Nous avons 2123 invités et 83 inscrits en ligne

Château d'Armailhac, Pauillac

  • Messages : 296
  • Remerciements reçus 21

Réponse de dens33 sur le sujet CR: Armailhac 2008

CR: Armailhac 2008

Bouchon parfait. Un disque cassis foncé mais autrement comme neuf.

La robe n'est pas évolué, on est sur un bordeaux encore bien jeune.

Nez agréable, franc, sur des notes de cassis,un peu épicées.

La bouche est en revanche pas terrible a mon avis. C'est plutôt lourd et on manque de cette sensation aérienne et acide qui rend le vin attrayant et donne envie de se resservir.
Le vin est crémeux mais manque considérablement de peps pour contrebalancer cette onctuosité trop générale.

Les tanins ne sont pas agressifs.

Par contre, je trouve le vin assez ennuyeux dans le verre. D'ailleurs je ne me suis pas resservi.

Donc au final, bilan vraiment mitigé, mais je pense que c'est moi qui ne suis plus sensible à ces vins, que cette bouteille qui délivre ce que lui demande les amateurs de Bordeaux sans doute.

Denis
06 Nov 2016 05:44 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Jondkl sur le sujet Armailhac

Bonjour,

Je me permets de faire appel à votre expertise pour ouvrir un Château d'Armailhac 1999.

Je pensais l'épauler 4h + un aller retour délicat en carafe avant service.

Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avances et bonnes fêtes de fin d'année.
24 Déc 2016 15:27 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 994
  • Remerciements reçus 212

Réponse de vine.jo sur le sujet Armailhac

Bonjour,

Je me permets de faire appel à votre expertise pour ouvrir un Château d'Armailhac 1999.

Je pensais l'épauler 4h + un aller retour délicat en carafe avant service.

Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avances et bonnes fêtes de fin d'année.


Bonjour,
Effectivement, 4 h d ouverture et juste avant service decanter pour eventuellement séparer le fond du vin.
Le retour en bouteille n est pas necessaire a mon avie, sauf quand il y a que toi à table ;)
Cheers,
Jo
24 Déc 2016 16:37 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Jondkl sur le sujet D'Armailhac 1999

Merci pour votre réponse VINE.JO. Ce d'Armailhac 1999 m'a bien plu. J'avais quelques doutes ma foi ... je ne suis pas déçu.



Epaulé 4h. Décantation aller-retour. Bouchon attaqué sur 10%.
La robe montre encore des signes d'éclat. Robe rubis-foncé pas encore tuilée.
Nez séduisant dès l'ouverture qui évolue rapidement vers la puissance : Tabac, cigare, café moulu.
Les tannins sont parfaitement fondus. La bouche est sur le fruits noirs confits, le sous-bois, le cassis + quelques notes épicées en fin de bouche. Bonne longueur, qui était peut être plus importante il y a quelques années.

Très bien. 17/20
27 Déc 2016 15:04 #184
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 179

Réponse de f.aubin sur le sujet Armailhac 1999

Devant le commentaire d'OLBELIN, je me résous à ouvrir une de mes 1999 pendant les fêtes !
La couleur est agréable et nette; le nez sympathique sur la mure et un peu de tabac...
la bouche est légère et assez simple, manquant d'épaisseur en fait .
fin de bouche de longueur moyenne et un peu asséchante sur la fin.
Cela reste agréable mais pas d'émotion particulière sur ce type de vin, faut-il en attendre plus ? ce n'est pas si sur !

LPVment,
Franck
LPVment,
Franck
05 Jan 2017 17:04 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 169

Réponse de penmoalic sur le sujet CR: Château d'Armailhac 2009

CR: Château d'Armailhac 2009

Robe sombre et brillante, pas encore de signe d'évolution perceptible.
Au nez, fruits noirs bien murs (mures, cassis, prunes) et fruits rouges (framboise, groseille) épices douces, notes fumées. Les aromes secondaires prennent encore le dessus sur le fuit. Nez fin et très élégant.
En bouche, un beau jus avec des tannins soyeux et bien intégrés, bel équilibre, finale moyenne. Pour le moment un vin technique qui ne dévoile pas (encore?) de personnalité.
Un beau vin, sans défaut mais sans atouts non plus, ne laissant aucune émotion particulière.
Je ne suis pas certain que le vieillissement lui apporte grand-chose

Mauvais rapport prix/plaisir en ce qui me concerne.

Thomas
22 Mar 2017 07:14 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2048
  • Remerciements reçus 1373

Réponse de DUROCHER sur le sujet Château d'Armailhac 2009

D'accord aussi,jamais d'émotions avec ce cru,même dans les beaux millésimes.
Bernard
22 Mar 2017 16:25 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

Réponse de masterpity88 sur le sujet Château d'Armailhac 2001, Pauillac 5ème GCC

CR: Château d'Armailhac 2001, Pauillac 5ème GCC



Nez très classe sur le fruit noir, le cèdre, bouche pleine et soyeuse avec des tannins parfaitement intégrés, finale sur la boîte à cigare, en pleine maturité, grande longueur.
Un clacissme d'école.

Très bien+
Thibault
29 Mar 2017 08:42 #188
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1186
  • Remerciements reçus 542

Réponse de DaGau sur le sujet CR: Château d'Armailhac 1998, Pauillac 5ème GCC

CR: Château d'Armailhac 1998, Pauillac 5ème GCC

Bouchon d'excellente facture tous marquages imbibé sur deux millimètres. Premier nez fortement boisé, la carricature de barrique bordelaise. Robe présentant de la transparence, bord du disque orangé. Au nez le bois est toujours là, sur un aspect évolué se partageant avec l'humus, la terre forestière, un soupçon animal de fourrure. En bouche c'est boisé aussi, la matière sans être inexistante n'est pas des plus présentes. A revoir, à comparer avec d'autres vins du millésime, à boire sur d'autre millésimes.
Un vin qui nécéssite sans doute un accord classique (comme une pièce de bœuf aux champignons) pour être bien sublimé.
Aéré six heures et servi sur un dîner de rôti de porc aux pruneaux. Dépôt bien présent au fond de la bouteille.
28 Nov 2017 18:37 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1186
  • Remerciements reçus 542

Réponse de DaGau sur le sujet Château d'Armailhac 1998, Pauillac 5ème GCC

CR: Château d'Armailhac 1998

Nouvelle bouteille du même lot, le ressenti est bien différent. Avec un dîner de canard sauvage, sauce navets oignons, l'accord est bien meilleur. Nez boisé mais pas seulement, du fruit viandé. En bouche il y a du volume même si la longueur est ordinaire. Habile conjuguaison de fruits rouges et de fourrure. La robe tuile modérément, claire et lumineuse. Bouchon impeccable, ouvert trois heures avant le repas. Une acidité versatile sur un versant du fruit.
Enfin un peu de caractère pour ce Pauillac. Le lendemain au déjeuner côtelettes de mouton et épinards, le fruit s'impose avec plus d'assurance. Aération longue pertinente donc. Dépôt pour le fond de la bouteille.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht
15 Mar 2018 22:05 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1186
  • Remerciements reçus 542

Réponse de DaGau sur le sujet CR: Château d'Armailhac, Pauillac, 1995

CR: Château d'Armailhac, Pauillac, 1995

Et c'est reparti sur le Mouton d'Armailhac 5eme GCC 1855, 1995 pour cette fois : unique exemplaire en cave. Bouchon de qualité, imbibé sur toutes les faces mais sans excès (le liège reste clair), estampé 'Château d'Armailhac / mis en bouteille au chateau / 1995 / (le petit bacchus)'. Ouvert la veille au soir (12H d'aération) malgré le parfum à l'ouverture très fruité je choisis de laisser le vin s'aérer au frais sans reboucher.
La robe est rouge orangée très sombre, l'extrême bord du disque jauni, assez peu de particules sauf pour les derniers centilitres. Le nez est fruité avec un boisé évolué du plus bel effet. En bouche il y a encore de la fraicheur et des fruits rouges même s'ils ne sont pas prédominants. Tannins et flaveur barrique bordelaise bien fondues. Le vin est clairement à son apogée sans avoir entamé son déclin, les fruits noirs / fruits rouges sont bien présents. Belle bouteille pour repas pruneaux au lard fumé, côte de bœuf, sauce aux cèpes, cèpes, pommes de terre agata, salade rougette, brillat-savarin, dôme crème fouettée marrons pâte sablée.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht
14 Oct 2018 15:46 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2543
  • Remerciements reçus 2388

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Château d'Armailhac, Pauillac 2009

Bonjour à tous,



CR: Pauillac, Chateau D'Armailhac 2009 : Un nez classique, droit, de cassis, note épice légère, pointe graphite, cèdre, fond boisé fumé. La bouche est charpentée, droite, tanins ronds, cela garde de la profondeur, profil plutôt sévère, sur le cassis, pointe épice, fond boisé fumé. La finale est droite presque tendue, persistance intéressante cassis, épice, cèdre, fond fumé. Très classique, bien fait, mais le profil droit, voir sévère, manque de gourmandise à mon gout. Pour les amoureux du genre. TB 89 (15,5)

Amicalement, Matthieu
04 Nov 2018 09:40 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 2174

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Château d'Armailhac Pauillac 2002

CR: Château d'Armailhac Pauillac 2002

Bu lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

Robe sombre mais un peu évoluée, nez mur sur le cassis, fruits noirs, bouche avec un beau déroulé, petits tannins encore un poil accrocheurs, une pointe de verdeur, poivron en fond de bouche, à point pourrais-je dire, très bien dans ce millésime difficile.

Stéphane
11 Mai 2019 16:00 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7291
  • Remerciements reçus 6300

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Mouton Baron Philippe – Pauillac – 1973

CR: Château Mouton Baron Philippe – Pauillac – 1973



Il s’agit du château qui a depuis pris le nom d’Armailhac.

Bue lors d'une dégustation de vieilleries relatée ICI qui a aussi dévoilé de bonnes surprises et un grand vin.

La bouteille a été ouverte deux bonnes heures avant dégustation : le bouchon s’est cassé en deux mais a pu être récupéré.

La robe moyennement sombre affiche des reflets nettement tuilés sur le bord du disque.
Le nez exprime une aromatique végétale intense, teintée d’un fruité acidulé.
La bouche confirme que le vin est passé du côté obscur de la force, sur un profil assez décharné et des arômes tertiaires et végétaux. Il possède quand même une belle droiture et une certaine allonge.
Bien +
Ce vin d’un millésime très difficile a sans doute aussi souffert de l’effet de séquence.

Jean-Loup
17 Oct 2019 17:20 #194
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1042

Réponse de Damien72 sur le sujet CR: Château D’Armailhac – Pauillac – 1989

CR: Château D’Armailhac – Pauillac – 1989

Bu lors de cette soirée : www.lapassionduvin.c...

Le vin suivant est déroutant car l’écart de qualité est frappant. La robe semble plus jeune. Le nez est d’une belle complexité sur des notes mentholées , fraise , cassis , fumées. Mon ami annonce immédiatement Pauillac , je hoche la tête. Je tente un Pessac pour les notes fumées.
La bouche est superbe d’équilibre et perdra sa légère amertume en mangeant. Je lui trouve beaucoup de fraîcheur et de la puissance.
Je commence bien :unsure: : Château d’Armailhac 1989 .. un très beau Pauillac.
10 Nov 2019 12:04 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 2174

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Château D’Armailhac Pauillac 2004

CR: Château D’Armailhac Pauillac 2004

Bu lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

Stéphane: La robe est sombre, nez cassis, tabac, en bouche c'est extrait, bonne structure mais tanins encore rigide, c'est plutôt pas mauvais mais à affiner.

Yves : Il a un nez très axé sur le cassis, un boisé présent mais discret, bien géré. Bouche bien construite, mais encore des tanins virils qui doivent s’amadouer un peu. Note de tabac sur la finale. Vin correct mais un peu rustique par rapport au suivant.

Stéphane
10 Nov 2019 18:05 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 1386

Réponse de Alex sur le sujet CR: Château D’Armailhac Pauillac 1990

Dégusté ici : www.lapassionduvin.c...

CR: Château d'Armailhac 1990
(ouverte à 11h pour 21h)

Un vin très représentatif de son appellation (mon ami a trouvé immédiatement Pauillac), avec un nez très puissant sur le cèdre, la boîte à cigare, et cette caractéristique fumée que l'on retrouve à Pessac mais ici moins marquée toutefois. L'ensemble est joliment équilibré et le vin se présente en demi corps avec un joli fruité sur le cassis (classiquement).
Le manteau tannique a dû être imposant mais il est aujourd'hui très civilisé, le vin est mur et agréable on reprochera juste une structure globale un peu fluette sur ce millésime d'anthologie à Bordeaux. Typiquement le genre de vins qui met en exergue la mutation des notes Parker, celui ci a été noté 85/100 en son temps (quand ce n'était pas l'école des fans) et aujourd'hui le même vin serait gratifié a minima d'un 92. Mon bilan personnel : 16.5/20
26 Jan 2020 11:01 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6748
  • Remerciements reçus 1179

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Château d'Armailhac, Pauillac

CR: Château d’Armailhac Pauillac 1999

Deux perceptions d’un même vin

Version subjective de l’homme qui n’a pas bu un Bordeaux depuis le début du confinement

Le premier nez, immédiatement après l’ouverture, est presque repoussant. Beaucoup de poivron, des notes poussiéreuses de vieux galetas. Après aération de quelques heures, c’est un peu mieux, on discerne quelques notes de cigare, de fumée, du cassis aussi, mais l'ensemble manque de classe et de précision pour un vin de ce pedigree. La bouche est un peu chaude, pas très séduisante à vrai dire, presque rustique. Finale de longueur moyenne. Le Côte de Py 09 de Foillard de la veille était d'une classe et d'une finesse infiniment supérieures.

Autre version - du même auteur - un amateur de Bordeaux qui essaie de rester objectif

Nez évolué mais bien ancré dans son appellation, sur le poivron rouge et le cassis, avec des notes pauillacaises de havane et de cèdre. La bouche est de corps moyen, cohérente, évoluée, sur des tannins un peu séchards, un joli fruit et une acidité présente. La finale est agréable. C'est un bon Bordeaux mûr, un peu en-dessous de son pedigree, qui vaut bien un 85/100.
Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jl39, Jean-Loup Guerrin, bibi64, vivienladuche, Gerard58, Dag, Fredimen, Kiravi, Lionel73
30 Avr 2020 14:25 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1011
  • Remerciements reçus 1854

Réponse de Fredimen sur le sujet CR: Château d'Armailhac, Pauillac 2009

CR: Château d'Armailhac, Pauillac 2009

J'ai du en boire une douzaine et n'ai jamais posté un seul CR...

J'aime ce château. Je ne sais si c'est propre à 2009 mais sur la totalité des bouteilles que j'ai pu déguster sur cette année, à l'ouverture le vin est prêt à boire, saisissant de justesse.

Poivronné sans être écœurant, fruits noirs, légèrement rouges, élevage parfaitement intégré, tanins soyeux, persistance longue et soyeuse.

C'est bien exécuté, un Pauillac très charmeur, facile à lire et peu "écoeurant".

Un magnifique Pauillac d'une redoutable efficacité. Bien ++.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Alex, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, supervedro, romu, FlavFirst
29 Jui 2020 15:21 #199
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7291
  • Remerciements reçus 6300

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château d’Armailhac – Pauillac – 2002

CR: Château d’Armailhac – Pauillac – 2002



Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles sur le thème 2002 relatée ICI

La robe sombre, presque très sombre, laisse à peine apparaître des reflets d’évolution.
Le nez bien ouvert offre un fruité plus primaire, sur des fruits noirs, et se teinte de fumé et de mine de crayon, ainsi que de notes vanillées toujours pas intégrées et moins avenantes.
La bouche est plutôt corsée, dotée d’une matière pas très mûre avec des arômes végétaux et des accents balsamiques plus intéressants. La longueur se révèle moyenne.
Bien +

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Fredimen
02 Nov 2020 22:14 #200
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 431
  • Remerciements reçus 440

Réponse de No Sport sur le sujet Château d'Armailhac, Pauillac 2007

CR: Château d'Armailhac, Pauillac 2007

Ayant lu ici ou là des appréciations mitigées et au vu du millésime un peu ingrat, j'ai abordé ce vin avec un a priori négatif. Pourtant, paré de sa robe sombre, il délivre au nez un bouquet complexe mêlant fruits noirs, café, cacao, notes balsamiques et boite à cigare, très avenant. La bouche est veloutée avec un grain soyeux et la touche végétale vient juste rafraichir l'ensemble. Les tanins semblent policés et ne pas nécessiter de longue garde supplémentaire. Avec un petit plus de longueur, j'aurai été proche de l'effet "waoouuh".
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, supervedro, FlavFirst, Fredimen
21 Jan 2021 10:18 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1186
  • Remerciements reçus 542

Réponse de DaGau sur le sujet CR: Château d'Armailhac, Pauillac, 2004

CR: Château d'Armailhac, Pauillac, 2004.

Bouchon tous marquages, imbibé sur un à trois millimètres.

Robe sombre homogène, plus pourpre qu'ocre.

Nez de fruits rouges et noirs, de poivre et de vanille.

En bouche du fruit en puissance, un boisé fondu mais pas évolué, des traits mentholés, d'autres moins équilibrés d'acidité végétale heureusement passagers. Bu sans aucune oxygénation le vin était valable mais présentait comme un creux, cependant dégusté en parallèle d'un jeune cabernet franc Philippe Alliet Chinon l'Huisserie 2017, le vin développait une charge tannique comparable et un fruité bien à mon goût si ce n'est même plus.
De la fraicheur, une pointe de piquant, un joli vin avec du corps qui ne démérite de la réputation pauillacaise.

Pour un premier repas de cou de canard farci foie gras et salade, et après sept heures d'oxygénation une côte de bœuf garnie, je craignais que le vin soit un peu faible pour pareil plat, réputation du millésime et d'une étiquette 'second couteau'; il n'en est rien, très bon!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, romu, flupke14
11 Avr 2021 21:53 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 27

Réponse de François78 sur le sujet CR Château d'Armailhac, Pauillac, 1971

  Bonjour,

  Je me permets ma première note de dégustation... en espérant ne lasser personne!

  Le château d'Armailhac est un vin que j'aime bien et dont j'ai pu goûter quelques vieux millésimes, y compris d'assez faibles. Je retiens les 1970, assez intéressants. Mais aujourd'hui, je vous propose une note de dégustation d'un 1971. Je précise que j'aime bien les vieux bordeaux, ce qui bien sûr joue dans mon jugement.

  [edit] CR: Armailhac 1971

  Le vin n'a été ni carafé ni aéré d'une autre manière. Dégusté d'abord pour lui-même, il a ensuite accompagné un plat assez simple mais savoureux (rôti de porc, sauce réduite à la truffe d'été, avec quelques patates douces truffées). Le premier nez était sur le moka, le bois noble (cèdre), le tout assez fin. Il a ensuite laissé place à des épices et, en cherchant bien, quelques réminiscences de fruits noirs. Mais ce nez était très fondu et il était difficile de distinguer les arômes - ce qui d'ailleurs, pour moi, n'est pas un objectif en soi, surtout pour les vieux vins qui m'intéressent davantage par la qualité particulière, voire singulière, de leur bouquet que par ce que je crois y reconnaître, mais c'est un autre histoire.

  La bouche était assez impressionnante pour le cru et l'âge du vin : très ample, sans concentration excessive, mais avec des tannins bien présents, surtout sur l'extérieur de la bouche. La qualité des tannins était assez belle, sans élégance particulière, mais avec une trame serrée, bien enrobée, et un déploiement intéressant dans le temps. Finale assez longue et surtout dans la continuité.

  Bref, un bon vin qui, je l'avoue, m'a étonné même si je connais un peu le cru.

  En revanche, le lendemain (je n'avais pas fini la bouteille, sans raison particulière autre que le fait que j'en avais ouvert d'autres!)), le vin était un peu plus plat. Pas de trace d’oxydation excessive, mais les arômes étaient moins complexes et moins intéressants, ce qui est bien normal. Tannins toujours bien présents, mais là encore moins fins. 

  Cordialement,
  François
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, romu, Papé, flupke14, starbuck, leteckel, Chaccz
05 Mai 2021 21:50 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7291
  • Remerciements reçus 6300

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château d'Armailhac, Pauillac, 1971

En voilà un superbe CR !
Et en plus c'est ton premier... 
Je crois que l'on a fait une bonne recrue avec toi, François !
Bienvenue sur LPV.

Jean-Loup 
05 Mai 2021 22:24 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 27

Réponse de François78 sur le sujet Château d'Armailhac, Pauillac, 1971

Merci Jean-Loup pour ton accueil et ta bienveillance! 
06 Mai 2021 00:29 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84218
  • Remerciements reçus 10256

Réponse de oliv sur le sujet Château d'Armailhac, Pauillac

Bonjour François
Soeur Céaire te souhaite la bienvenue sur LPV.

!!CR!!

PS: je te conseille de cliquer ICI avant que son courroux ne remplace rapidement son coucou.

Oliv, enfant de cœur martyr

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
06 Mai 2021 10:00 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 27

Réponse de François78 sur le sujet Château d'Armailhac, Pauillac

  Merci du rappel! Loin de moi l'idée de m'opposer à sœur CR, dont je préférerais éviter la douce étreinte... 
 
  J'ai édité mon texte.
06 Mai 2021 14:13 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck