Nous avons 1259 invités et 10 inscrits en ligne

Château Pierre Bise

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Château Pierre Bise - Petite dégustation

CR: Crémant de Loire - Les Rouannières 2015

Nez fin (timide ?): fleurs et fruits plutôt blancs.
Bouche développant une aromatique discrète de pomme, pointe sucrée ressentie, bulle évanescente, léger manque de tonus.
Pas mal mais me semble beaucoup moins bien que la dernière fois (il y a 2 ans 1/2)

CR: Savennières - Clos de Coulaine 2016

Robe or, reflets verts.
Nez assez difficile à lire, un peu touffu: légèrement miellé, des fleurs, de l'herbe sèche, peu de fruit.
Bouche bipolaire: dynamique et ronde. Plus de fruit qu'au nez (jaune), assez grosse matière avec une pointe grassouillette soutenue par une acidité qui donne du peps. Le vin semble en phase d'évolution vers des notes de cire pour l'heure presque imperceptibles. Légère amertume qui accompagne la finale.
C'est bon, peut-être un peu riche désormais pour moi.

CR: Savennières - Roche aux Moines 2015

Robe très proche de celle du vin précédent.
Le nez semble fermé. Il faut aller chercher la cire, l'encaustique qui s'y trouvent. A nouveau, peu de fruit.
La bouche est sèche, pleine de tonus, très minérale. Vin droit au fruité timide, un peu de fruits blancs tout de même. Longue finale qui fait saliver.
Plus austère que le précédent. Beaucoup plus à mon goût aussi, malgré ce qui apparaît comme une phase de relative fermeture.

CR: Anjou Villages rouge - Les Rouannières 2014

Robe sombre, opaque, à peine tuilée sur le pourtour.
Nez fruité rouge cerise, pointe cassis, mat, compact. Simple mais agréable.
La bouche est ouverte sur les mêmes fruits mûrs. Les tanins encore vigoureux s'assouplissent grâce à un passage en carafe d'environ 2 heures. Pas mal de fraîcheur, une accroche terreuse prononcée. C'est très bien et il n'y a aucune raison pour que ça s'abime bientôt.

CR: Côteaux du Layon - Rochefort 2018

Robe or intense.
Nez de fruit rôti, safran.
Bouche riche et gourmande, soutenue par un trait acide. Fruits jaunes rôtis comme pressenti. De la richesse sans mollesse. Finale moyenne très sapide.
Très bon.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Vaudésir, TristanBP, Oyaji-sama, Papé, flupke14, IH1456, the_ej
13 Mai 2022 22:44 #421

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6908
  • Remerciements reçus 6038
CR: Château Pierre Bise, Coteau du Layon, Les Rouannières, 2010

Bue lors de retrouvailles foréziennes


JB: Pas de prise de note. J’ai bien apprécié sa gourmandise, je ne serais pas parti sur un chenin, plutôt sur un moelleux du sud ouest un peu évolué. Mais c’est très bon.

Flo: Ouverture immédiate.
Robe cuivrée / acajou. On a un nez de coing, de fruits jaunes mûrs, sur un fond légèrement épicé (cannelle). Bouche un peu beurrée, mûre, assez riche et confite mais dont l’acidité peine un peu à contrebalancer cette liqueur, sans pour autant que l’on puisse évoquer de lourdeur. Aromatique de coing, fruits jaunes mûrs, un peu de citron jaune et des notes de caramel au lait. Finale correcte. Ensemble un peu gras et confortable. Deuxième exemplaire bu en 2 mois, et 2 fois la même évolution que je juge un peu rapide, même si globalement cela se boit bien malgré tout, quoique de façon un peu lassante cependant. Accord satisfaisant avec le dessert, de haut niveau, qui lui est bien équilibré entre l’acidité haute et le sucre joliment dosé. Très Bien – (15,75)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, BATARDO
19 Juil 2022 11:29 #422

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 187
  • Remerciements reçus 669
CR: Château Pierre Bise - Coteaux du Layon Beaulieu L'Anclaie - 2003

Robe acajou translucide et brillante.

Très beau nez sur la confiture d'abricot, la pâte de coing, l'ananas rôti. Des notes de camphre et de miel. J'avais déjà ouvert la même bouteille il y a quelques temps, et le nez était assez discret, ici il est vraiment très expressif.

Attaque grasse, enveloppante, le vin tapisse le palais avec une grosse matière en bouche.
On retrouve ce côté confiture d'abricot et pâte de coing qu'on avait au nez.
Il y a de la tension et de l'acidité en fin de bouche pour amener ce brin de fraîcheur nécessaire, même si on pouvait espérer un tout petit peu plus d'acidité.
Très longue finale avec une rétro sur le miel et les épices douces.

Accord correct avec une tarte à la rhubarbe meringuée même si le vin domine un peu trop, la rhubarbe amène cette petite acidité qui manquait au vin.

David
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, letournaisien, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, IH1456, BATARDO
20 Juil 2022 10:20 #423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 916
  • Remerciements reçus 2900
CR: Château Pierre Bise - Savennières Roche aux Moines 2011

Robe or paille.

Nez sur l'amande, les fruits jaunes, l'ananas. Des notes pétrolées aussi qui font partir certains, à l'aveugle, sur un riesling.

La bouche est énergique, assez puissante, avec l'alcool qui se ressent un peu (14° en effet), mais l'équilibre se trouve bien, avec des notes d'agrume, puis d'amande amère, un peu de gras et une très belle allonge.

Un vin à la fois gourmand et de gastronomie, à maturité, réjouissant.

TB+

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, sideway, Jean-Loup Guerrin, tomy63, Oyaji-sama, BATARDO, Kiravi, Garfield
25 Juil 2022 22:01 #424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250
Bu aujourd'hui un CR: Savennières Roche aux Moines Clos de Coulaine 2018 du Château Pierre Bise (de Claude Papin) :
Robe : paille, brillante
Nez : pomme, coing, mais aussi des fleurs blanches, du tilleul, de la peau de poire, du miel, qui évolue beaucoup avec l'aération/la température.
Bouche : attaque pleine, mûre mais sêche. La bouche est tendue par une fine acidité mais surtout de beaux amers. Bouche très équilibrée entre maturité et fraîcheur/tension, très nette.
Conclusion : Très bien++/Excellent. Magnifique vin, complexe, alors que ce n'est pas le haut de la gamme (ni de la Garde...). Si je l'avais beaucoup apprécié quand je l'ai acheté fin 2019, mais il m'avait semblé assez illisible à plusieurs reprises; aujourd'hui, je suis ravi de le retrouver à un tel niveau.
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, PBAES, letournaisien, Gibus, Jean-Loup Guerrin, Cédric42120, Oyaji-sama, Papé, IH1456, Kiravi, Monard
28 Aoû 2022 20:21 #425

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309
CR: Château Pierre Bise - Anjou - Le Haut de la Garde 2018

Clap de fin de stock pour ce vin qu'il faut boire frais - millésime oblige - au fruité jaune joufflu, très mûr, porté par une matière ample mais jamais plate, avec un amer intégré qui apporte une touche de complexité à la gourmandise.
Très bien à tarif démocratique.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, letournaisien, Papé, Garfield
16 Oct 2022 16:19 #426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9161
  • Remerciements reçus 16330

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Pierre-Bise - Quarts-de-Chaume - 2003

CR: Château Pierre-Bise - Quarts-de-Chaume - 2003

 

L'or de la robe est à la fois peu intense et ambré.
Très expressif, le nez exhale des arômes de botrytis, de fruits confits, d'épices et d'étonnant accents fumés.
La bouche est bien harmonieuse, avec son sucre bien fondu, sa suavité, son aromatique élégante et variée, et sa belle vivacité. La finale est d'une longueur juste suffisante (on aurait apprécié plus) mais savoureuse.
Excellent

Magnifique accord classique et salué unanimement (4 / 5) avec une tarte Tatin, notamment par le jeu de correspondance aromatique.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, Vaudésir, Papé, flupke14, Med, leteckel, Kiravi, Garfield, Monard, Tessouille
13 Déc 2022 18:01 #427
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3108
  • Remerciements reçus 4228
CR: Château Pierre Bise - Savennières - Clos Le Grand Beaupréau - 2015

Bouteille dégustée à la suite de son ouverture, pas trop fraîche.

La robe est jaune paille, brillante. Le nez est complexe : pomme, léger coing, fleurs blanches, tilleul, beaucoup d'arômes encaustiques aussi, pierre frite, un côté herbes de montagne.
La bouche attaque de suite avec une certaine puissance. C'est mûr mais sec, avec ce côté matière de l'acidité qu'on peut retrouver sur les Savennières, en complément des amers.
C'est très bien équilibré et la juste maturité évite le côté strict de la tension.
L'aération et un petit rafraîchissement lui donne un peu de plus de gourmandise et les verres défilent, c'est à la fois d'un sérieux, taillé pour la table, mais tout autant savoureux à descendre. Une très très belle bouteille.

Bonnes fêtes
Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, flupke14, jd-krasaki, Kiravi, Garfield, Monard, Tessouille
21 Déc 2022 21:20 #428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3440
  • Remerciements reçus 6491

pierre frite, 

Je n'arrive pas à me la représenter, cette aromatique de pierre frite. 

JD | Lutèce
22 Déc 2022 17:08 #429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6908
  • Remerciements reçus 6038
ça doit être une pierre qui a été baignée dans l'huile!!!

Flo (Florian) LPV Forez
22 Déc 2022 17:28 #430

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3108
  • Remerciements reçus 4228
une pierre frottée qui se débite , c'est aussi le nom d'un menhir et d'un domaine en Saumurois
27 Déc 2022 09:54 #431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12728
  • Remerciements reçus 3589

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet CR: Château Pierre-Bise Quarts de Chaume 1995

CR: Château Pierre-Bise Quarts de Chaume 1995

 

peterka: 
Bouquet rôti, évoquant presque le jus de viande, avec des senteurs de fruits confits, d’abricot, de prunelle et d’épices douces (cardamome, menthol). On perçoit également d’étonnantes florales et un peu d’encaustique. La bouche est d’un grand équilibre malgré sa richesse, plutôt en demi-corps, puissante aromatique tout du long avec une fin de bouche évoquant le café, la purée de châtaigne et les feuilles mortes, le tout assis sur une magnifique fraîcheur qui donne de la profondeur. Très grande longueur épicée, caramélisée et acidulée. Le vin ne joue pas la finesse mais quelle tenue en bouche !

jlj:
La robe est très nette, brillante,
Nez sur l'amande amère, les épices douces, le safran,
En bouche, c'est ample, riche ; il y a plus de sucres mais il y a aussi une acidité superlative qui fait que l'équilibre est magnifique.
Très belle et longue finale pour ce grand vin. Superbe !
On arrive là sur le chenin de la contemplation,,,
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Jean-Loup Guerrin, flupke14, Monard
02 Fév 2023 10:13 #432
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 520
  • Remerciements reçus 735
CR: Château Pierre Bise, Savennières Clos de Coulaine 2018

Vin avec une belle densité, une matière remarquable mais sans lourdeur, par contre on le sent comme sur la réserve concernant son expression aromatique, le fruit est assez discret sur cette bouteille. Les bouteilles ouvertes il y a un ou deux ans étaient beaucoup plus expressives. Début de phase de fermeture peut-être ?
Bien +
 

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, letournaisien, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, BATARDO, Garfield
20 Fév 2023 23:51 #433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309
CR: Château Pierre Bise - Anjou Blanc - Le Haut de la Garde 2017

Vin au pic de sa forme, éclatant de fruit jaune mûr et de vivacité sur un fond caillouteux. L'amertume fréquente du chenin se sent à peine, parfaitement contrebalancée par la tonicité du jus.
Un pur régal !

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, PBAES, letournaisien, Papé, Med, Garfield
02 Mar 2023 20:30 #434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2388
  • Remerciements reçus 2631
CR: Château Pierre Bise - Coteaux du Layon Beaulieu 1997

1997,année de légende pour les liquoreux ligériens. Vous connaissez mon appétence pour les vins "de Loyre" comme on disait aux siècles passés ? Hé ben là on a du lourd. peut-être même trop lourd. 
J'annonce à l'assemblée avoir choisi le plus léger des layon de Pierre Bise de ce millésime, mais en ouvrant la bouteille...ben mince...je vois que ce sont les Rouannières (écrit en tout petit)..damned, le plus liquoreux de la bande, enfin de mémoire hors Quart de Chaume...Ha mais oui ! C'est un festival de coing confit, de figues, sur un sucre superlatif (sans doute plus de 200 grs de résiduels), des notes de thé noir (version bergamote) enrobent le tout et une pointe d'acidité propre au cépage permet de ne pas avoir les papilles touchées-coulées.

C'est riche, long, puissant, très exclusif et à boire sur une peau de bête devant la cheminée éteinte, car faudrait pas réchauffer trop vite les verres, hein.

Trouvé juste très bon avec le dessert et en fin de repas, il sera juste indispensable les repas suivants, en apéritif de haut vol. Qui n'a pas gouté un Layon de belle année, de belle extraction (au sens grains nobles) n'est pas amateur de liquoreux. Ugh, j'ai parlé 

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, letournaisien, PP, sideway, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, Papé, Frisette, GAET, jd-krasaki, penmoalic, Garfield, Ilroulegalet
21 Jui 2023 19:12 #435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 918
  • Remerciements reçus 1422
LPV No-Raw Épisode 4 par POP


CR: Château Pierre Bise, Coteaux du Layon Rochefort 2005
Initialement peu expressif au nez, développe des arômes de fruits tropicaux, d’ananas.
Le vin est long et complexe avec une grosse acidité, je suis parti sur un Riesling SGN, perdu, c’est un Coteau du Layon.
C’est très bon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, GAET, Monard
08 Juil 2023 12:19 #436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3108
  • Remerciements reçus 4228
CR: Château Pierre Bise, Coteaux du Layon Beaulieu, Les Rouannières, 2014

Robe or cuivrée, reflets acajou, du plus bel effet.
Nez plutôt discret, avec des effluves de fruits exotiques rôtis (ananas), d'abricot, d'épices douces (safran), de miel, très peu de coing.
Le vin se révèle en bouche, l'attaque est riche, plein de fruits confits, retour sur l'aromatique du nez en puissance cette fois, ensuite le vin s'étire grâce à l'acidité qui revient vers la surface. Finale goûteuse sur des arômes de fruits jaunes surmaturés. C'est riche, puissant mais équilibré, la bouteille se vide facilement à table en digestif, grâce à son tonus.
Il semble que cette cuvée arrive à maturité.
Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, jd-krasaki, Garfield
26 Juil 2023 08:18 #437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309
CR: Château Pierre Bise - Savennières - Clos de Coulaine 2020

Superbe équilibre entre le fruit expressif plutôt jaune, la pierre, la légère amertume finale et la tension rafraîchissante.
Excellent.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, Agnès C, leteckel, Garfield
02 Aoû 2023 18:09 #438

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2949
  • Remerciements reçus 7536
Marc is back   !

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi
03 Aoû 2023 00:09 #439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 294
  • Remerciements reçus 1897
CR: Domaine Pierre-Bise - Sur Spilite 2000 - Anjou-villages



Bouchon en parfait état
Robe assez sombre, à peine tuilée.
Nez d’abord un peu fermé, mais qui s’ouvre sur des arômes de mûres, de réglisse.
La bouche est encore bien en chair et on retrouve la mûre, les fruits noirs et une pointe végétale noble en fin de bouche.
Tanins un peu asséchants en dégustation pur, mais agréables en mangeant.
C’est un bon vin, mais qui était meilleur il y a quelques années où on trouvait plus de gourmandise. 

Pascal
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, dt, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, Jeanveux
25 Sep 2023 07:38 #440
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473
Sur le Chenin par GILT


CR: Clos le Grand Beaupréau 2011, Savennières du Château Pierre-Bise

Un vin correct mais sans trop de personnalité: une chair un peu mince et un peu de douceur.
30 Oct 2023 19:04 #441

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473
Sur le Chenin par GILT


CR: Domaine Pierre-Bise - Savennières La Roche aux Moines 2006
La robe est d'un doré intense, le nez est doux sur les fruits jaunes; la bouche est agréable et équilibrée; le coing est encore présent.
Bon vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien
30 Oct 2023 19:08 #442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3813
  • Remerciements reçus 3959
Bu lors de cette soirée

Côteaux du Layon "Rouannières" Pierre Bise 2010
Un vin qui allie qualité sérieuse, régularité avérée et prix louables.
Robe or ambré, luminescente...
Nez miellé, coing, fruits confits, arômes floraux
En bouche attaque cire d'abeille superbes fruits jaunes murs (abricot, pêche), et cette légendaire acidité en bouche et en finale qui apporte tension et salinité.
Longueur de ouf (rien de ce que j'ai bu en liquoreux au svi n'arrive au 1/4 de la cheville de ce vin là).
C'est objectivement simplement une t.u.e.r.i.e
Excellent

Alex
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, MathiasB, Ilroulegalet
18 Nov 2023 23:39 #443

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473

Réponse de oliv sur le sujet CR: Château Pierre Bise, Quarts de Chaume, 1997

Quand le Gal' s'énerve...
Fichier attaché :



CR: Château Pierre Bise, Quarts de Chaume, 1997



Robe acajou.
Nez au bouquet précis, posé et complexe, sur la poire, la figue, le coing et des notes comme minérales.
Bouche magnifique, d'une grosse densité plus que sucrosité et portée par une acidité somptueuse.
L'ensemble est d'un équilibre dantesque, celui que n'avaient pas les Jo Pithon, avec une puissance qui parvient à ne jamais verser dans la lourdeur.
Finale interminable, géniale de générosité et d'allonge, chaque goutte apportant un plaisir extrême.
Grand vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, LucB
08 Déc 2023 09:21 #444
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2388
  • Remerciements reçus 2631
CR: CHATEAU PIERRE BISE - Coteaux du Layon Chaume 1997 "Le Verger"

Ecrit à 4 mains avec Fabrice, les blagues sont de lui !

Il était important d'ouvrir le cru barréjats 2001 avant ce monstre de loire, qui pourrait détenir plus de 210 gr de résiduels, si jeûne m'abuse. C'est très riche, pétri de coing comme de tilleul, de bergamote, sur une finale ou l'amertume de l'évolution se fait botter le train par l'acidité légendaire du roi Ch'nin.

C'est long, mais long en bouche, je vous dis pas. Tiens, c'est rigolo, en 25 ans de cave, j'avais jamais vu la mention en filigrane "Le Verger". Ayant bu à plusieurs reprise toutes les cuvées de ce millésime légendaire chez ce producteur, celui-ci est mon préféré, proche du massif quart de Chaume et au dessus du puissant Rouannières (en AOC layon Beaulieu).

Mais foin de classement dans ces très grands vins. D'aucun se souviendront des débats passionnés à leur sortie : ces monstres tiendraient-ils la distance ou allaient-ils s'effondrer ? Cette hypothèse funeste était supportée par certains membres de la rédac' de la RVF..

Notre ancien co-listier et vigneron émérite Patrick Baudouin avait sa version qu'en tant qu'Uhlans nous supportions...le temps nous a donné raison : "comme la récolte en ultra pourriture noble concentre à la fois le sucre et l'acidité (là était le débat), la vie des meilleurs sera supérieure à la nôtre". Quand je vois comment ces bouteilles de 50 cls tiennent le temps, je me dis qu'à part un mauvais bouchon, on sera en effet cannés avant elles, cavalier armé ou pas.

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dt, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, LucB, Garfield, Ilroulegalet
27 Fév 2024 18:46 #445

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck