Nous avons 2919 invités et 58 inscrits en ligne

Domaine de la Taille aux Loups

  • Messages : 719
  • Remerciements reçus 2522
Tiré de ce sujet.

 
 
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis-sur-Loire
 
   

  
A l'époque où j'avais contacté le domaine pour fixer une dégustation, bien sûr, les choses étaient très différentes : le pilier fondateur, l'inébranlable Jacky Blot, était encore parmi nous. Apprenant le coup de tonnerre dans l'intervalle, je m'encours bien sûr de contacter le domaine en leur disant que je comprendrais tout à fait que la dégustation ne soit plus faisable. Mais rien n'en fut, on me répond qu'on nous recevra avec plaisir, comme Jacky l'aurait voulu. On se sent d'autant plus honorés d'être reçus au domaine, où l'émotion est peut-être encore décelable dans le regard de Jean-Philippe, qui nous recevra magnifiquement pour une dégustation intimiste et passionnante de 2h30. Rentrons dans le vif du sujet si vous le voulez bien.


La faute tout à la fois à une période de passage au domaine un peu dans le "creux de la vague" (relativement tard pour le millésime 21, mais trop tôt pour gouter les 22 en bouteilles – Rémus 22 est mis en bouteilles précisément ces jours-ci), et à la productivité plutôt faible du millésime 21, plusieurs cuvées en blanc ne sont plus disponibles à la vente (Michet, Mosny, Venise) et certaines plus à la dégustation (Rémus, Bretonnière, Venise). Qu'à cela ne tienne, vous verrez qu'on n'a pas été en reste.


On commence par un classique de la maison qu'on ne présente plus :


Triple Zéro, base 2020 (code inconnu)

Belle entrée en matière sur un effervescent à la bulle discrète comme habituellement, avec une aromatique précise et ô combien typée sur le chenin mûr mais sans excès, les notes de poire et de coing sont matinées d'une coque cireuse, presque pommadée, qui évoque (pour les amateurs de whisky à qui ça parlera) des aromatiques de vieux Clynelish ou Craigellachie. La longueur n'est pas énorme mais on prend bien du plaisir déjà avec cette bulle au beau rapport qualité-prix.
Très bien - / 15.5/20


Triple Zéro, millésimé 2012

On sait qu'il tenait à Jacky d'explorer le potentiel d'évolution sur lattes de ce qu'il a toujours appelé à juste titre son "grand vin pétillant". On le perçoit bien ici puisque le profil est en effet fort différent, sur de très belles notes d'évolution champignoneuses et forestières au nez, avec une mâche briochée et encore un beau coing en bouche. Plus tertiaire, moins frais et dans un style forcément moins apéritif, je dirais que qualitativement les deux se valent sur des équilibres bien sûr très différents. Comparaison édifiante en tout cas.
Très bien - / 15.5/20


Triple zéro rosé (base inconnue, probablement 2020 ? code inconnu)


À ma surprise mes amis le gouteront tous très bien (et en achèteront d'ailleurs) alors que personnellement je ne parviens pas à me défaire d'une réduction extrêmement tenace au nez, sur le chou à fond les ballons. On voit bien que au-delà de ça le vin doit certainement être très appétant puisque la bouche ne présente aucun défaut sur des gouts de dessert au fruits des bois et à la meringue, disons pavlova fruits des bois. En l'état difficile de me projeter mais un bon coup d'air ou un peu de patience devraient améliorer les choses. C'est peut-être d'ailleurs uniquement cette bouteille qui en souffrait.
NN


On attaque les blancs de Montlouis-Sur-Loire. A regret nous ne dégusterons pas les ex-Vouvray 2021 comme dit précédemment (et ça peut se comprendre), mais Bretonnière étant encore à la vente je déciderai sans crainte d'en acheter deux à l'aveugle, vu que le profil du millésime, très différent des précédents comme je vais tenter de vous l'illustrer, me plait plutôt bien.


Clos Michet 2021

Très pur, on est déjà très bien, le chenin fin est facilement identifiable. La conjonction du terroir chaud et "rond" avec le millésime frais arrive à un résultat équilibré, sur des notes de poire très pures, un côté yaourt très agréable (jusque dans la texture), des notes patissières et de verveine. La bouche n'est trahie par aucun sucre et est dotée d'une jolie trame acide, que le nez ne laissait pas forcément espérer. Ce sera d'ailleurs, comme vous l'imaginez, une trame commune.
Très bien - / 15.5/20


Clos de Mosny 2021


Proche, on voit bien la parenté, mais on monte d'un cran à tous les niveaux. Il y a ici plus de sésame grillé au nez (comme sur le merveilleux 2020 récemment chronique) et Jean-Philippe nous apprend que l'élevage seul ne peut en être totalement responsable puisque l'élevage est rigoureusement le même que sur Michet, qui ne présente pas ces notes quasi-bourguignonnes. La bouche présente ce même équilibre enchanteur entre notes "assimilables à des notes d'élevage" va-t-on dire et un éclat tranchant, cristallin, centré sur une belle acidité qui finira en pur jus de citron sur les gencives longtemps après. A l'aération, le nez se pare d'une belle complexité sur des notes glaiseuses et de végétal aromatique. Très belle bouteille, au potentiel certain.
Très bien + / 16.5/20


Les Hauts de Husseau 2021


On change d'univers. Dès le nez on a un équilibre tout à fait différent, moins enjôleur, ces notes d'"élevage" sont ici pratiquement absentes au profit d'une minéralité presque poudreuse, comme de la poussière de craie qui vole, qui part vers la gentiane, les agrumes, la fumée. Le tout est pour l'instant assez retenu, presque enfoui, mais très beau et d'une grande pureté. La bouche est classique du cru sur une énorme matière sèche quasi tannique autour d'une colonne acide vibrante, très longue, et très pure. Moins d'évidence aromatique mais le potentiel est, bien sûr, majeur.
Très bien / 16/20 mais grand potentiel à prévoir


Le millésime 2021 en blanc s'annonce très bon, sur des équilibres plus frais et acides que je n'ai l'habitude du domaine, donc avis aux amateurs de fraicheur. On est ici vraiment en présence de chenins "droits comme des i" qui ne font aucune concession au simplisme aromatique ou à la lourdeur de bouche.

Le contact avec Jean-Philippe passe très bien et il voit notre enthousiasme. On leur ferait pas goûter des trucs sous le manteau pour qu'ils apprennent un peu, les petits jeunes ? Ah nous, on ne va pas se faire prier ! C'est donc avec un grand plaisir qu'on se dirige ensuite vers une mini-verticale du Clos de Mosny, en commençant très fort par


Clos de Mosny 2017

Encaustiqué à fond, coing, propolis, truffe, pétrole, presque légèrement viandeux type salaison, la complexité aromatique est assez dingue. La bouche est nettement moins large que ce que le nez pouvait faire croire, extrêmement dynamique sur les terpènes, le coing, le propolis et une superbe acidité.
Excellent - / 17/20


Clos de Mosny 2016


On avait peine à croire qu'on pouvait monter encore d'un cran mais la voilà, la claque de la journée. Superbe définition aromatique entre évolution et jeunesse sur un profil proche de 2017 mais peut-être encore plus complexe, sur la violette, la truffe, le cuir, le camphre, le pain d'épices, tout ça amène, et c'est difficile à croire, vers une bouche d'une pureté simplement exceptionnelle avec une définition aromatique d'une précision jouissive et une sensation cristalline autour de l'eucalyptus et du citron vert scintillant, il y a ce bref instant de grâce où on sait pourquoi on a fait 6 heures de bagnole la veille en se tapant les bouchons de fin de journée à Bruxelles, tout ça n'a plus d'importance !
Excellent / 17.5/20


Clos de Mosny 2012


On perçoit bien l'ADN commun mais on revient ici vers quelque chose que je qualifierais de plus "classiquement chenin" avec une dominante aromatique sur les fruits blancs et jaunes mûrs, une belle impression "pommadée" comme souvent, pomme golden, belles notes d'élevage, ici le maitre-mot serait plutôt la gourmandise.
Très bien / 16/20


Clos de Mosny 2011


Le Mosny des origines ! Et c'est sur celui-ci que s'opère une vraie transition tertiaire qui cette fois-ci part à nouveau vers des territoires qui me rappellent Clynelish avec des notes cireuses, fermières, légèrement fumées, avec du champignon mariné, du végétal noble type céléri. La bouche est passionnante, incroyablement surprenante de complexité et de définition aromatique sur un festival d'épices, curry en poudre (mais pas du tout le curry de l'oxydatif), cumin, garam masala d'une intensité incroyable, et un cortège de notes racinaires qui à nouveau évoquent le céléri rave et la gentiane. Passionnant ! Profil unique et qui destine ce vin à des accords gastronomiques pointus.
Très bien + / 16.5/20


Jean-Philippe nous confie qu'il nous a "épargné le 2013 parce que c'était franchement …" et on devine la suite. "C'est si terrible que ça ?", demande-t-on, la curiosité piquée. "Faites-vous votre avis 😉"


Clos de Mosny 2013

On sent effectivement un vin légèrement éteint, on est bien un niveau en-dessous du reste. Mais il reste quand même du monde et de belles notes de bergamote sont bien là. La bouche est très acide et légèrement stricte, cependant aromatiquement il y a des choses intéressantes comme la cendre et le fromage blanc. Doit fonctionner très bien sûr un fromage de chèvre.
Bien +  / 14.5/20


Pour revenir sur un autre profil tertiaire et remonter au temps où Mosny n'était pas encore, Jean-Philippe décide de clore cette remontée dans le temps par un dernier très beau vin :


Clos Michet 2010

Sur un profil d'évolution tertiaire à nouveau passionnant, proche de Mosny 11, mais peut-être encore un peu plus complexe et plus austère. Grand cortège de notes racinaires et fumées, superbe empreinte minérale en bouche, très calcaire, finale sur les fruits secs après une présence en bouche monumentale.
Très bien + / 16.5/20


Il est temps de quitter les blancs pour nous attaquer aux rouges du Domaine de la Butte. Ces Bourgueil illustreront bien la versatilité du Cabernet Franc, qui n'est pas mon cépage favori, sur ce genre de terroirs.


Pied de la Butte 2021

Couleur plutôt peu concentrée, nez très lisible de framboise, poivron rouge mûr, betterave. Belle spontanéité de fruit en bouche, touche florale, finale épicée fraiche. Relativement simple mais très cohérent et belle entrée en matière.
Bien + / Très bien - / 15/20


Haut de la Butte 2020


Ah, là on cause. Il y a une profondeur florale et terreuse supplémentaire, c'est indéniable. La bouche commence sur un tanin plus sérieux mais retrouve très rapidement après un côté incroyablement juteux et aromatique sur la framboise fraiche, la violette et le paprika. Le nez à l'aération révèle de superbes notes de pivoine. Entre Pied de la Butte et Mi-Pente, ce Haut de la Butte est pour moi en l'état le compromis idéal entre profondeur et immédiateté de plaisir.
Très bien + / 16.5/20


Mi-pente 2020


Concentration et profondeur sont ici les maitre-mots, étoffe bourguignonne au nez mais extrêmement dense, pas encore totalement lisible, sur des touches balsamiques appuyées ainsi que des notes terreuses et de cuir. Bouche florale, poudrée, à la texture magnifique et à la grande profondeur, minéralité "noire" que je ne saurais mieux définir, ici à l'exact inverse de HdB le tanin se construit crescendo et non pas decrescendo, ça commence fin mais ça prend un grain et une place dans la bouche qui deviennent gigantesques à force de le mâcher. Il y a moins de "jutosité" et de plaisir immédiat mais c'est potentiellement une grande bouteille en devenir, grande garde assurée.
Très bien / 16/20 mais potentiel majeur


Allez, vous prendrez bien quelques sucres avant de partir, faudrait pas faire une syncope ! (Je précise qu'on n'a toujours rien avalé de la journée 😊)


Moelleux 2020

Contraste entre un nez assez discret en l'état et une bouche superbement expressive (ce sera une caractéristique commune à tous les sucres d'ailleurs, peut-être qu'on ne leur laisse pas assez de temps ? peut-être qu'on a les narines qui saturent ?). Ici la bouche est une quintessence de ce que je désigne peut-être à tort comme les "notes d'élevage" dans Mosny par exemple, c’est-à-dire magnifique cortège d'amandes caramélisées, pop-corn, et beau fruit sur la pomme mûre. Miam !
Très bien / 16/20


Cuvée des Loups 2018


Plus riche et plus doré en couleur d'ailleurs, doré en aromatique aussi en fait, pomme golden, joli rôti, mais n'a pas ce côté "élevage" pour lequel je craque sur le précédent. Un peu simple mais le plaisir est bien là.
Bien + / Très bien - / 15/20


Romulus 2020


Très beau, digeste malgré sa liqueur, notes d'abricot sous-jacentes sur lesquelles se greffent des nuances mellifères, résineuses.
Très bien / 16/20


Bretonnière Moelleux 2003


Quelle magnifique manière de clore cette dégustation de rêve ! Cette bouteille, je dois dire, dépasse les autres sucres dégustés d'une bonne tête. Sa complexité aromatique est merveilleuse et d'une grande fraicheur (en plus au vu du millésime, ça doit être le terroir qui parle !) sur des notes d'agrumes et de violettes cristallisées qui rappellent de grands riesling SGN, avant de finir sur une note de tarte tatin d'une précision diabolique, rappelant qu'ici, c'est, c'était, et ça restera le royaume du roi Chenin.
Excellent - / 17/20


Quelle dégustation ! Nous repartons enchantés, encore mille mercis au domaine et en particulier à Jean-Philippe pour ce moment privilégié, de savoir que ce domaine mondialement couru nous accueille encore nous, petite bande de jeunes de 27-28 ans, avec cette qualité d'accueil … Respect ! Il ne fait aucun doute que le domaine a encore un futur splendide devant lui et qu'il a toutes les cartes en main pour entamer cette nouvelle étape de son histoire.

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, rkrk, letournaisien, A42T, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Frisette, GAET, LLDA, jeuj, Gerard58, KosTa74, Fredimen, rafalecjb, Garfield, Vesale, M_Gerardy, JeanRX, Bug, Ilroulegalet
16 Jui 2023 12:02 #1261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3151
  • Remerciements reçus 4493
CR: Domaine de la Taille aux Loups – (Vouvray) – Clos de la Bretonnière 2014

Robe jaune foncé, presque dorée.
Nez ouvert et très évolué. Les notes d'évolution (miel, encaustique, épices douces) dominent nettement les arômes fruités (pomme au four). 
La bouche attaque sur la rondeur, on passe par un milieu de bouche marqué par le gras, l'alcool et des arômes très évolués (on dirait du marc). En finale, l'acidité vient ensuite tendre le vin et le tirer dans un arc de longueur honorable - hélas à mon goût - marqué par les arômes d'évolution.
C'est déroutant, complexe, l'aromatique est variée mais semble un peu trop évoluée. Par contre la dissociation de la bouche nuit à l'appréciation globale du vin : on ne sait jamais bien ce qu'on boit. 

Dommage

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, leteckel, LLDA, rafalecjb, Garfield
29 Jui 2023 19:43 #1262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 8024
Bu  ici.

CR: Montlouis Les Hauts de Husseau 2017 domaine de la Taille aux Loups
Le troisième vin de la soirée est mon apport en blanc, que j’ai décidé d’ouvrir suite aux comptes-rendus élogieux récents. Et bien je ne regrette pas de l’avoir ouvert !
Le nez est complexe, appétant, entre citron, fruits blancs, et boisé noble plutôt discret.
En bouche c’est ample, puissant, plein. Ca occupe toute la bouche avec un équilibre que j’adore, entre tension, salinité et acidulé. C’est à la fois gourmand et élégant, avec une colonne vertébrale bien droite. C’est très long. J’adore. Très bon à excellent. 4,5+/5.

Bibi
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, oberlin, IH1456, jd-krasaki, LLDA, the_ej, KosTa74, rafalecjb, Vesale
09 Juil 2023 22:34 #1263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5172
  • Remerciements reçus 6470

Réponse de icna sur le sujet Domaine de la Taille aux Loups - Remus 2014

CR: Domaine de la Taille aux Loups - Remus 2014

La robe est dorée. 
Le nez est ouvert et charmeur sur les fruits jaunes, le coing  un peu de miel, il y a aussi un côté mentholé. 
La bouche est vraiment agréable assez ample avec une jolie acidité. Ça s'ouvre sur la truffe blanche. Il y a une belle longueurs salivante. Une très jolie bouteille à boire.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, letournaisien, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Atmosphere, Papé, jd-krasaki, LLDA, rafalecjb, Garfield, Locals
12 Juil 2023 22:30 #1264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1557
Anniversaire, bis repetita par Bassaler


CR: Montlouis, Triple Zéro 2020, domaine de la Taille aux Loups (en magnum) : une bulle ligérienne de noble origine, fraîche, tonique et vineuse. Nez floral, une touche de fruits jaunes, une minéralité crayeuse fine. Bouche tendue, allongée, avec un soupçon de tendresse (malgré l’absence totale de sucres résiduels et/ou ajoutés). Amers veloutés, pointe granuleuse en finale, qui titille nos papilles. Une valeur sûre. Excellent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
19 Juil 2023 20:50 #1265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3151
  • Remerciements reçus 4493
CR: Domaine de la Taille aux Loups Montlouis-sur-Loire les Hauts de Husseau 2015

Plus de trois ans se sont écoulés depuis ma dernière dégustation de cette cuvée. Bien m'en a pris même si je pense que je vais encore attendre pour les prochaines. 
Nez très élégant, 'classieux', mentholé, citron confit, il subsiste encore de très légères notes d'élevage.
Bouche tendue aussi bien riche que large. L'aromatique passe des agrumes vers les fruits jaunes mais l'équilibre reste vif. La structure minérale est bien présente. Longue finale. 
Un vin de table, puissant, à grande présence, il lui faut de beaux plats complexes pour dialoguer. 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, TristanBP, Papé, leteckel, jd-krasaki, LLDA, KosTa74, rafalecjb, Garfield
31 Juil 2023 20:54 #1266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 8024
Le Remus 2022 étant arrivé sur les étagères de mon caviste, j'en prends une pour découvrir le millésime 2022, après un 2021 qui m'a conquis.

CR: Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis, Remus 2022
Nez assez discret, sur les fruits blancs.
Bouche souple, ronde et acidulée, avec de fins amers. Aromatique sur les fruits blancs et puis c'est tout.
Finale salivante.
C'est bon, agréable, mais à des lieues du 2021 qui m'avait scotché l'an dernier.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, vinozzy, sideway, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, IH1456, leteckel, LLDA, Fred1200, KosTa74, Fredimen, rafalecjb, Garfield, Vesale, Monard
06 Aoû 2023 19:46 #1267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95163
  • Remerciements reçus 25241
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis sur Loire, Clos Michet, 2019

 

Bouchon très long mais déjà imbibé à moitié de sa longueur.
Robe jaune tirant sur le bouton d'or.
Très beau nez au boisé intelligent comme j'aimerais le retrouver plus souvent sur mes bourgognes, sur un grillé fumé délicat qui soutient de très jolies notes fruitées, sur la pomme reinette, la rhubarbe.
La bouche est délicieusement équilibrée, sur une attaque gourmande avec un beau jus franc parfaitement tranchée par une acidité mure et salivante.
L'ensemble est hyper facile, à la fois plein et tonique, toujours sur ces beaux goûts de rhubarge et fruits blancs.
Finale énergique et riche à la fois, toute en évidence et en lisibilité.
Très bon !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alain Hinant, letournaisien, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, TristanBP, LucB, romu, Papé, Blog, oberlin, leteckel, jd-krasaki, LLDA, the_ej, Fredimen, rafalecjb, Garfield, Vesale, Monard, Allobroge
20 Aoû 2023 21:35 #1268
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6423
  • Remerciements reçus 12852
 


CR:

Domaine de la Taille aux Loups - Montlouis sur Loire Clos de Mosny Monopole 2014
Bouteille dégustée sur deux jours.
Le bouchon est très long, imbibé sur un à deux millimètres.
Belle robe or intense et brillant.
Un nez qui se livre sur une déclinaison fruitée : pêche blanche, poire juteuse et pomme fraîche.
Le bouquet est souligné par le citron mûr et une discrète note boisée témoin d’un élevage intelligent au service du vin.
La bouche prolonge ces belles impressions, construite sur un équilibre proche de la perfection, dynamisée par une acidité mûre et précise.
Savoureuses notes fruitées sur la pêche blanche, la poire juteuse et le citron, saupoudrées d’une note épicée.
La finale est très longue, tonique et presque percutante à la rétrolfaction citronnée et épicée (poivre vanillé).
Un superbe vin qui avance sereinement vers son plateau de maturité.

Note : 17/20.
Garde : on peut commencer à le boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Alain Hinant, letournaisien, jean-luc javaux, sideway, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, romu, Papé, Blog, Med, GAET, leteckel, LLDA, Fred1200, Kiravi, rafalecjb, Garfield, Vesale, Monard
30 Aoû 2023 07:55 #1269
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6423
  • Remerciements reçus 12852
 


CR:

Domaine de la Taille aux Loups - Montlouis sur Loire Rémus 2014
Nouvelle cuvée dégustée sur le même millésime.
Bouchon immense, de superbe qualité et juste marqué sur la base.
Robe d’un jaune or brillant et un peu plus claire que celle du Clos de Mosny.
Un nez de grande pureté sur les fleurs blanches (lilas, chèvrefeuille) et les fruits juteux (pêche blanche et poire).
Ces arômes sont soulignés par un élevage parfaitement intégré qui apporte une note de grillé noble particulièrement gourmand.
Ma chère et tendre qui ne déguste pas à l’aveugle confesse pourtant que l’aromatique la dirigerait plutôt vers un (très) joli vin de Bourgogne.
Je peux comprendre son ressenti.
En bouche, le vin est construit sur un équilibre d’école avec un mélange abouti entre densité et suavité, tonifié par une acidité millimétrée et superbement intégrée.
Le corps est ample et frais et la longueur immense.
Finale fruitée à souhait et relevée par une note grillée discrète mais qui la complexifie.
Un grand vin, sans détours qui est parti pour une longue et belle vie.
J’ai adoré.

Note : 17,5/20.
Garde : à boire et à garder sans crainte.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Alain Hinant, matlebat, letournaisien, jean-luc javaux, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LucB, romu, Papé, Blog, Agnès C, GAET, leteckel, LLDA, the_ej, Fred1200, rafalecjb, Garfield, Vesale, Locals, Monard
31 Aoû 2023 07:58 #1270
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 164
  • Remerciements reçus 318
Bonjour, 
Merci pour ces notes. Peux-tu nous dire avec quoi tu as servi ces deux vins ? 

PM, Beaune
31 Aoû 2023 09:33 #1271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6423
  • Remerciements reçus 12852

Monard post= écrit: Bonjour, 
Merci pour ces notes. Peux-tu nous dire avec quoi tu as servi ces deux vins ? 


Bonjour,

Je les ai bus pour eux-mêmes, en « apéro ».

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB, Monard
31 Aoû 2023 10:26 #1272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6423
  • Remerciements reçus 12852
 


CR:

Domaine de la Taille aux Loups - Vin de France Bretonnière Cuvée Parcellaire Monopole 2014
Dernière cuvée que je possède sur ce millésime pour clore l’état des lieux de l’an 2014.
Bouchon extrêmement long et juste marqué sur la base.
La robe est or plutôt clair, en tous cas la moins évoluée des trois cuvées dégustées.
A l’ouverture, le nez est marqué par une trace d’élevage avec un côté grillé et légèrement boisé.
L'aération apporte des arômes de pêche blanche, d’herbes et une note florale qui évoque le Freesia.
Après la robe et le nez, la bouche confirme la jeunesse du vin.
Une structure dense et énergique, superbement équilibrée par une matière conséquente à la tension importante.
On retrouve en dégustation les notes d’herbes et une touche grillée / florale.
La longueur est très importante avec une finale percutante et très saline.
Un vin toute en structure que je pourrais presque qualifier de cristallin.
Superbe mais encore jeune.

Note : 18/20.
Garde : patienter au moins trois ans.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Alain Hinant, letournaisien, sideway, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, LucB, romu, Papé, leteckel, LLDA, the_ej, Cristobal, Kiravi, rafalecjb, Garfield, Vesale, Locals, Monard, Ilroulegalet, Kana
02 Sep 2023 08:21 #1273
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1913
  • Remerciements reçus 4416
Vin 1
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis sur Loire, Triple zéro

Robe moyennement soutenue peu de bulles
Nez un peu beurré, fruits jaunes et blancs, léger floral
Bouche assez sphérique, léger gras, les bulles marquent peu la bouche, qui propose une finale un peu alcooleuse, l'amertume reste contenue. C'est bon sans être tout à fait à mon goût. Un profil qui m'évoque le sud, un limoux? Non, c'était bien plus au Nord.
Le groupe a une pensée pour Jacky Blot, qui a accueilli magnifiquement le club de dégustation il y a quelques années. Les membres qui y avaient participé en gardent un souvenir ému.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Ilroulegalet
12 Sep 2023 21:28 #1274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1913
  • Remerciements reçus 4416
Vin 6
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis sur Loire, Moelleux 2019

Robe dorée
Nez un peu discret (le vin est bien frais), coing, marmelade d'orange, ananas 
Bouche délicate en attaque, sur un équilibre moelleux, acidité un peu déficitaire pour mon goût, finale fruitée qui a tendance à retomber rapidement. 
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, romu, LLDA, the_ej, Ilroulegalet
12 Sep 2023 21:29 #1275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1557
Une semaine sur la côte normande par Bassaler


CR: Montlouis, les Hauts de Husseau 2016, domaine de la Taille aux Loups


 

Grand chenin tourangeau, minéralité calcaire fine, menthol réglissé, allonge acidité salivante.
Equilibre sur le gras + aromatique. Accord majeur avec un bar au four, coco à la crème et fenouil grille.
Excellent ++ et plus encore pour le potentiel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, romu, LLDA, Fredimen, rafalecjb, Locals
18 Sep 2023 20:17 #1276
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2368
  • Remerciements reçus 3211
CR: Domaine de La Taille aux Loups - Montlouis-sur-Loire 2022 " Clos de Michet " :

Bouchon d’une longueur toujours impressionnante comme d’habitude à la Taille aux Loups.
Robe or pâle aux reflets grisés.
Nez déjà bien en place avec un gros fruit blanc gourmand et mûr et un aspect minéral brut, froid.
La bouche est sur une grosse matière contrebalancée par une acidité très marquée. C’est franc et percutant avec de la relance. L’aromatique alterne entre fruits blancs et fruits jaunes et l’alcool ressort un peu mais ça reste contenu. On a aussi un goût de noisette qui apporte un petit goût de reviens-y.
La longueur est au rendez-vous et la finale est crayeuse.

C’est très bon.
 

Frèdè
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, romu, leteckel, LLDA, KosTa74, rafalecjb, Vesale, Locals, Monard
07 Oct 2023 19:43 #1277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 891
  • Remerciements reçus 3186
LPV GRENOBLE 2013
CR:
Domaine de la Taille aux Loups, Vouvray, Clos de Venise, 2013
Robe dorée, limpide.
Le nez est nettement plus complexe que sur le vin précédent, plus évolué aussi. Le nez a bien évolué au cours de la soirée, allant en s’épanouissant. Au départ c’est très coing, fruit sec, un côté grillé très fin venant sans doute de l’élevage, champignon. Le vin évolue ensuite sur une aromatique plus jeune sur la poire, pomme au four, toujours les fruits secs.
Le nez est magnifique on reste de longues minutes le tarin dans le verre !=12.0ptLa bouche est bâtie sur une belle matière, confortable malgré une acidité haute, c’est parfaitement enrobé, le tout s’étirant sur longueur phénoménale.
Quel vin ! Superbe (il a fait l’unanimité).
Marc
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, TristanBP, romu, LLDA, rafalecjb
07 Oct 2023 21:19 #1278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9337
  • Remerciements reçus 17221
CR: Domaine de La Taille aux Loups – Montlouis – Clos de Mosny – 2011
 
Fichier attaché :


Bue  ICI

La bouteille a été épaulée pendant 2h puis carafée une demi-heure supplémentaire.

L’or de la robe est assez dense, évoluant nettement vers le vieil or.
Le nez très intense dévoile ses charmes sous forme d’arômes de fruits jaunes, de coing et de miel, relevés par quelques épices.
La bouche de grand volume assume sa force tranquille, avec une remarquable vivacité jusque dans la finale qui dévoile une touche de sucrosité gourmande.
Un très beau vin qui a fait l’unanimité !
Très Bien ++

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, bibi64, romu, LLDA
10 Oct 2023 18:43 #1279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465
CR: Domaine de La Taille aux Loups Montlouis-sur-Loire Haut de Husseau 2017-2016-2015



Stéphane :

Le 2017 est bien expressif et accessible , mur avec une belle fraicheur citronnée, j'ai apprécié mais sans voir d’où cela pouvait venir.

Le 2016 est plus réduit pour moi , la matière me semble plus dense avec un peu de gaz, je ne l'ai pas trouvé en place.

Le 2015 me parle beaucoup plus , belle richesse, bouche grasse avec une très belle tension, de beaux amers , très, très joli.

David:

Le 2017 a une robe d'un or profond au liseré translucide, nez floral avec des notes pâtissières et d'agrume, en bouche je perçois dès l'attaque des notes d'élevage, la matière présente déroulé structuré mais ne varie pas du début à la fin.

Le 2016 a une robe légèrement plus soutenue que le vin précédent, je retrouve cette perception d'élevage au nez accompagnée de notes de groseille à maquereau, bouche à l'attaque grasse marquée par un élevage encore présent et un manque d'allonge...pas encore prêt à mon avis.

Le 2015 a une même robe que le vin précédent, nez mêlant des notes caillouteuses et citronnées, en bouche la matière est ample et bien canalisée par une belle acidité, le jus est précis et monte en puissance au fur et à mesure de son déroulé, je trouve ce vin plus en place et moins dissocié que les deux précédents.

Jérôme :

Le 2017 est vif, petite note oxydée fraîche, court en bouche. Floralité. Robe pale. Peu gras. Je ne me prononce pas sur le millésime.

Le 2016 a une robe plus dorée, nez plus évolué aussi, encore une note d'oxydation. Réduction aussi. Coing, abricot. Sucre résiduel ? Je propose 2016.

Le 2015 nez de citron vert, nez pierre à feu ; très chenin nature. A boire. Je propose 2015.

Vivien :

Le 2017 a une robe est or clair, le nez est minéral, sur le citron vert, les épices. La bouche est profonde, juteuse, assez puissante, gourmande, très facile à boire, tactile, avec une belle finesse. Très accessible.
A J+1, le nez est sur le citron vert, la poire, un peu de coing, les fleurs. La bouche s’est retendue, avec un bel équilibre acides/amers, elle est très marquée par les fruits blancs. C’est salin, minéral, très crayeux, toujours gourmand, hyper salivant, très sapide. Très bien 

Le 2016 a une robe est dorée, le nez est plus oriental, toujours avec du citron vert, exprimant la minéralité et le poivre. La bouche trace droit, avec une grosse matière, beaucoup d’extraits secs, une haute acidité (mûre). C’est très puissant, avec une vraie tanicité typique de la cuvée, de la largeur, un vrai côté citrique et pas mal d’épices. Un vin de grosse allonge, très puissant. C’est très bon.
A J+1, la robe est or, le nez évolue sur du miel, de la cire, de l’encaustique, du coing. La bouche est de grande densité, avec une grosse matière, toujours autant de matière sèche, des notes de coing, de la tanicité. Le vin est de grande allonge, exprimant des notes de curcuma et de curry. La bouche est pleine, savoureuse, avec une grande matière très classe. C’est très bien ++ pour mon goût et un grand classique de ce parcellaire.  

Le 2015 a une robe est or pâle, brillante. Le nez est très expressif, sur le poivre blanc, le citron, les fleurs. La bouche est superbe, avec un énorme équilibre et une grande longueur, une grande acidité, l’ensemble s’étirant admirablement. On y retrouve une remarquable tension avec une acidité très présente mais mûre. Le vin sait associer puissance, finesse, tanicité et remarquable longueur. Il commence à atteindre son plateau. C’est une très belle réussite.
A J+1 : La robe est or clair. Le nez est très floral (+++), sur la poire juteuse, les épices douces. La bouche est traçante, légèrement fumée, très crayeuse (grosse expression du terroir calcaire), sur le citron mûr, le curry, la poire juteuse. C’est très salin et salivant, avec une énorme tension. Grande longueur. C’est excellent -

Stéphane

Voir www.lapassionduvin.c...
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Dom, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, LLDA, the_ej, rafalecjb
12 Oct 2023 19:58 #1280

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465
CR: Domaine de La Taille aux Loups Montlouis-sur-Loire Rémus + 2014-2010-2008



Le 2014 ne m'a pas parut en place, réduit, peu expressif, belle tension mais n'exprimant pas grand chose à l'instant T.

Le 2010 robe plus dorée, on prend de l'age, un peu de champignon, cire,fruit avec une bonne maturité bouche plus grasse avec une bonne tension, commence à évoluer doucement.

Le 2008 presque le pendant, toujours sur cette évolution de champignon, moins cire miel que le 2010, un fruit toujours présent plus tendu aussi.

David :

Le 2014 a une robe me paraît plus lumineuse que le précédents vins, le nez est classe, sur des notes beurrées et florale, la bouche est d'une remarquable précision avec une acidité ciselée sans être tranchante, une matière précise et concentrée juste ce qu'il faut, un élevage bien intégré qui amène cette pointe de gras sans saturer et une bouche qui gagne en amplitude au fur et à mesure de son déroulé. Superbe !

Le 2010 a une robe qui paraît plus évoluée que le vin précédent, joli nez sur la cire et les notes pierreuses, la bouche me semble plus dépouillée que ses prédécesseurs. On retrouve une structure acide qui apporte de la tension et une matière fondue, la finale me semble plus chaude.

Le 2008 a une robe cuivrée avec des tonalités orangées, nez complexe sur des notes de céleri, de fenouil et de poire, la bouche est grasse mais la matière manque de corps et s'affaisse au fur et à mesure de son déroulé.

Jérôme :

Le 2014 comme le 2015 a une même signature, vivacité ; mais plus riche, plus de matière. Belle expression florale. A attendre encore. Beau vin. Je pars, pour ces notes florales et celles du premier vin sur un Vouvray. Je propose 2014.

Le 2010 à une note de champignon au nez. Belle bouche : ample, fruits blancs. Un poil court en bouche. Je propose 2009, c'était 2010.

Le 2008 a une robe bien plus évoluée, nez de moelleux ayant mangé tous ses sucres. Me rappelle un souvenir de vieux Vouvray de chez Carême 2005. Je propose donc 2005 et c'est 2008.

Vivien :

La robe du 2014 est or. Le nez est d’abord réduit, sur la pierre à fusil, le pétard, les épices, le silex, puis viennent le citron vert et la poire. La bouche semble comprimée, compactée, peu expressive, elle est en l’état relativement fermée, cadenassée, monolithique, mais on sent la puissance assez démesurée du vin, avec cette sensation de tannicité très présente là encore. Beaucoup de salinité. C’est très clairement à attendre sur cette bouteille, j’ai pourtant goûté d’autres flacons bien plus expressifs.
A J+1 : La robe est or. Le nez est toujours aussi minéral, avec du coing, des épices. La bouche est massive, presque tannique, très puissante, compacte, dense, très pierreuse, épicée, avec du coing. Un vin très large et puissant, non encore délié qu’il faut attendre encore sereinement. Gros potentiel, ce vin vivra certainement plus de 30 ans.

La robe du 2010 est d’un bel or brillant. Le nez est très marqué par les fruits blancs, les épices, le poivre blanc, une touche de champignon, à la limite de la truffe. La bouche est de grand volume, c’est un vin que je qualifierais de gastronomique. Le vin est juteux, complexe, profond, très classe, c’est juteux, très sapide, sur une grande déclinaison de fruits à chair blanche. Magnifique longueur. Superbe vin à placer sur des mets raffinés.
A J+1 : La robe est or. Le nez exprime des notes de jasmin, de chèvrefeuille, un peu de rhum raisin. La bouche s’est encore affinée avec un magnifique toucher de bouche autour d’un remarquable équilibre, avec une aromatique autour de la poire fraîche, des épices, des fruits blancs. Le jus est racé, de grande classe, avec une grande acidité basale, une légère sensation truffée. Le vin est séveux, profond, assez oriental dans son aromatique. Excellent. 

La robe du 2008 est or. Le nez est intensément marqué par la truffe (+++), les agrumes, une fine touche d’exotisme, les fruits blancs, la poire, c’est profond et complexe. La bouche est juste magnifique, construite sur une grande acidité vibrante, une immense matière racée. C’est un grand jus teinté d’exotisme, avec une superbe longueur. Le jus est à la fois délicat, complexe, subtil, sapide, profond. Il y a clairement un côté petit manseng dans ce vin. C’est à point et encore pour longtemps. Absolument superbe.
A J+1 : La robe est or. Le nez présente un côté ananas rôti, truffé, coing confit, épices, on y distingue déjà la sensation d’acidité. La bouche est de grande vibration, elle provoque une certaine émotion de par son équilibre dantesque et son ressenti tactile. Tout est là autour des épices, des fruits exotiques, du coing, de la poire, juste à parfaite maturité. Et quelle longueur !!! On se croirait presque sur une grande cuvée de Jurançon… Vin magnifique et l’une des réussites emblématiques du domaine à mon sens. Merci infiniment Jacky. 

Stéphane

Voir www.lapassionduvin.c...

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, LLDA, the_ej
12 Oct 2023 20:51 #1281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95163
  • Remerciements reçus 25241
Quand Gunthard se fait dymaniser !


CR: Domaine de La Taille aux Loups, Montlouis-sur Loire, Triple Zéro
Base 2014



Robe très peu teintée au train de bulles léger.
Très joli nez immédiat et plein de fruit, pur et gourmand à la fois, sur des notes florales et de poire blanche juteuse très agréable.
Bouche à l'avenant, toute en gourmandise par une trame élancée qui propulse un jus souple dont l'équilibre parle juste sur la palais.
La bulle n'étant pas agressive et la précision aromatique étant en pleine ligne des senteurs du nez, j'ai pris beaucoup de plaisir sur ce vin dont je gardais un souvenir nettement plus austère.
Conquis !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, denaire, sideway, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, Fredimen, rafalecjb, Garfield
16 Oct 2023 08:39 #1282
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1557
Par Bassaler


CR: Montlouis, Clos de Mosny 2015, domaine de la Taille aux Loups : le chenin tourangeau dans ce qu’il a de plus beau. Complexité au nez, entre fleurs blanches, pointe pâte de coing, fins amers et aromatique opulente (sans doute liée au millésime). En bouche, le vin laisse une grande empreinte, tendue, grasse, capiteuse sans le côté « fatigant » (bref, c’est pas un rhône blanc !), notes aromatiques entre menthol / herbes fraîches et fins amers. Une garde de quelques années est encore possible (et recommandable). Excellent +
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LLDA
22 Oct 2023 18:48 #1283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8933
CR: Domaine de La Taille aux Loups, Montlouis-sur Loire, Triple Zéro

Un vin qui m'a baladé puisqu'au nez j'ai surtout des notes de cidre et qu'en bouche l'acidité est tranchante.
j'imagine bien un pet'nat du Jura ou d'Alsace puisque c'est un peu tendance en ce moment dans ces régions.
Il parait aussi que lorsque c'est tranchant, ça peut être du Savagnin 


Gaétan me demande si je ne perçois pas un peu de coing, ah oui c'est vrai.
Comme le ch'nin me met parfois la larme à l'oeil mais pas d'émotion, plutôt à cause de l'acidité stridente, je trouve enfin la bonne région.

Première rencontre avec cette cuvée très largement plébiscitée par les amateurs mais qui sur cette expérience n'est pas faite pour moi.

www.lapassionduvin.c...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
23 Oct 2023 11:22 #1284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4139
  • Remerciements reçus 3918
2ème séance "Touraine et Saumur" de l'atelier "initiation" saison 2023-2024

CR: Triple Zéro (pétillant naturel non dosé) – Montlouis s/Loire - domaine de la Taille aux Loups (Jacky & Jean-Philippe Blot) 
Or pâle, bulles très fines. Nez fruits et fleurs blanches. Bouche légèrement dissociée, attaque douce, mais l’acidité est en retrait en finale, quand des amers salivants prennent le dessus. Longueur courte et ça, c’est plutôt décevant. J’ai acheté la bouteille l’année passée sur le site des Belles Caves. Le vin paraît encore jeune, phase de fermeture ? 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
29 Oct 2023 09:01 #1285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 719
  • Remerciements reçus 2522
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Bretonnière 2017

Ma précédente expérience il y a un peu plus de deux ans avait révélé un vin encore marqué par sa jeunesse et son élevage, dégageant une impression très mûre et assez portée sur les fruits jaunes, bien dans le style du domaine mais peut-être pas hyper représentative de la finesse spécifique à Bretonnière.

On voit que l'attente, comme espéré, commence à modifier lentement ce rapport de force. Le vin s'épure, l'élevage est encore perceptible au nez et de façon générale le vin va beaucoup gagner à l'aération, initialement un peu bloqué sur des notes patissières il va développer des notes "de carrière" type poussière de pierre, de la brioche toujours, quelques notes bien chenin sur la crème hydratante, quelques fruits jaunes. Ça pourrait être plus expressif et complexe mais on est déjà bien bien. La bouche est superbe, extrêmement saline (c'était nettement moins perceptible il y a deux ans), on a quitté le fruit mûr et un peu joufflu de la jeunesse pour aller vers un combo coing-pamplemousse juste imabattable, il y a ce produit longueur-largeur qui est une marque de fabrique du domaine, auquel on pourrait superposer le produit pureté-gourmandise. Une impression d'acidité mûre (encore un truc "marque de fabrique" du domaine ...) traverse toute la bouche et confère une bonne buvabilité. Bref une belle composition entre les agrumes, le coing mûr, le sel, quelques jolis amers et une belle minéralité.

L'ensemble dégage néanmoins encore l'impression que l'avenir de ce vin est devant lui.

Très bien + / 16.5/20 voire un peu plus, mais je laisse de la marge car en bonne voie pour continuer à s'épurer dans les prochaines années

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, letournaisien, denaire, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, LucB, romu, Papé, LLDA, KosTa74, Garfield
29 Oct 2023 14:40 #1286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95163
  • Remerciements reçus 25241
Sur le Chenin par GILT


La première bouteille est servie découverte et est un hommage au regretté Jacky Blot; il s'agit du fameux CR: Triple Zéro du Domaine de la Taille aux Loups.
Les bulles sont fines et rares ; la robe est d'un doré léger.Le nez est sur une noisette discrète.
La bouche assez tendue a un bel équilibre avec de petites notes de noisettes .
Toujours une belle réussite.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA
30 Oct 2023 18:59 #1287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3012
  • Remerciements reçus 8802
CR: Domaine de la Taille Aux Loups, Montlouis Sur Loire, Clos de Mosny, 2015

Robe dorée, aromatique ouverte sur le miel, les écorces d’agrumes, le coing.
En bouche j’ai trouvé le vin plutôt en forme, pas sur le déclin en tout cas. Le vin est dynamique, plus de trace d’élevage, c’est joli et bien fait mais pour une raison qui m’échappe un peu pas de grosse émotion.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, letournaisien, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Nicoco, TristanBP, Papé, oberlin, leteckel, jd-krasaki, LLDA, KosTa74, rafalecjb, Garfield
18 Nov 2023 20:26 #1288
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 2980
CR: Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis sur Loire Rémus 2021

Nez qui se développe dans le verre, notes d'allumettes étonnamment, puis des fruits frais.

Bouche bien tendue, fraîche, équilibrée, qui s'étire sur une finale saline, sans une grande composition de saveurs mais très agréable par son côté aérien.

Belle entrée de gamme, vin très plaisant !

B++

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, LLDA, KosTa74, Garfield, choubi38
25 Nov 2023 23:22 #1289

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778
Bu lors de la soirée LPV Coteaux de Paris 11 : Montlouis / Vouvray / Saint-Joseph



CR: Vin 1 : Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis-sur-Loire Brut Tradition

Mon premier apport. Ouvert sur le moment.
Nez sur l'autolyse : brioche, pain grillé, notes pâtissières.
Bouche qui allie une jolie fraîcheur avec une légère vinosité. C'est un style plutôt frais, mais pas tranchant.
On retrouve les notes de brioche du nez, associées à du fruit (pomme verte, poire, citron).
La bulle est plutôt fine, pas envahissante, elle donne un bel élan au vin.
Étant assez difficile sur les bulles, me voilà convaincu par cette belle bouteille !
Très Bien

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, LLDA
30 Nov 2023 21:48 #1290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck