Nous avons 1627 invités et 28 inscrits en ligne

Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges

  • Messages : 1259
  • Remerciements reçus 3633

Réponse de Fredimen sur le sujet Domaine Chicotot - Dégustation des 2020 sur fûts

Extirpé d'ici : www.lapassionduvin.c...

Direction le domaine Chicotot ! Accueillis par Pascale au top de sa forme, ma première rencontre et découverte du domaine (ni gouté, c’est dire !). Quelle belle personne, une vivacité d’esprit hors du commun, et un accueil des plus sincères. Une personne attachante que j’ai hâte de revoir.

Le domaine a validé sa certification Bio l’année passée, du coup le millésime 19 est estampillé « Bio » et « AB », perso j’aime bien ça fait un peu de vert sur l’étiquette. Je ne sais pas si ça fait acheter plus le consommateur, mais surtout ne pas le faire acheter moins à mon avis. Le fils de Pascale, « bien aimé » quant à lui amorce la transition bio, en travaillant notamment le palissage des vignes en hauteur, l’investissement dans des outils plus performants, moins lourds surtout pour moins tasser les terres, pas d’engrais l’année passée, pâturage, enherbement d’espèces peu concurrentes, plantation d’arbres dans les parcelles, bref, de manière générale les nouvelles générations moulinent grave en vigne pour faire passer les certifications « Bio » même s’ils l’étaient officieusement déjà, et s’oriente de plus en plus vers une agriculture bio dynamique et plus respectueuse de l’environnement.

Peu de rendements sur 2020 (la plupart des premiers comptent 1 à 2 pièces maximum), et l’année 2021 ne s’annonce pas plus prometteuse. Avant même de penser aux rendements 2021, il faut s’inquiéter des choix de tailles à venir pour penser à la récolte de l’année prochaine, sur des vignes dont le gel de 2016 n’a toujours pas véritablement cicatrisé.



Un morceau de la roche des Vaucrains, comme ça, livré par la poste en 24 heures s’est invité au cœur de la cave. 500 kilos, tu prends ça sur le pied t’es refait.

Effet Vigneron(ne) ou pas, c’est le « seul » domaine qui m’a fait apprécier ce que je goutais sur fûts des 2020. Nous avons gouté la quasi-totalité des cuvées, mais je garde en mémoire en 1er Toreys, Vaucrains et Les Saint-Georges au top de leur forme, plus particulièrement Vaucrain dont la finesse du jus est sans égal, sans compter un Charmotte avec une pointe caramel (hydromel me souffle Pascale) diablement séducteur, d’une élégance folle.



La petite panière de pain aromatisé / garni c’était pas en trop vu le bilan des 4 jours, merci Pascale. Au passage on admire la beauté de la table home stagée (à laquelle Pascale ne cache pas son attachement, surtout lorsqu’elle doit jeter un œil au bon déroulement des malos de ses petits protégés), pas très pratique c'est vrai mais stylé !

Fin de la dégustation, Pascale va nous honorer d’un Les Saint-Georges 1990, que je me ferai plaisir de terminer au bilame proche de l’AVC au moment où les deux lames plantées je vois le bouchon s’enfoncer et Pascale me lâcher un « C’est un 1990 ». Contre toute attente je finis tout de même par réussir à extirper ledit bouchon et profiter d’un vin dont la garde est tout bonnement EXCEPTIONNELLE, la finesse en bouche inégalée.



Petit détour au magasin pour acheter quelques bouteilles d’un domaine dont je garderai souvenir jusqu’à la fin de mes jours, et ou les vins comme la Vigneronne (sans son fils que j’aimerais un jour rencontrer mais accompagnée d’un mari bienveillant) m’ont particulièrement touché.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Axone35, Nathenri, LADIDE78, chicototpascale, Papé, LLDA, Fre, Garfield, Bobo1
24 Jui 2021 09:02 #271
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 799
  • Remerciements reçus 2486

Réponse de bassaler sur le sujet Domaine Chicotot - Dégustation des 2020 sur fûts

Fichier attaché :

Une descente en cave chez les Chicotot est toujours un moment particulier, car au-delà du côté purement dégustation, il y règne une atmosphère conviviale où personne ne se prend au sérieux. En ce vendredi après-midi, nous fûmes un temps assez dissipé ! Mais, au fil des fûts, le plaisir du partage a pris le pas sur la plaisanterie et c’est une très belle plongée vers le futur millésime 2020, très prometteur … Laissons le temps au temps.

Devant la qualité générale du millésime et des différentes cuvées, pas de notation classique mais quelques éléments qui me paraissent sortir du lot (notés : +).

Quelques 2020 sur fûts
Ladoix 2020 : un jus de groseilles, très concentré, suave, avec de la mâche. Belle bouche encore acidulée sans agressivité. Très gros potentiel de qualité et de vieillissement. +
Bourgogne 2020 : un vin acidulé, frais, immédiat. Une composante lactée encore marquée (malo en cours), avec toujours une belle concentration.
Nuits Saint Georges, aux Saint Juliens 2020 : concentration, fruité et élégance. Bouche très sérieuse, avec de fins tannins crémeux. (+)
Nuits Saint Georges, aux Charmottes 2020 : un nez de pain grillé, avec une impression de soie. Bouche serrée, sur une belle amertume, une allonge et une marque exceptionnelle (pour un village) sur un triptyque fruit / tannins / acidité. ++
Nuits Saint Georges, Papillon de Nuys 2020 : gazeux à ce stade. Un vin qu’on devine plus léger et plus acidulé.
Nuits Saint Georges, aux Allots 2020 : retour sur une construction nuitonne, avec un joli acidulé sur les fruits rouges. Pointe réglissée. Une belle charpente vient équilibrer les tannins crémés. +
Nuits Saint Georges, Plante au Baron 2020 : très longue élégance au nez, sur un fruité sérieux et séveux. Bouche soyeuse, avec une aromatique bien marquée et de bel effet. ++
Nuits Saint Georges, premier cru les Pruliers 2020 : finesse au nez, bouche bien construite, suave. Une sorte de « faux maigre » qu’il faudra attendre. Finale avec une pointe épicée.
Nuits Saint Georges, premier cru les Rues de Chaux 2020 : un niveau en plus … sur tout : la finesse, la structure, la fraîcheur, les tannins … Grande énergie tannique en bouche, fraîcheur fruitée et allonge de l’acidité. Tout est présent pour un grand vin en devenir. ++
Nuits Saint Georges, premier cru aux Toreys 2020 : réduction sur le moka, laissant toutefois apparaître un fruité sérieux à l’aération. Essence de parfum et alcool noble. +(+)
Nuits Saint Georges, premier cru les Saint Georges 2020 : un véritable « Nuits grand cru ». Elevage perceptible mais qui vient déjà allonger et accompagner le vin. Sublimes tannins. Longue acidité fine. RDV dans 15 ans mini. +++
Nuits Saint Georges, premier cru les Vaucrains 2020 : nez faussement discret, mais bien présent. Bouche suave, sensuelle, plus féminine que son grand frère. Peut-être à ce stade un « léger creux » vers la finale. Mais on demande à confirmer. ++(+)

Quelques 2019 en bouteilles
Bourgogne 2019 : un générique simple mais très bien fait. Rondeur et allonge pour un plaisir immédiat.
Nuits Saint Georges, aux Saint Juliens 2019 : un côté « Rue de Chaux » avec un grillé / torréfié de bon aloi. Très belle bouche, charpentée, allongée, fraîche … et dévoilant des notes poivrées salivante. +
Nuits Saint Georges, premier cru les Rue de Chaux 2019 : un vin typique de son terroir, construit, grillé, tannique. Moins démonstratif (ou moins immédiat) que le précédent mais le potentiel est là. Patience. +
Nuits Saint Georges, premier cru les Vaucrains 2019 : un nez m’évoquant les alcools nobles, type whisky japonais. Bouche structurée et charpentée, sans rien céder à l’élégance. Superbe complexité (déjà). ++
Nuits Saint Georges, premier cru les Saint Georges 2019 : belle expression au nez, dévoilant un potentiel de garde et de complexité certain. Puissant, long et fin. Longue empreinte sur la finale. Potentiel immense. ++(+)

La bouteille « mystère » cette année se caractérise par un magnifique nez ultra-frais, sur le menthol, un fruité élegant à peine évolué. La bouche m’évoque la douceur et les essences de parfum. Un côté faussement évanescent, mais sérieux. Tannins laissant une pointe granuleuse « juste comme il faut », légèrement épicée. Finale interminable, avec un retour sur les tannins. Il s’agissait d’un Nuits Saint Georges, premier cru les St Georges 1995

Encore une fois, un immense merci à la famille Chicotot pour leur accueil, leur disponibilité et le partage d’instants de plus en plus salvateurs. Vivement l’automne pour une révision en bonne et due forme.

Bruno
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Nilgiri, Super-Pingouin, icna, Galinsky, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, LucB, Papé, Frisette, starbuck, the_ej, Pins, Fre, LudwigMozart, JeanRX
29 Jui 2021 18:28 #272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1769
  • Remerciements reçus 4213
CR: Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges Aux Allots 2014
100% Pinot Noir / Vignes de 65 ans sur terroir argileux avec beaucoup de chailles / alc. : 13%

Première fois que je goûte un NSG de Chicotot, après avoir déjà bu leur Ladoix et leur Beaune Lulunne.

Un vin bu dans ce cadre : www.lapassionduvin.c...
Robe : rubis tirant vers le grenat, de densité moyenne.

Nez : fruits rouges, sous-bois, fumé, trait vert.

Bouche : vin un peu décevant le premier soir avec une attaque sympa sur les fruits rouges, le noyau de cerise, des notes fumées … malheureusement, la fin de bouche fait preuve de verdeur et d’imprécision. A J+1, c’est bien mieux … l’ensemble est plus harmonieux, plus précis … toujours un petit manque de maturité mais qui est bien enrobé cette fois-ci.

J’avoue que j’attendais un peu plus de ce vin qui reste toutefois bon à très bon, surtout à J+1 : 15/20.

Fred
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
13 Juil 2021 23:16 #273
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 287
  • Remerciements reçus 2040
CR: Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges, Les Rues de Chaux 2007

Toute première rencontre avec le domaine qui marque le début également de ma découverte des NSG et la Bourgogne en général.

Le robe est rubis claire avec de beaux reflets oranges. 
Après 3h d'aération benefique, le nez porte sur des arômes de fruits rouges compotés, de cèdre et de notes torréfiés. Quelle classe, l'équilibre est parfait entre le boisé et le fruité. C'est très pure, avec un côté froid qui lui confère une noblesse certaine. La bouche est dans la même lignée et reste difficile à décrire, le fruit s'est parfaitement intégré dans un boisé encore présent sans être trop pregnant, le tout porté par un fumé et des tannins enrobés mais encore saillants. Le vin est massif, plein, et rend une partition superbe dans sa structure et la classe qu'il présente plus quand dans une complexité aromatique. Et bien qu'elle entrée en matière, hâte de goûter aux Vaucrains et Les Saint Georges.   

CR: Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges, Les Rues de Chaux 2007

Toute première rencontre avec le domaine qui marque le début également de ma découverte des NSG et la Bourgogne en général.

Le robe est rubis claire avec de beaux reflets oranges. 
Après 3h d'aération benefique, le nez porte sur des arômes de fruits rouges compotés, de cèdre et de notes torréfiés. Quelle classe, l'équilibre est parfait entre le boisé et le fruité. C'est très pure, avec un côté froid qui lui confère une noblesse certaine. La bouche est dans la même lignée et reste difficile à décrire, le fruit s'est parfaitement intégré dans un boisé encore présent sans être trop pregnant, le tout porté par un fumé et des tannins enrobés mais encore saillants. Le vin est massif, plein, et rend une partition superbe dans sa structure et la classe qu'il présente plus quand dans une complexité aromatique. Et bien qu'elle entrée en matière, hâte de goûter aux Vaucrains et Les Saint Georges.   

  

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA
07 Aoû 2021 23:29 #274
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 864
  • Remerciements reçus 2993
CR: Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges, Les Charmottes 2015

Robe claire, limpide.
Nez un peu brouillon très marqué par le noyau de cerise puis le cuir, fond fumé.
Bouche puissante, et structurée,  portée à la fois par une belle matière et une grosse acidité. L'équilibre est bien nordiste, les tannins marquent un peu la finale mais passent bien à table. Longueur honnête.
Dense et sérieux, ce vin, qui se présente mieux à table qu'en dégustation pure, a largement de quoi tenir encore de longues années, et devrait pouvoir s'affiner un peu.
C'est bon à très bon et super accord sur un confit de canard (il y a de la matière!)

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, matlebat, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Papé, LLDA, Fredimen, Garfield
21 Sep 2021 22:13 #275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4055
Présentation du domaine Chicotot à travers 7 cuvées
 
Nous nous retrouvons hier pour une soirée consacré à NSG , a travers les commentaires des copains de LPV , grâce à eux , je m était mis en contact avec Pascale pour savoir si nous avions la possibilité de pouvoir monter un atelier et de présenter quelques cuvées de son domaine , ce fut le cas , je dois dire que je fut enchanté de faire sa connaissance , vraiment sa gentillesse , sa simplicité , sa disponibilité , la qualité de ces vins , des vins de lieux , des vins vivants , font d elle et de son domaine , une grande dame de la Bourgogne , je pense que Clément à un outil de travail fabuleux , pour pouvoir continuer à faire progresser , tout le travail de plusieurs générations , aujourd hui Clément reprend le domaine familiale au cote de Pascale , ce qu il faut savoir c est que sur 2019 et 2020 c est lui qui à élaboré les trois quart des cuvées , pour le millésime 2021 ce sera lui à 100% , vraiment je rejoint tous les Lpviens passés avent nous , oui je recommande de vive voix , ce domaine , quel plaisir de les partager et de le faire découvrir à nos adhérents , donc voici mon compte rendu , nous étions une vingtaine pour cet atelier prestige sur NSG
Allez c est parti

Domaine Chicotot Laddoix village 2019

Nez très expressif , plein de fraicheur , sur les petits fruits rouges , le framboise , la cerise croquante , la groseille ,la myrtille, quelques notes discrètes d élevage , notes florale , la pivoine , , un nez très subtile, mise en bouche superbe , large , élégante , sur un bel équilibre harmonieux , très belle fraicheur acidulée , portée par une belle acidité qui apporte beaucoup de fraicheur à l ensemble , tanins soyeux , , l allonge est très profonde , comme l empreinte finale , en phase avec le nez , un vin qui restera très longtemps en bouche , vraiment top , on croque dans le fruit j ai adoré Très bien

On passe maintenant à la série des Nuits saint Georges proposée par Pascale
Les villages
Domaine Chicotot Nuits st Georges « aux st Juliens « 2019
 
Vin plus sérieux sur le nez , avec des notes de fruits noirs , mures , cassis , cerises noires , l ensemble en compotée, acidulée , une pointe d élevage , le cuir, quelques notes florale , la rose odorante , mise en bouche plus dense , , mais , élégance et la fraicheur sont bien la , l équilibre est en parfaite harmonie , avec un fruit bien mur , une acidité qui l accompagne , sur l allonge et l empreinte finale très profonde , en phase avec le nez , un vin qui s exprime à merveille , la fraicheur est au rendez vous , vraiment Très bien
 
Domaine Chicotot Nuits st Georges « Les Charmottes « 2019

Nez plaisant agréable , plus expressif que le précèdent sur des notes de fruit rouges /noirs , en compotée des notes florales , la pivoine , la violette , d épices , poivre vert , safran, une pointe d élevage , cuir , cacao , , un nez complexe , mise bouche éclatante , sur la finesse et l élégance , l équilibre est en parfaite harmonie , très belle fraicheur , une acidité qui apporte beaucoup de fraicheur à l ensemble , tanins soyeux , très fins , l allonge et l empreinte finale sont superbe , en phase avec le nez , c est très profond , des notes salines se font apparaître après une deuxième gorgée , et une salivation , vraiment le top , une belle complexité dans ce vin Très bien / Excellent

Domaine Chicotot Nuits st Georges « aux allots « 2019

Et la complexité va container avec un nez plus sérieux sur des notes de fruits noirs, mures , cassis , myrtille, , des notes florales , la rose , des épices, , cannelle , curry très doux, de l élevages , le chocolat , mise en bouche sérieuse , avec une densité maitrisé c est une fois de plus très élégant , soyeux , l équilibre est parfait , sur une belle fraicheur charnu , il y a de la matière dans ettce cuvée , l acuité accompagne l ensemble sur l allonge et l empreinte finale très profonde , en phase avec le nez , mes tanins sont soyeux , c est un vin avec une belle personnalité , un vin très sérieux et complexe , un vin avec du corps , un vin à attendre , qui donnera le meilleur de lui même dans quelques années vraiment Très bien ( en l état ) Excellent dans quelque année

Domaine Chicotot Nuits st Georges « La plante aux barons « 2019

Et la , tu prend une claque avec la cuvée qui va suivre , nez très complexe , qui va évoluer n sur des notes de fruits Rouges / noirs , la fraise des bois bien sucrée , le pruneau , des notes florales , des épices, le poivre, une pointe d élevage , tabac , boite à cigare , la réglisse , la mise en bouche est magnifique , nous sommes sur la fraicheur surtout , un fruit élégant , tout en finesse et croquant , mon dieu que c est bon , l équilibre à ce Stade est en parfaite harmonie , l acidité apporte beaucoup de fraicheur , l allonge et l empreinte finale sont très profonde , des notes salines viennent se mêler au bal en fin de bouche , un vin qui vous prend toute la bouche par son ampleur et sa densité maitrisé , ce qui ressort surtout c est cette fraicheur , un vin charnu , croquant , un vin racé qui exprime bien sont lieu de naissance , on craque l émotion est la et bien la Excellent / Magnifique
On passe aux 1ers crus
Domaine Chicotot Nuits st Georges 1 er cru « Pruliers « 2019
Dégusté dans le verre noir et ensuite dans le verre analytique
un vin dont les aromes vont venir tout en douceur , sur les fruits rouges / noirs ,la myrtille , la framboise , des notes florales , des épices , la cannelle, des notes d élevages , la réglisse, le caramel, la mise en bouche est toute en finesse , dans l élégance et la subtilité c est vraiment très souple et très soyeux , l équilibre à ce stade est parfait , une fraicheur se fait pus présente au fil de la dégustation accompagnée d une acidité plus discrète , les tanins sont vraiment souples et soyeux , l allonge est très longue et superbe , l empreinte finale est très profonde et en phase avec le nez , un vin tout en finesse et en délicatesse , , un vin qui ne dévoile pas encore tout son potentiel , un vin qu il faudra attendre avec de la patience , mais la patience sera certainement récompensé dans quelques années , , vraiment superbe , Excellent ( en l état ) Magnifique ( dans quelques années )

Domaine Chicotot Nuits st Georges 1 er cru « Aux Torey « 2019
Dégusté dans le verre noir et ensuite dans le verre analytique
Un nez plus intense , plus puissant sur les fruits noirs , très mures , la prune, les épices , le poivre, l élevage , des notes fumées , mise en bouche beaucoup plus sérieuse , avec de l ampleur et de la densité , l équilibre est parfait , la fraicheur est présente accompagnée par une belle complexité , l acidité accompagne l ensemble sur l allonge et l empreinte finale , en phase avec le nez , , nous avons beaucoup de profondeur dans cette cuvée , un vin très sérieux avec du corps , de la personnalité , un vin à oublier dans sa cave , vraiment très bon je dirais qu il est très bien ( en l état ) , Excellent ( dans quelques années)

Ma conclusion : comme beaucoup d entre nous ce soir est que nous avons passés une très belle soirée , autour des vins de Clément et Pascale  , des vins avec de la fraicheur , surtout , des vins complexes , comme on les aiment , on sent un travail remarquable de précision dans tout ces vins , quand on en découvre un on pense que l on est arrivé très haut et non le suivant remet en cause le précédant , on sent que l on progresse toute la soirée , vraiment nous avons voyagé à travers tout ces climats, ou les sols sont vivants , vraiment que la Bourgogne est belle , quand elle est présenté comme cela , Pascale je sait que tu va lire ce compte rendu et que ton attache à LPV est toujours la , je te dis bravo et merci de la part pour tout le monde , nos émotions étaient bien présente hier soir
Merci de m avoir lu
didier
 

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Super-Pingouin, peterka, Jean-Loup Guerrin, trainfr, Vaudésir, flupke14, starbuck, Pins, Fredimen, JeanRX, Kana
01 Oct 2021 07:16 #276
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 355
  • Remerciements reçus 181

Réponse de faka sur le sujet Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges

Bonjour Didier,

Merci pour le CR. Les Vaucrains et Saint-Georges n'étaient pas disponibles ?
 

Davy
01 Oct 2021 08:26 #277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4055

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges

Hello Davy
Je ne pourrais te dire , car quand j ai  contacté Pascale , nous nous étions mis d accord , pour présenter 7/8 vins , Pascale m a fait cette proposition , et j ai pas hésité une seconde 
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: faka
01 Oct 2021 09:28 #278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 799
  • Remerciements reçus 2486

Réponse de bassaler sur le sujet Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges

Nuits Saint Georges, VV 2018 : un fruité velouté, une pointe tannique de bel effet pour un vin charmeur, de demi-corps et acidulé. Très Bien +
Nuits Saint Georges, premier cru les Rues de Chaux 2018 : un niveau supérieur, structuré, torréfie, sur des tannins réglissés. Bouche ronde et vive, avec une belle acidité. Un vin de caractère … pour dans quelques années. Excellent
Nuits Saint Georges, premier cru aux Toreys 2018 : un vin suave, tout en rondeur, sachant conserver une belle acidité. Notes de café grillé. Finale « douce », sur la glycérine et les tannins fins. Excellent (dans un autre style)
Nuits Saint Georges, Papillon de Nuys 2019 : rondeur fumée et acidité fraîche pour dessiner un vin tout en gourmandise. Belle immédiateté. Très Bien (+)
Nuits Saint Georges, aux Charmottes 2019 : une sensation d’alcool de fruit au nez, sur le kirsch. Bouche sensuelle, grasse, des tannins fins et une structure bien marquée. Peps en finale. Grand potentiel. Excellent +
Nuits Saint Georges, premier cru les Rues de Chaux 2019 : un fruité nuiton sur une réduction grillée fine. Très belle bouche, une sorte de Charmottes « XL ». Rondeur solaire, tension et tannins crémeux. Excellent ++ (en devenir)
Nuits Saint Georges, premier cru aux Toreys 2019 : premier nez sur les fruits rouges acidulés. Se développe ensuite une impression l’élégance poudrée, de velouté. Tannins nobles et salivants. Un Nuits un peu atypique mais diablement charmeur, et joliment dessiné. Excellent ++

La bouteille « mystère » cette année se caractérise par un nez évolué évanescent, mêlant notes de feuilles mortes, de sous-bois, de fruits à l’alcool et de touches mentholées (à l’aération). Complexité sur les épices, le café et le retour d’un fruit noir bien marqué. Bouche fondue. Une structure faussement fine, en fait corpulente mais civilisée. Colonne vertébrale acide encore présente, tannins abondants mais bien polissés, toucher de bouche velouté. Très grande longueur. On frise l’exceptionnel. Il s’agissait d’un Nuits Saint Georges, premier cru les St Georges 1991.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Gibus, Nicoco, Frisette, flupke14, LLDA, the_ej, Pins, KosTa74, Fredimen, LudwigMozart
01 Nov 2021 17:02 #279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 1360

Réponse de Nicoco sur le sujet Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges

Merci pour ce retour - en terme de tarif, ça donne quoi ? 
Merci, Nicolas
01 Nov 2021 17:26 #280

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 675
  • Remerciements reçus 1452

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine Chicotot, Nuits-Saint-Georges

On en a parlé un peu sur BDE et les prix ont prit une petite gifle quand même ... 

Romain
01 Nov 2021 17:42 #281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 757
  • Remerciements reçus 4355
CR: Domaine Chicotot - Nuits-Saint-Georges 1er Cru Les Saint Georges 2012

Bu  ici

Garfield:
Robe rouge vif, nez intense sur la groseille, la réglisse, les épices, un peu de boisé aussi, la bouche présente une grosse matière mais tout cela n'est pas (encore?) en place, car d'une part on a cette attaque en bouche très large mais avec encore des tanins, et d'autre part une trame acide très prononcée (trop à mon gout) qui fait durer par contre très longtemps une aromatique de fruits rouges acidulés et d'agrumes (orange). J'avais écrit à Madame Chicotot qui m'a très gentiment répondu pour me signifier qu à son sens c'était déjà abordable, il faut reconnaitre qu'en mangeant sur le poulet ça allait bien car l'acidité était tamponnée par le plat qui faisait ressortir les fruits et la belle longueur, mais en solo, même le lendemain midi, ça reste un peu trop acide à mon gout. Bien + (déception relative aussi, j'en attendais plus notamment sur le toucher de bouche que j'ai trouvé un peu rustique/brut de décoffrage)

Vésale:
Nez élégant, fruits rouges, pas mal d'épices, un coté sanguin,
En bouche, gros volume, le vin dégage une belle puissance, bien équilibré à mon sens par une trame acide sans excès, et qui porte une belle longueur, un peu de tanins mais rien de dérangeant, c'est encore très jeune mais déjà plaisant,
Je pars sur 2012 en cotes de nuits sur une belle appellation, c'est une belle bouteille avec encore beaucoup de potentiel,
Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, FGsuperfred, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, flupke14, LLDA, Garfield
04 Déc 2021 17:29 #282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8412
  • Remerciements reçus 1801
saint-georges de chez pascale et georges (et oui) est souvent brut de décoffrage jeune, un peu comme ses maîtres de maison quand on les voit pour la première fois...
mais quand patience alliée à curiosité font essayer de les connaitre plus avant, c'est une toute autre histoire...
quand on voit la maitresse de maison sortir un flacon des années 70 à ses clients et là la larme coule, on se dit que patience n'est vertu que pour les calmes de la gachette du CR
bref, je ne touche même pas mes 03 et 05 donc... buvez autre chose en attendant ;)
04 Déc 2021 18:07 #283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6938
  • Remerciements reçus 6098

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Passage au Domaine Chicotot

CR: Passage au Domaine Chicotot
  




Il est environ 15 heures lorsque nous nous garons dans la petite cour du domaine, derrière le porche d’entrée débouchant dans la rue du Général de Gaulle, en face du domaine Prieuré Roch, sur la partie sud de Nuits Saint Georges, pour la dernière visite de domaines de ce court séjour : alors, aurons-nous gardé le meilleur pour la fin ? Pour rappel :
Jour 1 : Domaines Jacques Saumaize Joseph Voillot Jean Claude Bachelet  et dîner au  Soufflot
Jour 2 : Domaines  Sigaut Jean Jacques Confuron Marc Roy

Pascale nous accueille avec le sourire : nous nous connaissons finalement assez peu, mais avec une telle gentillesse et bonhommie de sa part, et de celle de Georges, son mari, nous avons la très agréable impression de toujours avoir été client du domaine. C’est non seulement un plaisir, mais également un privilège !
  


Après cet accueil charmant, empli d’humour, nous descendons quelques instants dans la fameuse cave voûtée, ou trône en son centre ce gros bloc de calcaire issu des Vaucrains. Nous constatons donc avec regrets le peu de volumes de la dernière vendange issue du dernier millésime 2021. Et encore, selon Pascale, ce n’est pas si mal que ça en volume, avec presque une demi-récolte. Néanmoins, en termes de répartition des ventes, un frein devrait être mis sur l’export.
Le domaine présente une surface totale d’environ 6,7 ha, à 100% Pinot Noir, dont le parcellaire est essentiellement situé sur la commune de Nuits Saint Georges (2,5 ha en « villages » et 1,15 ha en « 1er Cru ») et un demi-hectare en Côte de Beaune, sur Ladoix et Aloxe Corton (1er Cru). La plupart des cuvées villages se trouvent sur la partie nordiste, excepté « Les Plantes au Baron», et la plupart des 1er Crus se situent sur la partie sudiste de la commune, hormis « Aux Torey».
Le domaine est labellisée Agriculture Biologique, et se caractérise par un interventionnisme à la vigne relativement limité, dont finalité est de simplement accompagner la plante dans sa croissance. Les vinifications sont traditionnelles, avec de la vendange entière à 100%, un élevage en cuves béton d’une petite année environ. La part de fût neuf n’excède pas 25% pour l’ensemble des cuvées.
L’élevage se déroule dans des fûts de Dominique Laurent, avec une tendance croissante à l’utilisation de foudres de différents volumes : 500, 600 et 700L, et quelques feuillettes pour les cuvées aux plus faibles volumes. Il n’y a pas de pigeage.
  



 Nous remontons ensuite dans la cuverie pour déguster quelques-uns des crus du domaine, sur 2019 et 2018, ouverts depuis quelques temps. Nous goûterons plusieurs vins déjà goûtés l’an dernier : je mettrai donc mes notes actualisées à la suite de celles posées l’hors de la précédente visite.
Ces dernières apparaitront en plus petit, notes pas forcément dans l’ordre de dégustation.
  



Nuits Saint Georges Aux Allots 2018 : 66 ares 58, avec un morcellement sur 5 parcelles, vignes d’âge moyen d’environ 70 ans, sur un terroir argileux avec beaucoup de chailles.
Nez de rose fanée, de prune et de violette, très avenant, faisant un peu parfumerie. La bouche est fluide et très facile d’accès, en étant florale, sur la violette, avec un fond d’épices. C’est hyper gourmand, très mûr, presqu’un peu riche, ce qui colle bien avec le millésime. Les tanins, très fins, sont encore un peu serrés. TB+

Nuits Saint Georges Les Charmottes 2019
 : 28 ares 95, âge moyen des vignes d’environ 75 ans. Terres profondes et calcaires. En patois bourguignon, les Charmottes (ou charmes) désigneraient des terres en friches.
Nez vineux et mûr. Bouche riche, mûre et confortable. Les tanins sont fins et légèrement gras. On retrouve une aromatique précise sur le cassis, la crème, un fond d’encre. C’est sucrailleux et assez gourmand. Finale correcte sur la framboise et le bonbon kréma. Ensemble agréable et facile d’accès. TB-E

Nuits Saint Georges Papillon de Nuys 2019 : dérivé du mot « noyer », qui se trouve près de la rivière. L’orthographe « Nuys » se réfère à l’écriture historique du village. Ex Vieilles Vignes.
On a un nez sur le raisin frais et le cassis. La bouche est frisante. On y retrouve un joli jus, avec de la framboise, des épices. Empreint d’une belle finesse, c’est très gourmand, pur et élégant. TB-E
Nez de framboise, bonbon kréma, assez vineux, sur fond d’épices. La bouche est fraîche et sanguine, sur la myrtille, le gravier humide et l’encre. Les tanins sont fins. Finale moyenne et acidulée, sur l’orange sanguine. TB 

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Rues de Chaux 2018 : 28 ares 80, sur un sol brun rougeâtre, calcaire, sur un substrat rocheux fissuré. Ce climat tient son nom de Chaux (plateau rocailleux) car il longe la route qui mène à ce village. Vignes âgées de 75 ans sur la partie basse, et replantée en 1985 suite au gel sur la partie haute.
Nez vineux, un peu réduit. La bouche est tendue et nerveuse, avec une forte empreinte graphite. Les tanins sont fins et serrés, l’aromatique est un peu bloquée (sur les myrtilles, les fleurs bleues). La finale est fraîche et élancée, accompagnée de quelques amers non dérangeants, qui demandent à se fondre. TB-E

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Rues de Chaux 2019
 : 28 ares 80, sur un sol brun rougeâtre, calcaire, sur un substrat rocheux fissuré. Ce climat tient son nom de Chaux (plateau rocailleux) car il longe la route qui mène à ce village. Vignes âgées de 75 ans sur la partie basse, et replantée en 1985 suite au gel sur la partie haute.
On a un nez de cassis, de ronce, de bonbon kréma. La bouche est puissante, sur l’écorce d’orange et d’agrumes, avec une structure droite et franche. Les tanins sont fins. La finale est longue et fraîche, avec toujours un certain peps donné par l’orange sanguine. E-
On a un nez assez réduit, sur l’œuf. La bouche est confortable, sur les épices, et le gravier. Les tanins sont fins et serrent un peu. On a une empreinte minérale forte, rendant le vin assez structuré, plutôt étiré. On a une finale correcte, sur les agrumes, ce qui rend l’ensemble assez frais, digeste et assez vineux. Vision globalement identique à l’an passé, cette fois. TB-E

Nuits Saint Georges 1er Cru Aux Torey 2019
 : 32 ares 36, sur un sol brun, graveleux avec des débris de roche, avec des vignes d’âge moyen d’environ 70 ans. Seul 1er Cru du domaine sur la partie nordiste de l’appellation. 2 pièces produites seulement sur 2020.
On a un nez fin sur le bonbon kréma et un peu de caramel, légèrement lacté. La bouche est ronde, grasse avec des tanins très fins et enrobés pas un peu de gras. Le vin est long, avec une finale fraîche sur la rafle et le menthol. On a l’impression qu’il se structure au fur et à mesure de son avancement dans la bouche. TB+
Nez sur un fond pruneau, un peu cuit et évolué. Bouche dynamique sur les fruits noirs, à la matière assez dense, et aux tanins très fins, tout en étant assez serré. Le style était un peu animal et austère. Cet échantillon me semble étonnamment évolué, et correspond assez peu avec ce que l’on avait gouté l’an passé. B-TB
  




Nous finissons la dégustation par un vrai verre entre amis, avant de reprendre la route. Il s’agit d’un :

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Saint Georges 2008 : 22 ares d’une vigne plantée en 1942, sur un sol brun, calcaire profond et très caillouteux. Il s’agit de la première parcelle plantée en vigne il y a un millénaire.
On a une robe très claire, limite diaphane. Le nez est sur la fraise écrasée, la menthe fraîche, les agrumes, le poivre blanc… C’est d’une gourmandise assez redoutable, d’une belle fraîcheur et je pense qu’à l’aveugle, je serais parti Reynaud tête baissée ! La bouche est effectivement fraîche et colle bien avec le ressenti du nez, dans un ensemble très aérien et délicat, quasi éthéré. On retrouve des tanins fondus, un touché de bouche superbe et élancé. L’aromatique est d’une grande complexité, avec un large panel allant des agrumes aux épices orientales, l’encens et la rose fanée…La finale est étirée, très fuselée. Un superbe pinot à maturité, une véritable infusion de raisins. E++   


Au total, sur l’échantillonnage présenté, et dont la comparaison avec la dégustation de l’an passée se révèle intéressante, nous voici face à une gamme dont la construction de bouche rend les vins faciles d’accès. Les villages sont très abordables et assez immédiats, et nous avons confirmation que « Rue de Chaux », qui n’est pas le 1er Cru le plus réputé de la commune, fait des vins intéressants, et qui me correspondent bien. Il est presque 17 heures et c’est ainsi que se conclue notre court mais dense séjour en bourgogne. Nous avons d’ailleurs le privilège de finir sur peut être l’un des meilleurs vins goûtés au cours de ce périple. Un dernier au revoir à Georges, qui débutait une dégustation avec un couple auvergnat (ou, ironie de l’histoire, nous découvrirons que nous avons un ami commun !) et nous voilà dans le trafic pour environ 3 heures de routes, avec des étoiles dans les yeux et la furieuse envie de revenir au plus vite…Et ça tombe bien, je n’aurai qu’une dizaine de jours à tenir !!!!

J’adresse une fois encore un Immense merci à M & Mme Chicotot pour leur accueil, pour leurs vins, leur disponibilité et leur gentillesse : à l’an prochain !!! 
Merci également au(x) lecteur(s) ayant lu l’intégralité de ce périple !!!
  

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Bernard, matlebat, gege, Gibus, peterka, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, trainfr, Vaudésir, Nicoco, TristanBP, flupke14, starbuck, LLDA, the_ej, Pinardo, KosTa74, Fredimen, Garfield, Vesale, Bobo1, JeanRX, Manas, Kana
12 Déc 2021 20:03 #284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3412
  • Remerciements reçus 6854

Réponse de matlebat sur le sujet Passage au Domaine Chicotot

+1 sur Rue de Chaux qui se goutait super... :-) On a bien goutté assez proche
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
12 Déc 2021 20:16 #285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 287
  • Remerciements reçus 2040

Réponse de JulienG. sur le sujet CR: Domaine Chicotot, Les Saints Georges 1999

 
CR: Domaine Chicotot, Les Saints Georges 1999

La bouteille a été ouverte 3 heures avant le repas. Le bouchon est venu d'une traite est s'est révélé être imbibé sur seulement 1 mm et d'une qualité impeccable, première fois que je vois un tel bouchon sur un vin de cet âge, on dirait qu'il est neuf. 

Bu dans des Spieglau definition Bourgogne qui se sont avérés très efficace pour le mettre en valeur et l'aerer comme il doit dans le verre. 

La robe est très sombre mais reste brillante et semble très peu évoluée. On est en plein dans le tertiaire avec une aromatique puissante et assez noble sur du vieux cuir qui prédomine, un léger sous bois, les feuilles mortes et une pointe de ronce. Ça reste assez froid et m'évoque un Las Cases, d'ailleurs toute la table part directement sur un Bordeaux. 
 
La bouche est une véritable expérience et reste déroutante car le vin possède une très très grosse densité qui emplit la bouche des la première lampée et s'étire tout en largeur, tout en gardant un côté éminemment fondu et se termine sur dès tannins totalement pollis. Magnifique dualité entre ce côté massif et soyeux à la fois. Ça manque un poil de gourmandise et de longueur si on veut chipoter.

Un très beau vin, qui marque les esprits par sa densité et une certaine froideur qui lui confère un caractère affirmé et noble. Je n'aurai jamais pensé qu'un pinot de cet âge pouvait être autant massif, il semble être parti pour pouvoir durer une éternité!

 
 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, monta, Olivier_26, matlebat, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Oyaji-sama, Papé, flupke14, Pinardo, Kiravi, Garfield
27 Déc 2021 20:48 #286
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3412
  • Remerciements reçus 6854
Bonjour à tous,

Fichier attaché :


CR: Nuits Saint-Georges, Chicotot Les Saint-Georges 2012 (vidéo 5:55) : Un nez marqué d'une réduction pétard, salpêtre qui masque tout à l'ouverture, les grands moyens, carafage de 12H qui sera salutaire, pour donner sa pleine mesure à la cerise griotte, note de sous-bois, de ronce, puis d'épice et d'agrume typé orange, fleur d'oranger, fond d'amande, de noyau. La bouche est charpentée, large, joli structure, assise sur des tanins fins et soyeux, de la délicatesse et de la force, c'est friand, acidulé, sur la groseille, la cerise, note fleurie et épicé, typé agrume, fleur d'oranger, pointe fraiche végétale, sous-bois, ronce, fond amande. La finale est fraiche, pleine, acidulée et belle empreinte soyeuse avec une longue persistance, sur la cerise, la groseille, les épices, l'agrume, pointe fraiche ronce sous-bois et ce fond amande, noyau. Excellent 92+ (17) A attendre encore mais bel accord avec la biche, la finale fruit rouge acidulée, puissante, et le coté agrume relevant le plat, donnant du relief à l'ensemble (mon accord préféré ce jour)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Oyaji-sama, jd-krasaki, Garfield
02 Jan 2022 16:27 #287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6938
  • Remerciements reçus 6098
CR: Domaine Chicotot, Nuits Saint Georges 1er Cru, Les Vaucrains, 2013 

Bue lors des  fêtes de fin d'année

Robe rubis. Nez évanescent sur des notes de pétale de rose, de framboise, de griotte et de groseille. Bouche effilée délimitant un corps relativement svelte et bâtie sur une acidité haut perchée. Aromatique de beau pinot infusé, sur fond calcaire, avec quelques notes végétales de rafle et de petit pois. Finale qui s’étire et qui correspond parfaitement à la définition  arachnéenne. Ensemble assez délicat ou l’on sent malgré tout le millésime difficile. A boire ou à garder, sans pour autant envisager une très longue garde. S’il se comporte à 13 ans comme le Saint Georges 2008 bu au domaine il y a quelques semaines, je signe tout de suite. Très Bien + (16,25/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, flupke14
03 Jan 2022 18:15 #288

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3412
  • Remerciements reçus 6854
Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Nuits Saint Georges, Chicotot Charmottes 2017 (vidéo 3:30) : Un nez plutôt fruit noir à l'attaque avec des notes légères de réduction choux/animal qui se dissipent à 6H-10H pour laisser place au fruit plus rouge, framboise, groseille, note fraiche de ronce, sous-bois, pointe épice et fleur, fond noyau caroube, c'est beaucoup plus élégant à 12H :-). La bouche est charnue, droite, de la fraicheur, de la tension, tanins précis, soyeux, c'est presque vif, sur la groseille, note fraiche ronce, sous-bois, puis la pointe fleurie élégante, pivoine, fond noyau. La finale est fraîche, très digeste, et persistance intéressante de groseille, de ronce, de fleur, fond noyau. TB-Excellent 90 (16) Un joli Nuits, plutôt sur l'élégance et la fraicheur. Les amateurs de vins vifs vont adorés.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, flupke14, oberlin, jd-krasaki, Fredimen
20 Mar 2022 16:41 #289

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 1360

Réponse de Nicoco sur le sujet Domaine Chicotot

Hello éveuribodie 

J'envisage de faire un tour dans la région de Meursault prochainement (pensant retourner chez quelques valeurs sures dont le domaine Bernard Millot ou encore Parigot) et serait tenté de faire un saut chez ce domaine tant vanté sur lpv. Avant d'aller plus loin je voulais savoir si le domaine accepte de nouveaux clients (je les appellerais à ce sujet prochainement) et avoir une idée des tarifs pour les Nuits "village" et 1er Cru ? 

D'avance, merci pour vos retours - Nicolas
26 Mar 2022 09:42 #290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 72
  • Remerciements reçus 40

Réponse de flupke14 sur le sujet Domaine Chicotot

Bonjour, voici le tarif valable jusqu'au 31 mars.   Nuits Saint Georges Papillon de Nuys 2020 (étiquette) 45.00 Nuits Saint Georges « Aux Saint Juliens » 2020 45.00 Nuits Saint Georges « Les Charmottes » 2020 45.00 Nuits Saint Georges « Aux Allots » 2020 45.00 Nuits Saint Georges « Les Plantes au Baron » 2020 48.00   Aloxe Corton 1er Cru « La Coutière » 2020 52.00 Max 1 bouteilles Nuits Saint Georges 1er Cru « Les Rues de Chaux » 2020 65.00 Nuits Saint Georges 1er Cru « Les Pruliers » 2020 72.00 Max 2 bouteilles Nuits Saint Georges 1er Cru « Aux Toreys »2020 72.00 Max 2 bouteilles Nuits Saint Georges 1er Cru « Les Vaucrains » 2020 95.00 Max 3 bouteillesNuits Saint Georges 1er Cru « Les Saint Georges » 2020 95.00 Max 3 bouteilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nicoco
26 Mar 2022 11:34 #291
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 1360

Réponse de Nicoco sur le sujet Domaine Chicotot

Merci !! 
nicolas
26 Mar 2022 14:38 #292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3412
  • Remerciements reçus 6854
Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Nuits Saint-Georges, Chicotot Les Vaucrains 2010 (vidéo 4:40) : Un nez à l'ouverture encore marqué d'une réduction grillé/choux (que d'autres adorent) qui écrase le fruit rouge, framboise, les notes qu'on devine d'épice, de ronce. Après 12H d'ouverture, la reduc a disparu, ouf, laissant place à la framboise, la groseille, belle note florale, violette, pivoine, pointe réglisse, fond léger cuir, champignon noble, cèpes grillés. La bouche est charpentée, superbe équilibre dans la structure avec des tanins soyeux, satinés, enjôleurs, enrobant la fraicheur, c'est droit, élégant, précis, carré et acidulé sur la framboise, la groseille, les notes grillé/choux à l'ouverture laissant place à 12H à la violette, la pivoine, puis les épices, réglisse pointe fraiche ronce, fond plus cuir, sous-bois, champignon. La finale est fraiche, tonique, puissante, mais fine, élégante, et belle persistance, friande de fruit rouge, framboise, groseille léger acidulé, les notes florales violette, pivoine, puis plus fraiches ronce, sous-bois, pointe épice réglisse et ce fond début de cuir, champignon, cèpe grillé.. Excellent 93 (17) à 12H mais moi je trouve la réduc trop marqué à l'ouverture.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, oberlin
27 Mar 2022 17:19 #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 514
  • Remerciements reçus 768

Réponse de No Sport sur le sujet Domaine Chicotot, les 2020 sur fûts

J'avais promis de relater mon passage au domaine en marge des Nuits au Grand Jour (CR sur le fil), me voici avec quelque retard :
Accueillis par Pascale avec chaleur comme toujours, nous croisons Clément, le fils, qui s'affaire ardemment pour préparer une rencontre avec des vignerons bio : une occasion de parler succinctement des pratiques culturales (hôtels à insectes, arbres au milieu des vignes pour contrer le réchauffement climatiques, rehaussement des mêmes vignes aux mêmes fins...). Pas de doute, le fils est passionné, son engagement pour une viticulture respectueuse de la nature n'est pas feint et il a indubitablement hérité du caractère fougueux des Chicotot :)
On prend aussi quelques nouvelles de Jojo qui se remet d'une seconde opération à la hanche (on le croisera à la fin et on sera rassuré par son éternelle faconde).
Pour autant, un virage semble en cours chez les Chicotot : moins de réception de particuliers pour ménager la santé (on ne peut que comprendre) et donc des circuits de distribution qui risquent d'évoluer et surtout, probablement a réduction de ces moments inégalables de dégustation et d'échanges.
Par ailleurs, et c'est la première fois à ma connaissance, certaines cuvées n'étaient plus disponibles ce jour, en particulier les plus prisées (Saint Georges, Vaucrains, Pruliers). Il faut dire cependant que la conjonction de faibles récoltes (en particulier 2020, 2021) a également joué.

Nous n'avons malheureusement qu'un temps compté, d'autant que Pascale a des obligations qu'elle aura retardé pour nous ; elle nous propose de déguster les 2021 sur fûts, une première expérience pour moi :

Nuits Saint Georges les Saint Julien 2021 : en demi muids fournis par Dominique Laurent, sur le fruit, structure évanescente à ce stade, un peu gazeux, expression classique de NSG, demande encore à s'épanouir. 
Nuits Saint Georges Papillon de Nuys 2021 : Fruit encore serré dans son élevage, violette, ronce, là aussi, encore un peu de patience.
Nuits Saint Georges Les Allots 2021 : le fruit ressort plus nettement, délicat, floral, d'aucuns diraient "féminin".
Nuits Saint Georges Les Plantes au Baron 2021 : Tannins serrés mais un joli grain perceptible, puissance, minéral, ample, plus lisible que les précédents et en termes de puissance et volume, l'archétype des vins que j'apprécie.
Nuits Saint Georges 1er cru Rue de Chaux 2021 : Très joli également, bien construit, sur les fruits noirs et une relative opulence, lisible également à ce stade.
Nuits Saint Georges 1er cru les Thorey 2021 ; je trouve que ce cru est de mieux en mieux magnifié au fil des millésimes ; cassis très expressif, de l'allonge, violette, pivoine, délicat mais avec de la personnalité.
Nuits Saint Georges 1er cru les Vaucrains 2021 : mon chouchou et quelle misère de ne pas avoir pu emporter un ou deux exemplaires :(  Fruits noirs, sérieux, serré, café, ronce, rose, pivoine, grande fraicheur, mmmh...
Nuits Saint Georges 1er cru les Saint Georges 2021 : plus ouvert à ce stade que les Vaucrains, fruits noirs, puissance mais davantage de délicatesse, tannins fins, très beau également.

Voilà, encore de belles prouesses sur ce millésime pourtant maudit après le gel printanier. Il ne reste plus qu'à remercier encore une fois Pascale en espérant la prochaine fois !
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Super-Pingouin, gege, Gibus, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Oyaji-sama, Frisette, flupke14, starbuck, the_ej, Garfield
04 Avr 2022 19:07 #294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 1360

Réponse de Nicoco sur le sujet Domaine Chicotot - Passage au Domaine

Petit retour d'expérience de ma part suite à mon 1er passage chez les Chicotot - très bien reçu par la maîtresse des lieux et rien que ceci vaut le détour : une heure et demi à parler, échanger, écouter, apprendre, comprendre (pas toujours) la vie des vignerons, leurs expériences, leurs vie de tous les jours, la vie des vin, leur vinification...un pur régal pour le petit amateur que je suis - en guise de comparaison je ne crois pas avoir passé autant de temps à échanger avec un-e vigneron-e qu'hier et là encore rien que pour cela je reviendrais avec grand plaisir. Les petites piques envers son mari et l'éternelle compétitivité entre qui fera la meilleure vinification entre les Vaucrains et les St Georges est un pur bonheur. 

Les vins goûtés furent les suivants, dans l'ordre de dégustation : 
- Aux Allots 2018 : Nez magnifique sur le fumé, les fruits rouges et noirs avec en bouche une assise prononcée sur la cerise et une finale emportée par le réglisse - TB
- 1er Cru Rue de la Chaux 2018 : On monte clairement d'un cran : la bouche est du pur velour, c'est velouté, très aromatique avec une belle longueur légèrement corsée / terrifiée  - très complexe et très long en bouche - j'ai beaucoup aimé TB ++ / E
- La Doia 2019 : Nez très différent : très fumé et fruité - bouche très délicate et fine mais longueur moyenne - j'ai moins aimé B
- Aux Allots 2019 : Magnifique et selon moi un cran au dessus du 2018 (effet millésime bien sur et je retrouve cette préférence dans la plupart des 2019 goûtés ici et là) : plus séduisant, plus complexe que le 2018, fruités et encore un soupçon de réglisse en finale - TB ++
- Papillon de Nuys 2019 : Petits fruits noirs très serrés avec une belle finale acide qui permet au vin de rester longuement présent - la bouteille est magnifique même s'il m'a fallu un moment pour comprendre qu'il ne s'agissait pas "que" des montagnes de Nuit Saint Georges en arrière plan - TB

En conclusion : un sens de l'accueil où le temps suspend son envol et permet à chacun d'écouter la maîtresse des lieux tout en goûtant de (très) bons vins - que demande le peuple ?  
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Frisette, flupke14, starbuck, the_ej, KosTa74, Fredimen, Garfield, JeanRX
15 Avr 2022 08:58 #295

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94698
  • Remerciements reçus 24330
La quille du Bobosse


CR: Domaine Georges Chicotot, Nuits-Saint-Georges 1er cru Les Saint Georges, 1990

 
Fichier attaché :


Oliv
Belle robe pleine au tuilé net.
Nez évolué, sur le tertiaire, sur des notes sanguines, sur le foie et les épices.
Bouche en demi corps, assez évoluée, qui semble assez fragile bue seule, sur une aromatique résolument tertiaire.
Très belle réponse sur la cote de Simmenthal maturée qui donne de l’enrobage et comme rafraîchit le vin qui prend alors un certain volume.
Finale franche aux tanins totalement intégrées mais un peu en descente, sur des goûts un peu trop tertiaires et poussiéreux. 
A boire.

Bobosse
Petite frayeur à l’ouverture, le vin est mutique, la bouche est plutôt raide. Laissons faire le temps au temps. Lors du service, le vin a repris de la vigueur. Sa robe diaphane a repris des couleurs. Le nez devient tertiaire, notes de sous-bois et de champignons, sur un substrat fruité encore présent. L’acidité est bien équilibrée.
Les tannins sont toujours présents, avec une forme de rondeur. Sans doute une bouteille pas au niveau des précédentes qui s’étaient révélées exceptionnelles.
Beau concerto avec la viande, sur un registre de douceur.
Très Bien +
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, KosTa74
18 Avr 2022 11:00 #296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1211
  • Remerciements reçus 2948
CR: Domaine Georges Chicotot - Nuits-Saint-Georges 1er cru les Rues de Chaux 2014

Le seul millésime acheté au domaine, j'ai longuement hésité avant de l'ouvrir. Apparemment, j'aurai du être un peu plus patient.
Robe rubis, moyenne, légère évolution.
Un très beau nez élégant sur les fruits rouges, framboise, fraise, cerise, léger boisé encore présent avec une note épicée, une petite touche de ronce.
On retrouve les fruits rouges en bouche avec comme au nez la cerise, la framboise et une touche de prune; c'est encore un peu tannique, belle matière, bien équilibré, c'est très long. Un vin trop jeune avec un gros potentiel.
Après 10 heures d'ouverture (bouchon remis et redescendu en cave), le vin parait plus anguleux presque plus maigre. La longue aération ne lui aura pas servi?

Note: 16/20. Garde: à revoir dans 3 ans. 

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dt, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, flupke14, jd-krasaki, KosTa74
25 Avr 2022 08:27 #297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 799
  • Remerciements reçus 2486

Réponse de bassaler sur le sujet Les 70ans du Jean-Paul au domaine Georges Chicotot

Deuxième « surprise » du week-end, quoique notre impétrant d’un jour commençait sérieusement à avoir des doutes, une dégustation dont le départ « à l’aveugle » a vite été découvert par notre septuagénaire. Après une visite dans les règles des vignobles de la colline de Corton, direction Nuits Saint Georges où nous sommes attendus de pied ferme. Comme à l’habitude, la famille Chicotot, Pascale et Georges, nous avait préparé une belle surprise, en plus de leur amitié et de leur gout du partage.
Cette année, dégustation des 2021 sur fût (malgré encore une fois des rendements ridicules), avec près de 2 mois de décalage par rapport aux autres années, ce qui explique que les impressions ne sont pas aussi nettes (une malo en cours ou pas faite venant parfois troubler notre palais). En route pour une balade en Nuits. Ladoix 2021 : une réduction grillée qui ne cache pas un fruité (fruits rouges) salivant. Forte acidité de structure, équilibrée par une pointe tannique de bel effet. Soyeux en finale. Très Bien
Bourgogne 2021 : un torréfié léger au nez. Une impression en bouche acidulée, sur la fraîcheur et la légèreté. Un vrai vin de copains. Bien
Nuits Saint Georges, Papillon de Nuys 2021 : très élégant au nez, avec une belle sève fruitée. Superbe bouche suave, une acidité superlative bien intégrée dans une corpulence certaine. Très Bien +
Nuits Saint Georges, aux Allots 2021 : nez sur les fruits noirs, acidulé en bouche. Plus dissocié en l’état. A revoir tranquillement
Nuits Saint Georges, Plantes au Baron 2021 : un joli potentiel. Suave, séveux et vineux. Tannins nobles, longue empreinte suave. Une vraie gourmandise Très Bien +
Nuits Saint Georges, premier cru les Rues de Chaux 2021 : empreinte grillée / torréfiée typique du cru. En bouche, du fruit, une profondeur (déjà !) intense. Persistance salivante. Un potentiel de grand vin. Excellent
Nuits Saint Georges, premier cru les Pruliers 2021 : les fruits noirs grillés dominent au nez. Bouche profonde, fraîche, avec des tannins crémeux. Joli. Très Bien +
Nuits Saint Georges, premier cru aux Toreys 2021 : nez complexe, entre fruits noirs et floralité douce. Elégance veloutée en bouche. Un vin de soie plus vosnien que nuiton. Très Bien
Nuits Saint Georges, premier cru les Saint Georges 2021 : un St Georges assez féminin sue ce millésime. Elégance et finesse au nez, avec quelques notes poudrées. Une bouche construite, une sorte de « faux maigre », tout en rondeur, une pointe d’amers à fondre. Finale salivante. Excellent
Nuits Saint Georges, premier cru les Vaucrains 2021 : la claque de ces 2021. Suave au nez, avec de la profondeur, de l’intensité et des notes florales en complément. Bouche d’anthologie, sphérique mais droite, énergique, des tannins de feu. Finale tonique, sur une pointe d’épices. Excellent ++ 

Deux 2020 maintenant en bouteille :
Ladoix 2020 : intense et profond, tension cristalline en bouche, léger « gras » enrobant. Tannins fins et pointe épicée en finale. Excellent
Nuits Saint Georges, aux St Juliens 2020 : un vin plus festif, enjoué, comme dans une « sorte de fête foraine ». Sérieux malgré tout, des tannins crémeux. Très Bien

La bouteille « mystère » cette année se caractérise par un nez très évanescent, clairement sur des notes de feuilles mortes et de sous-bois humide. La rose fanée apparaît, une douceur nous envahit. Robe presque « rosée ». En bouche, c’est de l’essence de parfum, sachant rester droite. Vieux vin encore debout, finissant (ou n’arrêtant pas de finir) … sur des notes de poivre blanc et de parfum fruité. On frise l’exception. Il s’agit, en l’honneur de l’ami Jean-Paul dont c’est l’anniversaire aujourd’hui, d’un Nuits Saint Georges, premier cru les St Georges 1952

Un immense merci à Pascale et « Jojo » Chicotot pour leur accueil, leur amitié et leur goût indéfectible du partage. Le Jean-Paul se souviendra de ses 70 ans.
Avec toute notre amitié.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, Nilgiri, Super-Pingouin, matlebat, FGsuperfred, Galinsky, Axone35, denaire, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, GILT, Vaudésir, Oyaji-sama, lbb.contact, Papé, Frisette, flupke14, Med, the_ej, Pins, Pinardo, Fredimen, Garfield, JeanRX, SG75
10 Mai 2022 09:03 #298

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9251
  • Remerciements reçus 16771

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Les 70ans du Jean-Paul au domaine Georges Chicotot

Quel magnifique cadeau que ce Nuits Saint Georges, Premier Cru Les Saint Georges 1952 !

On reconnait-là la générosité de Pascale et Georges !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78
10 Mai 2022 14:26 #299

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4055
CR:Domaine Chicotot Nuits st Georges « La plante aux barons « 2019

Nez très complexe , qui va évoluer légèrement  sur des notes de fruits noirs , le pruneau , des notes florales , des épices, le poivre, une pointe d élevage , tabac , boite à cigare , la réglisse , la mise en bouche est superbe  , nous sommes sur la fraicheur d un fruit élégant , tout en finesse , avec une densité maitrisée , l équilibre est parfait, l acidité accompagne  l ensemble , les tanins sont présents , l élevage est bien intégré à l ensemble , l allonge et l empreinte finale sont très profondes  , , un vin  d une belle  ampleur, , un vin charnu , un vin racé qui exprime bien sont lieu de naissance , un vin sur une belle structure , pour l avloir dégusté l année dernière en Octobre je trouve qu il commence à rentrer dans une phase de repos , je conseillerais de l oublier quelques années  Très bien tout de même  
 

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, matlebat, gege, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Garfield
22 Mai 2022 07:54 #300

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux