Nous avons 1238 invités et 18 inscrits en ligne

Champagne Bollinger

  • Messages : 1144
  • Remerciements reçus 1033

peterka a répondu au sujet : CR: Champagne Bollinger Grande Année 2008

Dégusté à cette occasion
CR:
Champagne Bollinger Grande Année 2008
Bouquet aérien et subtil, mûr, avec de l’abricot et de la pomme, des fleurs jaunes, du safran et une pointe de craie et d’encens. C’est net et pur et tout légèrement oxydatif. En bouche, la bulle est fine, la matière bien enrobée et l’ensemble de grande fraîcheur malgré une puissance certaine. Elégance superlative, construction au milimètre et grande persistance dynamique. Grand champagne.

Pierre
#991
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1164
  • Remerciements reçus 1347

Jean-Paul B. a répondu au sujet : CR: Bollinger – Grande Année 1992

CR: Bollinger – Grande Année 1992



1992 est-il compatible avec Grande Année en Champagne ? :D
Je sais, pour en avoir en cave, que Bollinger et Ruinart ont décidé de millésimer, mais toutes les maisons n'ont pas adopté cette approche.
Ce magnum, s'il est bien en-dessous du merveilleux 1990, nous a montré que le choix se tenait.
Fine bulle résiduelle. ;)
Nez complexe, beurré, un peu de fruits secs. on n'est pas loin de l'oxydation, mais du bon coté de la frontière.
Bouche assez pleine, riche, bonne persistance.
Ce n'est pas le plus grand millésime de Grande Année, mais sur des dés de saumon fumé, c'était parfait.

Edit : on me souffle dans l'oreillette, à juste titre, que Ruinart s'écrit avec un T et non un D (comme Dusse).
Je corrige d'autant plus volontiers qu'à l'époque, il n'était pas si cher que ça. ::dance::

Jean-Paul
#992
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, philippe loiseau, Galinsky, bertou, Jean-Loup Guerrin, FloLevBen, leteckel, LLDA, LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3343
  • Remerciements reçus 307

francois999 a répondu au sujet : CR: Bollinger PN VZ15

CR: Bollinger PN VZ15

Derriere ce nom barbare se cache la dernière cuvée de bollinger.
PN pour 100% pinot noir dinc blanc de noir
VZ pour verzenay village dont est issu majoritairement les vignes
15 pour le millésime majoritaire


Deja d’un point de vue marketing bravo
Design étiquette noire et verre foncée tres classe
Forme de la bouteille qui me rappelle krug
avec un petit goulot et une séparation au milieu
( la bouteille a été assez travaillé ) Et puis gros bouchon qui fait bruit top

Au nez cela pinotte : clairement on sent les fruits rouges pas de doute blanc de noir
Après pas mal d’aération, en bouche on retrouve le style bollinger opulent, un poil dosé (7g )
mais une longueur assez courte.
Je pense d’une part qu’il faut le mettre plutôt sur un repas et qu’il faut aimer le blanc de noir.
D’autre part je pense qu’il faut l’attendre 5ans minimum car il était sur la reserve et fermé

Très bien

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#993
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 51
  • Remerciements reçus 157

bdc a répondu au sujet : CR: Bollinger - La Grande Année - 2012

CR: Bollinger - La Grande Année - 2012


65% de Pinot Noir, 35% de Chardonnay.

Le problème de ces grandes bouteilles, c'est qu'on en attend énormément et qu'on place la barre très haut. Ces attentes sont renfoncées par la très belle boite en bois conférant à la bouteille un caractère prestigieux, c'est vraiment très classe. Rétrospectivement, j'aurais vraiment aimé déguster cette bouteille à l'aveugle...

Vous l'avez sans doute compris: j'ai été assez déçu par cette cuvée. La bulle est fine, l'ensemble est très précis et délicat, mais c'est assez consensuel. J'ai à vrai dire trouvé ça presque "trop" bien fait, dans la mesure où l'équilibre presque chirurgical de ce champagne ne soulève pas chez moi de grandes surprises et de vives émotions. Comparativement, j'ai par exemple eu beaucoup plus de plaisir hier à découvrir De Sousa pour près de 100€ de moins...

85/100
#994
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4711
  • Remerciements reçus 1963

Vaudésir a répondu au sujet : Bollinger - La Grande Année - 2012

Bien trop jeune pour la boire, c'est tout.
#995

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4843
  • Remerciements reçus 710

Benoit Hardy a répondu au sujet : Bollinger - La Grande Année - 2012

J’allais le dire c’est beaucoup trop jeune et ça fait un moment que je m’interroge sur les rythmes des sorties chez les grandes maisons champenoises. De toute évidence ces vins ne sont pas prêts alors que c’est le but à la base: délivrer des cuvées qui sont prêtes à boire.

Ça n’enlève rien au mérite de la bouteille De Sousa cela dit.
#996

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3564
  • Remerciements reçus 1131

PtitPhilou a répondu au sujet : Bollinger - La Grande Année - 2012

J'ai acquis des GA 2008 à leur sortie, je n'ai pas cédé à la tentation d'en ouvrir une (j'attends encore 3/5 ans) et pas acquis ce millésime également très prometteur.
Chez Bollinger, il faut aller vers les R.D. pour avoir des vins prêts à leur sortie, hormis la Spéciale Cuvée, que je fais aussi mûrir en cave, car je trouve que ça lui apporte une complexité supplémentaire et une patine nécessaire pour faire la différence avec d'autres cuvées équivalentes.
Ce problème de GA pas encore prête à boire me semble présent chez Bollinger depuis 2002 : j'ai le souvenir de la GA 1996 découverte à sa sortie qui était un très beau Champagne (mais sorti vers 2004/2005, dans un délai de cave comparable à la GA 2012 non ?), une de mes premières très belles rencontres. Le 2002 n'était de mémoire pas encore prêt à sa sortie, moins que le 1996 en tout cas.
Finalement, je me dis que si je veux boire une GA à maturité (pour les fêtes de fin d'année par exemple), ne vaut-il pas mieux acquérir dans l'année une R.D. ?

Joyeuses fêtes à tous.
#997
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau, Benoit Hardy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4843
  • Remerciements reçus 710

Benoit Hardy a répondu au sujet : Champagne Bollinger

Les arômes plus évolués, couplés à la fraîcheur d’un dégorgement plus tardif font que, paradoxalement, un rd est plus vite prêt à boire qu’une Grande Année du même millésime
#998
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3564
  • Remerciements reçus 1131

PtitPhilou a répondu au sujet : Champagne Bollinger

tarkan écrit: Les arômes plus évolués, couplés à la fraîcheur d’un dégorgement plus tardif font que, paradoxalement, un rd est plus vite prêt à boire qu’une Grande Année du même millésime


C'est exact. Je vais faire le test bientôt sur un GA 1996 ayant vieilli en cave depuis sa sortie (ma dernière expérience sur 1996 montrait un vin qui avait évolué parfois rapidement, mais j'ai pris le risque, car d'une bouteille à l'autre...) et d'un R.D. 19990 qui a vieilli aussi en cave... J'aime les champagnes évolués, comme un GC 2000 d'Egly-Ouriet dégorgé en 2004 me l'a encore prouvé cet été.
J'espère ne pas être déçu, j'assume le risque, il faudra que je prépare des mets qui accompagneront au mieux ces Champagnes.

Bonnes fêtes à tous
#999

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5371
  • Remerciements reçus 3328

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Champagne Bollinger - Brut La Grande Année 2002


CR:
Champagne Bollinger - Brut La Grande Année 2002
Dégorgé en novembre 2011.
Bu pour accompagner un Javanais de Foie Gras, truffes et velouté de chou-fleur.
Le vin est dégusté dans des verres Italesse Etoilé Sparkle.
Superbe robe or dense avec une bulle d’une grande finesse.
Le nez est splendide et complexe sur un léger grillé, le pain brioché, la pomme au four, la noisette et une note épicée qui évoque la vanille.
En bouche, le vin est riche et sèveux, d’une texture pleine et caressante.
On retrouve pêle-mêle un fruité mûr, les notes de pain grillé, la noisette dans un équilibre proche de la perfection.
Longueur impressionnante et impactante avec une finale caractérisée par la fraîcheur et beaucoup de gourmandise.
Splendide !

Olivier
#1000
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, philippe loiseau, Jean-Paul B., Olivier_26, Galinsky, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, FloLevBen, vivienladuche, starbuck, leteckel, LLDA, AgrippA, Gilles, Damien72, ysildur, DaGau, LudoR, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4711
  • Remerciements reçus 1963

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Champagne Bollinger Grande Année 2004

CR: Champagne Bollinger Grande Année 2004.

Le CR d'Olivier m'a motivé pour ouvrir cette bouteille, certes ce n'est pas la 2002 ( bu bien trop tôt ) mais elle devrait être à point , dégorgement en oct.2012 et bien 6 années passées en cave.

Robe légèrement dorée, bulle très fine voir évanescente, nez de fruits jaunes de biscuits secs et une touche oxydative.

En bouche on ressent encore une bulle très fine portée par le vin, on retrouve les fruits jaunes, le biscuit , léger fond oxydatif et des notes de zeste d'orange amer.
La finale est fraîche, déliée sans brutalité mais sans manquer de dynamisme, fond de verre étonnant typé macvin, fruits confits, ratafia.
Le fait que ce soit un brut ne se ressent absolument pas, très belle patine sur cette bouteille.
Très complexe, à boire suivant mes ressentis mais parfait compagnon de ce 31 particulier.

Excellent(-), car en janvier 2019 j'ai eu plus de sensations avec un Comte de Champagne 2004, qui en avait plus à dire et pour plus longtemps, j'aurai dû intervertir l'ouverture des bouteilles.

Meilleure année à tous.

Stéphane
#1001
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, starbuck, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 793
  • Remerciements reçus 85

MB a répondu au sujet : Champagne Bollinger Grande Année 2004

En même temps, Comte de Champagne 2004 est, de mon point de vue, un très grand Champagne !

Amicalement. Maxime
#1002

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12623
  • Remerciements reçus 186

PBAES a répondu au sujet : Champagne Bollinger Grande Année 2004

Gaël Chaunut veille sur les 4 000 tonneaux de Bollinger :

www.vitisphere.com/a...


Philippe
#1003

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 791
  • Remerciements reçus 546

Nilgiri a répondu au sujet : Champagne Renaudin Bollinger BSA années 50

Bonjour,

CR: Champagne Renaudin Bollinger BSA années 50



le vin est servi à l'aveugle.
La robe est d'un superbe vieil or éclatante, un fin cordon de bulle remonte dans le verre. Le nez pose une aromatique évoluée, miel, encaustique, cire, herbes médicinales. En bouche le vin est équilibré, l'effervescence encore bien perceptible et seule la finale un peu courte et sur un amer au goût médicamenteux tempère le plaisir pris sur cette bouteille témoignage d'une autre époque, toujours émouvant ces bouteilles rescapées....
Cette bouteille est un témoin à charge dans le dossier "potentiel de garde des vins de champagne!" ;)

Salutations, Christophe
#1004
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, vinozzy, bertou, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, condorcet, starbuck, LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck