Nous avons 2202 invités et 53 inscrits en ligne

Bouchard Père et Fils

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924
Lors du repas du réveillon de la Saint Sylvestre, comme on m'a censuré pour m'empêcher éhontément d'ouvrir "trop" de bouteilles, après un délicieux Champagne du domaine André Robert , je passe directement au CR: Chevalier-Montrachet 1999 de Bouchard Père & Fils

Je l'avais ouvert avec un bilame quelques heures avant pour préparer la bouteille : bouchon régulier de bonne qualité.

Jolie robe jaune dorée. Nez sur le beurre frais, les fleurs blanches, délicat. Ce n'est pas très puissant mais c'est plaisant. La bouche est harmonieuse, délicate, fraîche et c'est un joli grand cru, mais... le vin manque de puissance et de volume. Notamment pour s'accorder avec les huîtres et leur vinaigrette très goûteuse (composée de vinaigre de cidre fermier du Cotentin et de cébette).
Par contre, avec le saumon fumé maison, l'accord fonctionne bien mieux et le vin gagne en ampleur au fil des minutes dans le verre. Cela reste fin et manque d'un peu de volume, mais pour une bouteille de plus de vingt ans, c'est très bon. Et n'est pas sans me rappeler le Chassagne-Montrachet Boudriotte 2000 de Ramonet ouvert pour Noël.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., Olivier_26, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, leteckel
02 Jan 2022 14:57 #1801

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9430
  • Remerciements reçus 17688

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Maison Bouchard Père & Fils - Chevalier-Montrachet 1999

Dommage que tu aies été censuré, Philippe. 
Car je suis sûr que tu avais prévu un vin mieux ciblé pour un accord avec des huîtres et vinaigrette, fût-elle de compétition. 

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou
02 Jan 2022 17:10 #1802

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Maison Bouchard Père & Fils - Chevalier-Montrachet 1999

Jean-Loup, nous n'étions que quatre à boire du vin, mesdames préférant l'eau ou le jus de pomme.
J'avais prévu un Chablis de Dauvissat du même millésime ou un Muscadet Gorges 2004 de Michel Brégeon . Pour une autre fois.

Bonne année 2022 à toi et à tes proches, Jean-Loup. J'espère avoir le plaisir de te rencontrer cette année.
02 Jan 2022 17:18 #1803

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9430
  • Remerciements reçus 17688

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Maison Bouchard Père & Fils - Chevalier-Montrachet 1999

Chablis ou Muscadet, bien sûr !
Et on se verra en 2022, avec grand plaisir, bien sûr !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: kv000
02 Jan 2022 17:21 #1804

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9208
  • Remerciements reçus 1112
CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Beaune 1er cru Les Grèves Vignes de l'Enfant Jésus, 2005
Eh bien pas toujours nécessaire d'attendre une éternité tous les 2005 ( c'était déjà le cas avec le Clos des Lambrays 2005 !).
Ce 1er cru enchanteur ne m'a jamais déçu chaque fois que je l'ai rencontré . Parfaitement épanoui , des tanins d'une grande finesse , un fruité intense, équilibré , élégant . 
Une classe au dessus des Vosne-Romanée 2005 de Gros frères et soeur auxquels il a succédé . Grand vin .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, kv000, Benoit Hardy, Vaudésir, leteckel, DaGau, KosTa74, Kiravi, Lionel73, Garfield
06 Jan 2022 19:18 #1805

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1406
  • Remerciements reçus 990
CR: Bouchard Père & Fils, Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits 'Cuvée Au Levant' 2018.

Bouchon liège aggloméré diam5, seulement estampé 'mis en bouteille dans la region de production', faiblement teinté sur un millimètre.

Robe rubis avec couleur et transparence caractéristiques du pinot noir.

Nez fruits rouges et noirs, chaud, sucré, fraîcheur de fruits rouges, fraise, cerise burlat.

En bouche souplesse, rondeur appuyée, le fruité en coulis, volume et équilibre séduisants. Alcool (13%) et sucre s'améliorent H+24, soupçons de mollesse et de caoutchouc disparaissent, une pointe végétale en discrétion apparaît.

Repas viandes au grill, bœuf et agneau.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir
15 Jan 2022 20:06 #1806

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1142
  • Remerciements reçus 914
On entend souvent dire au sujet de certaines bouteilles : ah oui …c’est un vin de négociant..pfffuuuiiittt  (je vous fais grâce du ton méprisant accompagnant en général la remarque..).

Pour certains c’est une tare quasi irrémédiable, une sorte de tache indélébile, le point Godwin du connaisseur patenté-surtout en Bourgogne !).

Bref, je sors la semaine dernière donc un vin honteusement trafiqué, probablement coupé avec du rouge de Mostaganem-ou du Roussillon ?), même pas Bio !:

CR:Beaune « Clos du roi » 2002, Bouchard Père et Fils. Normalement ça « doit le faire » à mon avis. 

 

La robe est magnifique dans le verre, rubis chatoyant, pas trop noire ni trop claire. Juste un soupçon d’évolution sur le bord du disque. 

Le nez est immédiatement remarquable par son ampleur, sa distinction : Pur jus de griotte ! Des notes plus évoluées, plus complexes commencent à poindre : nuances fugaces d’épices, un rien d’élevage aussi. 

Attaque en bouche encore ferme, le vin est riche, et la carrure très inhabituelle pour un Beaune, appellation dans laquelle le pire côtoie le meilleur , il faut le reconnaitre. L’assise tannique est d’une grande douceur, extraction parfaitement maitrisée.

Ce vin peut encore vieillir et progresser sur 5/7 ans je pense. 

Longue finale sur la cerise, puis des notes plus florales, longue pointe replissée qui clôture de manière (très ) heureuse la gorgée bue. Très belle bouteille, qui fait honneur à son origine et à son producteur.

Quel dommage que cette appellation soit si galvaudée par des productions…hasardeuses pour rester poli. Mais correctement interprétée, la partition peut rivaliser avec les plus grands noms des deux côtes, cette bouteille le prouve à mes yeux.

NB : les 2002 c’est quand même super bon en général, ce millésime adulé à sa sortie tient remarquablement la route pour le moment. 

YR 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, jd-krasaki, Garfield
07 Fév 2022 11:20 #1807
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1781
  • Remerciements reçus 4119
CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Bonnes Mares Grand Cru 2007
La robe est assez claire.
Nez qui pinote doucement, avec un peu de fumé et de sous-bois.
Bouche fine et élégante.
C'est certes agréable, mais est-ce que l'on attend d'un Bonnes-Mares une dentelle en demi-corps ?
Bref, il y a un manque de matière et de maturité, sans pour autant que le résultat soit déplaisant.
Un bon premier cru, venant d'un terroir un peu léger, quoi.
Comme je tiens à rester poli, je ne dirai rien du rapport qualité/prix de la bouteille.......
Encore (ou plus que ?) 5 à boire.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, matlebat, mgtusi, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Vyat, éricH, Garfield, Vesale
20 Fév 2022 17:01 #1808

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1171
  • Remerciements reçus 4105

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Bouchard Père et Fils Bâtard-Montrachet 2005

CR: Bouchard Père et Fils Bâtard-Montrachet 2005

Déjà en phase tertiaire au niveau aromatique et visuel, mais matière fort agréable néanmoins avec une attaque grasse puis un peu de fraîcheur en fin de bouche.
On peut néanmoins attendre plus de fond et volume pour un grand cru.
Plutôt Très Bien (seulement)

A boire

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, starbuck, jd-krasaki
22 Fév 2022 10:12 #1809

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Bouchard Père et Fils - Santenay Premier Cru - 2016

 

Une bt achetée il y a quelques années, saisie pour me familiariser davantage avec l’appellation Santenay premier cru, par l’intermédiaire d’une maison connue, et à la faveur d’un prix honnête (environ 20€).

A vrai dire, après mes différentes expériences avec cette maison depuis, je n’en ai attendais pas grand-chose, mais comme souvent dans le vin, on ne demande qu’à être surpris !

Alors, ça donne quoi ?

Et bien, après avoir contemplé un peu cette robe, en priant pour avoir une bonne surprise, je plonge mon nez pour y trouver un nez peu causant, alcooleux, presque une parodie d’un nez bourguignon, sur la cerise et la pivoine.

La bouche est sans saveur, mais gagne un peu en confort au fur et a mesure de la dégustation, avec un fruit (cerise) qui se fait plus juteux ; cela reste malgré tout brouillon et surtout alcooleux malgré ses modestes 13°.
Pour couronner ce panorama médiocre, une fin de bouche qui s’étiole, sans saveur, et à nouveau sur une pointe alcooleuse.

Cette bt n'atteint ni la concentration qu’on peut attendre d’un PC, ni la délicatesse qu’on peut attendre d’un Bourgogne.

Voilà, mon premier coup de gueule sur LPV après plus d’un an d’inscription, et il est amplement mérité. Madame avait été plutôt indulgente ici CR: Bouchard Père et Fils - Mercurey Premier cru, 2013 mais cette fois-ci nous sommes unanimes : rien à sauver.

La seule bonne opération de l’affaire : j’ai libéré une place en cave.

Garde : à boire (ou plus recommandable, à mettre en sauce !)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, PinotNero
16 Mar 2022 17:26 #1810
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6476
  • Remerciements reçus 6571

Réponse de Vaudésir sur le sujet Bouchard Père et Fils - Santenay Premier Cru - 2016

Ils ont de nombreuses cuvées négoce. 
16 Mar 2022 17:57 #1811

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
Bu à cette occasion
CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay Cailleret Ancienne cuvée Carnot 2005 - Volnay 1er cru
Robe grenat au liseré bruni.
Nez classe et sanguin sur des notes fumées, de réglisse, de cuir et de tabac.
Bouche superbe d'équilibre affichant une matière dense mais pleine de finesse avec un gustatif sur le sous-bois (fruits des bois, ronce, feuille).

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, matlebat, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, jd-krasaki, Fredimen
19 Avr 2022 07:55 #1812

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6476
  • Remerciements reçus 6571
CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay Cailleret Ancienne cuvée Carnot 2005 - Volnay 1er cru

www.lapassionduvin.c...

On monte d'un cran en intensité et complexité, il y a tout dans ce vin, maturité, équilibre,fraicheur, tanins parfaitement mur, si ce n'est pas un Clos des Mouches de Drouhin, c'est une Vigne de l'enfant Jésus de Bouchard d'un très beau millésime 2005 ? ben non encore c'est un Volnay.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, jd-krasaki
19 Avr 2022 19:06 #1813

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6476
  • Remerciements reçus 6571

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Domaine Bouchard Beaune premier cru 2016

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Bouchard Beaune premier cru 2016.

Robe claire, nez élevé, boisé, fruits jaunes frais, bouche grasse, marquée par l'élevage non fondu, un peu de perlant donnant du dynamisme mais des amers marqués. 

Stéphane
08 Mai 2022 18:28 #1814

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune Premier Cru - Vignes de l'enfant Jésus, 2009

Ouverture 2h, mise à l’épaule 1h avant dégustation, en accompagnement d'un poulet fermier doré au four et haricots verts frais.

Mutique à l’ouverture, le nez à besoin de temps pour se livrer. Puis, le vin délivre un beau nez de Pinot, de moyenne intensité, distingué tout de même, encore jeune, tout en délicatesse, sur les petits fruits rouge, le poivre blanc, la rose. On décèle également un début de profondeur qui ne demande qu'à s'affirmer avec un peu plus de temps.

Ces arômes se retrouvent dans une bouche tout en dentelle, souple, soyeuse, légère et en même temps puissante.

Élevage bien intégré et fondu, qui porte loin la finale.

Garde : peut commencer à se boire, ce qui n'était pas le cas il  y a 2 ans où j'avais eu à faire à un vin verrouillé à triple tour. A regoûter sereinement dans 5 ans que le vin gagne en complexité et en profondeur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LLDA, DaGau, Garfield
13 Juil 2022 08:47 #1815

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10252
  • Remerciements reçus 4009
CR: Domaine Bouchard Père et Fils -Corton & Clos Vougeot 2009

bus il y a 4 jours sans prise de note 
très beaux, font plus jeune que 2009 
certes mûrs mais sans excès ni aucune lourdeur, tout au contraire !
la matière riche est rehaussée par une fraîcheur qui leur donne élégance et dynamisme  
le Corton est plus ouvert sur un fruit opulent et expressif
le Clos Vougeot plus réservé et structuré, des tanins fins apparaissent en fin de bouche, le tout termine sur une pointe d'amertume agréable

je dois dire que j'ai trouvé les deux tout à fait excellents et à point, très bonne surprise  !

 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, denaire, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, lbb.contact, starbuck, leteckel, LLDA, DaGau, alex73, Jeanveux, Ilroulegalet, forty-one, Tessouille
13 Sep 2022 09:38 #1816
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 291

Réponse de Tessouille sur le sujet CR: Bouchard Père et Fils - Chevalier Montrachet - 1995

CR: Bouchard Père et Fils - Chevalier Montrachet - 1995



Ouvert et servi immédiatement à 10-12°C

Dernière représentante que je me languissais d'ouvrir après avoir acquis il y a 17 ans deux de ces flacons. L'occasion s'est présentée le week-end dernier lors d'un repas pour accompagner de belles paupiettes de veau / girolles à la crème. La première quille ouverte en 2007 m'avait laissé de très beaux souvenirs dans l'ensemble malgré des notes d'élevage encore trop prégnantes à mon goût. J'avais décidé d'oublier la deuxième et bien m'en a pris.

Le bouchon est imbibé sur les trois quarts mais reste solide permettant une ouverture sans difficulté.
Jolie robe or pâle, profonde et brillante, le jus laisse de belles larmes sur les rebords.
Le premier nez est expressif, floral (chèvrefeuille) et beurré. Le deuxième est explosif, étagé sur les fleurs, les fruits (un côté exotique), des notes briochées, grillées, le tout dans un ensemble très charmeur. Si de légères notes d'agrumes apportent une sensation de fraicheur, en revanche aucune expression minérale ne se dégage.
En bouche, le vin se montre incroyablement puissant, ample et d'une élégance folle; une main de fer dans un gant de velours. Le jus caresse le palais malgré une grosse matière et il trace sa route sans faiblir surfant sur une belle fraicheur qui n'a visiblement pas disparu 27 ans après. TRES longue finale sur des notes d'amande et de sésame grillé tout en subtilité. Le temps a fait son office et a définitivement gommé ce petit excès d'élevage noté 15ans plus tôt.
Ce que j'aime avant tout c'est son équilibre quasi parfait: puissant, dense et buvabilité folle. Il ne montre aucun signe de fatigue et semble pouvoir encore affronter de longues années. Assurément une de mes plus belles expériences cette année. L'accord avec le plat était idéal.
Remarquable

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dt, matlebat, FGsuperfred, Axone35, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, fredhamster, condorcet, Agnès C, IH1456, starbuck, leteckel, LLDA, DaGau, Monard, Jeanveux, forty-one
13 Sep 2022 15:34 #1817
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune Premier Cru (blanc) - 2017

Un vin dégoté il y a quelques années à bon prix (20€) en grande distribution.

Bu sur 3 jours sans grande évolution notable.

Nez présentant un fond un peu minéral, presque rocheux, mais aussi relativement riche, avec une touche pâtissière et un élevage ressenti.
Bouche présentant un léger gras, avec des petites notes de pomme fraîche faisant leur apparition au cours de la dégustation.

Ça se boit plutôt pas trop mal, mais on se relèvera pas la nuit…
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, starbuck, Tessouille
28 Sep 2022 18:56 #1818

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95759
  • Remerciements reçus 26040
Impossible de récupérer bearer token (consumer)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26
29 Sep 2022 14:06 #1819

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet François Pinault s’offre Bouchard Père et Fils !

Ils m'ont coiffé au poteau, ça s'est joué à une poignée d'euros ! 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, Gaija, Tessouille
29 Sep 2022 15:28 #1820

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 264
  • Remerciements reçus 290

Réponse de pierrelepecheur sur le sujet François Pinault s’offre Bouchard Père et Fils !

Bernard va répliquer !!! Ça va être terrible !!! Pinault a pas de Musigny...
29 Sep 2022 16:01 #1821

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1477
  • Remerciements reçus 298

Réponse de oulababa sur le sujet François Pinault s’offre Bouchard Père et Fils !

Il lui reste Bouchard Aîné & fils

Xavier L.
29 Sep 2022 16:12 #1822

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22027
  • Remerciements reçus 6278

Ils m'ont coiffé au poteau, ça s'est joué à une poignée d'euros ! 

Il te reste Jean...

Michel
29 Sep 2022 17:51 #1823

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet François Pinault s’offre Bouchard Père et Fils !

Pas mal tout de même, pour un simple flic. 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, David Chapot, Chaccz
29 Sep 2022 19:03 #1824

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6791
  • Remerciements reçus 3805

Réponse de Marc C sur le sujet Bouchard Père et Fils

Bernard est peut être en train de gonfler sa tirelire pour s'offrir un domaine à St Romain ?

Marc
30 Sep 2022 11:44 #1825

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5634
  • Remerciements reçus 9170

Réponse de starbuck sur le sujet Bouchard Père et Fils

Si j'en crois le titre, c'est un mariage et non une absorption
www.lefigaro.fr/gast...

C'est un processus qui a commencé par plusieurs rencontres avec François Pinault puis avec François-Henri Pinault », explique Gilles de Larouzière Henriot. « Nous nous sommes rendus compte que nous étions animés par le même amour du patrimoine français, ...

J'étais étonné que la famille Henriot quitte la Bourgogne puisqu'il n'y a encore pas si longtemps, ils envisageaient des achats dans le secteur du Clos de Beze.

Au rythme où vont les choses, nous n'irons plus en Bourgogne que pour le dimanche du patrimoine.
Ce sera la seule journée d'ouverture de la route des grands crus au public.
Nous pourrons admirer les vignes depuis un petit train touristique et vérifier que le patrimoine français est entre de bonnes mains.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Bernard, Moriendi, leteckel, David Chapot, Garfield
30 Sep 2022 16:25 #1826

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 271

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Bouchard Père et Fils

Si j'en crois le titre, c'est un mariage et non une absorption

Et pourtant :
"Artémis Domaines, propriété de la famille Pinault, fusionne avec Maisons & Domaines Henriot et devient un acteur de premier plan du secteur viticole."
En droit fiscal, on appelle ça une fusion-absorption.
 
30 Sep 2022 17:53 #1827

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 271

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Bouchard Père et Fils

Signée ce 30 septembre, c’est la fusion de l’année, sans doute de la décennie, dans le vignoble français : l'absorption des vignobles et marques du groupe familial Henriot au sein d’Artémis Domaines, la holding de la famille Pinault (groupe de luxe Kering : Balenciaga, Boucheron, Gucci, Saint Laurent…). « Le nouvel ensemble, qui conserve le nom d’Artémis Domaines, est majoritairement détenu par la famille Pinault aux côtés de laquelle les familles propriétaires de Maisons & Domaines Henriot sont actionnaires minoritaires » précise un communiqué, soulignant que cet échange de parts « donne naissance à un ensemble unique dans le monde des vins d’exception ».
www.vitisphere.com/a...

Henriot est la société absorbée et Artémis, la société absorbante.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, FGsuperfred
30 Sep 2022 21:57 #1828

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Bouchard Père et Fils

Si j'en crois le titre, c'est un mariage et non une absorption

Et pourtant :
"Artémis Domaines, propriété de la famille Pinault, fusionne avec Maisons & Domaines Henriot et devient un acteur de premier plan du secteur viticole."
En droit fiscal, on appelle ça une fusion-absorption.

 

Bonjour Philippe, merci pour toutes ces précisions sur l'acquisition de la majorité des titres d'un beau fleuron de la Bourgogne par Artémis Domaines.
Je me permets juste d'indiquer qu'il s'agit plutôt d'une opération définie au Code du commerce, à l'article L.236-1 de ce code. Mais ce type d'opération emporte bien évidemment des conséquences sur le plan fiscal (régime de la transmission universelle de patrimoine par exemple), assurément mesurée et pilotée par une palanquée de conseils émérites.
Pour le reste, on verra probablement une augmentation des prix encore accrue des vins de cette maison.
En tout cas, chapeau pour tout le travail accompli sous la houlette de la famille Henriot depuis 1996.

Bon w.e.
01 Oct 2022 07:49 #1829

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3780
  • Remerciements reçus 1271

Réponse de francois999 sur le sujet Bouchard Père et Fils

Vu le résultat de M (comme Musigny ) ou eugénie et non pas de génie qu'est devenu le domaine René Engel.
J'ai peur pour le domaine Bouchard

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
01 Oct 2022 13:12 #1830

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux