermant les yeux nous invite au voyage.

Immense millésime ce 2010.
Nettement supérieur au 2014 bu récemment
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Loup Guerrin, julien79, Papé, Gerard58, Fredimen
05 Jui 2021 18:31 #825

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 22

Réponse de julien79 sur le sujet La Pialade

Olivier,  de l'aveu même de Emmanuel Reynaud,  Pialade n'offre pas la capacité d'une grande garde. Moins que le Château des Tours , ce que j'ai pu constater à plusieurs reprises !
 

Tout semble aller dans le sens du sentiment laissé lors de ma dégustation récente du millésime 2007...
Je continue à garder mes Château des Tours... et j'ouvrirai La Pialade restante de 2007 dans pas longtemps...

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
06 Jui 2021 11:31 #826

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5159
  • Remerciements reçus 6352

Réponse de icna sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2008

CR: Pialade, Côtes du Rhône, 2008

La robe est claire, limite rosé foncé. 
Le nez est ouvert sur la fraise mais surtout le pamplemousse.
En bouche on de l'essence de Reynaud, c'est hyper fruité, très léger et aérien mais pas maigre. Il y a un petit côté métallique qui montre que ce vin atteint, peut-être,  la fin de son plateau et qu'il risque d'évoluer vers le fruit cuit, voir kirshé. Bu un peu frais il y a de la tension et peut-être un trait vert mais trop chaud l'alcool pointe son nez 
J'avais gardé cette bouteille pour peut-être faire un comparatif avec rayas 2008 mais j'ai eu trop peur que pialadesoit en bout de course à la longue. Là j'ai encore pris un gros plaisir avec cette bouteille.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, Psylo, Val59, Papé, starbuck, Gerard58
11 Jui 2021 23:03 #827

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 422
  • Remerciements reçus 757

Réponse de Val59 sur le sujet La Pialade, Côtes du Rhône, 2008

Un CR qui rend nostalgique sur une des plus belles Pialade !
12 Jui 2021 13:41 #828

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6380
  • Remerciements reçus 12654

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: La Pialade - Côtes du Rhône 2011

 
CR:
La Pialade - Côtes du Rhône 2011
Ma dernière dégustation du millésime remonte à  2018 .
Ouvert hier pour accompagner des grillades exclusivement à base d’agneau.
La robe est largement éclaircie sur des teintes orangées.
Un nez ouvert qui livre de chatoyantes notes de fraise, d’orange, d’épices et une note mentholée.
Bouche totalement déliée avec une structure de taffetas.
Un tanin enrobé et une acidité précise forment un équilibre parfait, sans aucun perception d’alcool.
On retrouve en dégustation ces arômes fruités et épicés qui rendent le vin assez enjôleur.
La finale reste parfaitement fraîche avec une note mentholée qui lui donne du ressort.
Une Pialade qui se boit déguste sans modération à grandes lampées.
Superbe de buvabilité.
Note : 16/20.
Garde : difficile de lui résister aujourd’hui mais aucune urgence non plus.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Paul B., Axone35, Jean-Loup Guerrin, bibi64, vivienladuche, sebus, starbuck, leteckel, Boubzou, Gerard58, Jeanveux, Manas
27 Jui 2021 07:40 #829
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099

Réponse de Frisette sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2013

CR: La Pialade, Côtes du Rhône, 2013

Ouverture 1h

La robe est rouge carmin claire et turbide. Nez de rose fanée, mentholée, de soupe de fraise poivrée: très beau nez. Bouche longiligne, sans aucune accroche tannique. Aromatique toujours aussi belle et décadente, avec des notes d'oranges sanguine en complément et une sensation de menthe fraîche poivrée et de grenadine un peu plus prononcée. Ensemble très fin et effilé, sans toutefois être maigre, avec en particulier une matière aérienne. Zéro lourdeur ni chaleur ressentie, moins massif qu'un Château des Tours. Une très belle Pialade. Excellent - (16,75/20)
 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, Jean-Bernard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, Boubzou, ysildur
15 Juil 2021 11:06 #830

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3239
  • Remerciements reçus 4566

Réponse de GILT sur le sujet CR: La Pialade 2014 - Côtes du Rhône

CR: La Pialade 2014 - Côtes du Rhône


La robe étonne par sa transparence marquée et sa couleur orangée.
Le nez est très discret mais évolue au cours du repas avec apparition de temps en temps des marqueurs du domaine ( fleurs, agrumes,...°).
La bouche est d'une acidité marquée et le vin clairement décharné.
Pas de plaisir et c'est une première pour moi sur cette cuvée.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, Boubzou, Gaija
18 Juil 2021 12:54 #831

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 706
  • Remerciements reçus 2451

Réponse de Gaija sur le sujet La Pialade

Décidément, 14 semble être un des rares (voire l'unique ?) millésimes où on lit jusqu'ici davantage de CR's déçus que satisfaits.

Brieuc
18 Juil 2021 14:59 #832

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1735
  • Remerciements reçus 1161

Réponse de tht sur le sujet La Pialade

Je ne sais pas si j’ai eu de la chance mais j’ai adoré Pialade 14, qui me rappelle le millésime 2002. Faut que je regoûte pour vérifier !!!

Thien
18 Juil 2021 19:57 #833

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2350
  • Remerciements reçus 3266

Réponse de DUROCHER sur le sujet La Pialade 2014 Côtes du Rhône.

CR: La Pialade 2014 ,Côtes du Rhône:
J'ai cru que j'aurais la chance de Tht mais non.Déjà cette robe à l'ouverture plus claire que d'habitude,plus trouble aussi.Matière vide,décharnée.L'après midi je trouve le vin un peu mieux mais non acidité désagréable,maigreur,voilà ça arrive ,c'est le jeu....
Vite un Domaine pour oublier..
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki
19 Juil 2021 09:47 #834

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 39

Réponse de Tony77777 sur le sujet La Pialade

Pialade 2015 commence à prendre le relais..
19 Juil 2021 16:21 #835

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 50

Réponse de Charly-Charlou sur le sujet CR: La Pialade - Côte du Rhône - 2014

CR: La Pialade - Côte du Rhône - 2014

Très Très belle surprise en dégustant ce Pialade avec des amis. C'était ma première bouteille et clairement un succès. 

Ouverture 24h avant avec le bouchon remis. La robe est très pâle, rose claire et orange. Le nez est très expressif sur la fraise, les agrumes, l'orange sanguine, la rose et les petites épices. Il y a également de légères notes de cuir. En bouche, il y a une belle fraicheur avec des tannins fondus. On retrouve la fraise écrasée, la cerise et l'orange sanguine. J'ai trouvé la longueur vraiment parfaite. 

En revanche, je ne pense pas que ce millésime puisse traverser les âges. 

Belle soirée !

   
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Bernard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Friends, starbuck, Fredimen, Kana
12 Sep 2021 19:31 #836
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5159
  • Remerciements reçus 6352

Réponse de icna sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône Rouge 2009

CR: La Pialade, Côtes du Rhône Rouge 2009

Le nez est sur la cerise avec une volatile assez élevée, ça fait coté du rhone assez a l'ancienne plutôt que Reynaud style. 
En bouche c'est assez frais avec toujours cette volatile bien présente mais qui ne gâche pas le vin. Il y a un petit côté animal qui accompagne la cerise, les épices et un peu de plantes aromatiques. Le toucher est agréable, les tanins sont fondus avec une matière de demi corps. C'est agréable mais pas typé Reynaud.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, starbuck, Gerard58
19 Sep 2021 14:44 #837

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 2444

Réponse de David Chapot sur le sujet CR: La Pialade, Côtes du Rhône Rouge 2011

Ouvert ce soir un CR:Pialade 2011 d'Emmanuel Reynaud :
Robe : très claire, presque trouble, reflets brique.
Nez : lavande, fraise écrasée, épices douces, note végétale (trait de vert), de l'acidité volatile au nez.
Bouche : attaque douce, presque sucrée, sur la fraise écrasée et la lavande encore, puis des arômes chocolat; une fine acidité équilibre le fruit presque "sucré" en faisant saliver, les tannins poudrés accompagnent agréablement la finale de longueur correcte.
Conclusion : Bien. Vin archétypal du style Reynaud selon moi, avec les arômes classiques de lavande/fraise écrasée mais un équilibre parfois un peu sur le fil du rasoir avec notamment une acidité volatile un peu marquée. Je ne le vois pas forcément s'améliorer au vieillissement.
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck
16 Oct 2021 22:29 #838

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 590
  • Remerciements reçus 122
LPV-BzH Acte XXXII : on se fait plaiz'
Fichier attaché :

CR: Emmanuel Reynaud, Côtes du Rhône, La Pialade 2013

Adnane : Robe trouble pas super sexy, très évoluée, exhalant le pruneau et les fruits rouges.
Une fraise géante vient prendre place dans le,palais, avec son cortège d'alcool
fatigant. L'ensemble se relance miraculeusement en finale. Pour autant, pas un gros plaisir en l'état. AB
Sébastien : Robe évoluée
Le nez fait également évolué sur le pruneau et les fruits rouges macérés
La bouche présente une fine acidité vibrante d'apparition rapide qui la tient de bout en bout, avec une belle relance sapide finale, à l'unisson de l'aromatique nasale.
C'est bon! J'imaginais un vin plus âgé cependant, et les marqueurs Reynaldiens n'étaient aussi évidents que cela.
Bernard : Cette Pialade 2013 n'a ni la couleur,ni le nez,ni la bouche(quoique) des vins d'E. Reynaud et pourtant mon voisin et moi on dit Reynaud.
La robe est plus foncée que d'habitude;le nez n'est pas floral,on a des fruits rouges.
La bouche est aussi fruitée,tendue,la structure est élégante et la finale nette et allongée.On a pensé Rhône Nord,Rhône sud?Pourquoi avoir dit Reynaud,une certaine douceur peut être
Une belle Pialade supérieure et de loin aux dernières 2014.
Martin : J'ai du passer à côté de ce vin car je n'ai pas compris le nez, qui me fait penser à de la grenadine. L'attaque est acide, avec de l'orange amère, du pamplemousse et une bonne longueur. Je me suis dirigé vers un Reynaud mais je n'y ai pas pris de plaisir. Bon

Martin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Fredimen
26 Oct 2021 15:37 #839

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4118
  • Remerciements reçus 3772
CR: ​​​​​​​Emmanuel Reynaud, Côtes du Rhône, La Pialade 2010

En rangeant ce matin mes bouteilles dans mon appartement, je tombe sur cette bouteille. Bien envie de retrouver cette cuvée que j'ai goûtée une bonne dizaine de fois et dont il me reste 2/3 exemplaires de mémoire. Allez zou ! Tire-bouchon ok, le bouchon est à peine marqué, s'extirpe aisément.
Je sors un verre Sophienwald Bourgogne, il faut ce qu'il faut, c'est un vin de nez.

A l'ouverture, vin légèrement frais (environ 15-16°, la pièce n'étant pas chauffée). bouche et nez un peu contrits.
Le temps et l'aération font leur effet : nez sur le thym, la garrigue, laurier, un peu de fraise et de menthe poivrée, mais surtout une jolie note de rose et de gelée de coing...

...Que je retrouve en bouche. Celle-ci est de demi-corps, tannins très fins, avec seulement un petit déséquilibre sur l'alcool et une pointe de sécheresse le midi. Servi frais le soir, le vin semble plus harmonieux.
Hormis la finale un peu en deçà le midi mais plus ouverte et mieux définie le soir, le vin propose en finale un joli panier frais de menthe et de laurier, long en bouche. C'est délicieux et mon second fils né en 2010 apprécie beaucoup le nez baroque et intense.
Je vais suivre son évolution dans les jours à venir, je pense que mes bouteilles restantes ne resteront pas longtemps en cave, car il faut cueillir la rose et la gelée de coing tant qu'elles sont encore là (la gelée a certes en partie disparu ce soir, le combo laurier-menthe ayant pris le dessus).
Vin de nez à l'ouverture, puis de bouche mais toujours de plaisir !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, docadn, tht, Galinsky, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, starbuck, Fredimen, Kiravi, Jeanveux, Kana
28 Oct 2021 21:30 #840

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck