Nous avons 1874 invités et 49 inscrits en ligne

Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 2192

Réponse de JulienG. sur le sujet CR: Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2007

CR: Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2007 

 
Je n’avais encore jamais bu de vin de chez Reynaud, je n’avais donc aucun a priori, seulement une excitation due il faut l’avouer à la renommée de Rayas, avec la peur de la déception qui peut arriver lorsque (et à tort) on attend beaucoup d’un vin.La bouteille a été ouverte la veille au soir pour être bue le lendemain au déjeuner dans des verres Lehmann Synergie de la collection Jamesse.La robe est opaque et légèrement turpide, et se pare d’un disque orangé brillant, les larmes restant et glissant sur les parois du verre comme le ferait un spiritueux.Dès les premières effluves, je comprend que je suis en face de quelque chose de grand, qui me porte dans des contrées encore jamais rencontrées. Le bouquet est d’abord prégnant sur la fraise mure écrasée, la betterave et l’orange sanguine ainsi que le pot pourri, puis laisse à la place à un côté baroque qui nous porte ailleurs et rend cela déroutant, avec des arômes de cuir humide, légèrement de sous bois et une touche animale. Impossible de placer le vin dans une région précise tant la palette aromatique est large et complexe. On sent également une volatilité alcooleuse importante mais qui n’est pas dissociée du reste, et joue le rôle d’un traceur qui porte immédiatement au nez l’ensemble des arômes, produisant un effet « bidon d’essence ».La bouche est ample, croquante et juteuse sur les fruits rouge et la fraise compotée qui est le marqueur prédominant sur cette bouteille, et vient massivement mais délicatement de part des tanins suaves et séveux caresser les papilles et emplir la bouche d’un fuité juteux avant de s’étirer par une pointe d’acidité, et se termine au premier verre sur une sensation un peu trop chaleureuse rappelant le climat d’origine. Vient alors la crainte avec le réchauffement attendu que l’alcool prenne le dessus pour la suite. Et bien au final non, avec l’aération conséquente dans la bouteille et les verre, le vin va alors de façon surprenante gagner progressivement en fraicheur , jusqu’à ne plus sentir du tout cette sensation chaleureuse. On profite alors pleinement d’un vin gourmand, à la fois massif et sapide, donc chaque gorgée donne l’impression d’avoir mangé un chewing gum à la menthe poivrée, l’arôme de menthe en moins. La bouteille descend aussi vite et facilement que la vitesse à laquelle s’enchaine les plats.Cette dégustation aura été déroutante, tant sur la complexité des arômes que sur l’évolution du vin en terme de fraicheur avec l’aération. Ce qui ressort de cette bouteille est ce nez à la fois d’une gourmandise, d’une noblesse et d’une complexité folle. C’est comme si on avait pris le meilleur de chaque région, entre le côté  Baroque d’un GC Bordelais, la finesse du Bourgogne, et la gourmandise d’un pinot de la Loire, ainsi qu’une fraicheur déroutante, alors qu’on est à Chateuneuf…Grand moment en raison d’un très grand vin, et de la découverte d’une association de palettes aromatiques et gustatives encore jamais rencontrées ensemble dans ma jeune expérience.J’en ressort tout chamboulé, comme lors d’une rencontre avec une amoureuse en vacances, où l’on passe un moment hors du temps dont on sait qu’il aura forcément une fin, et à qui on continue de penser longtemps après. Au final, ça doit surement être ça l’émotion.   

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, PBAES, Alex, tht, Super-Pingouin, Gibus, Jean-Loup Guerrin, trainfr, JRU83, Friends, Agnès C, sebus, Frisette, flupke14, starbuck, LLDA, the_ej, Fredimen, Gaija, BJambon, Kana
04 Nov 2021 22:03 #4381
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185

Réponse de mgtusi sur le sujet Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape

Dans le Vaucluse, à la découverte d'un des vins des plus secrets et des plus réputés au  monde

www.ledauphine.com/e...

Dans le Vaucluse, la Fontaine est infiniment plus intéressante

Michel
04 Nov 2021 22:08 #4382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25496

Réponse de oliv sur le sujet CR: Pignan, Châteauneuf-du-Pape, 2008

Les 55 ans d'Enzo


CR: Pignan, Châteauneuf-du-Pape, 2008



Robe évoluée, sur un grenat tuilé.
Nez délicat, superbe d’élégance, sur la rose, le loukoum, l’aiguille de pin séchée, l'écorce d’orange. Un vrai ballet oriental ! Et sans une once de chaleur en vue.
Bouche délicieuse, d’une suavité géniale, douce de texture avec des tanins de soie et un côté pulpeux d’une élégance géniale.
Les goûts sont précis, complexes, d’une grande précision et délicatesse. 
Finale jouissive, d’une longueur impressionnante.
Splendide vin, absolument somptueux d'équilibre, de classe et de plaisir.
Grand vin !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Alex, tht, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, trainfr, DUROCHER, toubib063, Agnès C, flupke14, LLDA, Gerard58, Fredimen, Kana
14 Nov 2021 09:49 #4383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 1457

Réponse de Atmosphere sur le sujet Rayas Rouge 2008 - Chateauneuf du Pape

CR: Rayas Rouge 2008 - Chateauneuf du Pape

Le nez est baroque, sur des marqueurs reynaudiens assez classique, avec beaucoup d’agrumes rouges et de poivre blanc, des notes d’épices douces et une légère trace végétale. Le vin est un véritable festival en bouche, d’une finesse et d’une profondeur ahurissante, à la fois aériens et puissant aromatiquement. Finale interminable portée par de légers amers et une touche végétale apportant beaucoup de fraicheur.
Grand vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, LucB, flupke14, LLDA, Gerard58, Fredimen
16 Nov 2021 22:41 #4384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 1457

Réponse de Atmosphere sur le sujet Rayas Blanc 2007 - Chateauneuf du Pape

CR: Rayas Blanc 2007 - Chateauneuf du Pape

Le vin a été difficile à appréhender. Robe qui tire sur le vieil or. Nez légèrement noisette/noix/caramel, est-ce de l’évolution ou une oxydation prématurée ? C’est assez pur et non déviant pourtant. La bouche est harmonieuse, évidemment une matière imposante mais jamais lourde, beaucoup d’acidité et assez peu d’amer pour un Chateauneuf d’une année chaude. Il aurait été assez difficile d’identifier le vin à l’aveugle… Première rencontre avec Rayas blanc et difficile de me faire un avis, il faudra réessayer.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Fredimen
16 Nov 2021 22:42 #4385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1916
  • Remerciements reçus 4433

Réponse de sebus sur le sujet CR: Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2001

Intermède Lotois
La bouteille qui suit a une « saveur » spéciale; à la naissance de notre aîné, nos amis nous ont offert ce vin, alors qu'ils ne l'ont eux-même jamais goûté. Il était pour nous inconcevable de ne pas la partager avec eux.
Robe tuilée plutôt sombre 
Le nez est dingue, magnifique, un floral intense sur la rose séchée, une fraise éclatante, des épices, et d'agrumes.
La bouche est une caresse en attaque, au toucher hyper soyeux puis elle se densifie progressivement pour envahir le palais, la finale explosive sur le bouquet évoqué au nez, on perçoit alors des tanins très fins, la longueur est folle. Le soir, des notes mentholées, un peu de fumée complexifient encore ce bouquet.
La grosse claque ! Avec tous les biais que cela comporte, je suis face à un vin immense !
CR: Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2001
Il entre dans mon panthéon des plus beaux vins bus depuis le début de ma passion. Quel panard !
L'accord avec le plat était génial.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, Alex, tht, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Psylo, Papé, flupke14, LLDA, Gerard58, Fredimen, Manas
29 Nov 2021 23:05 #4386

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3855
  • Remerciements reçus 4140

Réponse de Alex sur le sujet Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2001

Le 2001 reste mon plus grand souvenir de Rayas rouge.
Il est phénoménal.
Pour ainsi dire parfait, le 2003 bu récemment est du même acabit (fraicheur incroyable sur ce millésime solaire) mais j'ai un petit delta "coup de cœur" irrationnel pour le 2001 que je mets également au panthéon des vins bus.
Ton CR résume parfaitement : il est éclatant.
Très heureux pour toi ;)

Alex
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, sebus, flupke14, Fredimen
29 Nov 2021 23:28 #4387

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 96

Réponse de PierreA sur le sujet CR:Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 1995

CR: Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 1995

Bonjour,

Bouteille ouverte par un ami de Montpellier qui a voulu nous faire plaisir avec cette cuvée. 

Vin qui entre dans sa fenêtre d'ouverture mais qui a encore un gros potentiel de veillissement. Nous avons cependant pris beaucoup de plaisir, de par son équlibre et sa qualité de tannins, mais sera encore meilleur dans une dizaine d'années je pense.

Cordialement,

Pierre-A

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA, Fredimen
30 Nov 2021 13:29 #4388

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1622
  • Remerciements reçus 3261
Dégusté à cette occasion
CR:
Domaine Château Rayas  Châteauneuf du Pape Pignan 2006
Bouquet épanoui et expressif sur la confiture de fraise et l’orange très mûre. On a aussi pas mal d’épices (cannelle, baie de genévrier) avec une pointe d’alcool qui en renforce l’impact et confère un côté éthéré à l’ensemble. On retrouve ce côté éthéré, épicé, en bouche où, associé à des tanins d’une grande finesse, il construit un tout ample et chaleureux qui se termine avec une persistance énorme sur les mêmes impressions. A vrai dire, c’est certes impressionnant mais aussi un peu monocorde et dans une intensité excessive et peu désaltérante malgré une petite fraîcheur mentholée qui peine à prendre sa place.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, MatthieuS, jean-luc javaux, flupke14, LLDA
18 Déc 2021 22:47 #4389

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 368
  • Remerciements reçus 425

Réponse de patrice sur le sujet CR: Château Rayas - Châteauneuf du Pape blanc 2011

CR: Château Rayas - Châteauneuf du Pape blanc 2011

François : Nez puissant, pomme; poire, bergamote. Bouche aussi puissante, bien mure, longue, sur la prune et une note lactée. Un peu chaud et moins de classe que les autres millesimes goutés!! revient en finale, mais ça  reste chaud.

Moi : nez sur la pomme fraîche, la mirabelle et un peu de poire. Attaque volumineuse, large, mais le milieu de bouche est marqué par l’alcool. Le fruit revient en finale, mais ça reste chaud. Première déception avec un Rayas blanc…

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LLDA, Gerard58
21 Déc 2021 13:46 #4390

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1650
  • Remerciements reçus 3671

Réponse de Gerard58 sur le sujet CR: Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2006

CR: Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2006

Le vin est partage... partager et... transmettre, sans prétention aucune au savoir...
Cette bouteille du réveillon permettra à de jeunes amateurs d'approcher la galaxie reynaudienne par le haut du pavé, alors qu'à ce jour ils n'ont connu que les vins de Sarrians, dont ils sont fans. Et quel plaisir de lire leur émotion entre le premier service et la première gorgée.

La bouteille a été ouverte le matin, épaulée vers midi, carafée pour moitié deux heures avant consommation sur une magnifique côte de boeuf charolais, pommes sautées, haricots verts, sauce béarnaise. L'accord est irrésistible !

Robe haute couture signée Reynaud, d'un rouge tirant sur le brun orangé, trouble.

Nez séducteur d'un intensité remarquable; La rose fanée cède la place aux fruits rouges et noirs très mûrs, à la confiture de fruits, principalement la fraise, à l'orange sanguine. Des notes balsamiques, bois de santal, vieux cuir, tabac, marc de café, champignons s'entremêlent tout au long de la dégustation. C'est un maelstrom olfactif envoûtant.

L'attaque en bouche est assez tranchante, le milieu devient voluptueux avec une matière mûre imposante, soutenue par des tanins soyeux et une acidité bien présente. Les épices font danser les fruits très longtemps, même une fois le verre vide ! La longueur est superlative, la finale un poil chaleureuse tempérée par quelques beaux amers réglissés.

Ce vin intense et profond garde une fraicheur et une finesse étonnante. Il se boit avec une déconcertante facilité.
Je ne suis pas certain que la bouteille qui me reste dans ce millésime attende des années, même si une longue garde ne peut en rien faire peur à ce grand vin intemporel.

Mes jeunes convives ont passé le cap de cette année avec des étoiles dans les yeux et les effluves reynaudiennes n'étaient pas encore dissipées ce matin.

Un bon début d'année, en somme !

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Alex, tht, Olivier_26, Galinsky, Gibus, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, flupke14, starbuck, leteckel, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale, Manas, Kana
01 Jan 2022 21:16 #4391

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185

Réponse de mgtusi sur le sujet Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2006

CR: Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2006


Mes jeunes convives ont passé le cap de cette année avec des étoiles dans les yeux et les effluves reynaudiennes n'étaient pas encore dissipées ce matin.

Un bon début d'année, en somme !

Gérard

Kevin58 !

Michel
01 Jan 2022 21:19 #4392

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 747
  • Remerciements reçus 399

Réponse de Zapata sur le sujet Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 2010

CR: Château Rayas, 2010

Dégusté en Décembre dernier, ouvert au débotté lors d'une dégustation mémorable !
Dès le vin servi, aucun doute, la robe est turbide et le nez est archétypique, si particulier, somptueux de nuances variées, sur la figue, les épices orientales, la fleur séchée, la fraise écrasée...
La bouche est douce tactilement, plus « chaude », le volume alcoolique se ressent (encore une fois toujours important de servir très frais), la longueur est magnifique et le vin nous régale de sa complexité.
Un très beau Rayas, qui enchante la fin de soirée, un Rayas du haut du panier, qui peut affronter encore une ou deux décennies sans problème.Superbe et encore merci au généreux donateur !

Caramba !

Zapata 


JMN
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, tht, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, flupke14, starbuck, leteckel, LLDA, Gerard58, Fredimen, alex73, Coqauvin
10 Jan 2022 22:44 #4393
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 1667

Réponse de iceteayer sur le sujet CR: Pignan 2007 - Chateauneuf du Pape

CR: Pignan 2007 - Chateauneuf du Pape

Robe assez dense, encore jeune.
Nez sur la confiture de mûre, fraise confite, quelques notes légèrement florales, figue fraiche, quelques épices.
Très beau!
L'attaque en bouche se fait douce, charnue, des tanins enrobés, de la fraicheur, pas d'alcool qui ressort.
Très belle finale, persistante!
Excellent!

julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, PBAES, Moriendi, flupke14, starbuck, LLDA, JulienG., Vesale
13 Jan 2022 20:23 #4394

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 1667

Réponse de iceteayer sur le sujet CR: Château Rayas Blanc 2009

CR: Château Rayas Blanc 2009

Robe moyennement dorée.
Le nez est ouvert, riche, sur l'abricot, la pêche jaune, une note miellée, fumé, un peu d'alcool aussi.
En bouche il y a du vin, un peu trop car l'équilibre est sur le fil, avec une densité de fou, beaucoup de fruit, de gourmandise mais aussi un peu trop d'alcool à mon goût.
La finale est longue mais un poil déséquilibrée.
En dégustation pure, c'est compliqué, à table, c'est bien mieux, mais il manque de la fraicheur pour moi.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, matlebat, didierv, Jean-Loup Guerrin, GILT, Psylo, toubib063, Oyaji-sama, Papé, flupke14, LLDA, Gerard58, JulienG.
23 Jan 2022 21:10 #4395

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12815
  • Remerciements reçus 3659

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet CR: Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape, rouge 1998

 

CR: Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 1998 
Robe rubis d'intensité moyenne ; beaux reflets « rouge sang » et évolution légère sur le disque.
Larmes nombreuses et lentes à la descente...
Au nez, bouquet de fruits rouges bien mûrs, cerises à l'alcool dominantes, épices et garrigue, ainsi qu'une trace de champignons.
En bouche, pointe d'alcool ; la puissance, un côté vigoureux même, mais en combat équilibré avec l'élégance et la finesse, même si l'alcool reste malgré tout perceptible.
Tanins très fondus, de velours ; c'est souple, sphérique, facile finalement.
La finale est sur des amers d'agrumes assez marqués, avec aussi un petit côté « Mon Chéri » (cerise confite, chocolat et cette pointe d'alcool).
C'est fluide, ça coule tout seul et une petite pointe de sucre s'invite à table.
Malgré tout, la fraîcheur est au rendez-vous, assurant l'équilibre.
Très bonne longueur.
On pourrait sans doute attendre encore, car il n'y a pas vraiment de signes d'évolution, mais je ne vois pas ce que cela pourrait apporter au plaisir. 

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, tht, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, julien1984, condorcet, Papé, flupke14, LLDA, Fredimen, Vesale
27 Jan 2022 23:11 #4396
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4060

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Merci Mr Emmanuel Reynaud

Merci Mr Emmanuel Reynaud  


Il y a des moments d une vie d un homme , d un passionnée , que tu n oubliera jamais , ils te feront oublier tous les soucis de la vie,  le temps d une soirée d un partager à plusieurs , oui comme le dit Emmanuel Reynaud , le vin est fait pour être bu et  partagé à plusieurs , quand un passionné à l occasion de déguster une cuvée du Château des Tours,,   il est ravi , content de pouvoir avoir la chance de le rencontrer , mais quand Emmanuel Reynaud te confie 6 cuvées de ces domaines que tu devras présenter , accompagner , expliquer à tes deux groupes de dégustateurs , oui je parle bien de deux groupes soit 46 adhérents , alors la ce n est plus pareil , ils sont pour la majeur parti d entre eux à mes cotés depuis 4 ans , le fait de les avoir initiés , à certaines basses  de la dégustation , ils vont devoir se concentrer , travailler  sur eux même , puis  partager ,  échanger avec les autres dégustateurs , chacun pendant 10 minutes devra se concentrer sur les vins , se préparer un CR qui sera déposé sur notre blog , l équipe d animateurs  va profiter pleinement de cette soirée , avec mon ami Hervé nous allons encadrer la soirée et passer autour des tables , ne me demander pas comment la PCVT à eu ces ateliers , le secret restera bien garder , comme celui du Château Rayas et du château de Fonsalette qui feront parti de la dégustation , voilà le décor est planté , nos acteurs dans leurs habits de lumière vont rentrer sur la scène et les spectateurs vont les apprécier 
Allez c est parti pour cette première  soirée inoubliable Comme d habitude je viens ici vous faire partager nos soirées , bonne lecture à tous  

Avant de passer à la dégustation nous présentons les domaines et Emmanuel Reynaud à travers des vidéos , le silence est dans la salle chaque mots prononces par Emmanuel Reynaud est important pour accompagner nos dégustateurs pour mieux comprendre les vins et ce moment si pré vigie que peuvent avoir les amateurs de vins  Tout commence par la préparation , les rouges sont ouverts depuis 15 heures te les blancs depuis 4 heures  Tout d abord nous commençons par deux blancs du Château des Tours , ils sont à la bonne températures , tout est Péret , on est au top  

Domaine des Tours  « vin pays du Vaucluse « blanc  Clairette 2016  
Délicieux en l état 



 Le premier nez sera frais sur l'herbe fraîche, les fleurs blanches, l'amande, la paille, les pêches blanches , des effluves de bois précieux .Le second nez sera sur des arômes floraux avec des retours mentholés, un peu de caramel, des fruits jaunes en très légers arômes, de la rose opulente et de la noix. très joli nez  L attaque est large , souple,  riche , élégante , c est sérieux , la complexité en bouche est incroyable , je pose mon verre et revient dix minutes  après , ce n est plus le même vin , il a encore changé et cela va continuer tout le temps de la dégustation , l équilibre est harmonieux , quelle  fraicheur un peu charnu dans ce vin , quel équilibre , je suis épaté et surpris , de retrouvé tout ceci , l acidité met en avant l ensemble , l onctuosité est superbe quelques amers très agréables vont accompagner l ensemble juste au début de la dégustation , l allonge et la persistance vont être très profonde , l empreinte finale va être en phase avec le nez avec des notes salines qui apparaitrons au bout de plusieurs  petites gorgées , quel beau vin , les adhérents apprécient , certains me disent qu ils n ont jamais rencontrés des saveurs comme celle ci , je leur dit attendez de voir la suite , cette cuvée était très bonne ,  première rencontre pour moi , une belle découverte   Très bien


 Les  Tours  Blanc «   grenache  blanc « 2016 
Quel vin blanc superbe 



Le premier nez très expressif  sera sur la pâte à pain, des fruits très  mûrs, la rose blanche très parfumée, la compoté de fruits jaunes et la compote de pommes reinette. Le second nez sera sur le caramel, , les fruits jaunes, les fleurs blanches (lilas, rose), la poire williams et les épices blanches (fenugrec, poivre blanc). Quel nez  L attaque est plus riche , plus ample , c est large , suave,  tout est sur l élégance et la finesse , ce qui apparait tout de suite, et surprend le dégustateur  c est cette salinité  très impressionnante en fin de bouche après la première petite  gorgée , l’équilibre est harmonieux , très belle fraicheur  charnu assez riche mais sans lourdeur , l acidité nous la cherchons , mais ce qui ressort le plus c est ce fruit mur , accompagné de saveurs subtile qui vont s’étendre sur l allonge et la persistance , l ensemble est très complexe , chaque petite gorgée sera différentes  et chaque fois nous aurons un plaisir , une émotion , ,des saveurs différentes  , l empreinte finale il faut en parler , elle est très profonde en phase avec le nez ,le vin reste très longtemps en bouche,  c est incroyable , les adhérents apprécient en silence , vraiment un joli vin je dirais qu il est Très bien /Excellent  

 Je ne ferais aucune comparaison pour ces deux blancs que je rencontrais pour la première fois , ils ont chacun leur style , mais ce qui est impressionnant c est l écart qu il peut y avoir entre les deux dégustations , il y a tout un monde et chacun à sa place , le Château des Tours surprend par sa salinité très importante , je reconnais que j ai beaucoup salivé sur ces deux cuvées , les vins d Emmanuel Reynaud sont surtout connu pour ces rouges mais croyez moi malgré leur jeunesse se sont de sacrés vins blancs , qui m ont incroyablement surpris , un sacré travail de précision  

Allez on passe aux rouges pour des moments inoubliables , les bouteilles sont bien préparées , je comprend pourquoi aujourd hui Emmanuel Reynaud dit de les ouvrir 24 heures avant , les nôtres seront dégustées  après  15H00 et 17H00 d ouverture  

 Domaine des Tours «  vin de pays du Vaucluse rouge  2016
Un plaisir qui doit se faire attendre



Le premier nez complexe , sera  sur les fruits rouges , les agrumes ,   le laurier, un petit coté terreux ,  Le second nez sera sur des pointes de  tabac, les épices , le poivre,  la pivoine rouge et la rose. , la fraise écrasée , l orange sanguine L attaque en bouche est sérieuse et gourmande , quel joli fraicheur on croque dans le fruit , l équilibre est parfait , très joli fraicheur , acidité qui apporte de la fraicheur à l ensemble , des tanins très fins bien intégrés qui ne dérange en rien , l allonge et la persistance au file de la dégustation devient un peut plus sérieuse , notre palais se fait au vin , c est très bon j adore ce fruit , malgré une légère sensation chaleureuse , l empreinte finale est en phase avec le nez , une légère sensation saline se fait ressentir , le vin va poursuivre sont chemin dans sa complexité pendant sa dégustation , vraiment superbe et cela en dit long sur ce qui nous attend  Très bien +++ 

Nous montons d un cran avec le prochain vin, nous le sentons de suite en portant notre nez sur celui ci 

 Château des Tours - Côtes du Rhône rouge - 2016 
A attendre , soyez patient



Le premier nez  très complexe est sur les épices (poivre noir, curry, curcuma, girofle, cannelle), sur les fruits rouges en compotée, la fraise écrasé  les fleurs entêtantes (lys, rose rouge : Baccara), le sous bois et les champignons. Le second nez sera sur les épices également, les fruits noirs en compotée, la fraise écrasé , les agrumes ,   la rose Baccara, le pruneau et la cerise à kirsch très mûre.L attaque est vraiment sérieuse dense , puissante , le tout dans une finesse et une élégance remarquable , l équerre harmonieux , nous laisse entrevoir une fraicheur bien mure , une belle acidité qui accompagne l ensemble et des tanins soyeux bien intégré à l ensemble , pas trop de sensation chaleureuse ,  l allonge et la persistance seront très profondes , sur une complexité qui évoluera au cours de la dégustation ,  l empreinte finale est en phase avec le nez , sensation salines en fin de bouche au bout de plusieurs petites  gorgées ,  une fois que le vin est bien aéré   vraiment très  bon  ce 2016 , c est le troisième millésime que je rencontre après 13 et 14 qui était sur des millésimes froids , sur ce 16 nous sentons bien la chaleur du millésime mais malgré ces 14,5 cela se boit très bien ,  quel travail de précision pour en arrivée la , et faire rentrer tout les paramètres , que sont la fraicheur , les tanins , l alcool   et l harmonie des cépages , le conseil que je donnerais , gardez précieusement ce millésime au fond de la cave et revenez dans 6 ans , pour voir ou il en ais   cette cuvée était Très Bien /Excellente 

b]Après ces deux cuvées mon approche est bien qu il y a un grand écart entre ces deux cuvées , nous franchissons vraiment une marche avec le Château des Tours , mais il faut passer par le Domaine des Tours pour mieux comprendre ce qui arrive derrière  , avec la découverte de Fonsalette sur un millésime très abordable en bouche [/b]


Château de Fonsalette - Côtes du Rhône rouge - 2007 
Un plaisir  incroyable en bouche 



Le premier nez sur un coté légèrement lardé , , les fruits noirs très mûrs, la truffe , les champignons, l'humus, le sous-bois et la cerise noire.Le second nez sera sur des pointes de moka , les fruits noirs en compotée, le sous-bois, l'humus, et les champignons. Des arômes d'épices également : poivre, girofle, , curry...L attaque est magique , magnifique , que c est t il passé , c e qui me vient à l esprit c est comment peut on obtenir ce vin dans une région ou les vins sont très chaleureux et puissants  , la nous sommes sur une attaque très souple , élégante , sur la finesse , la densité , la puissance du vin  est  très maitrisé ,  c est très bon , l allonge et la persistance nous font découvrir tout le potentiel à venir que va apporter ce vin, heureusement que je l ais bien aéré avant , l empreinte finale est en phase avec le nez , la complexité évoluera au fil de la dégustation , plein de choses vont se présenter à nous ,  le fruit  charnu  se fera omniprésent , l acidité apportera de la fraicheur à l ensemble , sur une régularité incroyable ,  les tanins très soyeux seront ben intégrés  à l ensemble , aucune sensation d élevage , oui c est magique , alors que certains vins à cet âge bascule dans l autre sens , celui ci n est qu au début de sa plénitude il a su préserver tout son fruit  enveloppé dans un gant de  velours  , dans la salle nous restons admiratifs et bouche b devant un tel chef d œuvre , à ce stade de la dégustation nous atteignons l excellence et c est  vraiment  Excellent ++++++ , un vin Racé 

Avec cette dégustation , nous avons conscience que nous sommes très , très haut , nous ne rêvons pas nous sommes bien un vendredi 18 février  2022  , il est 23H00 , nous sommes sur un nuage , nous allons toucher,  mais pas que , le Mythe , nous avons rendez vous avec lui, après deux ans d attente,  il va se présenter à nous , nous sommes en approche , après une vidéo sur celui ci , le silence est présent  , les adhérents sont prêt ,nos deux amies et animatrices Juliette et Marie on l immense  joie et responsabilité de servir le Château Rayas 2006 , pendant 10 minutes chaque participant va plonger dans les profondeur des terroirs de celui ci et préparer leurs Cr et ressenti après leurs 4 ans d apprentissage , l examen est bien la , la rencontre avec le Mythe va commencer 

Château Rayas  rouge 2006 
Très grand , quel vin 



Le premier nez sera sur les épices : poivre, l'humus, le sous-bois, , les fruits noirs en compotée. La fraise écrasée , les agrumes , l orange sanguine, Le second nez sera sur, le sous-bois, les champignons, le poivre, les fruits rouges et noirs mélangés et en compotée, surtout la fraise écrasée  la rose rouge (Baccara), la pivoine, l'orange sanguine, le pruneau La première attaque , nous bouscule un peu , le maitre domine , j y retourne tout doucement et la magie opère  , quelle douceur d un seul coup mon palais c est assagi , on est parti pour un grand moment , l attaque devient de plus en plus douce , plus souple , avec beaucoup de finesse et d élégance , la densité la puissance sont présente mais , celle ci reste à sa place en retrait , que de fruit charnu , l équilibre à ce stade est un chef d œuvre , la fraicheur après 16 ans de patience est bien la , l acidité apporte de la fraicheur , les tanins sont bien intégrés à l ensemble , aucune sensation d élevage , l allonge et la persistance sont interminable , quel soyeux , la densité et la puissance se retrouvent une fois de plus dans un gant de velours , sur l empreinte finale nous avons toute la complexité du nez , et surtout l énergie qui est sur la retenu , quelle  jeunesse , tout au long de la dégustation celui ci va devenir de plus en plus complexe que ce soit au nez ou en bouche , je fais le tour des tables , les mots on du mal à sortir de la bouche de nos adhérents , on voit que le maitre domaine , certains me disentWHAOOU , que ces très bon et EXCEPTIONNEL  , nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour devenir de très bons dégustateurs , mais je me rappellerais tout ma vie ce moment magique oui je l ais fait et j y était , alors je leur donne quelques conseils et ils y retournent et la ils commencent à mieux l analyser , leurs Crs seront sur notre blog   pour ma part c est la troisième fois que je rencontre Rayas , ce moment je le souhaite à tout dégustateur ,  ce 2006 est vraiment immense , la mienne attendra encore quelques années , je ne le comparerais à aucun GC  de la  Bourgogne , car Rayas reste Rayas , c est IMMENSE , MAGIQUE , MAGNIFIQUE  , un grand vin Racé et ciselé 

 Je souhaite à tout dégustateur de vivre ce que l on vient de faire ce soir , des vins uniques avec des saveurs que l on ne rencontre rarement , quand nous commençons à rencontrer Fonsalette il se passe quelque chose en nous , une grand émotion arrive , nous sommes transporté la ou nous n avons jamais été , fonsalette nous accompagne pour ensuite se retrouver devant Rayas et là , la grande émotion survient des que tes lèvres rentre en contact avec celui ci , oui j ai vécu un très grand moment dans ma vie d amateur 

 Voilà nous terminons la soirée avec un débat autour des tables pour clôturer la soirée , nous terminons certaines cuvées  , avant de conclure la soirée , j ai dit aux adhérents de surtout pas me remercier , mais de remercier ce grand vigneron qui est Emmanuel Reynaud , donc tous nos adhérents vont venir mettre leurs ressentis de cette soirée , je me joint à l ensemble de l association , pour dire toute la reconnaissance que j ai pour Emmanuel Reynaud , oui les vins sont fait pour être partagés à plusieurs , ma première mission est accompli , la deuxième sera le 1er avril pour le deuxième groupe , merci à tous de m avoir lu , ce fut une immense joie pour moi , malgré mon handicap j écris toutes  ces lignes en reconnaissance de ce privilège que nous avons vécu  ce soir,   après le 1 er avril , 46 adhérents auront rencontré les 6 vins d Emmanuel Reynaud , ils repartent avec des étoiles plein les yeux , et les appareils photos remplis de souvenirs N’oublions pas que le grand vin c est celui que l on se souvient toute sa vie ,  et dont ont  reparle quelques années plus tard  
didiir


Les acteurs dans leurs habits de lumiere 
 

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, Zapata, Olivier Mottard, PBAES, Gildas, philippe loiseau, Jean-Paul B., Sylv1, dt, tht, jlcc, Nilgiri, Olivier_26, Super-Pingouin, Jean-Bernard, gege, Axone35, jean-luc javaux, La Vie est une Fête, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, trainfr, GILT, Vaudésir, DUROCHER, TristanBP, fredhamster, LucB, Papé, Agnès C, sebus, wongmaster, Frisette, flupke14, GAET, starbuck, leteckel, David Chapot, the_ej, Boubzou, RVincent, david84, Pins, KosTa74, Vyat, éricH, Fredimen, Vesale, alex73, zekioflo, Gaija
21 Fév 2022 15:29 #4397

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1170
  • Remerciements reçus 4063
CR: Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Pignan Reserve 2005

Un vin délicieux en tout point point avec une fraîcheur remarquable pour un sudiste de 2005.
Ce n'est pas un monstre de puissance, mais quelle buvabilité et quelle expression aromatique !
Excellent sans aucun doute
A boire / A garder

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, sly14, LucB, flupke14, Fredimen
22 Fév 2022 10:12 #4398

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Merci Mr Emmanuel Reynaud

Grand moment ! Bravo et ça fait envie :))

Sur les blancs, de ce que je connais d'anciens millésimes plus vieux, visiblement les vins ont gagné en précision et fraîcheur et on ne souligne pas assez à mon sens, les progrès réalisés en 20 ans sur l'ensemble de la gamme.
Je remarque que le domaine en rouge étalonne déjà haut : très bien ++++....ça ne l'étonne pas, quel vin à ce prix !
Une fois encore, il y en a qui n'apprécie pas plus que ça ces vins et avancent qu'il y a aussi bien ailleurs au même prix, mais quand je lis cette foison d'arômes et donc ce niveau de complexité sur toutes les cuvées..... allez me chercher des CRs avec autant d'arômes magiques....j'attends.
Un compte rendu de plus qui me fait regretter l'envoi tardif de ma lettre à Reynaud.




 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, eggotha, flupke14
22 Fév 2022 10:41 #4399

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6429
  • Remerciements reçus 12930

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2003 (blanc)



CR:

Château Rayas Châteauneuf-du-Pape 2003 (blanc)
Le vin est carafé deux heures avant la dégustation.
Bouchon plutôt court mais juste imbibé sur sa base.
La robe est teintée d’une couleur or brillant.
Nez franchement gourmand sur la noisette et l’amande grillée, le tilleul et l’abricot bien mûr mais nullement confituré.
En bouche, le vin déroule un corps splendide, à l’équilibre insoupçonné, ample et riche.
Le vin réussit l’improbable défi de conjuguer une texture pleine et dans le même temps pétrie d’élégance et de fraîcheur.
Immense finale aux notes savoureuses d’abricot et de noisette grillée.
Un vin hors norme qui peut évoquer à l’aveugle un mélange subtil entre un bel Hermitage et un Chardonnay à maturité de grande origine.
Bouteille cachée, je suis quasi certain que je ne l’aurais jamais placé à Châteauneuf-du-Pape et encore moins en 2003.
Grandissime et superbe, sans aucun doute pour quelques années.

Olivier 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, philippe loiseau, Alex, Jean-Paul B., dt, tht, Dom, Jean-Bernard, didierv, Axone35, denaire, sideway, HERBEY 99, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, trainfr, GILT, vivienladuche, TristanBP, Papé, flupke14, Med, leteckel, LLDA, david84, Gerard58, ysildur, Fredimen, Kiravi, Garfield, Manas
08 Mar 2022 19:27 #4400
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1916
  • Remerciements reçus 270

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2003 (blanc)

Olivier,
Vous l'avez servie à table cette bouteille ?
Si oui, avec quel plat ?
Merci.
08 Mar 2022 20:04 #4401

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6429
  • Remerciements reçus 12930

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2003 (blanc)

philippe loiseau post= écrit: Olivier,
Vous l'avez servie à table cette bouteille ?
Si oui, avec quel plat ?
Merci.

Philippe,

Je l’ai d’abord (longuement) dégusté pour lui-même.
Ensuite, je l’ai accompagné de quenelles de brochet, sauce à base de bisque de homard.

Olivier

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard
08 Mar 2022 22:01 #4402

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9356
  • Remerciements reçus 17316

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2003 (blanc)

Et... ? 
J'imagine que cela devait être top ! 

Jean-Loup 
09 Mar 2022 15:08 #4403

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6429
  • Remerciements reçus 12930

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape 2003 (blanc)

Jean-Loup Guerrin post= écrit: Et... ? 


J'imagine que cela devait être top ! 

Jean-Loup 

Jean-Loup,

On peut le formuler de cette manière. 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
09 Mar 2022 16:56 #4404

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5180
  • Remerciements reçus 6504
CR: Chateau Rayas pignan 2008 chateauneuf du pape

Le nez est une infusion de fraise, d'orange sanguine avec un trait vert.
La bouche est assez ample et juteuse sur la fraise, sur une aromatique si particulière et reconnaissable avec de l'orange sanguine et une belle longueur avec un peu d'épices. La séquence semble un peu le pénaliser le rendant "simplement " très bon mais regouté un peu plus tard, et avec plus d'aération, il a atteint une autre dimension de plénitude.
 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, Alex, tht, matlebat, Jean-Loup Guerrin, GILT, Oyaji-sama, LLDA, FrenchGana, Gerard58, Fredimen, Garfield
13 Mar 2022 21:57 #4405

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3499
  • Remerciements reçus 7241
Un de mes millésimes préférés et conforme à la réputation du domaine  :-)
Amicalement, Matthieu
Edit : j'avais pas lu Pignan... C'est Rayas 2008 que j'aime beaucoup et que je trouve au niveau de la réputation du domaine.
13 Mar 2022 22:59 #4406

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3779
  • Remerciements reçus 1269

Réponse de francois999 sur le sujet Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Pignan Reserve 2008

> La séquence semble un peu le pénaliser le rendant "simplement " très bon mais regouté un peu plus tard, 

J'entend toujours dire qu'il faut l'ouvrir la veille pour le lendemain ;-)
 

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
14 Mar 2022 14:43 #4407

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 232
  • Remerciements reçus 400

Réponse de RVincent sur le sujet Pignan, Châteauneuf-du-Pape, 2008

Les 55 ans d'Enzo

CR: Pignan, Châteauneuf-du-Pape, 2008

Robe évoluée, sur un grenat tuilé.
Nez délicat, superbe d’élégance, sur la rose, le loukoum, l’aiguille de pin séchée, l'écorce d’orange. Un vrai ballet oriental ! Et sans une once de chaleur en vue.
Bouche délicieuse, d’une suavité géniale, douce de texture avec des tanins de soie et un côté pulpeux d’une élégance géniale.
Les goûts sont précis, complexes, d’une grande précision et délicatesse. 
Finale jouissive, d’une longueur impressionnante.
Splendide vin, absolument somptueux d'équilibre, de classe et de plaisir.
Grand vin !
 


Salut Oliv,
As-tu aéré le vin à l'avance ?
Et si oui, quel était le mode préparatoire (48h à l'avance, 24h, le matin pour le soir, carafé ou juste dé-bouchonné...) ?
16 Mar 2022 12:43 #4408

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25496

Réponse de oliv sur le sujet Pignan, Châteauneuf-du-Pape, 2008

Salut Oliv,
As-tu aéré le vin à l'avance ?
Et si oui, quel était le mode préparatoire (48h à l'avance, 24h, le matin pour le soir, carafé ou juste dé-bouchonné...) ?

Moi, j'ai rien fait, c'est Enzo qui régalait !
Et sa méthode reste la même pour tous les vins (rouges): une demie journée d'ouverture.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: RVincent
16 Mar 2022 22:26 #4409

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 232
  • Remerciements reçus 400

Réponse de RVincent sur le sujet Pignan, Châteauneuf-du-Pape, 2008

Merci !
18 Mar 2022 08:58 #4410

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck