Nous avons 1721 invités et 48 inscrits en ligne

Domaine Coche-Dury, Meursault

  • Messages : 541
  • Remerciements reçus 1777

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Coche-Dury - Bourgogne Pinot Noir 2016

CR: Domaine Coche-Dury - Bourgogne Pinot Noir 2016

Bouteille bue sur 2 jours, sans évolution notable à l'aération.

Robe assez sombre, nez sur les fruits noirs (mûre, myrtille), légère pointe vanille, framboise au deuxième jour aussi. En bouche la matière est souple, peu de tanins c'est assez léger juste une petite pointe un peu ferme en finale. Ca se boit bien facilement, c'est plaisant et bien fait, ce n'est ni complexe ni long (c'est même assez court en bouche en fait).

On ne va pas à mon sens chercher dans la catégorie supérieure, c'est un très beau bourgogne qui peut encore attendre quelques années mais la matière relativement légère n'incite pas forcément à une garde prolongée.

Très bien pour l'appellation, bien + intrinsèquement.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, starbuck, leteckel, Fredimen, Vesale
14 Mar 2021 22:52 #2311
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 1439
CR: Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

Bu  Ici

Garfield:
Robe claire, ça fait jeune, nez très « coche » sur le sésame grillé +++, boisé, légèrement vanillé. Initialement la bouche est assez simple, j’étais parti sur un meursault village, ça fait un peu millésime chaud car c’est assez rond en bouche. A l’aération on aura une plus grande finesse et longueur, avec un côté crayeux sur la finale. Bien +, mais pas au niveau attendu d’un pc de coche

Vésale:
Nez à la Coche, sur ces notes de céréales grillées, popcorn, beurre, brioche, 
En bouche initialement un peu serré, avec comme souvent un bel équilibre entre tension et une matière importante, avec l'aération le vin gagne franchement en ampleur et en longueur, ça reste très élégant
Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, flupke14
12 Jui 2021 14:45 #2312

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 1439
CR: Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Genevrières 2012

Bu  Ici

Garfield:
Robe claire aussi, je pars sur un vin de moins de 10 ans, nez avec l’élevage coche mais pas que contrairement au cailleret, c’est polymorphe avec des céréales grillées, floral, pointe caramel. La bouche est très belle, avec un équilibre parfait entre puissance, largeur, longueur, rémanence. Un très beau meursault PC, genevrières est vraiment un beau climat. Très bien + / excellent

Vésale:
Nez assez différent sur l'aromatique mais si on retrouve le style domaine, quelques notes exotiques, des fruits blancs, toujours ces notes grillées, un joli bouquet floral, on est un cran au dessus du précédant en terme de complexité
En bouche, je le trouve simplement superbe, il y a à peu près tout, volume, tension, longueur énorme, palette aromatique riche, c'est enveloppant mais d'une grande finesse en même temps,
Excellent

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, flupke14
12 Jui 2021 14:46 #2313

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 1439

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Domaine Coche-Dury - Corton Charlemagne 2009

CR: Domaine Coche-Dury - Corton Charlemagne 2009

Bu  Ici

Garfield
Robe plus foncée, nez quasi muet, en bouche la matière est énorme, très très large, très puissant, à rebond, note réglisse/caramel me faisant évoquer un millésime chaud, je tente 2009, bingo. Bel accord avec le poisson même si le vin est tellement puissant qu’il domine le plat. Je pense avoir préféré la classe de Genevrières au Corton qui en impose par une matière hors norme mais manque de notes aromatiques fruitées/florales. Très bien +

Vésale:
Ne qui parait en retrait par rapport au précédant, quelques notes de fruits et un léger grillé,
C'est en bouche que l'on en prend plein les yeux, même si ce n'est pas évident d'un point de vue anatomique/physiologique, la matière est énorme, le vin enveloppe et tapisse le palais avec une texture grasse mais tendue, l'impression que ça revient par vagues qui s'intensifient, c'est presque sauvage, la persistance est énorme
Comme Charles ma préférence va sur le Genevrières, mais le Corton a sans doute encore besoin de temps pour se mettre completement en place,
Excellent 

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, flupke14
12 Jui 2021 14:47 #2314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 1439

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Domaine Coche-Dury - Auxey Duresses 2011

CR: Domaine Coche-Dury - Auxey Duresses 2011

Bu  Ici

Garfield:
Nez très agréable, parfumé, fruits rouges, la bouche est souple mais maigre et courte, constitution un peu rustique. Je pars sur un millésime froid et un village, sans m’avancer plus que ça. Bien

Vésale:
Nez tout en finesse, sur les petits fruits rouges, c'est assez appétant,
En bouche, c'est agréable mais effectivement un peu court, sans une grande complexité,
C'est bon, ça descend tout seul même, mais ça reste simple
Bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, flupke14
12 Jui 2021 14:48 #2315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 1439

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Domaine Coche-Dury - Volnay 1er Cru 2013

CR: Domaine Coche-Dury - Volnay 1er Cru 2013

Bu  Ici

Garfield:
Nez végétal, bouche tannique, qui s’adoucira avec le fromage,  grosse acidité astringente, longueur moyenne. J’ai découvert que c’était un PC le lendemain, je pensais que c’était un village. Assez bien

Vésale:
Nez sur les fruits rouges acidulés, un coté végétal, 
En bouche, des tanins encore présents et astringents qui vont nettement s'assagir en mangeant, 
Longueur correcte,
Bien -

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, flupke14
12 Jui 2021 14:49 #2316

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1789
  • Remerciements reçus 172

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

C'était à l'aveugle ?
12 Jui 2021 19:26 #2317

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 1439
Servi à l’aveugle avec chaussette sur la bouteille mais nous connaissions le thème de la soirée qui tournait autour du domaine…

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau
12 Jui 2021 19:33 #2318

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1789
  • Remerciements reçus 172

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

Robe claire, ça fait jeune, nez très « coche » sur le sésame grillé +++, boisé, légèrement vanillé. Initialement la bouche est assez simple, j’étais parti sur un meursault village, ça fait un peu millésime chaud car c’est assez rond en bouche. A l’aération on aura une plus grande finesse et longueur, avec un côté crayeux sur la finale. Bien +, mais pas au niveau attendu d’un pc de coche

Vésale:
Nez à la Coche, sur ces notes de céréales grillées, popcorn, beurre, brioche, 
En bouche initialement un peu serré, avec comme souvent un bel équilibre entre tension et une matière importante, avec l'aération le vin gagne franchement en ampleur et en longueur, ça reste très élégant
Très bien

Deux questions :
 - c'est quoi un nez très coche
 - c'est quoi un nez à la coche ?
12 Jui 2021 19:34 #2319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 191
  • Remerciements reçus 542

Réponse de Jeanveux sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

Deux questions :
 - c'est quoi un nez très coche
 - c'est quoi un nez à la coche ?


Et jouer à la mouche du coche?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, Garfield
12 Jui 2021 19:55 #2320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4068
  • Remerciements reçus 4250

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

Deux questions :
 - c'est quoi un nez très coche
 - c'est quoi un nez à la coche ?

Sans en avoir bu beaucoup, je comprends cette phrase qui m'indique que les arômes sont classiques pour le domaine.
A contrario, un nez qui ne serait pas très coche sur une bouteille du domaine indiquerait dans mon esprit que la bouteille se présente différemment que celles habituellement rencontrées.

Avouons que ça peut faire jargon mais les contributeurs qui alimentent régulièrement les différentes rubriques du forum peuvent se permettre parfois certains raccourcis qui facilitent la rédaction des CR.

D'ailleurs le Domaine Coche-Dury, à l'instar des vins de la galaxie Reynaud, fait partie de ceux que l'on peut reconnaitre à l'aveugle sans en avoir bu avant par la simple lecture régulière du forum.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, leteckel, Garfield, Vesale
13 Jui 2021 10:04 #2321

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1626
  • Remerciements reçus 937
A ceci près que les vins vinifiés par Raphaël semblent s'éloigner qque peu de cette signature aromatique qui distinguait au premier nez les vins de son père. En tout cas, en dégustation jeune, je ne les ai jamais retrouvés, hormis une note de pain grillé sur le village 2017 rappelant vaguement les notes de pop corn de jadis. 

Apparaitront-elles avec l'âge ? J'ai du mal à y croire (et franchement, elles ne me manquent pas).

Cordialement,

Hervé
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy
13 Jui 2021 11:50 #2322

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7440
  • Remerciements reçus 7101

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

Apparaitront-elles avec l'âge ? J'ai du mal à y croire.

Je ne suis pas un grand habitué des vins de Coche (j'ai dû en boire trois ou quatre au total) mais je crois avoir compris que ces arômes grillés venaient essentiellement d'une vinification en milieu fortement réducteur.
Je suis donc d'accord avec toi, Hervé, je les vois difficilement apparaître au vieillissement, suite au changement de vinification de Raphaël.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pilou29
13 Jui 2021 11:56 #2323

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1507
Non ce n'était pas vraiment réducteur, pas travaillé sur l'autolyse comme peuvent l'être Boisson-Vadot, A. Jobard, Auvenay.... mais au contraire plutôt boisé, oxygéné par le bâtonnage, avec du gras... Le côté pop-corn venait plus du fût que des lies.
Ca a en effet changé depuis quelques années, encore que le village 2018 (je ne sais pas quel mise) goûte un peu comme les vins d'autrefois, en tout cas beaucoup plus que les 2016 ou 2017. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Frisette
13 Jui 2021 15:48 #2324

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1789
  • Remerciements reçus 172

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

 
Avouons que ça peut faire jargon mais les contributeurs qui alimentent régulièrement les différentes rubriques du forum peuvent se permettre parfois certains raccourcis qui facilitent la rédaction des CR.
 

FO12 était contributeur TRÈS régulier, et pourtant il s'était fait écharpé avec une phrase similaire : le vin faisait très Rayas.
Et ceux qui n'alimentent pas régulièrement ?

D'ailleurs le Domaine Coche-Dury, à l'instar des vins de la galaxie Reynaud, fait partie de ceux que l'on peut reconnaitre à l'aveugle sans en avoir bu avant par la simple lecture régulière du forum.

Ah bon !
14 Jui 2021 16:40 #2325

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4068
  • Remerciements reçus 4250

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

Relis le CR de Charles et Guillaume, ils expliquent dans la suite de la phrase pourquoi ils trouvent que c'est un nez qui fait Coche.

Sinon sur LPV, il y a beaucoup de monde qui peut reconnaitre un vin de Reynaud mais peu de monde ose affirmer être sûr de trouver la cuvée.
Bien sur si tu n'as que du Rayas en cave, c'est plus facile.

On ne va pas couper les cheveux en 12 pour une expression dans un CR !

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Papé, Garfield, Vesale
14 Jui 2021 17:21 #2326

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 541
  • Remerciements reçus 1777

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Coche-Dury - Meursault 1er Cru Caillerets 2012

tu es sympa Sylvain de t"acharner à expliquer ce que Philippe Loiseau a certainement déjà parfaitement compris...  Je préfère consacrer du temps à rédiger des compte-rendus qu'a pinailler si oui ou non les coche ont un nez de coche, il me semble que les personnes qui connaissent le domaine voient de quoi l'on veut parler et sinon le reste de la description suit... Je précise simplement que nos compte rendus sont rédigés indépendamment donc si on l'a marqué tous les 2 c'est un ressenti du moment.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Paul B., Benoit Hardy, Psylo, Frisette, starbuck, leteckel, Vesale
14 Jui 2021 17:44 #2327

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6267
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Domaine Coche-Dury, Meursault, 2008

CR: Domaine Coche-Dury, Meursault, 2008

Bue lors d'un duo de soirée à Chomette


Tartare langoustine, mangue verte, coriandre, combawa, pensée sauvage
Queue en croute de quinoa soufflé, vinaigrette miel de châtaignier/combawa/huile d'olive ardente
Bouillon des têtes à la citronnelle.


JB: Belle cuisson de la langoustine et cette merveille de vinaigrette au miel de châtaignier avec laquelle il se passe vraiment un truc en bouche, grande trouvaille d’un chef triple étoilé, Nico nous dira peut-être lequel, j’ai oublié. Miam !Le vin blanc qui nous est servi répond parfaitement aux éléments floraux et fruités du plat. Un bouquet subtil et solide à la fois, qui exprime des notes de noisettes fraîches, de beurre, de fruits. Pour moi pas de doute on est sur un chardo de la côte de Beaune d’école. Attaque ronde, délicate, rattrapée par une tension verticale. La bouche est superbe, de très grand équilibre à la fois légère et très impactante. La finale se paye le luxe d’une matière qui frétille, une subtile astringence/tension/vibration je ne sais la qualifier. Il n’y a pas une structure de dingue (on sent pas un terroir prestigieux) mais on sent un grand faiseur. Certains citent JFCD, ne retrouvant pas ses marqueurs (on connait la cave de nos hôtes) j’évoque un meursault de Pierre Morey. En tout cas ce vin est superbe, un archétype de son appellation et un modèle d’équilibre.

Flo: La robe est jaune or claire. Le nez est superbe, sur le citron, la verveine, le menthol, les fleurs blanches. Fred évoque Coche Dury, je ne retrouve pas les marqueurs grillés/pétard/pop-corn que l’on peut parfois trouver. Je suis d’accord pour déjà évoquer un très grand blanc. La bouche est puissante et large, avec une aromatique également complexe : citron, verveine, menthe fraîche, poivre blanc, le tout enveloppé par un fin nuage lacté. C’est dense et long, hyper précis tout en restant aérien et délicat : un vrai tour de force. La finale est traçante sur l’écorce d’orange amère. J’ai adoré. Au vu de ces qualités globales, j’évoque ni plus ni moins qu’un grand cru de chez Leflaive (Bâtard ?). Tel Mozart, ce vin est un virtuose…Exceptionnel à Grand (18,5/20) et déjà un des tops vins de cette année 2021.
Evidemment accord fabuleux avec le plat, génial de précision et de gourmandise. A ce sujet, le tartare aurait dû être proposé en pot de 5 kg par personne. C’est une suggestion, ne me remerciez pas...Par ailleurs, un mot sur le bouillon. J’ai ENFIN pu découvrir ce qu’étais l’Umami : quelque chose de « gourmand sans goût »!!! Merci à JB pour l’avoir évoqué et m’avoir donné sa définition qui colle parfaitement à cette sensation et au rendu procuré par ce bouillon de très haut niveau…et surtout IMMENSE merci à nos cuisiniers de talents pour avoir réalisé une telle prestation sur ce plat !!! Rien que pour la découverte de cette saveur, cela valait le déplacement… 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Fredimen, Vesale, Gaija
08 Juil 2021 15:46 #2328

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 1388

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Coche-Dury Auxey-Duresses rouge 2000

CR: Coche-Dury Auxey-Duresses rouge 2000
Sans prise de notes (belle surprise de la fête des voisins )

A la débottée
La conservation semble parfaite.
Robe évoluée
Superbe nez de pinot "frais" à maturité : petits fruits noirs , léger fumé, boisé, puis pot pourri, épices. Ne fait que se complexifier à l'aération.
Bouche au volume marquée, attaque souple puis structure légèrement acidulée.
Très longue persistance aromatique.
Bien entendu l'étiquette joue à plein, mais sincèrement chapeau bas pour ce "simple" Auxey à l'aromatique remarquable notamment.
A l'aveugle, j'aurais volontiers misé sur un 1er cru de Volnay de haut vol.
Excellent presque Grand
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, Boubzou, Fredimen, Vesale
09 Juil 2021 16:04 #2329

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 416
40 ans, un bilan, un mythe... et les copains !


CR: Domaine Coche-Dury, Meursault « les Chevalières » 2010 :

 

Coach
(Ouverte 7h avant et carafeée 4h)
 Robe or pâle. Nez d’agrumes et de sésame, noisettes torrefiées. Léger pétard. La bouche est très minérale, limpide, ciselée. La matière est toute en verticalité avec des arômes minéraux, de silex, d’agrumes. Un léger gras amène du confort en bouche et l’ensemble est très classe et pur. La finale est longue et salivante avec une acidité et une minéralité au rasoir. C’est excellent et encore très jeune.

Nicolas : Robe or clair, brillante. Nez ouvert mais dominé par la réduction type « pétard ». Quelques notes d’amandes et d’aubépine également. Bouche là-encore présentant un bel équilibre entre densité et tension, mais dont l’aromatique est pour moi vraiment trop monolithique sur ce côté « pétard ». Il n’en reste pas moins un beau vin, long et sapide, mais qui souffrira de la comparaison avec le vin qui l’accompagnait.

Dimitri : Nez réduit citronné bien typique de la côte de Beaune. De l’aubépine en sort également et l’ensemble fait encore bien jeune. En bouche la réduction n’écrase pas le fruit. Belle bouteille. Très bien.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, matlebat, Jean-Loup Guerrin, Vesale
15 Juil 2021 15:43 #2330
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5981
  • Remerciements reçus 1422

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Domaine Coche-Dury, Auxey-Duresse rouge 2009

Bu ici

CR: Domaine Coche-Dury, Auxey-Duresses rouge 2009

Frisette: Robe grenat rubis. On a un nez assez primaire, assez classique que l’on qualifie de « normal » ou « conventionnel ». On retrouve un fond de suie, de baies rouges et noires, de thym, de myrtille, de cerise, avec un fond charcutier. La bouche présente initialement un peu d’amertume (de rafle ???), mais qui disparaît assez vite à l’aération. C’est long, un peu austère au départ mais très racé et propre. Le touché de bouche est superbe, avec une trame tannique complètement fondue, procurant un délié assez redoutable. On retrouve une empreinte graphique, complété par un fond d’agrume et d’écorce d’orange. L’ensemble est assez classe et très changeant, signe des grands vins. Le seul bémol est la longueur en bouche qui aurait mérité d’être un peu plus conséquente. Initialement, il n’y avait pas de débat, et on était tous en rhône nord, je pariais sur une Côte Rôtie type Semaska, assez jeune. L’aération, le temps passant et la discussion se faisant, on s’oriente sur un très beau pinot nuiton : Chambolle Musigny? Ce n’est pas en Nuits. Volnay alors ? Non plus !!! Excellent à Exceptionnel (17,5/20)

Cédricnon aveugle
Nez séduisant, complexe, intense avec en ouverture un joli fruit noir envoyant de la cerise, du cassis....puis de la mine de crayon, de la cendre froide et une touche plus sauvage sur la fourrure.
Bouche riche, charnue, légèrement graphite avec un fruité intense. 
Très bien / excellent 

JB: Ce vin m'a baladé car le nez faisait très syrah gourmande.
La bouche est au départ marqué par une amertume assez féroce (je crains même le bouchon).
Assez étonnant comme ce vin a évolué au fil des minutes. Le bouquet exprime plus la cerise et pas mal de notes d'élevage.
Toucher de bouche magnifique: du velours assortie d'une jutosité affirmée qui donne un ensemble très chouette.
Persistance remarquable, légère fermeté en finale, découvrir une côte de Beaune 2009 ne m'a finalement pas étonné.
Et quelle joie de regoûter un Coche rouge, gros merci.
 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vesale
17 Juil 2021 11:17 #2331

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84908
  • Remerciements reçus 11475
Vins de niche chez Le Teckel

CR: Domaine Coche-Dury, Puligny-Montrachet, Les Enseignères, 2009

 

Oliv
Robe délicate, sur un jaune légèrement grisé.
Magnifique nez précis et fin où un grillé tout en délicatesse enrobe des notes florales et mentholées. C'est aussi classique qu'attirant.
Bouche magnifique d'élégance, sur une propulsion acide parfaitement mûre qui enclenche un volume élancé dans un ensemble à la fois délicat et d'une grande présence.
Finale électrique et scintillante, désaltérante tout en restant géniale d'équilibre et de persistance et qui vous hurle "encooooore !".
Le genre de bouteilles qui donnent sens à la réputation du domaine et me renvoie à des moments merveilleux, quand Alain m'ouvrait les plus beaux vins de tout l'étang.
Superbe !

Sideway
Robe or pâle.
Nez sur le citron mûr, un léger grillé, des goûts anisés voire mentholés.
La bouche est tapissante, large, sur un gros fruit (fruits blancs) et en même temps bien droite et fuselée. Le vin possède du gras mais conserve un bel équilibre.
On a une grande longueur et une très forte persistance sur la noisette.
C'est vraiment très très bon mais encore très jeune. Selon moi, il peut devenir explosif dans quelques années.
La présence en bouche est véritablement ce qui m'a le plus marqué sur ce vin.

Arnould
N'a rien perdu de sa superbe à j+2. Je dirais même qu'il semblait avoir gagné en ampleur, tout en conservant une fraicheur assez inattendue pour le millésime. Les notes mentholées ont remplacé celles d'élevage (discrêtes hein) qu'on avait pu ressentir le premier soir. Quel vin !  
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, Gerard58, Fredimen, Vesale
19 Juil 2021 20:08 #2332

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux