Nous avons 1885 invités et 48 inscrits en ligne

Domaine Vincent Dauvissat, Chablis

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25620
Vins de niche chez Le Teckel


CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis grand cru Les Preuses, 2007

 

Oliv
Robe bouton d'or.
Nez un peu renfrogné, sur le minéral, un côté chaud difficile à définir jusqu'à ce que Tophe dise "Colza" ! C'est exactement ça, cette senteur de fleurs jaunes quand on passe dans les champs !
La bouche est ample, sur une vraie densité à coeur, avec du volume et de l'impact.
Mais force est de reconnaitre que l'ensemble reste assez énigmatique, un peu comprimé, compliqué à lire, avec une finale sérieuse marquée par une certaine amertume.
Un vin difficile à lire, sûrement entre deux âges.
A suivre en espérant mieux.
Bien+

Sideway
Robe jaune or d'une belle brillance.
Nez sur la cire d'abeille, l'encaustique. On trouve également du fruit, laissant l'impression d'un moins évolué que de prime abord.
La bouche propose un vin puissant, épicé mais bien équilibré. Au niveau aromatique, le vin est un peu neutre ou en tout cas fermé. On a une grosse matière encore jeune.
Je trouve que le vin tombe un peu court.
Un peu désorienté à la tombée de la chaussette.

Arnould
Il n'a pas beaucoup évolué...et c'est dommage, car c'est quand même un vin assez énigmatique, avec une aromatique qui est restée en retrait et même si c'était un peu plus expressif à J+2, ça reste assez illisible et pas tout à fait à la hauteur de l'attente. Pour autant, la structure du vin (jolie matière bien équilibrée) est belle mais ce n'est pas suffisant pour prendre son pied.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Papé
19 Juil 2021 20:02 #2341

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 13005
 
CR:
Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er Cru « La Forest » 2004
Bouchon long, imbibé sur deux à trois millimètres.
Très belle robe d’un or jaune clair.
Un nez de Chablis à maturité sur le miel frais, le pralin et les champignons, superbe et appétent.
Par rapport à ma dernière dégustation, le vin a gagné en densité et est superbement équilibré.
On retrouve en bouche ces arômes gourmands de miel et de champignon.
La finale est longue, prégnante et pleine de fraîcheur.
Dernier exemplaire du stock et, de loin, la meilleure.
Parfait avec la sole meunière.
Note : 16,5/20.
Garde : on peut le boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Galinsky, Gibus, HERBEY 99, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GILT, Vaudésir, LucB, Papé, Agnès C, leteckel, Gerard58, ysildur, Jeanveux, Manas
25 Juil 2021 22:05 #2342
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5186
  • Remerciements reçus 6559
CR: Domaine Vincent Dauvissat Chablis 1er cru Vaillons 2012

Le nez est sur le pralin, iodé et citronné. C'est très agréable. 
La bouche est assez ample, bien fraîche avec une tension bien équilibrée. Il y a le coté rond d'un début d'évolution avec un miel très discret et la tension des bons millésimes. La finale est salivante. C'est bien bon. Le défaut est que c'est un peu convenu/classique manquant d'un poil de folie.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Garfield
04 Aoû 2021 14:09 #2343

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25620
CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru La Forest, 2005 

 

Robe bouton d’or. 
Nez peu attirant, lourd, sur des notes écœurantes de caramel au lait qui pèsent sur des senteurs de fenouil. 
Bouche replète, massive, sur une structure épaisse monolithique et une amertume dérangeante. 
Finale déséquilibrée, toujours sur ces goûts lactés pesants. 
Je n’ai pas aimé du tout. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, Gerard58, ysildur, Garfield
18 Aoû 2021 09:45 #2344
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84
  • Remerciements reçus 137

Réponse de Coqauvin sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat, Chablis

Bonjour à tous !

Est ce que quelqu’un pourrait m’éclairer sur le Chablis 1er cru Forest ? Je ne le trouve pas mentionné quand je fais le récapitulatif des 1er crus de Chablis.. mais j’ai cru comprendre qu’il était englobé dans Montmains.. du coup est ce que c’est un premier cru officiel ? Un rapport avec le 1er cru Forêts ?

D’avance merci !

Olivier
18 Aoû 2021 19:25 #2345

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 7934

Réponse de leteckel sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat, Chablis

Stéphane est appelé à la barre 

ArnoulD avec un D comme Dusse
18 Aoû 2021 19:32 #2346

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20783
  • Remerciements reçus 8291

Réponse de Eric B sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat, Chablis

 Un certain Patrick Essa a bossé sur le sujet : www.degustateurs.pro...

"Cette zone constitue sans doute l'un des endroits les plus septentrionaux où le chardonnay peut s'épanouir en donnant des crus de haute qualité. Forest ou Forêts - qui a légalement le droit de s'appeler Montmains - mesure seul près de 21 hectares mais seule une petite partie de ses producteurs revendique ce nom, il en est de même pour Butteaux, plus rare encore. De petites parties des Chablis "Villages" Vaux Miolot, Vaugerlains et  Ecueillis ont droit légalement de devenir Montmains, ce sont des zones à sols comparables.  Le vin le plus "éclatant" et célèbre du secteur est sans doute celui du domaine Dauvissat qui sur plus de 4 hectares de Forest s'est fait une très large - et méritée - réputation avec le nom de ce cru. Mais vous en trouverez aussi d'excellents "specimen" chez Raveneau ou Moreau-Naudin. Les vins ont un caractère notable de silex frotté et de mousseron d'automne et se livrent assez aisément en jeunesse. Montmains est le plus accessible, Forest est plus droit et salin et Butteaux un peu plus frais est aussi parfois un rien austère. Mais évidemment la patte du vinificateur donne aussi une belle singularité aux vins, et je n'évoque ici que les traits principaux. J'apprécie ce cru intense et plein pour sa forme très typique qui en fait un Chablis très reconnaissable, le chardonnay du Nord dans toute sa pureté."


Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FGsuperfred, Papé, Gerard58, Coqauvin
18 Aoû 2021 19:36 #2347
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6458
  • Remerciements reçus 6508

Réponse de Vaudésir sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat, Chablis

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Coqauvin
18 Aoû 2021 19:38 #2348

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25620
CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru La Forest, 2011

 

Robe jaune paille très peu teintée. 
Nez qui va mettre du temps à se positionner dans le verre. 
Presque muet à l’ouverture et frais, il prend petit à petit des atours minéraux, une fine pointe citronnée végétale. L’ensemble reste discret, presque fermé. 
Bouche d’une parfaite construction, à la fois élancée et aérienne par une trame acide et pourtant sur un vrai volume bien doté en extraits secs et qui crée un effet d’allonge très agréable. 
Finale impactante et bien équilibrée à laquelle il ne manque que plus de complexité aromatique pour apporter un surcroît de complexité. 
Superbe accord avec une poêlée d’encornets rouges à la
plancha. 
Très bien. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gildas, Alex, Olivier_26, MatthieuS, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Frisette, leteckel, LLDA, Gerard58, Vyat, Chaccz, Jeanveux
26 Aoû 2021 14:26 #2349
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6977
  • Remerciements reçus 6147
Du coup, déjà relativement prêt ou encore à garder? Et si oui, combien de temps selon toi?

Flo (Florian) LPV Forez
26 Aoû 2021 20:19 #2350

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25620
Sur cette bouteille, aucune urgence à attendre encore.
Mais avec une bonne aération, ça se tente sans risque.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
26 Aoû 2021 21:09 #2351

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 511
  • Remerciements reçus 3757
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru - Les Clos - 2004

Bu pour lui même le lendemain après son ouverture.

C’est toujours difficile de chroniquer ce genre de vins parce qu’il sont en perpétuelle évolution. Au départ le nez est très strict, car frais. Je patiente un petit peu le temps que le vin se réchauffe. Petit à petit le nez se fait plus épais, presque beurré. Je patiente encore.

Je décide de goûter. En bouche le vin déploie une matière d'une grande amplitude, profonde et très complexe. La longueur en bouche est superbement imposante, elle reste de longues secondes.

 

Au fil de la dégustation les arômes de pierre chaude apparaîssent et cohabitent avec les notes citronnées et de fleur blanche. La bouche se révèle aussi plus nette avec les arômes mentionnés ci dessus.

A J+3 (remis au frigo, rebouché avec un bouchon Vacu vin)

Cette fois il "escortera" (© Gérard58) à merveille l’entrée, un beau saumon fumé. Le vin est à son apogée, le nez encore mieux défini, et les arômes encore plus lisibles. 3 jours de frigo ne lui ont pas fait peur au contraire, ils lui ont permis de se révéler pleinement.

Un grand Chablis pour un grand moment à table.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, PBAES, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, Papé, leteckel, LLDA, Gerard58, Bobo1
31 Aoû 2021 18:13 #2352
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1651
  • Remerciements reçus 3685
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er cru Séchet 2006

Bouteille ouverte à l'épaule pendant deux heures. Bouchon impeccable, très peu imbibé.

Robe or très claire, scintillante et pure. Aucune trace d’évolution.

Le nez est d'une grande complexité et d'une addictive séduction. On passe des fleurs blanches, tilleul, aubépine, acacia, aux agrumes, citron et ananas mûrs avec des notes de champignon frais ( rosés des prés ) et par bribes des effluves de pâte d'amandes. La fameuse croûte de fromages est aux abonnés absents, ce qui n'est pas plus mal pour ma part.

La bouche est à la fois large et élancée. Entre une matière à maturité et une acidité saillante, entre la gourmandise et la tension l'équilibre est d'école sans que gourmandise ou tension ne cède avant une finale légèrement iodée, minérale et salivante qui dure longtemps, longtemps après déglutition.

Grand Chablis, grand vin, qui fait preuve d'une vitalité de jeunot et qui semble parti pour défier le temps.
Mais aucun regret de l'avoir fait accompagner parfaitement un pavé de saumon cuit à l'unilatéral, pour le plus grand bonheur des convives unanimes.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Papé, LLDA, Garfield
04 Sep 2021 19:39 #2353

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 13005

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2009

 

CR:

Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2009
Bouchon de belle qualité, juste imbibé sur sa base.
La robe est d’une teinte or clair, peu évoluée.
Nez typique du Chablis sur des notes de coquille d’huître, d’iode, de pralin, de miel frais et un beau fruit mûr.
La bouche est dense et vive à la fois, à l’équilibre gourmand car le vin a conservé beaucoup de fraîcheur et a dompté la richesse du millésime​​​​​​.
La finale est assez longue avec ses arômes iodés miellés, et de la tonicité.
Un joli Chablis, à point.

Note : 15/20.
Garde : il est prêt à boire.

Olivier 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, letournaisien, jean-luc javaux, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, Med, GAET, leteckel, LLDA, Gerard58, Kiravi, Manas
10 Sep 2021 06:32 #2354
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21981
  • Remerciements reçus 6223

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2015

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2015

Débouché hier à l'apéritif.
Très joli nez chablisien bien ouvert, coquille d'huître, fougère, fleurs blanches.

En bouche, il y a beaucoup d'ampleur et c'est tendu ce qu'il faut à mon goût. Finale salivante sur l'huître Gillardeau n° 3

 

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Gibus, HERBEY 99, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA, RVincent, Gerard58, Vyat, Garfield, Chaccz, Manas
12 Sep 2021 12:33 #2355
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 13005

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru Les Clos 2008

Dégusté en face du Corton-Charlemagne 2008  du domaine Rapet.
Les vins accompagnent des linguines aux scampis rôtis, tomates cerise confites, sauce mélangée de mascarpone et eau de cuisson des pâtes.
Un plat simple mais terriblement goûteux et efficace (malheureusement j’ai oublié de le photographier). 
Le repas et les vins ont été préparés par Alain (Alain Hinant).
Nous dégustons étiquettes découvertes.

 

CR:

Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru Les Clos 2008
Superbe robe or brillante et moins évoluée que celle du Corton-Charlemagne.
Le nez apparaît un peu réduit dans les premières minutes mais l’aération le libère.
Des arômes typés de fines notes mellifère et iodée, le poivre, les fruits blancs et une touche citronnée forment un ensemble terriblement gourmand.
En bouche, c’est un vin à la matière imposante, tendue et fraîche, idéalement équilibrée.
Les arômes perçus au nez s’invitent en dégustation pour notre plus grand bonheur.
La finale, interminable, est tranchante et savoureuse à souhait.
Un vin monumental, qui se déguste aujourd’hui à condition de le préparer, mais qui est très loin de sa maturité.
Respect, grand, très grand vin.
Excellentissime.
A la dégustation, accord idéal avec le plat et largement dominant en dégustation pure.

Olivier
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, matlebat, mgtusi, FGsuperfred, letournaisien, Ange Gabriel, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Val59, Papé, Blog, starbuck, leteckel, LLDA, Gerard58, ysildur, éricH, Fredimen, Chaccz, Manas, Kana
16 Oct 2021 12:31 #2356
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 439
  • Remerciements reçus 1438
N'est-il pas hérétique de mettre du fromage (ou tout produit laitier) dans des pâtes avec des produits de la mer ?
C'est un coup à mettre un italien en PLS.

Charles, simple buveur
16 Oct 2021 19:28 #2357

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12823
  • Remerciements reçus 3695

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru Les Clos 2008

L'histoire se passe en Wallonie.
Et ici, tant que c'est délicieux, au diable l'hérésie... 

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, letournaisien, HERBEY 99, Moriendi, Frisette
16 Oct 2021 20:07 #2358

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6977
  • Remerciements reçus 6147
Et puis les boomers font bien ce qu'ils veulent, du moment que ce soit bon...

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
17 Oct 2021 01:21 #2359

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 13005

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru Les Clos 2008

Chaccz post= écrit: N'est-il pas hérétique de mettre du fromage (ou tout produit laitier) dans des pâtes avec des produits de la mer ?
C'est un coup à mettre un italien en PLS.

Au moins tout autant que les lardons et la crème dans les pâtes à la carbonara. 
17 Oct 2021 07:35 #2360

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 13005

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru Les Clos 2008

Chaccz post= écrit: N'est-il pas hérétique de mettre du fromage (ou tout produit laitier) dans des pâtes avec des produits de la mer ?
C'est un coup à mettre un italien en PLS.

À défaut d’une photo du plat qui aurait été cent fois plus explicite, quelques mots sur le déroulé de cette recette.
Dans une poêle chaude, on fait suer une gousse d’ail dans de l’huile d’olive avant d’y faire rôtir les scampis (juste un aller-retour) et de les débarrasser dans un bol, idem pour les tomates cerises.
Lorsque les pâtes sont cuites, on réchauffe la poêle et on y verse un mélange quasi tant pour tant de mascarpone et d’eau de cuisson et on laisse un peu réduire avant d’y jeter les ingrédients : pâtes, tomates et scampis.
Ce fromage est de base peu goûteux et l’amidon contenu dans l’eau de cuisson fige la sauce, très peu teintée, autour des pâtes.
Épicer à souhait.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, jean-luc javaux, DUROCHER, TristanBP, Papé, Agnès C, Chaccz
17 Oct 2021 08:07 #2361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1651
  • Remerciements reçus 3685

Réponse de Gerard58 sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

CR:  Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

Bouteille ouverte une heure avant que le vin soit dégusté accompagnant un parmentier de morue. Pas évident au début l'accord s'harmonisera au fil du temps.

La robe est d'un jaune or très clair.

Assez mutique à l'ouverture, une heure après le nez est caractéristique de l’appellation, assez complexe, oscillant entre la croûte de fromage et la coquille d'huitre, puis sur les agrumes, citron dominant, avant de s'installer plus floral sur les fleurs blanches, tilleul surtout.

La bouche est parfaite d'équilibre de bout en bout. L'acidité citronnée est traçante, sans agressivité exagérée, et ne masque pas le tilleul assez prégnant.

La finale est très longue, d'une superbe tension salivante et iodée arrondie par de très jolis amers.
L'empreinte aromatique restera longtemps dans le verre vide.

Encore une fois chez Vincent Dauvissat, un générique aux allures de premier cru, qui se bonifiera encore avec le temps, mais dont on peut se délecter aujourd'hui sans remord.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, starbuck, LLDA, Chaccz, Manas
21 Oct 2021 12:46 #2362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21981
  • Remerciements reçus 6223

Réponse de mgtusi sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

CR:  Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

Bouteille ouverte une heure avant que le vin soit dégusté accompagnant un parmentier de morue. 

Y-a-t-il une différence avec la brandade ? Pas d'ail ?

Michel
21 Oct 2021 17:15 #2363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1651
  • Remerciements reçus 3685

Réponse de Gerard58 sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

CR:  Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

Bouteille ouverte une heure avant que le vin soit dégusté accompagnant un parmentier de morue. 

Y-a-t-il une différence avec la brandade ? Pas d'ail ?
 

Différence ? il y avait de l'ail, en petite quantité, mais cela se sentait et je pense que c'est ce qui m'a gêné au début.

Gérard

 
21 Oct 2021 19:13 #2364

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 13005
 

CR:

Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Premier Cru « La Forest » 2008
Après le  Chablis Grand Cru Les Clos 2008  dégusté il y a quelques jours chez Alain, j’entame mon stock de 2008.
Bouteille cirée, bouchon long et pas du tout imbibé.
La robe est d’un beau jaune or brillant.
Contrairement à son grand frère, le nez ne présente pas de trace de réduction.
C'est un mélange harmonieux de notes iodées, de champignon, de citron confit avec un fruit blanc sous-jacent.
En dégustation, le vin est parfaitement équilibré, avec du gras en entame immédiatement relayé par une tension dense qui lui apporte beaucoup de fraîcheur.
On retrouve les notes fruitées qui enveloppent le vin tout au long de la dégustation jusqu’à la longue finale rehaussée de notes iodées et mellifères.
C’est un splendide Chablis que nous avons ouvert à l’apéro et pour le plat.
La bouteille n’a pas fait un pli.
Superbe !
Note : 17/20.
Garde : on peut commencer à le boire mais, à l’instar de la cuvée Les Clos, il a de la réserve.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, letournaisien, Galinsky, gege, jean-luc javaux, Gibus, sideway, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, LucB, Blog, Agnès C, leteckel, LLDA, Gerard58, SOK, Fredimen, Kiravi, Garfield, Manas
26 Oct 2021 06:05 #2365
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2513
  • Remerciements reçus 2413

Réponse de chrisdu74 sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

Y-a-t-il une différence avec la brandade ? Pas d'ail ?

C'est surtout les pommes de terre. Il me semble que dans la vraie brandade il y très peu de pomme de terre voire pas du tout? En tout cas pas une couche de purée comme un parmentier. C'est principalement de la chair de poisson et de l'huile d'olive qui s'émulsionne au contact des protéines de la chair de poisson.
26 Oct 2021 10:40 #2366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3859
  • Remerciements reçus 4143
Bu avec les 2 compères lors de ce week-end mémorable.

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru « Les Preuses » 2007
 

Fredimen :
Sans transition, la suite, avec un Chablis Grand Cru de Vincent Dauvissat, Les Preuses 2007. Robe or, presque ambrée étincelante au possible. Le nez est tout ce qu’on aime sur un Chardo évolué. Je pars personnellement sur un grand climat bourguignon, si ma tête me souffle « souviens-toi de Raveneau Blanchot 13 », ma bouche cite Montrachet, ou un climat proche du quatuor. Magnifiques notes de miel, beurre, pointe citron qui amène beaucoup de fraîcheur, amande, et quelques notes tropicales / minérales qui me font revenir à mon idée de Chablis, même si ma bouche a déjà fourchée sur Montrachet. Aux premières gorgées la bouche révèle pour moi une attaque assez austère, jusqu’au milieu de bouche ou la matière arrive sur un plateau et s’étire en longueur avec une superbe persistance aromatique sur une rétro caramel beurre salé / hydromel. Un verre plus tard, la bouche s’assagit, on touche la magie et l’équilibre sur une belle minéralité en bouche / un côté ciselé et une matière enrobante à la longueur diabolique. 18/20, mon premier preuse, un souvenir impérissable.  

Val59 :
(Apport, non à l'aveugle)
Petit stress avant de l'ouvrir (premox, bouchon, évolution sur des notes fromagères …) tant le problème peut être récurrent dans la région. Niveau parfait, bouchon peu imbibé. Robe d'un beau jaune aux reflets dorés. Nez très beau et net d'un chardonnay un peu évolué. Le citron est en arrière plan, associé à des fines notes noisetées et fumées.En bouche, le premier verre est vraiment déroutant : grosse puissance en entrée de bouche, des amers saillants, ensemble brouillon qui chahute ... suivi par un coté plus civilisé, sur une très belle longueur. En regoutant le vin évolue beaucoup et le coté brouillon est gommé. C'est franchement très beau, avec une matière digne d'un GC. Fredimen trouve rapidement le chardonnay un peu évolué, Alex part sur Chablis et annonce Dauvissat sur un GC d'une quinzaine d'année. Bravo.
Le fond de bouteille mise sous pompe à vide : Le lendemain midi, le nez est globalement inchangé. Par contre en bouche plus rien à voir : le vin est profondément chablisien ultra tendu, minéral et persistant. Cette minéralité est soutenu par une belle matière intégré qui donne un ensemble très complet. Fredimen retrouve sa rétro hydromel qu'il affectionne tant. Grand vin 18-18,5/20

Alex :
Nez bluffant, pointe silex / fond rocheux pierre à fusil, j’hésite entre Dagueneau pur sang  et chablis et pars finalement sur Chablis reconnaissable à cette grande fraîcheur, pureté et droiture aromatique qu’on trouve chez Droin par exemple.
Tout de même assez évolué ce nez et la robe dorée (mais brillante) trahit son âge -  0 défaut de premox ou autres, Val est soulagé.
En bouche, c’est très opulent sur les fruits jaunes, c’est bien mur (je ne sais si c’est une caractéristique des vins de Dauvissat mais c’est vraiment à haute maturité) d’une puissance assez folle et le vin qui est un peu touffu va se mettre idéalement en place les heures qui suivent. Pas trouvé de miel ou de SR particulier mais y’a vraiment bcp de chevaux sous le capot, la finale est très longue et tout de même toujours une austérité qui frise avec le cistercien avec des amers très marqués.
Très complexe, étonnant, une vraie découverte.18.5/20 – coup de cœur
A j+1 le vin a pris un profil plus chablisien avec un nez presque « iodé », et une tension / fraîcheur juste incroyables pour un vin de cet âge, une révolution dans le verre bluffante et on l’apprécie tous les 3 encore davantage. 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, LLDA, Gerard58, Fredimen, Soufflot
26 Oct 2021 13:20 #2367
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3358
  • Remerciements reçus 497

Réponse de whogshrog43 sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2014

Bonjour à toutes et tous,

bu hier soir sur un plateau huitres, bulots, murex et araignée de mer un CR: Chablis 2014 du  Domaine Vincent Dauvissat, ouvert 30 minutes avant dégustation.

Un nez immédiat de complexité moyenne mais parfaitement défini : embruns, coquilles d'huitres (renforcées par les huitres devant moi) citron confit, fleurs blanches.

La bouche a elle beaucoup de qualité, cylindrique, mure et concentrée, elle rayonne de fraicheur...Le belle acidité parfaitement enrobée par le très beau jus assure la longueur et la structure et la seconde partie de bouche est qui plus est marquée par de très fins amers, évoquant les  zestes de citron vert qui font saliver et forment avec l'acidité un très joli couple et assure au tout une très belle longueur. C'est à la fois gourmand et pêchu, concentré et mur mais tout en classe.

Un chablis d'école donc et parfait compagnons du repas. 16,5/20

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, LLDA, Garfield, Jeanveux
07 Nov 2021 18:11 #2368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 57
  • Remerciements reçus 328
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis grand cru Les Clos 2006
en magnum

 

Hier, déplacement chez nos amis corréziens ( petit groupe d'amis, formé depuis une vingtaine d'année ) je suis le seul amateur non professionnel,et le seul délocalisé (puisque je réside dans l'allier). j'ai rencontré toutes ces" belles personnes" durant des missions d'audit pour ma société...(quand j'étais en activité) les soirées corréziennes étant calmes et reposantes ,il m'est arrivé de pousser la porte de certains cavistes (avant de rentrer à l'hôtel )...et assez rapidement, les amitiés sont nées, avec la passion du vin....depuis les liens durent et perdurent, à travers des noms de vignerons, des adresses, des infos, des impressions...bref je crois que tous les "passionnés du vin.com" me comprendront quand j'aurai indiqué, que nous sommes dans une bulle ,..à couper les cheveux en quatre et à refaire le monde; Pour ce genre de voyage, il n'y a pas meilleur véhicule que le vin..
Et Quoi de plus naturel, également de se réunir afin partager de jolis vins, grâce et avec la gentillesse d'un restaurateur "bibé" par le michelin,nous disposons de la table... c'est à nous "de jouer" avec les flacons.
hier ...donc, hors photo,nous avons commencé avec les pouges 2019(saumur blanc),de Sylvain Ditière,(pour moi premier contact avec ce vin, c'est très très bon ,grand chenin,profond ,sphérique,déjà splendide) ensuite, riesling "brand vieilles vignes vendanges tardives " 2009 de chez Zind Humbrecht, fruits très mûrs,écorces d'agrumes  citron,uzzu ,crémeux, fins, la liqueur dans une enveloppe aérienne, sans lourdeur, dynamique..et longue, comme le domaine en est capable.!!!
venons en, au chablis ,puisque c'est quand même l'objet de "ce post". Hier, j'étais l'apporteur de ce flacon,Client de longue date du domaine ,ce Clos 2006,m'a semblé abordable.niveau 1 cm sous le bouchon, liège sain, imbibé sur à peine 0,5 cm .Le vin glisse dans le verre, avec une couleur d'un jaune citron soutenu,(somme toute encore assez clair, malgré l'âge) nuancé de vert, brillant .le nez minéral au premier abord,évolue plus précisément ensuite sur la coquille d'huitre pilée, les algues séchées (comme quand la mer s'est retirée..) une touche "d'allumette craquée" le nez joue tour à tour sur ces registres en mêlant de fines touches végétales...la bouche prolonge cette impression induite par le nez,et nous amène dans le caillou,le vin est en plateau (grosso modo, quinze ans de bouteille, qui plus est en magnum...son avenir est radieux, selon moi, pour les 5 ou dix ans à venir)(le magnum n'y est pas étranger)
mais surtout, surtout, ce vin réussit le "grand écart" entre le tranchant du minéral de l'attaque et le miellé du milieu de bouche. le climat des clos réussit souvent ce tour de force avec plus d'amplitude que ses voisins de la fameuse colline . A cet égard ce vin a des similitudes avec le clos du domaine Raveneau.
quel dommage,qu'une grande partie de ce climat, ait été retiré du domaine (par le jeu des successions)..perso ma dotation est divisée par deux depuis deux ans.

concerna​​​​​​nt ​les trois autres bouteilles,( les deux bourgogne et le champagne) j'ai pris quelques notes, je" posterai" dans les rubriques concernées

 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, PBAES, Olivier_26, gege, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, trainfr, Benoit Hardy, Vaudésir, Oyaji-sama, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, LLDA, KosTa74, Garfield, Bobo1, Chaccz, Jeanveux, Soufflot, Kana
12 Nov 2021 07:09 #2369
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 57
  • Remerciements reçus 328

Réponse de Climens sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat - Chablis les clos 2006

CR:juste une petite précision ,pour le fun.
hier nous étions 6 amis en corrèze à partager ce bon moment de convivialité.Étions les seuls  délocalisés (vichy ...corrèze ...vichy , dans la même journée..) comme dirait...l'autre..de tels moments valent le déplacement. avec et grâce à Martine mon épouse ,en capitaine de soirée.

Alain
12 Nov 2021 07:28 #2370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux