Nous avons 2485 invités et 51 inscrits en ligne

Weingut Keller (Rheinhessen)

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
Bu lors de  cette soirée.

CR: Weingut Keller – Riesling Hubacker GG 2012
Nez intense et précis, plutôt aromatique avec des fruits jaunes, pêche, mirabelle, fleurs jaunes. L’évolution est là avec des notes de pétrole. Touches d’épices. Il y a une grosse amplitude.
En bouche, le vin est moyennement puissant avec un très léger sucre résiduel mais bien équilibré par un grosse acidité. C’est tonique et énergique. Bonne intensité aromatique avec toujours ce joli fruit, moins de pétrole qu'au nez. Grosse concentration et longueur très bonne, précise et fraîche.
Excellent.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Moriendi, tomy63, Ilroulegalet
09 Jan 2022 20:22 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3529
  • Remerciements reçus 6934
CR: Weingut Keller, Weisser Burgunder - Chardonnay, trocken 2019
Robe paille
Nez qui annonce le printemps (mais pas encore tout à fait), c'est plutôt discret, avec des arômes d'herbe fraiche et de citron, une petite touche de sésame.
La bouche est plaisante, portée sur un combo acidité-amertume très plaisant, une aromatique cohérente avec le nez, c'est à la fois léger et plein en bouche, une lointaine rémanence de perlant.
Finale plutôt longue. 
Très agréable.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, bertou, tomy63, Garfield, Ilroulegalet
09 Fév 2022 19:29 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3167
  • Remerciements reçus 5002

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Keller - Kirchspiel riesling GG 2016

Bu ici à côté d'un riesling 2016 de Prager : www.lapassionduvin.c...

CR: Keller - Kirchspiel riesling GG 2016 : (Rheinhessen.AP n°30. 13%) Couleur à peine plus dorée, nez plus fermé qu’il faut aller chercher, moins fruité, plus minéral, ne pétrole pas trop là non plus. Bouche plus puissante, un peu plus de volume, encore jeune, plus sèche et encore plus minérale, une certaine austérité mais très noble. C’est surtout sur la finale qu’il impressionne et qu’on sent le potentiel, encore plus longue et plus tendue que le Prager, très caillou. Sûrement plus grand que le précédent, mais a besoin d’un peu plus de temps. TB++
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, bertou, jd-krasaki
10 Fév 2022 09:28 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
CR: Weingut Keller - Riesling Kabinett Limestone 2019
Intensité bonne, assez précis. C'est assez simple sur le citron, pêche blanche, champignon de Paris fraîchement tranché, touche florale. C'est simple, mais c'est engageant.
Bouche légère, fraîche avec un peu de sucre, style demi-sec. C'est gourmand et le vin se boit tout seul. Cela se resserre en finale et finit sec. Toujours dominé par le citron et la pêche blanche. Longueur moyenne.
Bien.
Rapport qualité/prix plutôt défavorable.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Papé
27 Fév 2022 17:39 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1150
  • Remerciements reçus 2293

Réponse de Nilgiri sur le sujet Weingut Keller - Kirchspiel Riesling GG 2012

bu ici

CR: Keller Kirchspiel Riesling GG 2012
Robe or pâle. Les notes terpéniques sont pregnantes à l’ouverture et l’aromatique va se complexifier à l'aération avec des notes d’agrumes et de fruits blancs. L’attaque en bouche manque un peu de peps et la relative molesse du vin en milieu de bouche renforce cette perception. La finale est persistante et longue. Un vin trop consensuel pour en être excitant…Relative déception à la découverte de la bouteille. C’est pour moi le cru le moins intéressant chez Keller car trop prévisible et manquant de relance et d’énergie. Après ça reste un très bon vin mais un pitoyable rapport prix plaisir au prix du marché… 
 

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LucB, Ilroulegalet
08 Avr 2022 09:16 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20793
  • Remerciements reçus 8304

Réponse de Eric B sur le sujet CR: Weingut Keller - Kirchspiel Riesling GG 2015

Bu ICI

CR: Weingut Keller - Kirchspiel Riesling GG 2015

La robe est d'un or intense, brillante.

Le nez est à la fois fin et puissant, complexe, sur le citron confit,  la pêche jaune, le gingembre et des notes subtilement pétrolées / fumées.

La bouche est  longiligne, avec une acidité tranchante tenant lieu de colonne vertébrale, et une matière mûre,  pulpeuse, finement crépitante par la présence de gaz carbonique, sur une aromatique dominée par le citron confit.  

La finale est  d'une grande intensité, avec une belle mâche sur le yuzu et le fruit de la passion, et une persistance sur le gingembre et la fumée. 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB
22 Aoû 2022 06:57 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
CR: Weingut Keller - Frauenberg Spätburgunder GG 2017
Nez de bonne intensité, un peu diffus sur les petits fruits rouges, la grenade, un peu de tabac, notes florales, des fruits secs qui trahissent l'évolution. Et il y a aussi un boisé important, mais luxueux et fin. Il est bien intégré. Ce n'est pas très profond. Le vin est changeant avec parfois des notes florales qui s'expriment plus intensément et là, c'est joli et parfois, ce sont les fruits secs et le boisé et là, c'est moins intéressant.
Bouche pas très puissante, peu extraite, sur la finesse avec de la souplesse et une certaine gourmandise. Peu tannique avec une bonne acidité. Par contre cela manque d'énergie et de rebond. Le bois est fin et luxueux, mais il se ressent dans une légère sècheresse. Le vin s'effondre un peu en fin de bouche et laisse entrevoir une certaine chaleur. Longueur bonne.
Moyen.

Par contre, lorsque la chaussette est levée, c'est la déception ! Surtout quand on pense au prix demandé.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, peterka, Papé, leteckel, Ilroulegalet
02 Oct 2022 21:15 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5958
  • Remerciements reçus 6885

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Riesling Weingut Keller Hubacker 2014

CR: Riesling Weingut Keller Hubacker 2014 

Nez sur le fruit tropical, c’est très opulent  

La bouche est beaucoup plus droite, avec une acidité traçante. Il y a toujours la richesse du Riesling sous forme de notes tropicales, mais le vin est structuré, complexe avec coté rocailleux, avec un beau jus et un équilibre sans faille. La finale, sur des notes de pierres mouillées, est intense, tout comme la longueur vibrante.  Mon premier Keller, et c’est excellent. 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Bernard, bertou, leteckel, Ilroulegalet
04 Déc 2022 18:35 #98
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1171
  • Remerciements reçus 4106
LPV Beaune #38 : Un Épisode automnale dantesque !

CR: Weingut Keller Hubacker Riesling Großes Gewächs 2009
Beaucoup de volume, assez souple et fruité, qui en se complexifiant ira encore plus haut dans 10 ans.
Le cépage et l'origine sont assez évidents à ce stade. Mais quel fond !
Grand mais encore jeune
A garder

OLIV
Une paire de riesling allemands exceptionnelle, avec une petite préférence en l'état pour le Morstein de Wittmann Westhofener qui m'a semblé plus évolué donc à point face au Keller, encore tout jeune d'expression. Deux vins remarquables de trame et de qualités tactiles, conciliant puissance et caractère aérien.


KRABB
J'ai découvert le domaine Keller, avec ce Hubacker avec un vin plus en rondeur et en opulence mais d'une classe aristocratique assez dingue. Je rejoins là encore Oliv, deux vins remarquables de trame et de qualités tactiles, conciliant puissance et caractère aérien.
 
 

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LucB
19 Déc 2022 10:46 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5958
  • Remerciements reçus 6885

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Riesling Weingut Keller Pettenthal 2011

CR: Riesling Weingut Keller Pettenthal 2011

Nez intense sur les fruits exotiques, la fleur d’accacia et la pierre mouillée.

La bouche est ni plus ni moins que de la pierre liquide. Sensation chaleureuse assez inédite sur un riesling de Keller, avec de la mangue et le fruit de la passion qui dominent notamment en attaque. La seconde partie de bouche est beaucoup plus pierreuse, précise et cristalline. Apparemment c’est un millésime chaud, mais il y a beaucoup de tension et d’énergie dans ce vin. Le jus est magnifique d'équilibre et de structure, c’est ciselé et chaleureux à la fois. Grande finale qui synthétise le vin, sur les fruits tropicaux, avec une finale traçante et saline.

Grand Riesling.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, Ilroulegalet
20 Jui 2023 10:11 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 836
  • Remerciements reçus 3207
Weingut Keller (Rheinhessen) - Dalsheimer Hubacker Riesling Spätlese GK 2002 (AP 26)
GL de Rheinhessen , il semblerait que le domaine a récemment remis sur le marché cette cuvée à maturité. Les informations sont lacunaires mais il semblerait bien que la GK soit valable avec son AP 26. Elevage en cuve inox. On ne présente plus le domaine, porté au pinacle absolu du riesling ainsi que du pinot noir par la critique mondiale : KPK fait partie du cénacle le plus admiré. 7,5° d'alcool, un SR difficile à déterminer mais probablement entre 60 & 100g/L. Sourcé sur Catawiki mais disponible sur Weinbär (vu après coup  ). Epaulé 7h en avance. Servi avec un ceviche de lieu jaune/fruit de la passion/pistaches pour 5.

La robe présente des signes d'évolution avec un doré profond d'une très belle composition. Le nez est évident de riesling, sans pétrole pour ma part mais toujours cette impression de silex qui produit des étincelles, fleurs odorantes ainsi qu'un léger rôti de botrytis. Sous le palais, c'est un Prädikat à maturité très réussi avec une trame acide parfaitement équilibrée par le sucre non sucrailleux qui donne toute la place à une complexité géniale : fruits à noyau, citron confit, herbes aromatiques à l'attaque laissent place à un milieu de bouche sur du miel safrané (qui signent la présence du botrytis - probablement en faible quantité selon moi) posé sur l'acidité qui donne la longueur au vin. Pas d'amers pour conclure le vin, et à noter que le vin semble correspondre à son Prädikat en terme de volume en bouche.

C'est tellement sapide et délicieux que l'on ne profite pas des caudalies et nous nous resservons précipitamment, la bouteille est engloutie en 5 min. Accord top avec le ceviche.

Keller étant déjà mythifié, il est hors de question de parler de RQP en tant que tel parmi ses cuvées haut de gamme (toutes ses cuvées portant une GL sur l'étiquette) mais si vous voulez réaliser une quadrature du cercle étiquette/maturité/prestige/découverte/plaisir sans y laisser un bras, cette cuvée est toute désignée.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Nilgiri, peterka, Benoit Hardy, DUROCHER, tomy63, Papé, jd-krasaki, the_ej, choubi38
13 Juil 2023 01:07 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
Bu lors de cette soirée.

CR: Weingut Keller – Bürgel Spätburgunder GG 2015
Bonne intensité, un peu évolué, net avec un fruit frais et mûr. Mélange de fraise et framboise, cerise. Fines notes florales. Un peu de fruits secs. Trait végétal noble. Le boisé est marqué, mais ne domine pas.
Bouche moyennement puissante, fine, peu extraite. C’est frais, souple, mais le boisé est marqué et domine un peu même si c’est un boisé luxueux. Bonne énergie. La longueur est très bonne.
C’est un beau vin. Dommage que le boisé ne soit pas plus discret.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, Ilroulegalet
23 Aoû 2023 06:43 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5958
  • Remerciements reçus 6885

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Weingut Keller Abts Riesling Grosses Gewachs 2009

Bu ici

CR: Weingut Keller Abts Riesling Grosses Gewachs 2009

Nez d’une maturité exceptionnel pour un Riesling allemand sur la pomme chaude, fruits exotiques et arômes terpéniques.

La bouche par contre, prend le total contrepied de la maturité constatée au nez avec un coeur minéral, sur le calcaire, la pierre mouillée, l’argile et la craie. C’est élégant et la dualité entre la richesse du nez et la profondeur caillouteuse de la bouche est magnifique. Le jus est tendu sur une superbe trame acide, alors que la richesse du nez avec notamment les fruits exotiques revient comme un boomerang en finale qui s’avère explosive, longue, suave et salivante à la fois.

Grand Riesling sec allemand.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, mauss.th, LucB, Ilroulegalet
27 Nov 2023 21:33 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1302
  • Remerciements reçus 2135
A la bonne franquette par Jl75


CR: Riesling « Dalsheim » 2020 - Klauss Peter Keller 
Robe très jeune jaune verte. Nez sur l’agrume, herbacé, caillou mouillé. Je sens déjà que je vais m’éclater. A l’aération apparaissent des notes plus exotiques.Bouche bâtis sur la tension. Un jus de citron pur et cristallin. C’est très long , rien ne dépasse.J’ai adoré et l’accord avec le ceviche au citron vert était sublime. A noter que je l’avais ouvert 24 h avant le service.   

 
Fichier attaché :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, Ilroulegalet
17 Fév 2024 18:17 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 836
  • Remerciements reçus 3207

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet CR: Weingut Keller (Rheinhessen) - Spätburgunder "S" 2016

CR: Weingut Keller (Rheinhessen) - Spätburgunder "S" 2016
12,5°. 100% PN d'une belle année. Peu d'information sur cette cuvée qui semble être la deuxième entrée dans la gamme avec un passage en barrique. Bue en tant qu'apéritif.

Robe de pinot noir, bien rubis et transparente. Bouquet nettement dominé par le fruit rouge (fraise et framboise) ainsi que les fleurs séchées, peu de complexité d'ensemble. Sous le palais, la texture est soyeuse, crémeuse. L'aromatique reprend celle du bouquet avec une longueur décente et une gourmandise probablement lié à quelques grammes de SR (environ 5g/L). Pas de trace particulière de vendange entière, d'impression saline, de bois ou d'évolution. Le vin présente un faible titre alcoolémique, la concentration est correcte avec une impression de profondeur laminaire, ça demeure plutôt un PN d'apéritif et de fruit. A noter que le vin m'a semblé meilleur à l'ouverture que 8h après.

La comparaison avec un Marcillac Montravel à 15,5° loyal et marchand dominé par le Merlot (Malbec & Cabernet-Sauvignon en complément) était extrêmement didactique pour mes amis : celui-ci n'avait pas la même profondeur aromatique  et l'alcool était envahissant lors du grumage même si le vin était souple et glissait tout seul.

Le prix payé (environ 50€) a totalement à voir avec la réputation du producteur qui est devenu une marque et n'est pas cohérent avec le style et l'objectif du vin (c'est un Gustwein) ; même si l'objectif est atteint haut la main, c'est une bouteille à potlatch pour gâter ses amis .

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: peterka
13 Mar 2024 11:42 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668

Réponse de bertou sur le sujet CR: Weingut Keller - Hubacker Riesling GG 2015

CR: Weingut Keller  - Hubacker Riesling GG 2015
Joli nez, très précis, de bonne intensité, tout en finesse. C'est dominé par les agrumes, un peu de fruits blancs. Il y a des traces d'évolution sur les hydrocarbures, mais cela reste sous le fruit et cela complexifie l'ensemble. Quelques notes de fruits jaunes. Fines nuances sur les fleurs blanches, zeste d'agrumes, gingembre, léger fumé. J'aime beaucoup ce nez.
La bouche n'est pas très puissante et se déroule tout en longueur. C'est longiligne, sans largeur. Belle sensation tactile avec un trait à peine tannique, touche amère très fine. L'équilibre est haut sans que le vin ne tranche. Belle intensité aromatique, similaire au nez. Grosse longueur, précise avec un côté eau de roche d'un bel effet.
Excellent +.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., denaire, Benoit Hardy, tomy63, LucB, leteckel, Ilroulegalet
16 Mar 2024 16:06 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 836
  • Remerciements reçus 3207

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Weingut Keller (Rheinhessen) - Westhofen Sylvaner 2022

CR: Weingut Keller (Rheinhessen) - Westhofen Sylvaner 2022
12,5°.  Infos.  Klaus Peter Keller semble s'intéresser depuis quelques années aux cépages autres que les rieslings et par conséquent agrandit sa gamme. Parmi les cépages locaux, le sylvaner (qu'il écrit maintenant à l'alsacienne) bénéficie de toutes ses attentions et après avoir institué la grande cuvée dénommée "Feuervogel" (dépassé par la "von Austernfels" qu'il partage à ses amis), il continue à développer la gamme. Cette cuvée est le 3ème millésime en Ortswein et provient de vignes matures situées sur les Lage " Kirschspiel " (VDP Grosse Lage) et " Steingrube " (VDP Erste Lage). Elevage nettement majoritaire en cuve inox semblerait-il. Bue avec une poêlée de Saint-Jacques Argopecten Purpuratus bio avec corail, crevettes, échalottes et speck grillé.

La robe est légèrement dorée, transparente et lumineuse. Fluide, elle ne laisse pas de jambes sur les parois du verre. Bouquet peu fruité laissant la part belle aux notes de pierres chaudes et flore forestière (mousseron, lichen) dominant une note de poire Conférence sucrée. De même en bouche où l'on a un fruit discret au profit d'un impression de sol intense qui fournit la tension et qui se prolonge par des épices. Ce n'est pas l'acidité en tant que telle qui fournit la tension. La longueur n'est pas immense et le vin a une densité suffisante qui lui permet de bien accompagner le plat.

Le vin semble paré pour vieillir harmonieusement mais la fraîcheur sémillante semble un atout dont on pourrait regretter de se passer à l'avenir : aucun regret de l'avoir cueilli à ce moment.

La prestation n'a pas grand chose à voir avec les sylvaners de fruit qui souvent ont une texture confiturée mollassonne ainsi qu'un sucre non intégré aux saveurs fruitées qui m'écœurent : on est beaucoup plus proche des GG de Franconie tendues, moins fruités mais où il demeure tout de même une certaine "soft touch" de texture comparée aux riesling.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka
23 Jui 2024 10:50 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 836
  • Remerciements reçus 3207

Weingut Keller (Rheinhessen) - Dalsheimer Hubacker Riesling Spätlese GK 2002 (AP 26)
GL de Rheinhessen , il semblerait que le domaine a récemment remis sur le marché cette cuvée à maturité. Les informations sont lacunaires mais il semblerait bien que la GK soit valable avec son AP 26. Elevage en cuve inox. On ne présente plus le domaine, porté au pinacle absolu du riesling ainsi que du pinot noir par la critique mondiale : KPK fait partie du cénacle le plus admiré. 7,5° d'alcool, un SR difficile à déterminer mais probablement entre 60 & 100g/L. Sourcé sur Catawiki mais disponible sur Weinbär (vu après coup  ). Epaulé 7h en avance. Servi avec un ceviche de lieu jaune/fruit de la passion/pistaches pour 5.

La robe présente des signes d'évolution avec un doré profond d'une très belle composition. Le nez est évident de riesling, sans pétrole pour ma part mais toujours cette impression de silex qui produit des étincelles, fleurs odorantes ainsi qu'un léger rôti de botrytis. Sous le palais, c'est un Prädikat à maturité très réussi avec une trame acide parfaitement équilibrée par le sucre non sucrailleux qui donne toute la place à une complexité géniale : fruits à noyau, citron confit, herbes aromatiques à l'attaque laissent place à un milieu de bouche sur du miel safrané (qui signent la présence du botrytis - probablement en faible quantité selon moi) posé sur l'acidité qui donne la longueur au vin. Pas d'amers pour conclure le vin, et à noter que le vin semble correspondre à son Prädikat en terme de volume en bouche.

C'est tellement sapide et délicieux que l'on ne profite pas des caudalies et nous nous resservons précipitamment, la bouteille est engloutie en 5 min. Accord top avec le ceviche.

Keller étant déjà mythifié, il est hors de question de parler de RQP en tant que tel parmi ses cuvées haut de gamme (toutes ses cuvées portant une GL sur l'étiquette) mais si vous voulez réaliser une quadrature du cercle étiquette/maturité/prestige/découverte/plaisir sans y laisser un bras, cette cuvée est toute désignée.

CR: Weingut Keller (Rheinhessen) - Dalsheimer Hubacker Riesling Spätlese GK 2002

La deuxième bouteille est passée la semaine dernière à l'apéro lors d'une éphémère éclaircie et la prestation n'a pas variée d'un iota. L'impressionnante densité de saveur au sein de ce corps fuselé est toujours aussi surprenante et enthousiasmante avec l'impression de bouteille à point : le côté eau de roche minérale est toujours présent mais avec un fruité très expressif également.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy
23 Jui 2024 17:20 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5958
  • Remerciements reçus 6885

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Riesling Weingut Keller Abts E GG 2010

Bu ici

CR: Riesling Weingut Keller Abts E GG 2010

L’aromatique du nez est magnifique, sur le pétrole, l’ananas et la mangue.

L’Abtserde réclame souvent plus de temps chez Keller et cette bouteille ne fait pas exception. Le vin est encore strict en bouche mais se livre après une aération de 2h. Pierre mouillée, coquillage, embrun marin sont les premiers arômes qui remplissent la bouche avec une précision laser. Jus tonique et équilibré, très vertical mais qui opère une mutation en seconde moitié de bouche avec plus d'exubérance notamment, sur les fruits exotiques.

Excellent et sera sans doute grand dans 5 ans.
 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, Ilroulegalet
18 Juil 2024 21:30 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck